54% de Français pour le maintien de la carte scolaire


Phob Animateur 45 995 messages
Newser‚
Posté(e)
france.jpg

54% de Français pour le maintien de la carte scolaire


samedi 26 mai 2007 à 14:04

Xavier Darcos, nouveau ministre de l'Education nationale, souhaite progressivement la supprimer à pa...



Xavier Darcos, nouveau ministre de l'Education nationale, souhaite progressivement la supprimer à partir de la rentrée prochaine.




[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: TF1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Faire croire que la suppression de la carte scolaire va changer les choses est complètement idiot ! C'est vraiment peu connaître la situation sur le terrain. Le problème n'est pas un problème de carte scolaire mais d'aménagement du territoire. Tant qu'on parquera les immigrés ou les français d'origine étrangère dans des cités en dehors de la ville, je ne vois pas comment on pourra créer les conditions nécessaires à une bonne intégration de ces derniers et à une réelle mixité sociale !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hiram_fr Membre 1 610 messages
L'Empereur‚ 32ans
Posté(e)

Fredo45 a totalement raison. Supprimer la carte scolaire ce sera aggraver encore plus les inégalités sociales et inverser le principe républicain qu'est la méritocratie, mais avec la droite on a l'habitude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Selon le parisien , 72% des français sont favorables à la suppression de la carte scolaire (sondage CSA/ Cisco) http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...1-913604,0.html

Les sondages changent si vite , le 26 mai 54% sont hostiles et le 30 mai 72% sont favorables !!! :o

Ca dépasse le statut de la girouette quand s'en est à ce point là !

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Selon le parisien , 72% des français sont favorables à la suppression de la carte scolaire (sondage CSA/ Cisco) http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...1-913604,0.html

Les sondages changent si vite , le 26 mai 54% sont hostiles et le 30 mai 72% sont favorables !!! :o

Ca dépasse le statut de la girouette quand s'en est à ce point là !

C'est comme avant les manifs, les francais sont pour quelque chose, apres, ils sont contre... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Ou comme Pannafieu lorsqu'elle avait fait faire un sondage par une copine directrice d'un institut : les trois quart des parisiens voulaient detrôner Delanoë pour la mettre à sa place.

Je me demande qui change le plus vite : les sondages ou les français ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
france.jpg

54% de Français pour le maintien de la carte scolaire

samedi 26 mai 2007 à 14:04

Xavier Darcos, nouveau ministre de l'Education nationale, souhaite progressivement la supprimer à pa...

Xavier Darcos, nouveau ministre de l'Education nationale, souhaite progressivement la supprimer à partir de la rentrée prochaine.

[ Lire la suite de l'Article.. ]

Source: TF1

Hypocrisie.......ils sont plus de 54% à la contourner !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au moins ce sera plus clair , au JT ils viennent de dire que 10 à 20% des élèves pourront être choisis par les chefs d'établissement . Il est évident que ça fonctionnera dans ce sens dans la pratique , en théorie pourtant c'est les parents qui choisiront.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

54 % d'élèves ne fréquentent pas l'établissement scolaire auquel il sont rattachés ? Mais est-ce qu'on peut éviter ce type de raccourcis divaguants !

Quant à la volonté d'assouplir la loi, cela me fait bien rire ! Les critères choisis : la situation géographique (c'est à dire l'essence même de la carte scolaire), l'excellence scolaire (en fait, on va retirer des ZEP les meilleurs élèves et ainsi les appauvrir : on va donc avoir un fossé croissant entre les écoles et collèges de quartiers et celles de certains centres-ville.).

La carte scolaire ne peut pas générer de la mixité sociale. Seule une politique d'urbanisme et du logement différente peut le permettre. La carte scolaire évitera alors de contourner cette mixité sociale nouvellement créée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NYB94 Membre 4 messages
Baby Forumeur‚ 37ans
Posté(e)

Bonsoir à tous,

Personnellement, je pense que la suppression de la carte scolaire ne peut être qu'une bonne chose. Je m'explique: aujourd'hui, un enfant à le devoir d'étudier dans l'établissement scolaire le plus proche de son habitation ou bien dans un établissement privé. Ceci est le fait de la carte scolaire. Le problème est que certains élèves résidant dans des quartiers riches bénéficieront d'un enseignement de grande qualité alors qu'un enfant issu d'un milieu défavorisé devra forcément se contenter d'un enseignement de seconde zone et tout ceci sans tenir compte du niveau scolaire de l'enfant, ni de ses capacités. Pourtant, tous les enfants de 'bonne famille" ne sont pas des lumières et tous les enfants défavorisés ne sont pas perdus.

La suppression de la carte scolaire permettra enfin de reconnaître les capacités des enfants quelque soit leur milieu social.</FONT>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
54 % d'élèves ne fréquentent pas l'établissement scolaire auquel il sont rattachés ? Mais est-ce qu'on peut éviter ce type de raccourcis divaguants !

Quant à la volonté d'assouplir la loi, cela me fait bien rire ! Les critères choisis : la situation géographique (c'est à dire l'essence même de la carte scolaire), l'excellence scolaire (en fait, on va retirer des ZEP les meilleurs élèves et ainsi les appauvrir : on va donc avoir un fossé croissant entre les écoles et collèges de quartiers et celles de certains centres-ville.).

La carte scolaire ne peut pas générer de la mixité sociale. Seule une politique d'urbanisme et du logement différente peut le permettre. La carte scolaire évitera alors de contourner cette mixité sociale nouvellement créée.

J'ai l'impression de lire mes anciens livres d'histoires sur l'urss :o

Pour moi, l'intérêt de la suppression de la carte scolaire ne réside pas le fait du choix de l'établissement pour les élèves de l'enseignement public (du moins pas principalement), l'intérêt principal que génére cette mesure réside dans le fait que la majorité des enseignants du public qui ont un comportment de "fonctionnaires de gauche", et qui ont du boulot grâce à cette carte scolaire, vont devoir se remettre en question, s'investir autrement dans leur travail et s'impliquer dans les résultats scolaires pour faire valoir leur établissement et les élèves qui les fréquentent, c'est à dire : arrêter leurs conneries.

Parmis ceux qui sont contre la remise en cause de la carte scolaire on retrouve en tête de peloton tous les enseignants, syndiqués et politisés de gauche. C'est à cause d'eux et des conséquences de leur comportement dans les établissements où ils "sévissent" que des parents d'élèves cherchent à "fuire" ces établissements.

Il y a des signes qui ne trompent pas, tel l'afflux vers les écoles privées après les dernières grosses manifs.

les enfants n'ont le droit qu'à une seule jeunesse, une seule scolarité, aussi je trouve légitime et humain que les parents ne souhaitent plus qu'ils servent de "matière première" aux agissements d'un certain nombre d'enseignants ! Je ne voudrais pas non plus généraliser, mais c'est bien à cause de la majorité des enseignants du public que le besoin de supprimer cette carte, dont ils profitent honteusement, soit d'une actualité urgente.

Tous les jours, dans la presse locale, la campagne pour les législatives fait étalage des candidats. Le fait est flagrant, il suffit de faire le parallèle entre les partis poilitiques et les professions pour constater que les candidats des partis de gauche (Communistes, Lcr, lo....) sont principalement des fonctionnaires (ou anciens fonctionnaires) de l'enseignement public.

Si la remise en cause de la carte scoilaire les oblige à arrêter leurs conneries...ce sera déjà une très très bonne chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frédo45 Membre 332 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
Bonsoir à tous,

Personnellement, je pense que la suppression de la carte scolaire ne peut être qu'une bonne chose. Je m'explique: aujourd'hui, un enfant à le devoir d'étudier dans l'établissement scolaire le plus proche de son habitation ou bien dans un établissement privé. Ceci est le fait de la carte scolaire. Le problème est que certains élèves résidant dans des quartiers riches bénéficieront d'un enseignement de grande qualité alors qu'un enfant issu d'un milieu défavorisé devra forcément se contenter d'un enseignement de seconde zone et tout ceci sans tenir compte du niveau scolaire de l'enfant, ni de ses capacités. Pourtant, tous les enfants de 'bonne famille" ne sont pas des lumières et tous les enfants défavorisés ne sont pas perdus.

La suppression de la carte scolaire permettra enfin de reconnaître les capacités des enfants quelque soit leur milieu social.</FONT>

Et donc de créer une inégalité encore plus grande entre les établissements; On va donc "abandonner" les élèves en grosse difficulté (souvent d'ailleurs pour des raisons sociales) pour sauvegarder les meilleurs. A quand un classement des écoles ?

54 % d'élèves ne fréquentent pas l'établissement scolaire auquel il sont rattachés ? Mais est-ce qu'on peut éviter ce type de raccourcis divaguants !

Quant à la volonté d'assouplir la loi, cela me fait bien rire ! Les critères choisis : la situation géographique (c'est à dire l'essence même de la carte scolaire), l'excellence scolaire (en fait, on va retirer des ZEP les meilleurs élèves et ainsi les appauvrir : on va donc avoir un fossé croissant entre les écoles et collèges de quartiers et celles de certains centres-ville.).

La carte scolaire ne peut pas générer de la mixité sociale. Seule une politique d'urbanisme et du logement différente peut le permettre. La carte scolaire évitera alors de contourner cette mixité sociale nouvellement créée.

J'ai l'impression de lire mes anciens livres d'histoires sur l'urss :o

Pour moi, l'intérêt de la suppression de la carte scolaire ne réside pas le fait du choix de l'établissement pour les élèves de l'enseignement public (du moins pas principalement), l'intérêt principal que génére cette mesure réside dans le fait que la majorité des enseignants du public qui ont un comportment de "fonctionnaires de gauche", et qui ont du boulot grâce à cette carte scolaire, vont devoir se remettre en question, s'investir autrement dans leur travail et s'impliquer dans les résultats scolaires pour faire valoir leur établissement et les élèves qui les fréquentent, c'est à dire : arrêter leurs conneries.

Parmis ceux qui sont contre la remise en cause de la carte scolaire on retrouve en tête de peloton tous les enseignants, syndiqués et politisés de gauche. C'est à cause d'eux et des conséquences de leur comportement dans les établissements où ils "sévissent" que des parents d'élèves cherchent à "fuire" ces établissements.

Il y a des signes qui ne trompent pas, tel l'afflux vers les écoles privées après les dernières grosses manifs.

les enfants n'ont le droit qu'à une seule jeunesse, une seule scolarité, aussi je trouve légitime et humain que les parents ne souhaitent plus qu'ils servent de "matière première" aux agissements d'un certain nombre d'enseignants ! Je ne voudrais pas non plus généraliser, mais c'est bien à cause de la majorité des enseignants du public que le besoin de supprimer cette carte, dont ils profitent honteusement, soit d'une actualité urgente.

Tous les jours, dans la presse locale, la campagne pour les législatives fait étalage des candidats. Le fait est flagrant, il suffit de faire le parallèle entre les partis poilitiques et les professions pour constater que les candidats des partis de gauche (Communistes, Lcr, lo....) sont principalement des fonctionnaires (ou anciens fonctionnaires) de l'enseignement public.

Si la remise en cause de la carte scoilaire les oblige à arrêter leurs conneries...ce sera déjà une très très bonne chose.

C'est étonnant mais l'afflux dans mon école se fait dans l'autre sens. On a pas mal d'élèves pour lesquels ça s'est mal passé dans le privé qui reviennent dans le public. Quant aux soi-disantes conneries des enseignants, je ne vois pas de quoi tu parles. Développe, ça va certainement me faire sourire ! Enfin, en quoi la suppression de la carte scoalire va-t-elle changer la vie des enseignants ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Pour moi, l'intérêt de la suppression de la carte scolaire ne réside pas le fait du choix de l'établissement pour les élèves de l'enseignement public (du moins pas principalement), l'intérêt principal que génére cette mesure réside dans le fait que la majorité des enseignants du public qui ont un comportment de "fonctionnaires de gauche", et qui ont du boulot grâce à cette carte scolaire, vont devoir se remettre en question, s'investir autrement dans leur travail et s'impliquer dans les résultats scolaires pour faire valoir leur établissement et les élèves qui les fréquentent, c'est à dire : arrêter leurs conneries.

Tu devrais aller faire un tour en ZEP toi , tu saurais de quoi tu parles .

Il y a des signes qui ne trompent pas, tel l'afflux vers les écoles privées après les dernières grosses manifs.

les enfants n'ont le droit qu'à une seule jeunesse, une seule scolarité, aussi je trouve légitime et humain que les parents ne souhaitent plus qu'ils servent de "matière première" aux agissements d'un certain nombre d'enseignants ! Je ne voudrais pas non plus généraliser, mais c'est bien à cause de la majorité des enseignants du public que le besoin de supprimer cette carte, dont ils profitent honteusement, soit d'une actualité urgente.

c'est curieux comme tu tapes sur les enseignants , t'as pas encore remarqué qu'il est plus difficile d'enseigner en ZEP que lorsque les parents peuvent payer ?

Les enseignants du public ont tous de bons résultats quand la classe est uniquement faite de gosses issus de milieux favorisés, qui font leurs devoirs , apprennent les leçons , sont aidés par des parents capables de le faire . Si si , y'a de bons résultats en moyenne dans ce cas là .

Je suis allée dans un lycée quoté à Clermont Ferrand , il avait la particularité d'avoir de trés bons résultats au bac et comme par zazard y'avait pas un gosse basané ou noir ( à part un qui ressemblait à un dandy) sur les 2000 élèves , en seconde 4 élèves ont été éjectés dans ma seule classe à la fin de l'année pour résultats trop médiocres .

Y'a pas de secret , manif ou pas .

Tous les jours, dans la presse locale, la campagne pour les législatives fait étalage des candidats. Le fait est flagrant, il suffit de faire le parallèle entre les partis poilitiques et les professions pour constater que les candidats des partis de gauche (Communistes, Lcr, lo....) sont principalement des fonctionnaires (ou anciens fonctionnaires) de l'enseignement public.

Laguiller était enseignante ? Juppé oui , c'est certain .Québec s'en souvient encore. A droite des enseignants y'en a aussi , arrête ton char , et tes explications simplistes pour ne pas dire simplettes.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Laguiller était enseignante ? Juppé oui , c'est certain .Québec s'en souvient encore. A droite des enseignants y'en a aussi , arrête ton char , et tes explications simplistes pour ne pas dire simplettes.

Regarde un peu parmi les milliers de candidats aux législatives, ceux qui sont dans les gauchistes purs et durs...

Ne va pas contre l'évidence...

et les zep... c'est vrai j'y ai jamais été, ce n'est pas de ma faute, n'est ce pas aussi une des corollaires de tout ça.

Si on écoute certains, il faudrait que tous les français soient des casos pour être normal !!!

Ca va pas non ! les autres ont aussi leur mot à dire et leur place !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Bonsoir à tous,

Personnellement, je pense que la suppression de la carte scolaire ne peut être qu'une bonne chose. Je m'explique: aujourd'hui, un enfant à le devoir d'étudier dans l'établissement scolaire le plus proche de son habitation ou bien dans un établissement privé. Ceci est le fait de la carte scolaire. Le problème est que certains élèves résidant dans des quartiers riches bénéficieront d'un enseignement de grande qualité alors qu'un enfant issu d'un milieu défavorisé devra forcément se contenter d'un enseignement de seconde zone et tout ceci sans tenir compte du niveau scolaire de l'enfant, ni de ses capacités. Pourtant, tous les enfants de 'bonne famille" ne sont pas des lumières et tous les enfants défavorisés ne sont pas perdus.

La suppression de la carte scolaire permettra enfin de reconnaître les capacités des enfants quelque soit leur milieu social.</FONT>

Tout a fait d'accord avec toi. C'est bien connus: "tous le monde est pour la mixite sociale. Mais pour les autres!". Je serais curieux de savoir ou tous les enfants des socialistes (genre sego, dsk, fabius, etc..) ont fait leur scolarite. Probablement en ecole privee ou dans une ecole de bourge...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Regarde un peu parmi les milliers de candidats aux législatives, ceux qui sont dans les gauchistes purs et durs...

Les enseignants votent plutôt PS je pense que LCR en majorité .

Mais si tu peux me montrer le contraire , je serai convaincu.

Les petits patrons et agriculteurs votent plutôt à droite majoritairement et pas extrême droite je pense .

Rien de nouveau sous le soleil .

Maintenant si tu penses que des élèves issus de milieux favorisés ou défavorisés partent avec les mêmes atouts au départ je pense que tu te trompes , le vocabulaire , la façon de vivre , la culture ne sont pas les mêmes et accuser les profs d'être moins bons ou tire au flancs dans le public parce qu'en ZEP ou dans les milieux difficiles ils n'arrivent pas à tout combler , y'a de l'abus.

Si tu compares 2 écoles ( l'une privée et l'autre publique ) dans les quartiers favorisés , y'aura pas , à mon avis , de différences .

Je me souviens d'un collége privé (attention ,je ne fais pas de ce cas une généralité ) appelé Monange , un parent y avait mis ses gosses, ils avaient de bonnes notes ,puis pris d'un doute sur la valeur de ces derniéres , il a voulu aller dans le public : verdict "vos gosses doivent redoubler , ils n'ont pas le niveau" .

Ne va pas contre l'évidence...

et les zep... c'est vrai j'y ai jamais été, ce n'est pas de ma faute, n'est ce pas aussi une des corollaires de tout ça.

Moi je dis que plutôt que de dire "je pense que" sur les écoles des quartiers difficiles , faut regarder les milliers d'études qui ont mis en évidence un décalage. Que les profs soient de droite ou de gauche , quand ils sont face aux gamins , je vois pas bien en quoi la politique intervient . Ils font ce qu'ils peuvent avec les élèves qu'ils ont . Si une méthode pouvait changer l'éducation , la culture de base , le chômage , le non suivi des gosses par les parents soit parce qu'ils s'en foutent , soit parce qu'ils bossent , soit parce qu'ils n'ont pas les connaissances , ça se saurait.

Et un élève qui a des facilités reste un élève qui a des facilités quelque soit l'établissement , un élève qui a la comprenotte lente reste un élève qui a la comprenotte lente quelque soit l'établissement , ZEP ou quartier hyper favorisé rien ne changera cela, pas plus le quartier que le prof en face de lui.

Si on écoute certains, il faudrait que tous les français soient des casos pour être normal !!!

Ca va pas non ! les autres ont aussi leur mot à dire et leur place !

Si on t'écoute seulement :o

Que ceux qui ont pour ambition de devenir un cas social lévent la main !

Tout a fait d'accord avec toi. C'est bien connus: "tous le monde est pour la mixite sociale. Mais pour les autres!". Je serais curieux de savoir ou tous les enfants des socialistes (genre sego, dsk, fabius, etc..) ont fait leur scolarite. Probablement en ecole privee ou dans une ecole de bourge...

Il me semble que Henri IV est un établissement public et non privé , il est bien situé , ça joue beaucoup . A part Laguiller , y'a pas beaucoup de politiques qui habitent les quartiers populaires , la carte scolaire , cette bonne vieille carte , les obligent à mettre leurs gosses , à droite comme à gauche , dans les écoles des quartiers favorisés.

Sinon tu penses , ils auraient mis leurs gamins , dans les écoles de ZEP!!! :o (à droite comme à gauche)

A part ça avec le systéme Sarko , on va pas tarder à se retrouver avec le systéme anglo saxon , au Québec pour aller à Laval , tu payes par trimestres et c'est pas donné . Le niveau pour ce que j'en ai vu pour la filiére français , n'est pas hyper haut ( j'avais aidé un copain à faire un devoir par teléphone , il m'avait lu le sujet et je le lui ai fait , il était en maîtrise et il avait eu Amoins , pour moi , c'était pas vraiment du niveau de maîtrise mais plutôt premiére année ) Je l'avais aussi aidé sur Lafontaine , j'avais fait toute l'analyse de la fable , il a eu A + , c'était bien le moins ! Bref , en France , les étudiants rigoleraient si on leur faisait faire ça et pourtant l'université Laval , trés libéralisée , est trés trés quotée .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Pourquoi faire la comparaison entre les écoles privées et les zep ?

La suppression de la carte scolaire mettra des établissements privés en concurences avec des publics, ainsi que des établissemeents publics entre eux.

Et je maintiens ce que je dis quand je connais bons nombres d'écoles publiques qui la sentirons passer à ce moment-là.

Je ne critique pas les écoles publiques en elles-mêmes, loin de là, mais les repères de professeurs gauchistes qu'abritent certaines écoles publiques, où les parents d'élèves n'ont pas leur mot à dire vis à vis des profs, alors que dans le privé les profs et l'école rendent plus facilement des comptes.

Il y a heureusement des écoles publiques qui sont toutes autres. Je prends en exemple le lycée Kerichen/Vauban de Brest où j'ai envoyé un de mes enfants en prépa, (10000 élèves avec le collège) c'est le meilleurs licée au bac tous les ans sur le 29 (en concurence avec le Lycée St-François de Lesneven qui caracole tous les ans entre 96 et 100% de réussite toute sections confondues) et sans donner dans l'élytisme.

Seulement, je le répète, nos enfants n'ont droit qu'à une seule scolarité, et jusqu'à nouvel ordre, c'est l'école qui doit être au service des enfants ... et non l'inverse comme on en a l'impression dans certains établissements publics.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Donc les meilleurs profs sont de droite et votent UMP , les moins bons sont de gauche et votent PS .

Dis moi pour qui tu votes et je te dirais si tu es un bon prof !!! :o

Tu sais ce que c'est la concurrence entre écoles ? Le tri des élèves , y'a que ça de vrai pour avoir de bons résultats.

Fut une époque lointaine les écoles Amédée Gasquet et Michelin se faisaient concurrence ,à Michelin seuls les meilleurs passaient le brevet , comme ça y'avait toujours un bon pourcentage , dés le CM2 un tri s'effectuait , seuls les meilleurs allaient en sixiéme .

Quand on parle de concurrence faut savoir de quoi il est question.

Déjà , pour la rentrée prochaine les coups de fils affluent à l'inspection académique de Paris , les directeurs vont pouvoir faire leur marché tranquilles. Ils ont prévenu "les murs ne sont pas extensibles" . Les frustrés vont être nombreux, le bureau des pleurs ne va pas désemplir.

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant