c'est pas un scoop


saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La volonté de Nicolas Sarkozy d'agir vite risque d'être entravée jusqu'aux législatives, la majorité des membres du gouvernement en campagne électorale ne pouvant se lancer immédiatement dans des réformes souvent impopulaires.

Confronté à la difficulté d'agir tout en ne déplaisant pas trop en cette période électorale, le gouvernement devrait choisir de s'attaquer à des sujets consensuels.

M. Fillon a mis l'accent sur sa volonté de mettre en oeuvre le droit au logement opposable qui a fait l'objet d'une loi adoptée définitivement en février dernier et de s'atteler au droit opposable à la garde d'enfant, une promesse de campagne de M. Sarkozy.

Durant la campagne législative, président et gouvernement devraient multiplier les gestes de cette nature afin d'obtenir une large majorité à l'Assemblée nationale, qui donnera les moyens politiques d'agir.

http://fr.news.yahoo.com/20052007/202/la-v...nee-par-la.html

Les gens ont voté pour ses mesures impopulaires , dommage qu'il attende, il a peur de quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

La réponse selon moi est dans ta question. Il va y avoir un tas de mesure impopulaire et ça va déplaire à une grande majorité de gens, même s'ils ont voté pour et pensent que c'est nécessaire. Nicolas Sarkozy a besoin d'avoir une majorité à l'assemblée pour pouvoir mener à bien son programme, je trouve ça logique qu'il attende d'avoir une majorité solide pour commencer plutôt que de risquer de se retrouver dans l'impasse avec une assemblée à gauche et de facto un gouvernement de gauche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Il est logique qu'il se dissimule, qu'il se cache avant les élections en quelque sorte ? :o

Il faut parfois avoir le courage de ses opinions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il est logique qu'il se dissimule, qu'il se cache avant les élections en quelque sorte ? :o

Il faut parfois avoir le courage de ses opinions.

Oui c'est logique pour les présidents qui savent qu'ils entubent le monde alors que le monde ne le sait pas ! Là c'est logique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Il est logique qu'il se dissimule, qu'il se cache avant les élections en quelque sorte ? :o

Il faut parfois avoir le courage de ses opinions.

Où tu vois qu'il se cache? Selon toi, il devrait faire tout ce qu'il a promis entre le moi de mai et la mi-juin? Avec la boulette de Chirac, on se retrouve dans une situation très très particulière avec une élection présidentielle et une législative à même pas 1 mois d'écart, comment veux-tu lancer quoique ce soit avec le couperet des législatives si proche? Avec le risque de voir la gauche passer et démolir tout ce qui a été fait. (valable dans un contexte politique opposé: président gauche, assemblée droite)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Je trouve que le principe de dire "il ne faut pas commencer les mesures impopulaire, mais attendre juste après l'élection" n'est pas très honnète.

Quelquepart, il y a une certaine volonté de tromper l'électeur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Mais bien sûr ! On va accuser le gouvernement de ne pas faire voter de mesures impopulaires avant les législatives.... alors que la législature est finie et qu'il n'y a justement plus d'assemblée pour voter quoi que ce soit.

Il faut arrêter de raconter n'importe quoi et se pencher un peu sur le fonctionnement des institutions. Les sujets essentiels demandent l'aval du parlement soit par le vote de projet de lois soit par le vote d'une habilitation permettant au gouvernement de légiférer par ordonnance.

Vous préféreriez quoi ? Que le gouvernement s'asseye sur la légalité et prenne des "ordonnances royales" ?

Quant aux matières qui relèvent du seul pouvoir réglementaire, elles ne sont pas assez essentielles pour nécessiter une urgence.

Je trouve plutôt honnête que le gouvernement déclare : nous attendons l'expression du suffrage universel qui va désigner les représentants de la Nation avant d'enclencher la moindre réforme qui serait de toute façon soit impossible (faute de parlement) soit dérisoire et aiusément balayée par un gouvernement de gauche si le PS remportait les législatives.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Mais bien sûr ! On va accuser le gouvernement de ne pas faire voter de mesures impopulaires avant les législatives.... alors que la législature est finie et qu'il n'y a justement plus d'assemblée pour voter quoi que ce soit.

Il faut arrêter de raconter n'importe quoi et se pencher un peu sur le fonctionnement des institutions. Les sujets essentiels demandent l'aval du parlement soit par le vote de projet de lois soit par le vote d'une habilitation permettant au gouvernement de légiférer par ordonnance.

Vous préféreriez quoi ? Que le gouvernement s'asseye sur la légalité et prenne des "ordonnances royales" ?

Quant aux matières qui relèvent du seul pouvoir réglementaire, elles ne sont pas assez essentielles pour nécessiter une urgence.

Je trouve plutôt honnête que le gouvernement déclare : nous attendons l'expression du suffrage universel qui va désigner les représentants de la Nation avant d'enclencher la moindre réforme qui serait de toute façon soit impossible (faute de parlement) soit dérisoire et aiusément balayée par un gouvernement de gauche si le PS remportait les législatives.

L'assemblée est majoritairement à droite actuellement .

Et pour les législatives , no souci , Sarko contrôle , il a dit à ses troupes : "on va priver Bayrou d'espace politique , il ne sait plus où il habite , tous ses députés se sont barrés et son discours sur l'ouverture ne tient plus" .

Constatation de Jospin : "Sarko n'ouvre pas , il manoeuvre "

Manoeuvrer est-ce que c'est tromper ? That is the question.

En tout cas en v'là de la rupture avec ses prédécesseurs!

Avant c'était l'alliance entre partis , auj c'est l'immigration des hommes de ces partis avec des cadeaux car on n'appâte pas les mouches avec du vinaigre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Sarkozy va travailler pour mettre en place le programme qu'il l'a élu, c'est ce que lui ont demandé + de 53 % des français.

Ce serait un comble qu'il travaille uniquement en tenant de la controverse ! faut pas rêver...

Les autres vous attendez votre tour pour la prochaine fois, ou vous remonter le temps 26 ans en arrière histoire de vous rafraîchir la mémoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Mais bien sûr ! On va accuser le gouvernement de ne pas faire voter de mesures impopulaires avant les législatives.... alors que la législature est finie et qu'il n'y a justement plus d'assemblée pour voter quoi que ce soit.

Il faut arrêter de raconter n'importe quoi et se pencher un peu sur le fonctionnement des institutions. Les sujets essentiels demandent l'aval du parlement soit par le vote de projet de lois soit par le vote d'une habilitation permettant au gouvernement de légiférer par ordonnance.

Vous préféreriez quoi ? Que le gouvernement s'asseye sur la légalité et prenne des "ordonnances royales" ?

Quant aux matières qui relèvent du seul pouvoir réglementaire, elles ne sont pas assez essentielles pour nécessiter une urgence.

Je trouve plutôt honnête que le gouvernement déclare : nous attendons l'expression du suffrage universel qui va désigner les représentants de la Nation avant d'enclencher la moindre réforme qui serait de toute façon soit impossible (faute de parlement) soit dérisoire et aiusément balayée par un gouvernement de gauche si le PS remportait les législatives.

Je pense que le principe "j'attends après les élections pour faire des trucs que les électeurs pourraient désaprouver" n'est pas très honnète. Je vois mal comment on pourrait prétendre le contraire.

C'est l'UMP qui est actuellement au pouvoir (législatif), ils peuvent parfaitement commencer le processus législatif, proposer leurs lois (c'est bien comme ça que dois fonctionner l'assemblée nationale non ?).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant