qu en pensez vous ?

sid-ali Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Mort de rire! c est vraiment nul ce que tu dis. tu dis , n ecoutez pas harun yahia il dit nimportequoi!! alor si il dit nimportequoi contredit le mais avec des arguments en parlant de ce sujet , pas dans autre sujet , ne change pas de sujet quand ca t arrange. tu faits exactement ce qu on fait les chretient au mec qui a dit que la terre etait ronde. tu te renferme dans tes croyances sans fondement et tu essaye de demonté l homme et pas la these.

et puis meme si Harun yahia s etait trompé sur un sujet , ca change quoi. tout le monde peut fair des erreurs. parcontre vous , vous pensez tous connaitre et vous etes quelqun d orgeuilleux. donnez vos arguments sur ce sujet.

Grenouille a raison. Il faut un certain toupet pour prendre comme argument d'autorité un olibrius qui nous explique que les 7 ciels du Coran sont 7 couches de l'atmosphère ! ;)

Pff vous dites nimpotequoi. comme si l homme n avait pas le droit de se tromper. et pui meme si il vait tord la dessu. ca change rien. ce n est qu un homme , il peut se tromper. j ai demander ce matin a l Imam de la mosquee de ma ville et ilne m a pas du tout dit cela. il m dit que le premier ciel etait tout le ciel , de l Univers , apres c est dans l eau dela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Un "scientifique" qui fait ce genre "d'erreur" est surtout un farceur de 1er ordre.

Quant à ton "eau delà", je préfère le vin d'ici. Je sais c'était facile et ce n'est pas "chrétien" ( :o ) de se moquer des fautes d'orthographe mais je n'ai pas pu m'en empêcher. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Mort de rire! c est vraiment nul ce que tu dis. tu dis , n ecoutez pas harun yahia il dit nimportequoi!! alor si il dit nimportequoi contredit le mais avec des arguments en parlant de ce sujet , pas dans autre sujet , ne change pas de sujet quand ca t arrange. tu faits exactement ce qu on fait les chretient au mec qui a dit que la terre etait ronde. tu te renferme dans tes croyances sans fondement et tu essaye de demonté l homme et pas la these.

et puis meme si Harun yahia s etait trompé sur un sujet , ca change quoi. tout le monde peut fair des erreurs. parcontre vous , vous pensez tous connaitre et vous etes quelqun d orgeuilleux. donnez vos arguments sur ce sujet.

Grenouille a raison. Il faut un certain toupet pour prendre comme argument d'autorité un olibrius qui nous explique que les 7 ciels du Coran sont 7 couches de l'atmosphère ! ;)

Pff vous dites nimpotequoi. comme si l homme n avait pas le droit de se tromper. et pui meme si il vait tord la dessu. ca change rien. ce n est qu un homme , il peut se tromper. j ai demander ce matin a l Imam de la mosquee de ma ville et ilne m a pas du tout dit cela. il m dit que le premier ciel etait tout le ciel , de l Univers , apres c est dans l eau dela.

Il est normal que l'imam de ta ville ne dise pas la même chose qu'Harun Yahya : comme je le disais précédemment, aucun imam ne se reconnaît dans les thèses fantaisistes de Harun Yahya.

Harun Yahya prétends expliquer l'Islam avec la science mais :

  • Ses thèses religieuses ne sont approuvées par aucun imam, aucun religieux musulman
  • Ses thèses scientifiques sont considérées comme ridicule par la communauté scientifique

Harun Yahya se contente d'interpréter n'importe comment le Coran (c'est pour cela qu'il n'est pas reconnu dans l'Islam), et d'essayer de le faire coller avec la science, en raccontant n'importe quoi sur la science (voir en contestant des théories scientifiques bien établies).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mamidu67 Membre 4 733 messages
pas membre +‚ 107ans
Posté(e)
Un "scientifique" qui fait ce genre "d'erreur" est surtout un farceur de 1er ordre.

Quant à ton "eau delà", je préfère le vin d'ici. Je sais c'était facile et ce n'est pas "chrétien" ( :o ) de se moquer des fautes d'orthographe mais je n'ai pas pu m'en empêcher. ;)

Vi!vi! je sais, c'est pas chrétien.... Mais tudieu que c'est drôle!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sid-ali Membre 193 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Nimportequoi. vous le faites expres ou quoi. un homme ne peut t il pas se tromper. ok alor regardez les erruers des darwiniste , et je garde le meilleur pour la fin.

DES FAITS SCIENTIFIQUES REFUTENT LA THEORIE DE L'EVOLUTION

Les fossiles réfutent la théorie de l'évolution

La théorie de l'évolution suppose qu'entre les espèces vivantes, un grand nombre de formes intermédiaires existèrent autrefois, et que leurs restes doivent se retrouver dans les fossiles. Mais les fouilles menées par les évolutionnistes dans l'espoir de confirmer leur théorie sont restées vaines. L'évolutionniste David Kitts, un Professeur de l'Université d'Oklahoma, admet que : "L'évolution nécessite des formes intermédiaires entre les espèces, et la paléontologie ne les a pas fournies". (David B. Kitts, "Paleontology and Evolutionary Theory", Evolution, vol. 28, septembre 1974, p. 467)

A ce jour, quelques 100 millions de fossiles de 250.000 espèces différentes ont été déterrés et chacun d'entre eux fournit la preuve de la création.

Quels faits provenant des strates fossiles invalident l'évolution ?

Dans les couches fossiles, on rencontre deux faits importants prouvant que l'évolution n'a jamais eu lieu :

1) Constance - la plupart des espèces ne montre aucun changement directionnel au cours de leur existence sur terre. Elles apparaissent dans les enregistrements fossiles de forme identique qu'au moment de leur disparition, les changements morphologiques sont souvent limités et sans direction.

2) Apparition soudaine - dans n'importe quelle zone localisée, une espèce n'apparaît pas graduellement par la transformation régulière de ses ancêtres ; elle apparaît tout d'un coup et "pleinement formée". (S. J. Gould, "Evolution's Erratic Pace", Natural History, vol. 86, mai 1977, p. 14)

Les affirmations d'une "évolution humaine" sont invalides

L'arbre généalogique de l'homme s'est révélé être une construction totale de l'imagination des évolutionnistes. Les évolutionnistes ont proposé que les êtres humains ont évolué graduellement, de l'Australopithèque en Homo habilis, en Homo erectus et finalement en Homo sapiens. Ils ont donné l'impression que chacune de ces espèces d'hominidés était le précurseur de celle qui a suivi. Les dernières découvertes des paléoanthropologistes, cependant, montrent que les Australopithèques, Homo habilis et Homo erectus vivaient en fait à la même époque, mais dans des endroits différents du monde. Cela invalide totalement le mythe évolutionniste - qu'ils étaient les précurseurs et les descendants des autres dans l'arbre généalogique de l'homme.

Jouer au jeu de reconstruction des fossiles

Une indication que la théorie de l'évolution est fondée sur des tromperies, plutôt que des preuves scientifiques, est la préparation d'images et de modèles d'espèces éteintes dont seuls quelques fragments d'os ont été découverts.

Dans de telles reconstructions, les tissus mous comme les lèvres, le nez et les oreilles sont généralement représentés de telle manière à suggérer que la créature vivante ressemblait à un homme-singe. Cependant, le fait est que de tels tissus ne se fossilisent pas et qu'il est impossible de déterminer leur structure à partir des os. Ces caractéristiques sont les seuls produits de l'imagination préconçue des évolutionnistes.

Les formes de vie du Cambrien réfutent la théorie de l'évolution

Des catégories principales d'animaux (phylums) telles que les mollusques et les chordés, pratiquement toutes sont apparues au cours de la période cambrienne, il y a quelques 530 millions d'années. Tandis que seulement un ou deux phylums existaient à la période précambrienne, plus de 50 phylums apparurent soudainement à cette époque, dans de nombreuses régions du monde. Tandis que les formes précambriennes affichaient des structures simples, celles du Cambrien sont incomparablement complexes - la preuve que ces êtres vivants sont apparus d'un seul trait, sans suivre d'évolution.

Les "fossiles vivants" réfutent la théorie de l'évolution

La seule existence de ces créatures réfute de manière frappante la théorie de l'évolution. Ces espèces sont connues sous le nom de "fossiles vivants" puisqu'elles sont restées inchangées après des millions d'années, leurs représentants modernes étant identiques aux spécimens des enregistrements fossiles. Les fossiles vivants d'aujourd'hui incluent un grand nombre d'espèces, des fourmis aux arbres, et des chauves-souris aux requins. Cela confirme définitivement qu'au cours de l'histoire de ces espèces, aucune évolution n'a eu lieu.

L'imposture de "l'homme de Piltdown"

Ce fossile est le résultat d'une grande imposture qui a trompé le monde scientifique durant des années. Les évolutionnistes affirmèrent qu'un crâne découvert près de Piltdown en Angleterre était celui d'un homme-singe. Ce crâne avait des caractéristiques humaines, et la mâchoire ressemblait à celle d'un orang-outang. Pendant 40 ans, le célèbre British Museum l'exposa en tant que preuve de l'évolution. En 1953, cependant, la vérité éclata au grand jour : l'homme-singe était une imposture. Un crâne d'humain et une mâchoire d'orang-outang avaient été combinés pour donner l'impression d'un homme-singe ! (Kenneth Oakley, William Le Gros Clark & J. S., "Piltdown," Meydan Larousse, vol. 10, p. 133)

Le scandale de "l'homme du Nebraska"

Une molaire fossilisée découverte dans l'état américain du Nebraska en 1922 montre comment les évolutionnistes utilisent leur imagination pour interpréter les découvertes. Ils affirmèrent que la molaire appartenait à un homme-singe, et même si, à part cette dent, aucun autre reste de ce soi-disant homme-singe ne fut découvert, les évolutionnistes n'eurent aucun scrupule devant les interprétations artistiques le reproduisant, en même temps que sa famille. Cependant, l'affaire éclata avec un grand embarras cinq ans plus tard quand on détermina finalement que la dent en question était celle d'un cochon !

La vérité à propos de l'ancêtre imaginaire des oiseaux

Les évolutionnistes ne font plus référence à l'Archæoptéryx comme une "forme intermédiaire" entre les reptiles et les oiseaux. Des études sur ce fossile montrent maintenant que ce n'est pas une forme de transition, mais définitivement une espèce éteinte d'oiseau, malgré certaines caractéristiques différentes de celles des espèces modernes. (Pendant de nombreuses années, le fait que l'Archæoptéryx ait des serres était considéré comme une preuve importante de son statut de forme intermédiaire. Mais l'Hoazin, un oiseau vivant encore de nos jours, possède aussi des serres et c'est un oiseau normal sous tous les angles)

La présence d'un sternum prouve que l'Archæoptéryx avait de puissants muscles de vol, et la structure asymétrique de ses plumes, identique à celle des oiseaux modernes, montre que de toute évidence cette créature était capable de voler parfaitement.

La sélection naturelle ne mène pas à l'évolution !

La sélection naturelle n'a pas le pouvoir de faire évoluer les êtres vivants. Elle signifie simplement la survie des individus les mieux adaptés à leurs conditions environnementales. Par exemple, quand un prédateur menace une horde de cerfs, ceux qui sont capables de fuir survivront, et la horde se réduira au final aux animaux les plus rapides. Mais ce processus est limité, et il ne provoquera pas l'évolution des cerfs en d'autres espèces. Car l'information génétique concernant le squelette et la physiologie musculaire du cerf est stockée dans son ADN, et la lutte contre les prédateurs ne change en aucun cas cette composition génétique.

Les erreurs concernant l'embryon humain

Au 19ème siècle, les évolutionnistes présentèrent la théorie erronée de la récapitulation. Ils affirmèrent qu'au cours de son développement dans l'utérus de sa mère, l'embryon humain montre d'abord les caractéristiques d'un poisson, puis celles d'un reptile, avant de prendre finalement les caractéristiques humaines. Comme l'embryologie avança, des études approfondies des tissus réfutèrent cette théorie. Les supposées "ouïes" au cours des premiers stades de l'embryon se sont plus tard avérées être les précurseurs des glandes parathyroïdes et du thymus, et du canal moyen de l'oreille. La portion de l'embryon qu'ils décrivaient comme une "queue" est en fait la colonne vertébrale. Et ainsi la théorie que le développement embryonnaire d'un individu reflète les prétendues étapes évolutionnaires a été condamnée à la poubelle de l'histoire.

La "bipédie" invalide la prétendue évolution humaine

Les êtres humains peuvent marcher debout grâce à l'arrangement très sensible de leurs muscles, de leurs nerfs et de leurs os qui sont attachés les uns aux autres. Selon les évolutionnistes, les êtres humains ont du acquérir la marche debout à travers un processus au cours duquel les singes ont adopté une posture droite via des mutations dues au hasard (!). Cependant, la complexité biomécanique de la bipédie ne peut apparaître via une évolution, car la moindre mutation apparaissant dans un groupe d'os ou de muscles interférera avec un système qui fonctionne comme un tout. Tout comme un changement aléatoire au mécanisme d'une montre l'endommagera, la bipédie n'a pu se développer au moyen de mutations aléatoires. Les découvertes de la biomécanique confirment cela, en montrant qu'un être vivant peut soit marcher debout, soit sur quatre pattes. Un type de marche entre les deux est impossible.

La "série" de chevaux est une tromperie

En face des faits scientifiques, les évolutionnistes ont été forcés d'abandonner le mythe de "l'arbre généalogique" du cheval. La série de chevaux a été produite par l'imagination des évolutionnistes, et plus tard invalidée par la découverte que les créatures dont les évolutionnistes arrangeaient les fossiles en séquence étaient en fait contemporaines, vivant au même endroit simultanément. Cela montre l'invalidité de l'affirmation qu'une espèce peut être l'ancêtre évolutionnaire d'une autre.

L'erreur du coelacanthe : les poissons ne se sont pas développés en amphibiens à quatre membres

Les évolutionnistes considéraient autrefois les fossiles du coelacanthe - un poisson rhipidistien que l'on pensait éteint depuis 70 millions d'années - comme une forme intermédiaire entre les poissons et les amphibiens, dans leur scénario de transition de l'eau vers la terre. En 1938, cependant, un spécimen vivant de coelacanthe fut péché dans l'Océan Indien. Jusqu'à maintenant, plus de 200 spécimens ont été attrapés. Les études de ces coelacanthes modernes ont révélé que ce poisson n'a rien de transitionnel, mais qu'il possède une structure complète parfaite, et que les interprétations précédentes basées sur ces fossiles sont entièrement erronées.

La distorsion des similarités entre l'homme et le singe

L'affirmation que les êtres humains et les singes sont similaires à 99% est basée sur la similarité des séquences d'acides aminés dans quelques 30 à 40 protéines fondamentales qui se retrouvent à la fois chez l'homme et chez les singes. Mais les êtres humains possèdent environ 30.000 gènes, et ces gènes codent environ 100.000 protéines. Sur la base de 40 protéines sur 100.000, il n'y a aucun fondement scientifique pour affirmer que 99% des gènes humains et de singes sont identiques. Cette généralisation est aussi absurde que de dire que deux livres épais, dans lesquels seulement trois phrases sont identiques, doivent représenter le même texte.

La complexité irréductible

La théorie de l'évolution est basée sur l'idée d'un développement graduel. Mais le concept de la complexité irréductible l'invalide. Par exemple, des structures telles que les glandes lacrymales, la rétine et l'iris, qui forment ensemble l'¿il humain, n'ont pu se former via un processus graduel où chacune d'entre elles apparaît l'une après l'autre. Car la vision ne peut fonctionner que lorsque tous les composants de l'¿il sont pleinement formés. Si un seul est absent, alors l'organe ne sert à rien et il dégénèrera jusqu'à l'élimination par la sélection naturelle.

Le mécanisme imaginaire des mutations

Les mutations sont des erreurs de copie dans les séquences nucléotidiques de la molécule d'ADN. Elles peuvent survenir suite à des radiations ou à des produits chimiques. Ces séquences de nucléotides sont extrêmement complexes. Tout comme les lettres doivent être placées dans un ordre spécifique pour composer un long texte, des millions de nucléotides doivent être placés selon une séquence spécifique pour composer un gène. Des mutations aléatoires ayant lieu dans les gènes ne causeront que des dommages, généralement trop importants pour être réparés par la cellule, menant à des difformités et même à la mort. Les gens exposés aux radiations à Hiroshima, Nagasaki et Tchernobyl sont des exemples vivants de cela. L'adhésion des évolutionnistes à un tel mécanisme dont les effets destructeurs sont flagrants est en soi une indication de la situation désespérée dans laquelle ils se trouvent.

Les variations ne signifient pas évolution

Grâce aux variations, les individus de n'importe quelle espèce vivante affichent des caractéristiques différentes les uns des autres. Par exemple, certaines personnes ont les cheveux roux alors que d'autres sont blonds ; certains sont grands, d'autres petits - cette variété est permise par le potentiel de leur ADN, exprimé par différentes combinaisons d'information génétique. Cependant, de telles variations ne peuvent mener à l'évolution, car elles ne produisent pas de nouvelles informations génétiques. C'est pourquoi, quel que soit le nombre de croisements effectués par une personne pour améliorer des pigeons voyageurs, elle ne produira jamais une espèce différente, comme des hirondelles.

La merveille chez les mouches

Une mouche peut battre ses ailes 500 fois par seconde, simultanément. Il n'y a jamais le moindre incident dans le mouvement de ses deux ailes, et la mouche ne perd jamais l'équilibre. Cette capacité est rendue possible par des mécanismes merveilleux à une échelle microscopique. Dans les cellules des muscles des ailes de la mouche, les filaments d'actine et de myosine se tirent et se poussent, et font se déplacer les ailes. De plus, les mouches apparaissent soudainement dans les enregistrements fossiles. Aucune forme de transition entre des formes sans ailes et avec ailes n'a été trouvée.

Comme tous les autres êtres vivants, les mouches n'ont pas évolué, mais sont apparues par la création de Dieu Tout-Puissant et Omniscient.

L'évolution ne peut expliquer l'origine du moindre gène

L'ADN humain contient quelques 30.000 gènes, et il est impossible qu'un seul d'entre eux ait pu apparaître par hasard. Le biologiste évolutionniste Frank Salisbury admet :

"Une protéine moyenne peut comporter environ 300 acides aminés. Le gène de l'ADN contrôlant cela aura environ 1.000 nucléotides dans sa chaîne. Puisqu'il y a quatre types de nucléotides dans une chaîne d'ADN, une chaîne constituée de 1.000 liens peut exister sous 41000 formes. En utilisant un peu d'algèbre (les logarithmes), on peut voir que 41000 = 10600. 10 multiplié par lui-même 600 fois donne le chiffre 1 suivi de 600 zéros ! Ce nombre est complètement au-delà de notre compréhension." (Frank B. Salisbury, "Doubts about the Modern Synthetic Theory of Evolution", American Biology Teacher, septembre 1971, p. 336)

L'échec de l'expérience de Miller

Depuis des années, l'expérience de Miller était présentée comme une preuve pour la théorie de l'évolution, mais elle a du être abandonnée suite aux découvertes scientifiques concernant l'atmosphère primordiale de la Terre tout autant qu'aux imperfections de l'expérience. Ces recherches sur l'origine de la vie - auxquelles les évolutionnistes attachaient une énorme foi - furent menées en 1953 par le scientifique américain Stanley Miller. Miller obtint quelques acides aminés après avoir chauffé un mélange de gaz dont il supposait l'existence dans l'atmosphère primordiale de la Terre. Mais en 1985 il admit que ses conditions expérimentales ne reflétaient pas précisément les conditions de l'atmosphère primitive. Par conséquent, son expérience était invalide. (Stanley Miller, Molecular Evolution of Life: Current Status of the Prebiotic Synthesis of Small Molecules, 1986, p. 7)

L'expérience de Fox : une autre tentative vaine

Influencé par le scénario d'évolution de Miller, Sydney Fox mena des expériences au cours desquelles il combina différents acides aminés en molécules qu'il nomma "protéinoïdes". Cependant, ces chaînes d'acides aminés, qui ne servent à rien, ne ressemblaient en rien aux protéines habituelles présentes chez les êtres vivants. Ce n'était rien d'autre que des tâches chimiques irrégulières. De plus, on a expliqué que même si de telles molécules s'étaient formées durant les âges primaires, elles auraient finalement été détruites. (S. W. Fox, K. Harada, G. Kramptiz, G. Mueller, "Chemical Origin of Cells", Chemical Engineering News, 22 juin 1970, p. 80)

La preuve que les affirmations "d'organe vestigial" sont fausses

L'affirmation d'organe vestigial, dans les textes évolutionnistes, a maintenant été abandonnée en face des découvertes scientifiques modernes. Les évolutionnistes affirmaient autrefois que des organes comme l'appendice, le semi-luminaris et le coccyx étaient des vestiges, simplement du fait qu'ils ne connaissaient pas les fonctions de ces organes. Dans les paroles du zoologiste évolutionniste S.R. Scadding : "Au fur et à mesure de l'augmentation de nos connaissances [en biologie] la liste des structures vestigiales a diminué." (S. R. Scadding, "Do vestigial organs provide evidence for evolution?", Evolutionary Theory 5 : 173, 1981)

Le dilemme de la transition de l'eau à la terre

Les êtres vivants, tellement complexes physiologiquement, sont divisés en groupes avec des barrières insurmontables entre eux. Des découvertes montrent que le scénario où un poisson sort de l'eau et se transforme en créature à quatre pattes n'est pas scientifique. Puisqu'un poisson ne peut survivre plus d'une minute ou deux hors de l'eau, tous les poissons quittant l'eau mourront en quelques minutes, un par un. Même si cette situation se poursuit pendant des millions d'années, elle ne changera pas. Les poissons mourront tous, car un organe aussi complexe que les poumons ne peut se former suite à un "accident" soudain via une mutation.

L'invalidité du scénario du "monde de l'ARN"

Les expériences ratées de Miller et Fox ont mené les évolutionnistes à chercher de nouveaux modèles expérimentaux. Ils en sont ainsi venus à théoriser que la vie commença avec des molécules d'ARN (une forme d'acide nucléique), capables de se copier elles-mêmes. Selon eux, dans le monde primordial, l'ARN pouvait se répliquer sans l'assistance de protéines et était capable de mener chaque étape de la synthèse protéinique. Mais sur les quadrillions de molécules d'ARN synthétisées artificiellement en laboratoire, aucune n'a montré de telles caractéristiques. La chimie a révélé que la thèse du "monde de l'ARN" est complètement impossible.

Les protéines défient le hasard

Les protéines constituent les briques de base de toutes les cellules vivantes et elles assument un grand nombre de fonctions dans celles-ci. Les protéines sont constituées d'un nombre et de variétés spécifiques de molécules d'acides aminés arrangées selon une séquence particulière. Cette séquence est tellement précise que si un seul acide aminé manque ou n'est pas à la bonne place, alors la protéine entière ne servira à rien. Par conséquent, chaque acide aminé doit être exactement à la bonne place, dans la séquence correcte. Il n'y aucune possibilité qu'une telle séquence survienne par hasard. Par exemple, la probabilité qu'apparaisse une protéine de 288 acides aminés de 12 types différents, ayant la bonne séquence, n'est que de 1 sur 10300 - en d'autres mots, pratiquement nulle (en mathématique, les probabilités inférieures à 1 sur 1050 sont considérées comme étant "0") Voir Emile Borel, Elements of the Theory of Probability, Prentice Hall, Englewood Cliffs, NJ, 1965)

Le "flagelle bactérien" donne un coup fatal à l'évolution

Un autre exemple frappant de complexité irréductible est le flagelle, utilisé par certaines bactéries pour se déplacer dans leur environnement liquide. Cet organe est attaché à la membrane cellulaire de la bactérie, et la bactérie le bouge en rythme comme une nageoire pour se propulser dans la direction et à la vitesse qu'elle choisit. Cet organe fonctionne via un "moteur organique" très complexe, composé de quelques 240 protéines. Si la moindre partie du flagelle manque ou possède un défaut, la structure ne fonctionne pas. Le flagelle bactérien doit avoir fonctionné sans défaut depuis le moment où il est apparu. Cela prouve que la bactérie, comme tous les autres êtres vivants, a été créée dans sa globalité.

L'évolution ne peut expliquer l'information de l'ADN

L'information génétique déterminant le plan structurel d'une personne, depuis son apparence externe jusqu'à ses organes internes, est enregistré avec un système d'encodage spécial dans l'ADN. Pour écrire cette information génétique sur papier, il faudrait une librairie gigantesque comprenant environ 900 volumes de 500 pages chacun. Mais cette quantité incroyable d'information a été encodée dans notre ADN. Affirmer que l'information de la "librairie" de l'ADN humain soit apparue par hasard est aussi irrationnel que de croire que les cailloux jetés sur une plage par les vagues pourraient écrire l'histoire entière de l'humanité.

Les médias: un terrain fertile pour l'évolution

La théorie de l'évolution, à la lumière des preuves précédemment examinées, ne repose sur aucune base scientifique. Pourtant, la majorité des gens, et ce dans le monde entier, ignore ce fait et tend à

croire que l'évolution est un processus scientifique. Cette erreur trouve sa principale raison dans l'endoctrinement systématique et la propagande que mènent les médias au sujet de l'évolution. Aussi, devons-nous mentionner les caractéristiques particulières de cet endoctrinement et cette propagande.

LA PROPAGANDE EVOLUTIONNISTE

Les revues de vulgarisation scientifique, qui ont repris le flambeau de la propagande évolutionniste, jouent un rôle important dans la dissémination des idées évolutionnistes parmi le public.

Lorsque nous consultons les médias occidentaux de près, nous trouvons fréquemment des documents traitant de la théorie de l'évolution. Les principales organisations médiatiques ainsi que des magazines réputés et "respectables" mettent périodiquement ce sujet à la une. Quand on étudie leur approche, on a l'impression que cette théorie est un indiscutable fait établi.

Les gens ordinaires qui lisent ce genre de presse commencent à penser tout à fait naturellement que la théorie de l'évolution est un fait aussi certain que n'importe quelle loi mathématique. Les informations qui paraissent dans les importants médias sont récupérées par les médias locaux, ceux-ci impriment en gros caractères des titres du genre "Selon le magazine Time, un nouveau fossile a été découvert, complétant le puzzle de la chaîne des fossiles"; ou encore le magazine "Nature" indique que "les scientifiques viennent de mettre la lumière sur les dernières questions de la théorie de l'évolution". La trouvaille du "dernier maillon manquant à la chaîne de l'évolution" ne veut absolument rien dire car aucun fait n'a été prouvé au sujet de cette évolution. Tout ce qui a été montré comme une preuve est faux tel que nous l'avons démontré dans les chapitres précédents. Par ailleurs, les encyclopédies et les ouvrages de biologie, tout comme les médias, sont considérés comme la bible des sources scientifiques.

En bref, les médias et les cercles académiques, qui sont à disposition des centres de pouvoir antireligieux, maintiennent leur vision entièrement évolutionniste et l'imposent à la société. Cette imposition est tellement efficace qu'avec le temps l'évolution est devenue une idée que l'on ne doit jamais rejeter. Le fait de nier l'évolution est considéré comme contradictoire à la science et une ignorance des réalités fondamentales. C'est pourquoi, et malgré les multiples déficiences qui ont été révélées jusqu'à présent (et surtout depuis les années 1950) et le fait que ces révélations aient été confessées par des scientifiques évolutionnistes, il est impossible aujourd'hui de trouver des critiques envers la théorie de l'évolution dans les cercles scientifiques ou médiatiques.

Reconnus partout comme les plus "respectables" publications sur la biologie et la nature en Occident, des magazines tels Scientific American, Focus, et National Geographic adoptent la théorie de l'évolution comme une idéologie officielle et essaient de présenter cette théorie comme un fait établi.

LES FABLES DES EVOLUTIONNISTES

L'évolution, comme remarquait un éminent scientifique, est un conte de fées pour adultes. C'est un scénario complètement irrationnel et non-scientifique qui suggère que des matières non-vivantes sont dotées d'une sorte de pouvoir magique et d'intelligence leur permettant de créer des formes de vies complexes. Ce conte très long raconte quelques fables très intéressantes sur des sujets particuliers. L'une de ces curieuses fables sur l'évolution est le conte sur "l'évolution des baleines" qui a été publié dans la revue National Geographic, largement reconnue dans le monde comme l'une des meilleures publications scientifiques et sérieuses:

"La dominance des baleines dans le monde des immenses créatures a apparemment commencé il y a soixante millions d'années, lorsque des quadrupèdes mammifères poilus se sont aventurés dans l'eau à la recherche de nourriture ou de sanctuaire. Avec les années qui passaient, des changements se sont produits. Les pattes postérieures sont disparues, les pattes frontales se sont transformées en nageoires, les poils ont cédé la place à un épais et doux manteau blanc, les narines se sont déplacées vers le haut de la tête, les pattes se sont élargies en queue, et dans ce monde d'eau flottable, le corps est devenu énorme." 1

En plus du fait qu'il n'existe aucun fondement scientifique qui prouverait tout cela, un tel événement est contraire aux principes de la nature. Il est intéressant de relever cette fable, publiée dans National Geographic, qui démontre l'ampleur de la perfidie des prétendues sérieuses publications évolutionnistes.

Une autre fable évolutionnistes à retenir concerne l'origine des mammifères. Les évolutionnistes avancent que les mammifères descendent d'un ancêtre reptile. Mais lorsqu'il s'agit de détailler cette prétendue transformation, d'intéressants commentaires fusent de part et d'autre. En voici un:

"Quelques reptiles des contrées froides ont commencé à développer une méthode pour maintenir la chaleur de leur corps. Leur production de chaleur augmentait lorsqu'il faisait froid et la perte de chaleur a été réduite lorsque les écailles ont rétréci et sont devenues plus pointues, puis elles ont évolué en fourrure. La transpiration était aussi une adaptation afin de réguler la température du corps, une astuce pour refroidir le corps, en cas de nécessité, à travers l'évaporation de l'eau. Accidentellement, les jeunes reptiles léchèrent la transpiration de leurs mères pour se nourrir. Quelques glandes de la transpiration ont commencé à sécréter un liquide de plus en plus riche, qui allait devenir du lait par la suite. Ainsi, les jeunes de cette première génération de mammifères ont eu un meilleur départ dans la vie." 2

Cette idée qu'une nourriture aussi bien élaborée que le lait proviendrait des glandes de sudation et tous les autres détails susmentionnés ne sont que le bizarre produit de l'imagination des évolutionnistes, qui ne se base sur aucun fondement scientifique.

--------------------------------------------------------------------------------

1 Victor B. Scheffer, "Exploring the Lives of Whales", National Geographic, vol. 50, December 1976, p. 752

2 George Gamow, Martynas Ycas, Mr. Tompkins Inside Himself, London: Allen & Unwin, 1968, p. 149

Des mensonges bien emballés

Les évolutionnistes profitent de l'avantage que leur offre le programme du "lavage de cerveau" des médias. Beaucoup de personnes croient à l'évolution sans conteste et ne pensent même pas à demander "comment" ni "pourquoi". Ce qui veut dire que les évolutionnistes peuvent assembler leurs mensonges afin qu'ils soient facilement convaincants.

Par exemple, même la "transition de l'eau à la terre", qui est l'un des plus grands mystères de l'évolution, est "expliquée" dans la plupart des ouvrages "scientifiques" évolutionnistes avec une simplicité effarante. D'après l'évolution, la vie a commencé dans l'eau et les premiers animaux développés étaient les poissons. Cette théorie avance qu'un beau jour, les poissons ont commencé à s'éjecter vers la terre pour une raison ou une autre (la plupart du temps, la sécheresse est retenue comme cause), et qu'il est avéré que les poissons, qui avaient choisi de vivre sur terre, avaient des pattes en guise de nageoires et des poumons à la place des branchies.

La plupart des ouvrages évolutionnistes n'évoquent pas le "comment" de ce phénomène. Même dans les sources les plus "scientifiques", l'absurdité de cette assertion est cachée derrière des phrases telle "le transfert de l'eau à la terre a eu lieu.".

Comment ce "transfert" s'est-il produit? Nous savons que les poissons ne peuvent pas vivre hors de l'eau plus de quelques minutes. Si nous supposons que ladite sécheresse a eu lieu et que les poissons ont eu à emménager sur terre, que serait-il arrivé à ces poissons? La réponse est évidente: tous les poissons sortis de l'eau mourraient l'un après l'autre en quelques minutes. Même si ce processus avait pris une dizaine de millions d'années, la réponse serait toujours la même: les poissons mourraient l'un après l'autre. La raison en est qu'un organe aussi complexe que des poumons entiers ne peut se former soudainement par "accident", mais plutôt par une "mutation"; par ailleurs, même la moitié d'un poumon ne servirait à rien.

Toutefois, c'est cela que proposent les évolutionnistes. Le "transfert de l'eau à la terre" et le "transfert de la terre à l'air" ainsi que d'autres prétendues et soudaines transitions sont "expliquées" dans ce genre de termes illogiques. Les évolutionnistes préfèrent ne pas se prononcer quant à la formation d'organes vraiment complexes comme l'oil et l'oreille.

Il n'y a rien de plus facile que d'influencer l'homme de la rue avec le label "scientifique". Vous dessinez un tableau imaginaire représentant le transfert de l'eau à la terre, vous inventez des termes latins pour l'animal dans l'eau, un autre pour son "descendant" sur terre et un autre terme pour la "forme transitionnelle intermédiaire" (qui est un animal imaginaire), puis vous élaborez un mensonge bien tissé: "L'Eusthenopteron s'est d'abord transformé en Colacanthe (Rhipitistian Crossopterigian) pour devenir l'Ichthyostega après un long processus évolutif". Si vous faisiez dire ces mots à un scientifique, portant des lunettes à verre épais et une blouse blanche, vous réussiriez à convaincre beaucoup de gens, car les médias dédiés à la promotion de l'évolution annonceraient la bonne nouvelle au monde entier avec un grand enthousiasme.

Conclusion: l'évolution est une imposture

Il existe bien d'autres preuves, outre les lois scientifiques, qui réfutent l'évolution. Mais dans ce livre, nous n'avons pu en critiquer que quelques-unes. Elles devraient être suffisantes pour révéler une vérité primordiale: bien qu'enveloppée dans une étoffe scientifique, la théorie de l'évolution n'est rien d'autre qu'une fourberie; une supercherie défendue pour les intérêts d'une philosophie matérialiste, une tromperie fondée, non sur la science, mais plutôt sur le lavage de cerveau, la propagande et la fraude.

Nous résumons ce que nous avons abordé jusqu'à présent ainsi:

La théorie de l'évolution s'est effondrée

La théorie de l'évolution est une théorie qui s'effondre au premier obstacle. Et ce parce que les évolutionnistes sont incapables d'expliquer la formation d'une simple protéine. Aucune des lois de la probabilité ni les lois physiques ou chimiques ne rendent possible la formation fortuite de la vie.

Est-ce qu'il paraît logique ou raisonnable quand même pas une seule protéine apparue par hasard ne peut exister, que des millions de protéines se soient combinées afin de produire la cellule d'une matière vivante; que des milliards de ces cellules aient réussi à se former et s'assembler pour créer miraculeusement des êtres vivants, qui ont donné naissance aux poissons, qui à leur tour ont atterri sur terre, sont devenus reptiles, oiseaux, et que c'est ainsi que des millions d'espèces différentes sur terre ont vu le jour?

Même si cela vous paraît illogique, les évolutionnistes croient en cette fable.

Cependant, ce n'est qu'une croyance ou plutôt une foi car ils ne possèdent ne serait-ce qu'une once de preuve pour étayer leur histoire. Ils n'ont jamais trouvé la moindre forme transitoire telle qu'un mi-reptile/mi-poisson ou un mi-reptile/mi-oiseau. Par ailleurs, ils n'ont jamais été capables de prouver qu'une protéine ou même une seule molécule d'aminoacide qui compose la protéine, ait pu se former sous ce qu'ils appellent les conditions terrestres primaires. Ils n'ont même pas réussi à le démontrer malgré leurs laboratoires ultra-sophistiqués. Au contraire, à chaque effort, les évolutionnistes ont démontré qu'il ne s'est jamais produit de processus évolutif ou qu'il ait pu se produire sur terre à n'importe quelle époque.

L'avenir non plus ne peut confirmer la théorie de l'évolution

Les évolutionnistes peuvent seulement se consoler en rêvant que la science, avec le temps, résoudra en quelque sorte tous ces dilemmes. Toutefois, il est hors de question que la science puisse vérifier ces présomptions entièrement infondées et illogiques malgré les années qui pourraient s'écouler. Au contraire, les progrès de la science dévoilent l'absurdité des présomptions des évolutionnistes.

C'est le cas à ce jour. Depuis que nous possédons plus de détails sur la structure et les fonctions des cellules vivantes, il apparaît plus clairement que la cellule n'est pas une simple composition fortuitement formée, comme l'on s'accordait à le croire d'après la conception biologique primitive du temps de Darwin.

La situation étant si évidente, en refusant de croire en la création et en basant les origines de la vie sur des coïncidences improbables, les défenseurs acharnés de ce genre de présomptions peuvent plus tard devoir faire face à une grande humiliation. Puisque le vrai visage de la théorie de l'évolution est en train de voir le jour et que l'opinion publique commence à connaître la vérité, les défenseurs obstinés et fanatiques de l'évolution n'oseront bientôt plus montrer leur visage.

Le plus grand obstacle de la théorie de l'évolution: l'âme

Il existe dans le monde plusieurs espèces qui se ressemblent entre elles. Par exemple, il se peut que plusieurs êtres vivants ressemblent au cheval ou au chat, et plusieurs insectes peuvent se ressembler. Ces similitudes ne surprennent personne.

En revanche, les analogies superficielles entre l'homme et le singe attirent plus d'attention. Cet intérêt va parfois jusqu'à faire croire aux gens à la fausse théorie de l'évolution. Ces ressemblances superficielles entre l'homme et le singe ne signifient rien. Le coléoptère rhinocéros et le rhinocéros possèdent quelques similitudes superficielles mais il serait ridicule de chercher à établir sur la base de cette ressemblance un quelconque lien d'évolution entre ces deux créatures, l'une étant un insecte et l'autre un mammifère.

Outre les similitudes superficielles, le singe ne peut être considéré plus proche de l'homme que d'autres animaux. En fait, si le critère de l'intelligence est pris en considération, l'abeille, qui produit la miraculeuse structure géométrique, en l'occurrence le nid d'abeilles, ou encore l'araignée, qui construit une miraculeuse architecture qu'est la toile, peuvent être considérées plus proches de l'homme. Elles lui sont même supérieures sur certains points.

Il y a une très grande dissemblance entre l'homme et le singe en dehors de la simple ressemblance extérieure. Le singe est un animal et ne diffère aucunement du cheval ou du chien si l'on considère leur niveau de conscience. Mais, l'homme est un être conscient, volontaire, qui peut réfléchir, comprendre, décider et juger. Tous ces aspects sont les fonctions de l'âme que l'homme possède. L'âme est la plus importante différence, un gouffre immense qui sépare l'homme des autres créatures. Aucune ressemblance physique ne peut combler ce gouffre entre l'homme et tout autre être vivant. Dans la nature, la seule créature vivante qui possède une âme est l'homme.

Dieu crée selon Sa volonté

Est-ce que cela changerait quelque chose si le scénario que proposent les évolutionnistes avait réellement eu lieu? Nullement, car chaque étape avancée par la théorie de l'évolution et basée sur la coïncidence n'aurait pu se produire que par miracle. Même si la vie a pris place graduellement en respectant une telle succession d'étapes, chaque phase successive n'aurait pu se faire qu'à travers une décision réfléchie. Il est invraisemblable que ces phases se soient produites par hasard, c'est impossible.

Si l'on assume que la molécule de la protéine s'est formée sous les conditions atmosphériques primordiales, il faut se rappeler que les lois de la probabilité et celles de la biologie, ainsi que les lois physiques et chimiques ont démontré qu'une telle chose ne pouvait se produire par hasard. Mais si l'on doit supposer qu'elle a été produite, alors il n'y a pas d'autre choix que d'admettre que l'on doit son existence à la volonté d'un Créateur. Cette logique s'applique à toutes les autres hypothèses avancées par les évolutionnistes. Il n'existe, par exemple, aucune preuve paléontologique ni physique, chimique, biologique, ni aucune justification logique qui prouverait une transition comme celle du poisson passant de l'eau à la terre et constituant ainsi les animaux terrestres. Mais la personne qui doit concéder que le poisson a sauté hors de l'eau vers la terre se transformant en reptile, la personne qui croit en cette présomption doit également accepter qu'il existe un Créateur capable de faire sortir du néant ce qu'Il veut par un simple mot: "Soit". Toute autre explication d'un tel miracle est consubstantiellement en contradiction avec soi-même et une violation des principes de la raison.

La réalité est claire et évidente. Toute vie est le produit d'une parfaite architecture et d'une création supérieure. Cela prouve concrètement l'existence d'un Créateur, le Détenteur du pouvoir infini, de la connaissance et de l'intelligence.

Ce Créateur est Dieu, Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui se trouve entre eux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
L'évolution ne peut expliquer l'information de l'ADN

L'information génétique déterminant le plan structurel d'une personne, depuis son apparence externe jusqu'à ses organes internes, est enregistré avec un système d'encodage spécial dans l'ADN. Pour écrire cette information génétique sur papier, il faudrait une librairie gigantesque comprenant environ 900 volumes de 500 pages chacun. Mais cette quantité incroyable d'information a été encodée dans notre ADN. Affirmer que l'information de la "librairie" de l'ADN humain soit apparue par hasard est aussi irrationnel que de croire que les cailloux jetés sur une plage par les vagues pourraient écrire l'histoire entière de l'humanité.

Tient l'adn n'est pourtant pas mentionnée dans les écritures ? A mon avis elle n'existe pas c'est Bush qui nous manipule... (sisi il c'est allié avec les climatologues)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
L'évolution ne peut expliquer l'information de l'ADN

L'information génétique déterminant le plan structurel d'une personne, depuis son apparence externe jusqu'à ses organes internes, est enregistré avec un système d'encodage spécial dans l'ADN. Pour écrire cette information génétique sur papier, il faudrait une librairie gigantesque comprenant environ 900 volumes de 500 pages chacun. Mais cette quantité incroyable d'information a été encodée dans notre ADN. Affirmer que l'information de la "librairie" de l'ADN humain soit apparue par hasard est aussi irrationnel que de croire que les cailloux jetés sur une plage par les vagues pourraient écrire l'histoire entière de l'humanité.

La théorie de l'évolution ne dit pas que l'ADN est apparu magiquement par hasard : renseigne toi avant de racconter n'importe quoi sur l'évolution.

La théorie de l'évolution prétend au contraire que la vie (et notamment l'ADN) est apparu par un processus évolutif (processus qu'on ne peut pas comparer à du hasard pur, ça n'a strctement rien à voir).

Ainsi, de nombreux indices laissent à penser que l'ADN proviendrait de l'ARN.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Je vois que notre ami Sidi se réfère à la propagande créationniste de l'islamiste Harun Yahya c'est risible!

Je ne vais pas m'amuser à répondre à l'entier de son pavé remplit de mensonges et de mauvaise foi car il suffit de soulever certains éléments d'Harun Yahya pour prouver la malhonnêteté de celui-ci!

La "série" de chevaux est une tromperie

La preuve que les affirmations "d'organe vestigial" sont fausses

Mouhahahaha attend voir j'imagine que tu as une autre source que Harun Yahya!

C'est marrant mais que dire justement des vestiges des doigts du cheval?!

En effet l'embryogenèse retrace généralement en partie la phylogenèse, c'est à dire que le foetus du cheval d'aujourd'hui présente certaines caractéristiques des ancêtres du cheval ainsi donc voici à quoi ressemble les pattes du foetus du cheval durant son développement

equidaefoetusbr8.gif

A gauche à 45 jours, au milieu à 60 jours et à droit 150 à jours de grossesse!

Ces vestiges sont la preuve même de l'évolution du cheval reconstitué de part les intermédiaires fossiles, les doigts écarté du foetus du cheval, doigts qui s'attrophient durant le développement de ce dernier, pour ne laisser que ces vestiges, sont la trace même de cette évolution!

La complexité irréductible

Le "flagelle bactérien" donne un coup fatal à l'évolution

La complexité irréductible est un exemple classique de sophisme, ce n'est pas parce qu'on ignore comment est apparu un mécanisme complexe que celui-ci a forcément été créér ensuite l'argument qui dit que "si on enlève un seul élément le système ne fonctionne plus", est un argument bidon voici comment on peut arriver à un système d'un complexité irréductible simplement en ajoutant "graduellement" un élément après l'autre!

stone_bridge0.jpg

On place trois pierres l'une à côté de l'autre afin d'obtenir un passage constitué de trois pierres!

stone_bridge1.jpg

On ajoute une quatrième pierre qui est particulièrement allongée et qui dont est placé sur les trois premières pierres!

stone_bridge2.jpg

On retire la pierre du milieu et nous obtenons un pont constitué de trois pierre et ce pont est d'une compexité irréductible car retiré une seul pierres et le pont n'est plus! Et pourtant on est arrivé à ce système graduellement par l'ajout successif de différentes pierres!

Simple illustration du sophisme présenté par les créationnistes pour plus d'infos vous pouvez aller sur ce site!

http://talkorigins.org/faqs/comdesc/ICsilly.html

Sinon Kenneth Miller a déjà eu l'occasion de s'en prendre au soit disant argument du flagelle voici deux liens pour ceux qui comprennent l'anglais où vous pouvez lire et entendre ce que nous apprend Kenneth Miller!

http://www.millerandlevine.com/km/evol/design1/article.html

La merveille chez les mouches

Ca c'est vrai on a même pu obtenir des speciation de mouches à fruits (drosophiles) en laboratoires, mais bien sûr du haut de sa sagesse Harun Yahya ignore délibéremment ces faits!

L'évolution ne peut expliquer l'origine du moindre gène

Mensonge!

http://www.ncbi.nlm.nih.gov

Et après ça donne des leçons en parlant de mensonges pathétiques!

Mais surtout Harun Yahya n'est pas un scientifique et il se permet de prendre la majorité des scientifique pour des menteurs et/ou des cons!

Les demi-vérités, les meonges par omissions et les mensonges tout court ont toujours été les armes utilisé par les créationnistes ainsi que part l'ensemble des fanatiques de tout poil voulant faire avaler aux gens leur mensonges c'est tout simplement n'importe quoi et intellectuellement parlant c'est purement et simplement abject!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alicia24 Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

La théorie de l'évolution, à la lumière des preuves précédemment examinées, ne repose sur aucune base scientifique. Pourtant, la majorité des gens, et ce dans le monde entier, ignore ce fait et tend à

croire que l'évolution est un processus scientifique. Cette erreur trouve sa principale raison dans l'endoctrinement systématique et la propagande que mènent les médias au sujet de l'évolution. Aussi, devons-nous mentionner les caractéristiques particulières de cet endoctrinement et cette propagande.

LA PROPAGANDE EVOLUTIONNISTE

Les revues de vulgarisation scientifique, qui ont repris le flambeau de la propagande évolutionniste, jouent un rôle important dans la dissémination des idées évolutionnistes parmi le public.

Lorsque nous consultons les médias occidentaux de près, nous trouvons fréquemment des documents traitant de la théorie de l'évolution. Les principales organisations médiatiques ainsi que des magazines réputés et "respectables" mettent périodiquement ce sujet à la une. Quand on étudie leur approche, on a l'impression que cette théorie est un indiscutable fait établi.

Les gens ordinaires qui lisent ce genre de presse commencent à penser tout à fait naturellement que la théorie de l'évolution est un fait aussi certain que n'importe quelle loi mathématique. Les informations qui paraissent dans les importants médias sont récupérées par les médias locaux, ceux-ci impriment en gros caractères des titres du genre "Selon le magazine Time, un nouveau fossile a été découvert, complétant le puzzle de la chaîne des fossiles"; ou encore le magazine "Nature" indique que "les scientifiques viennent de mettre la lumière sur les dernières questions de la théorie de l'évolution". La trouvaille du "dernier maillon manquant à la chaîne de l'évolution" ne veut absolument rien dire car aucun fait n'a été prouvé au sujet de cette évolution. Tout ce qui a été montré comme une preuve est faux tel que nous l'avons démontré dans les chapitres précédents. Par ailleurs, les encyclopédies et les ouvrages de biologie, tout comme les médias, sont considérés comme la bible des sources scientifiques.

En bref, les médias et les cercles académiques, qui sont à disposition des centres de pouvoir antireligieux, maintiennent leur vision entièrement évolutionniste et l'imposent à la société. Cette imposition est tellement efficace qu'avec le temps l'évolution est devenue une idée que l'on ne doit jamais rejeter. Le fait de nier l'évolution est considéré comme contradictoire à la science et une ignorance des réalités fondamentales. C'est pourquoi, et malgré les multiples déficiences qui ont été révélées jusqu'à présent (et surtout depuis les années 1950) et le fait que ces révélations aient été confessées par des scientifiques évolutionnistes, il est impossible aujourd'hui de trouver des critiques envers la théorie de l'évolution dans les cercles scientifiques ou médiatiques.

Reconnus partout comme les plus "respectables" publications sur la biologie et la nature en Occident, des magazines tels Scientific American, Focus, et National Geographic adoptent la théorie de l'évolution comme une idéologie officielle et essaient de présenter cette théorie comme un fait établi.

LES FABLES DES EVOLUTIONNISTES

L'évolution, comme remarquait un éminent scientifique, est un conte de fées pour adultes. C'est un scénario complètement irrationnel et non-scientifique qui suggère que des matières non-vivantes sont dotées d'une sorte de pouvoir magique et d'intelligence leur permettant de créer des formes de vies complexes. Ce conte très long raconte quelques fables très intéressantes sur des sujets particuliers. L'une de ces curieuses fables sur l'évolution est le conte sur "l'évolution des baleines" qui a été publié dans la revue National Geographic, largement reconnue dans le monde comme l'une des meilleures publications scientifiques et sérieuses:

"La dominance des baleines dans le monde des immenses créatures a apparemment commencé il y a soixante millions d'années, lorsque des quadrupèdes mammifères poilus se sont aventurés dans l'eau à la recherche de nourriture ou de sanctuaire. Avec les années qui passaient, des changements se sont produits. Les pattes postérieures sont disparues, les pattes frontales se sont transformées en nageoires, les poils ont cédé la place à un épais et doux manteau blanc, les narines se sont déplacées vers le haut de la tête, les pattes se sont élargies en queue, et dans ce monde d'eau flottable, le corps est devenu énorme." 1

En plus du fait qu'il n'existe aucun fondement scientifique qui prouverait tout cela, un tel événement est contraire aux principes de la nature. Il est intéressant de relever cette fable, publiée dans National Geographic, qui démontre l'ampleur de la perfidie des prétendues sérieuses publications évolutionnistes.

Une autre fable évolutionnistes à retenir concerne l'origine des mammifères. Les évolutionnistes avancent que les mammifères descendent d'un ancêtre reptile. Mais lorsqu'il s'agit de détailler cette prétendue transformation, d'intéressants commentaires fusent de part et d'autre. En voici un:

"Quelques reptiles des contrées froides ont commencé à développer une méthode pour maintenir la chaleur de leur corps. Leur production de chaleur augmentait lorsqu'il faisait froid et la perte de chaleur a été réduite lorsque les écailles ont rétréci et sont devenues plus pointues, puis elles ont évolué en fourrure. La transpiration était aussi une adaptation afin de réguler la température du corps, une astuce pour refroidir le corps, en cas de nécessité, à travers l'évaporation de l'eau. Accidentellement, les jeunes reptiles léchèrent la transpiration de leurs mères pour se nourrir. Quelques glandes de la transpiration ont commencé à sécréter un liquide de plus en plus riche, qui allait devenir du lait par la suite. Ainsi, les jeunes de cette première génération de mammifères ont eu un meilleur départ dans la vie." 2

Cette idée qu'une nourriture aussi bien élaborée que le lait proviendrait des glandes de sudation et tous les autres détails susmentionnés ne sont que le bizarre produit de l'imagination des évolutionnistes, qui ne se base sur aucun fondement scientifique.

--------------------------------------------------------------------------------

1 Victor B. Scheffer, "Exploring the Lives of Whales", National Geographic, vol. 50, December 1976, p. 752

2 George Gamow, Martynas Ycas, Mr. Tompkins Inside Himself, London: Allen & Unwin, 1968, p. 149

Des mensonges bien emballés

Les évolutionnistes profitent de l'avantage que leur offre le programme du "lavage de cerveau" des médias. Beaucoup de personnes croient à l'évolution sans conteste et ne pensent même pas à demander "comment" ni "pourquoi". Ce qui veut dire que les évolutionnistes peuvent assembler leurs mensonges afin qu'ils soient facilement convaincants.

Par exemple, même la "transition de l'eau à la terre", qui est l'un des plus grands mystères de l'évolution, est "expliquée" dans la plupart des ouvrages "scientifiques" évolutionnistes avec une simplicité effarante. D'après l'évolution, la vie a commencé dans l'eau et les premiers animaux développés étaient les poissons. Cette théorie avance qu'un beau jour, les poissons ont commencé à s'éjecter vers la terre pour une raison ou une autre (la plupart du temps, la sécheresse est retenue comme cause), et qu'il est avéré que les poissons, qui avaient choisi de vivre sur terre, avaient des pattes en guise de nageoires et des poumons à la place des branchies.

La plupart des ouvrages évolutionnistes n'évoquent pas le "comment" de ce phénomène. Même dans les sources les plus "scientifiques", l'absurdité de cette assertion est cachée derrière des phrases telle "le transfert de l'eau à la terre a eu lieu.".

Comment ce "transfert" s'est-il produit? Nous savons que les poissons ne peuvent pas vivre hors de l'eau plus de quelques minutes. Si nous supposons que ladite sécheresse a eu lieu et que les poissons ont eu à emménager sur terre, que serait-il arrivé à ces poissons? La réponse est évidente: tous les poissons sortis de l'eau mourraient l'un après l'autre en quelques minutes. Même si ce processus avait pris une dizaine de millions d'années, la réponse serait toujours la même: les poissons mourraient l'un après l'autre. La raison en est qu'un organe aussi complexe que des poumons entiers ne peut se former soudainement par "accident", mais plutôt par une "mutation"; par ailleurs, même la moitié d'un poumon ne servirait à rien.

Toutefois, c'est cela que proposent les évolutionnistes. Le "transfert de l'eau à la terre" et le "transfert de la terre à l'air" ainsi que d'autres prétendues et soudaines transitions sont "expliquées" dans ce genre de termes illogiques. Les évolutionnistes préfèrent ne pas se prononcer quant à la formation d'organes vraiment complexes comme l'oil et l'oreille.

Il n'y a rien de plus facile que d'influencer l'homme de la rue avec le label "scientifique". Vous dessinez un tableau imaginaire représentant le transfert de l'eau à la terre, vous inventez des termes latins pour l'animal dans l'eau, un autre pour son "descendant" sur terre et un autre terme pour la "forme transitionnelle intermédiaire" (qui est un animal imaginaire), puis vous élaborez un mensonge bien tissé: "L'Eusthenopteron s'est d'abord transformé en Colacanthe (Rhipitistian Crossopterigian) pour devenir l'Ichthyostega après un long processus évolutif". Si vous faisiez dire ces mots à un scientifique, portant des lunettes à verre épais et une blouse blanche, vous réussiriez à convaincre beaucoup de gens, car les médias dédiés à la promotion de l'évolution annonceraient la bonne nouvelle au monde entier avec un grand enthousiasme.

Il existe bien d'autres preuves, outre les lois scientifiques, qui réfutent l'évolution. Mais dans ce livre, nous n'avons pu en critiquer que quelques-unes. Elles devraient être suffisantes pour révéler une vérité primordiale: bien qu'enveloppée dans une étoffe scientifique, la théorie de l'évolution n'est rien d'autre qu'une fourberie; une supercherie défendue pour les intérêts d'une philosophie matérialiste, une tromperie fondée, non sur la science, mais plutôt sur le lavage de cerveau, la propagande et la fraude.

Nous résumons ce que nous avons abordé jusqu'à présent ainsi:

La théorie de l'évolution s'est effondrée

La théorie de l'évolution est une théorie qui s'effondre au premier obstacle. Et ce parce que les évolutionnistes sont incapables d'expliquer la formation d'une simple protéine. Aucune des lois de la probabilité ni les lois physiques ou chimiques ne rendent possible la formation fortuite de la vie.

Est-ce qu'il paraît logique ou raisonnable quand même pas une seule protéine apparue par hasard ne peut exister, que des millions de protéines se soient combinées afin de produire la cellule d'une matière vivante; que des milliards de ces cellules aient réussi à se former et s'assembler pour créer miraculeusement des êtres vivants, qui ont donné naissance aux poissons, qui à leur tour ont atterri sur terre, sont devenus reptiles, oiseaux, et que c'est ainsi que des millions d'espèces différentes sur terre ont vu le jour?

Même si cela vous paraît illogique, les évolutionnistes croient en cette fable.

Cependant, ce n'est qu'une croyance ou plutôt une foi car ils ne possèdent ne serait-ce qu'une once de preuve pour étayer leur histoire. Ils n'ont jamais trouvé la moindre forme transitoire telle qu'un mi-reptile/mi-poisson ou un mi-reptile/mi-oiseau. Par ailleurs, ils n'ont jamais été capables de prouver qu'une protéine ou même une seule molécule d'aminoacide qui compose la protéine, ait pu se former sous ce qu'ils appellent les conditions terrestres primaires. Ils n'ont même pas réussi à le démontrer malgré leurs laboratoires ultra-sophistiqués. Au contraire, à chaque effort, les évolutionnistes ont démontré qu'il ne s'est jamais produit de processus évolutif ou qu'il ait pu se produire sur terre à n'importe quelle époque.

ON VOIT QUI PAS JUSTE LES RELION QUI ON LA FOI SANS AVOIR VUE ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
La complexité irréductible est un exemple classique de sophisme, ce n'est pas parce qu'on ignore comment est apparu un mécanisme complexe que celui-ci a forcément été créér ensuite l'argument qui dit que "si on enlève un seul élément le système ne fonctionne plus", est un argument bidon voici comment on peut arriver à un système d'un complexité irréductible simplement en ajoutant "graduellement" un élément après l'autre!

stone_bridge0.jpg

On place trois pierres l'une à côté de l'autre afin d'obtenir un passage constitué de trois pierres!

stone_bridge1.jpg

On ajoute une quatrième pierre qui est particulièrement allongée et qui dont est placé sur les trois premières pierres!

stone_bridge2.jpg

On retire la pierre du milieu et nous obtenons un pont constitué de trois pierre et ce pont est d'une compexité irréductible car retiré une seul pierres et le pont n'est plus! Et pourtant on est arrivé à ce système graduellement par l'ajout successif de différentes pierres!

Ton exemple est bidon, ca se voit que tu n'as rien piger. Ce n'est pas un exemple de complexite irreductible, puisque dans le cas des pierres, ces pierres peuvent avoir une utilite autre que celle qui consiste a soutenir une 3 ieme pierre.

Si tu veux citer un systeme irreductible, pense a une montre mecanique.

D'une part, meme si tu as toutes les pieces en meme temps, meme si tu les mets dans un sac et que tu secoue le sac pendant des milliards d'annees, les differentes pieces qui constituent la montre ne vont jamais s'assemblee de maniere a faire une montre. D'autre part, chaques elements doit pouvoir survivre suffisament de temps, et pour cela, il doit avoir une utilite.

Enfin, contrer l'argument de l'a complexite irreductible ne se limite pas a supposer que tel ou tel elements avaient une utilite en attendant de finalement faire partie d'un mechanisme complexe. Il faut aussi demontrer comment cet element est put se synchroniser parfaitement avec les autres elements pour faire fonctionner ce systeme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alicia24 Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

LA SUITE

Les évolutionnistes peuvent seulement se consoler en rêvant que la science, avec le temps, résoudra en quelque sorte tous ces dilemmes. Toutefois, il est hors de question que la science puisse vérifier ces présomptions entièrement infondées et illogiques malgré les années qui pourraient s'écouler. Au contraire, les progrès de la science dévoilent l'absurdité des présomptions des évolutionnistes.

C'est le cas à ce jour. Depuis que nous possédons plus de détails sur la structure et les fonctions des cellules vivantes, il apparaît plus clairement que la cellule n'est pas une simple composition fortuitement formée, comme l'on s'accordait à le croire d'après la conception biologique primitive du temps de Darwin.

La situation étant si évidente, en refusant de croire en la création et en basant les origines de la vie sur des coïncidences improbables, les défenseurs acharnés de ce genre de présomptions peuvent plus tard devoir faire face à une grande humiliation. Puisque le vrai visage de la théorie de l'évolution est en train de voir le jour et que l'opinion publique commence à connaître la vérité, les défenseurs obstinés et fanatiques de l'évolution n'oseront bientôt plus montrer leur visage.

Le plus grand obstacle de la théorie de l'évolution: l'âme

Il existe dans le monde plusieurs espèces qui se ressemblent entre elles. Par exemple, il se peut que plusieurs êtres vivants ressemblent au cheval ou au chat, et plusieurs insectes peuvent se ressembler. Ces similitudes ne surprennent personne.

En revanche, les analogies superficielles entre l'homme et le singe attirent plus d'attention. Cet intérêt va parfois jusqu'à faire croire aux gens à la fausse théorie de l'évolution. Ces ressemblances superficielles entre l'homme et le singe ne signifient rien. Le coléoptère rhinocéros et le rhinocéros possèdent quelques similitudes superficielles mais il serait ridicule de chercher à établir sur la base de cette ressemblance un quelconque lien d'évolution entre ces deux créatures, l'une étant un insecte et l'autre un mammifère.

Outre les similitudes superficielles, le singe ne peut être considéré plus proche de l'homme que d'autres animaux. En fait, si le critère de l'intelligence est pris en considération, l'abeille, qui produit la miraculeuse structure géométrique, en l'occurrence le nid d'abeilles, ou encore l'araignée, qui construit une miraculeuse architecture qu'est la toile, peuvent être considérées plus proches de l'homme. Elles lui sont même supérieures sur certains points.

Il y a une très grande dissemblance entre l'homme et le singe en dehors de la simple ressemblance extérieure. Le singe est un animal et ne diffère aucunement du cheval ou du chien si l'on considère leur niveau de conscience. Mais, l'homme est un être conscient, volontaire, qui peut réfléchir, comprendre, décider et juger. Tous ces aspects sont les fonctions de l'âme que l'homme possède. L'âme est la plus importante différence, un gouffre immense qui sépare l'homme des autres créatures. Aucune ressemblance physique ne peut combler ce gouffre entre l'homme et tout autre être vivant. Dans la nature, la seule créature vivante qui possède une âme est l'homme.

Dieu crée selon Sa volonté

Est-ce que cela changerait quelque chose si le scénario que proposent les évolutionnistes avait réellement eu lieu? Nullement, car chaque étape avancée par la théorie de l'évolution et basée sur la coïncidence n'aurait pu se produire que par miracle. Même si la vie a pris place graduellement en respectant une telle succession d'étapes, chaque phase successive n'aurait pu se faire qu'à travers une décision réfléchie. Il est invraisemblable que ces phases se soient produites par hasard, c'est impossible.

Si l'on assume que la molécule de la protéine s'est formée sous les conditions atmosphériques primordiales, il faut se rappeler que les lois de la probabilité et celles de la biologie, ainsi que les lois physiques et chimiques ont démontré qu'une telle chose ne pouvait se produire par hasard. Mais si l'on doit supposer qu'elle a été produite, alors il n'y a pas d'autre choix que d'admettre que l'on doit son existence à la volonté d'un Créateur. Cette logique s'applique à toutes les autres hypothèses avancées par les évolutionnistes. Il n'existe, par exemple, aucune preuve paléontologique ni physique, chimique, biologique, ni aucune justification logique qui prouverait une transition comme celle du poisson passant de l'eau à la terre et constituant ainsi les animaux terrestres. Mais la personne qui doit concéder que le poisson a sauté hors de l'eau vers la terre se transformant en reptile, la personne qui croit en cette présomption doit également accepter qu'il existe un Créateur capable de faire sortir du néant ce qu'Il veut par un simple mot: "Soit". Toute autre explication d'un tel miracle est consubstantiellement en contradiction avec soi-même et une violation des principes de la raison.

La réalité est claire et évidente. Toute vie est le produit d'une parfaite architecture et d'une création supérieure. Cela prouve concrètement l'existence d'un Créateur, le Détenteur du pouvoir infini, de la connaissance et de l'intelligence.

Ce Créateur est Dieu, Seigneur des cieux et de la terre, et de tout ce qui se trouve entre eux.

La création est un fait

Dans les parties précédentes de ce livre, nous avons vu pourquoi la théorie de l'évolution, qui soutient que la vie n'était pas créée, est une fourberie complètement contraire aux faits scientifiques. Nous avons également vu que les sciences modernes ont révélé, à travers certaines branches comme la paléontologie, la biochimie et l'anatomie, un fait explicite. Ce fait est que tous les êtres vivants sont la création de Dieu.

Au fait, on n'a pas besoin de recourir aux résultats des laboratoires biochimiques ou des fouilles géologiques pour s'apercevoir de ce fait. Les signes d'une sagesse extraordinaire sont perceptibles dans chacun des êtres vivants que nous observons. Il existe une grande technologie et architecture dans le corps d'un insecte ou d'un petit poisson du fin fond des mers jamais atteint par l'être humain. Certains êtres vivants, dépourvus de cerveau, accomplissent avec perfection des tâches que même les êtres humains sont incapables de fournir.

Cette grande sagesse, architecture et planification qui dominent la nature entière apportent les preuves indubitables de l'existence d'un Créateur suprême régissant le monde de la nature. Ce créateur est Dieu. Dieu a doté tous les êtres vivants de caractéristiques extraordinaires et a montré à l'homme les signes évidents de Son existence et de Sa puissance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Cela me fascine, très chère alicia, que vous invectivez la science alors que vous ne faites que copié-collé "religieusement" ( ;) ) un texte avec justement d'autres fait scientifique.

Donnez-nous le lien de votre exposé.

Expliquez nous d'ailleurs d'où vient l'homme.

Je répète une fois de plus que l'homme ne descend pas du singe, il EST un "grand singe" et est une des espèce faisant partie de l'ordre des Primates.

Modifié par Davoust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alicia24 Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

pourqu'oi se faire dire blablablabla voyon! tu as toujours quelque chose a dire toi?

sans est une preuve elle est pas mieux que la votre a se que je sache vous avez une foi terrible vous aussi de quelque chose que vous avez pas vue mes juste attendue dire.

fait moi montrer aussi des preuve je pourrais dire n'importe qu'oi moi aussi ses facile.

comme tu le sais la bible aussi sa été prouver que la bible exite depuis bien longtemps alors pourquoi on ne site pas dans la bible que les homme ressemblais a un animal,ses le livre le plus vieux qu'il soit,ses drole j'ai jamais vue sa dans la bible

le grand singe ou le singe ses pareil pour moi.

a tu lue se que j'ai envoyer car se qu'il dit je pense tout a fait comme lui vers la fin quand il parle de l'homme et de dieu

je peux croire que vous croyer pas en dieu mes j'ai de la misere a croire que vous pouvez croire a des chose comme sa.

ses trot bizzard pour moi désoler.

a mon avis j'aime mieux croire un dieu humble avec une cervel qu'un singe avec pas de cervel voyon!je me rabaisserais pas a se point la

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Tu sais Alicia24 la propagande d'Harun Yahya et tous les mensonges qu'elle contient, a déjà été posté par Sid-Ali plus haut et j'avais justement dénoncé quelques un des mensonges qu'on y trouve et posté des liens intéressants!

Ah oui n'oublions pas de mentionner les spéciation tel que les les nouvelles espèces de souris apparus sur les îles Madères durant les 500 ans dernières années, une nouvelle espèce de moustiques apparue dans les conduits souterrain du métro de Londres, les spéciation de drosophiles provoqué en laboratoire ainsi que les spéciations inachevé observé dans la nature!

Sinon notons que l'évolution procède lentement et non seulement par adaptation direct mais aussi par exaptation, ainsi le poumon est probablement lui même issue d'un orgnae dont la fonction était autre mais qui s'est également avéré pouvoir oxygéné l'organisme du poisson d'ailleurs les biologistes ont remarqué des similarité entre les poumons et la vessis natatoire des poissons voici extrait d'un article de Martin Catala "La Mouche, Le Poisson et Le Pneumologue"!

"On parle souvent des systèmes respiratoires des poissons

comme des ancêtres des poumons des vertébrés. Chez les

poissons sans poumons, il existe une structure appelée vessie

natatoire qui permet la flottaison grâce à la formation de gaz.

Darwin lui-même considérait que les poumons et la vessie

natatoire des poissons étaient des structures homologues [7].

Comme les poissons sont considérés comme des espèces

plus primitives que les mammifères, il est aisé de conclure

que la vessie natatoire est en fait l'ancêtre des poumons.

Cette conclusion serait valide si les mammifères dérivaient

directement des poissons. En fait, les poissons actuels ne

représentent pas les grands ancêtres mais sont le résultat de

l'évolution de ces ancêtres. Il faut donc essayer de connaître

la structure du système respiratoire de ces animaux primor-

diaux pour savoir si la vessie natatoire a pré-éxisté par

rapport aux poumons ou non. Il semble en fait que les

premiers poissons ont développé un système double dont

celui de poumons primitifs et que la vessie natatoire repré-

sente en fait l'évolution de ce système respiratoire et n'est

donc pas à l'origine du poumon [7, 8]."

Tu peux aussi te renseigner en vitesse sur la notion d'exptation sur wikipedia!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Exaptation

On comprend vite pourquoi ce cher Harun caricature de manière grossière et fausse l'évolution des espèces mais aussi des orgnaes des espèces en question, afin de discréditer le concept d'évolution, c'est le comble de la malhonnêteté!

Ah oui concernant l'évolution de la baleine voici un article!

http://www.talkorigins.org/features/whales/

Les évolutionnistes ne peuvent certes pas encore reconstituer en entier l'origine de certaines particularités anatomiques et métaboliques, pour la simple et bonne raison qu'ils s'agit de processus s'étant déroulé sur des millions d'années bien avant notre appartion sur terre et enfin nous n'avons de loin pas encore pu déterrer tous les fossiles bref la recherche continue, néanmoins nous avons pu observer l'évolution en action (spéciations, muation avantageuses sélectionné, etc.....) et nous avons également des lignées de fossiles concluantes, des vestiges anatomiques et l'embryologie (voir l'exemple du foetus du cheval que j'avais posté plus haut)!

Bref à moins de mentir à coup de fausse affirmation, de demi-vérités et de mensonges par ommissions on peut alors bel et bien affirmer que l'évolution est un fait!

Bref les clowns comme Harun Yahya qui traitent la majorité des scientifiques de menteurs et/ou de falsificateurs, sont la démonstration même de la connerie humaine dans toute sa splendeur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
pourqu'oi se faire dire blablablabla voyon! tu as toujours quelque chose a dire toi?

sans est une preuve elle est pas mieux que la votre a se que je sache vous avez une foi terrible vous aussi de quelque chose que vous avez pas vue mes juste attendue dire.

fait moi montrer aussi des preuve je pourrais dire n'importe qu'oi moi aussi ses facile.

comme tu le sais la bible aussi sa été prouver que la bible exite depuis bien longtemps alors pourquoi on ne site pas dans la bible que les homme ressemblais a un animal,ses le livre le plus vieux qu'il soit,ses drole j'ai jamais vue sa dans la bible

le grand singe ou le singe ses pareil pour moi.

a tu lue se que j'ai envoyer car se qu'il dit je pense tout a fait comme lui vers la fin quand il parle de l'homme et de dieu

je peux croire que vous croyer pas en dieu mes j'ai de la misere a croire que vous pouvez croire a des chose comme sa.

ses trot bizzard pour moi désoler.

a mon avis j'aime mieux croire un dieu humble avec une cervel qu'un singe avec pas de cervel voyon!je me rabaisserais pas a se point la

Je ne l'ai effectivement pas vu, mais cela a été prouvé scientifiquement.

Mais pourquoi vous énervez-vous, vous ne pouvez pas débattre calmement ?

Des preuves, en voici:

australopithèque, nos lointains parents

Les premier hommes Terra Nova est une exellente source d'ailleurs pour ceux voulant se documenter sur la préhistoire.

Lucy l'Australopithecus afarensis

Nous voici: Homo Sapiens

Autre source pour Homo Sapiens

Et encore une autre

Des sources et des preuves de la version "Singe" il en existe encore des centaines. Vous remarquerez que j'ai pris le soin de mettre au minimum trois sources de chaque.

Modifié par Davoust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chuipasbon Membre 613 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
comme tu le sais la bible aussi sa été prouver que la bible exite depuis bien longtemps alors pourquoi on ne site pas dans la bible que les homme ressemblais a un animal,ses le livre le plus vieux qu'il soit,ses drole j'ai jamais vue sa dans la bible

c'est quoi la bible ?? un vieux bouquin écrit il y a quelques centaines d'années (2500 ans d'ancienneté pour l'ancien testament) alors que les + vieux ossements d'Homo Sapiens (oui oui, l'espece à laquelle tu appartiens et qui fait parti de l'ordre des Primates) datent de presque 200 000 ans donc pas très étonnant que ce ne soit pas mentionné :o

le grand singe ou le singe ses pareil pour moi.

a tu lue se que j'ai envoyer car se qu'il dit je pense tout a fait comme lui vers la fin quand il parle de l'homme et de dieu

je peux croire que vous croyer pas en dieu mes j'ai de la misere a croire que vous pouvez croire a des chose comme sa.

ses trot bizzard pour moi désoler.

a mon avis j'aime mieux croire un dieu humble avec une cervel qu'un singe avec pas de cervel voyon!je me rabaisserais pas a se point la

Depuis quand Dieu est humble ?? L'Homme doit rester humble par rapport à Dieu mais pourquoi Dieu ferait preuve d'humilité s'il est à la base de tout ? ;)

Peu importe d'où on vient, ce qui compte c'est que l'on est (c'est du français ce que je viens d'écrire ???) apres si ça peut te rassurer d'être la création d'un hypothétique "Etre suprême" plutôt que le fruit de la lente évolution des especes ... bah tant mieux pour toi :o . Perso, je prefere me considérer comme faisant parti du "top du top" (oui, je sais, il y a matière à remise en cause) en matiere d'évolution plutôt que le produit mal fini d'un être qui n'en a rien à battre de ma pomme .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
uno Membre 1 927 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)
Ton exemple est bidon, ca se voit que tu n'as rien piger. Ce n'est pas un exemple de complexite irreductible, puisque dans le cas des pierres, ces pierres peuvent avoir une utilite autre que celle qui consiste a soutenir une 3 ieme pierre.

Si tu veux citer un systeme irreductible, pense a une montre mecanique.

D'une part, meme si tu as toutes les pieces en meme temps, meme si tu les mets dans un sac et que tu secoue le sac pendant des milliards d'annees, les differentes pieces qui constituent la montre ne vont jamais s'assemblee de maniere a faire une montre. D'autre part, chaques elements doit pouvoir survivre suffisament de temps, et pour cela, il doit avoir une utilite.

Enfin, contrer l'argument de l'a complexite irreductible ne se limite pas a supposer que tel ou tel elements avaient une utilite en attendant de finalement faire partie d'un mechanisme complexe. Il faut aussi demontrer comment cet element est put se synchroniser parfaitement avec les autres elements pour faire fonctionner ce systeme.

Non mon exemple illustre l'erreur de raisonnement de la complexité irréductible sinon les liens que j'ai mis en dans le même post n'étaient d'ailleurs pas fait pour les chiens mais pour fournir des explication plus techniques et détaillées!

Ah oui un élément peut survivre sans pour autant avoir une utilité immédiate on peut citer l'exemple des mutations neutres!

Ensuite l'argument probabiliste est un sophisme et accésoirement la très classique démonstration antropocentirque consistant à tout remener à l'exemple d'une création humaine voir l'exemple de la montre!

De la même manière on peut être épater par la structure des cristaux de glace et pourtant en balançant au hasard de tout petits morceaux de papier devant un ventilateur combien y-a-t-il de chance pour que lorsque les morceaux de papier atterrissent ils se disposent de tel manière à former une forme similaire aux cristaux de glaces?! les chances sont bien évidemment extrêmement faible j'en déduit donc que les cristaux de glaces sont le fruit d'un créateur! ;)

Ah oui largument de l'irréductible se base sur une seuls chose à savoir "on ne sait pas comment se s'est formé donc c'est une intelligence (Dieu) qui l'a conçut" ce qui est emmerdant c'est que lorsqu'on observe une structure complexe on sait quels éléments y sont agencé mais on ignore quels éléments y ont été supprimé au cours de l'évolution!

Ainsi certains élément qui seuls n'ont pas d'utilité apparente ont très bien pu en avoir une et mieux encore les éléments disparu ont très pu nous expliquer comment l'agencement a été possible!

Bref l'argument de la complexité irréductible n'en est pas un c'est le moins que l'on puisse dire!

Modifié par uno

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alicia24 Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

tu dit n'importe quoi en tout k j'aime croire encore plus a la bible dans se cas 200 000 ans ses beaucoup lollll et on était pas la pour voir sa.200 000 ans et on a pas encore évoluer domage,j'aurais aimer te voir en singe lollll

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chuipasbon Membre 613 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)
tu dit n'importe quoi en tout k j'aime croire encore plus a la bible dans se cas 200 000 ans ses beaucoup lollll et on était pas la pour voir sa.200 000 ans et on a pas encore évoluer domage,j'aurais aimer te voir en singe lollll

Merci d'avoir choisit de repondre à mon post (OK, j'ai aucune gloire c'etait le + accessible de tous :D ) . Questions cons : t'étais là, il y a 2500 ans ?? Tu l'as vu être écrit ce bouquin ?? T'as parlé aux auteurs ??? Sais tu quelles etaient leurs conditions de vie ?? Pourquoi ont ils écrit ça ??

Dire que je m'etais juré de plus jamais repondre aux sujets traitant de religion ;)

PS: déjà que j'ai une belle gueule en tant qu'homme alors en tant que singe, il y aurait eu un défilé de guenons devant mon bananier préféré :D

PS2: Un chose est rassurante, tu sais que 200 000 ans c'est beaucoup :o

PS3: Pourrais tu s'il te plait faire un effort sur ton écriture car j'ai l'impression que moi qui descend du singe, suis + "évolué" que toi la création divine ... merci d'avance :o

Modifié par chuipasbon

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alicia24 Membre 98 messages
Forumeur en herbe‚ 35ans
Posté(e)

pas a cause que ses un sois disant grand scientifique reconnu que ses correct se qui dit, il a des mensonge partout aujourdhui justement pour nous éloigner de la parole (la vrai)

moi aussi demain je peut partir une mentrie avec d'autre personne et tout bien calculer ........ et je suis sur qui vas avoir des aveugle qui vont me suivre a cause que beaucoup de monde vont dire est pas peur elle est reconnu tout se qu'elle dit sa du sens (meme le mentrit peux avoir du sens si on ses bien mentir)elle a fait des livre et des calculs et quelque photo qu'il le prouve(mais aujourdhui tout se fais,juste a regarder les film)et tout le monde croit,mais quest se qui se cache en arriere de tout sa ;)

l'autre jours j'ai vue sur internet un sois disant extraterreste quil on trouver et qu'il le soignait car il était malade il avait plein de vidéo de sa on le voyais qu'il respirait et tout,je suis sur aussi qu'il a beaucoup de monde qui croit a sa car il a une preuve les vidéo ses encore mieux qu'un livre ses une vidéo,mais si tu regarde les film d'aujourdhui il font beaucoup de monstre et ses super bien fait,alors voila il a du monde qui ferais n'importe qu'oi pour l'argent et sa marche ses bien dommage etre aveugle a se poing la

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant