Réactions sur le débat du 2 Mai

Mystic Membre 427 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Non , faut un finish quand même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Ben il a quand même beaucoup plus de chance, c'est sûr.

Maintenant, ce qui va faire la différence, ce sont les hésitants :

- ceux qui hésitent à aller voter, car ils pensent que ça ne changera rien

- ceux qui hésitent entre les deux candidats

- ceux qui suivent bêtement l'un ou l'autre sans vraiment prendre position, et qui peuvent changer d'avis du jour au lendemain

Comme souvent, ce n'est que cette faible partie des électeurs qui va va soit rééquilibrer la balance et donner une chance à Ségolène, soit au contraire ouvrir un boulevard à Sarkozy.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titoutophe Membre 199 messages
Forumeur inspiré‚ 35ans
Posté(e)
Aprés hier une chose est sure : Mr Sarkozy vas être notre President y a pas photos , ca ne fait aucun doute et pourtant je suis "de gauche"

Je suis pas d accord avec toi justement depuis le debat segolene a ses chance.

Avant le debat je mettais sarko gagnant avec certitude, aujourd huit sa peut changer sego pourrais etre presidente

Modifié par titoutophe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Comment peut-on donner autant de crédit à une femme qui a tenu des propos aussi abjectes ; à l'égard d'un candidat ; à l'égard de tous les français ?

Elle s'est posée dans sa superbe, une candidate de l'énarchie. Elle n'a pas dénier se soumettre à la règle du débat, ni répondre à aucune question qu'elle soit de Nicolas Sarkozy ou des journalistes ; qu'elle a refusé d'écouter, d'entendre, de considérer. Elle se dit proche du peuple ?!

Je me demande si nous avons regardé la même émission. Elle était agressive, vindicative, démagogique, incompétente sur beaucoup de sujet ressassant sans cesse cette même sensiblerie inutile dont use la gauche pour ne point débattre. Elle était sans idées et approximative. Elle était par moment grimaçante.

Quant à Nicolas sarkozy, voilà un homme qui est apparu censé, posé, calme. Il a beaucoup d'idées et veut en discuter. Il n'impose pas la manière forte. Il soulève les contradictions. Il croit en ce qu'il dit. Il a été intelligent parce qu'il a laissé la Royale sur le ton de la méchanceté. Il a montré aux Français qu'il était compétent, qu'il avait un programme, des objectifs. Et l'on retiendra de ce débat plus d'idées de Sarkozy que ce qu'à dit Royale...

Certains disaient "Tout sauf Sarkozy" ; je dirai avant toute chose "Tout sauf Royal". Car si elle est présidente, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. C'est l'anarchie qui nous attend !

Elle prétend vouloir réformer la République ; elle n'a aucune idée des conséquences, ni de ce qu'il faut réformer précisément.

Je ne lui donnerai pas mon bulletin. Je ne veux pas lui donner un blanc seing pour faire n'importe quoi de la France.

Mais enfin, cela sautait aux yeux qu'elle était incompétente et qu'elle disait n'importe quoi !!!

Dame Royale incarne bien toute la bêtise de nos énarques ; imbue, suffisante et démagogique ... Elle était venue pour pourfendre, à quoi cela rimait-il ?

Quant à Monsieur Nicolas Sarkozy, je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il dit, mais je le rejoins et je l'approuve pour un grand nombre de ses propos ! la transmission du patrimoine, le travail, les retraites, la fonction publique qui fonctionne à l'inverse de l'entreprise où plus on monte les échelons moins on prend de responsabilités et moins on travaille, qui a rellement besoin d'être dégraissée et nettoyée des intermédiaires inutiles sauf à brasser du papier, l'Europe et la Turquie, l'immigration et son ministère, l'éducation, l'école, les violences, l'efficacité des institutions...

Je n'ai pas retenu beaucoup d'idées concrètes de la Ségolène ; et je défie quiconque d'en avoir retenue une.

J'ai bien saisi qu'il fallait discuter avec les partenaires sociaux, mais qui sont-ils ? J'ai bien retenu qu'il fallait taxer les revenus boursiers ; ils le sont déjà ! J'ai bien retenu qu'il fallait remettre à plat la loi Fillon, mais pour faire quoi ? On ne s'est même pas si elle généralise ou non les 35 heures, si elle réforme les régimes spéciaux. Elle s'est lancée dans des circonvolutions sans jamais dire le fond de sa pensée. J'ai bien compris qu'elle voulait un référendum sur l'union européenne, quelle serait la question posée ? Sur la Turquie, que souhaite-t-elle ? Sarkozy s'obligeait à lui demander une réponse concrète. Il était là, heureusement.

Non, je ne veux pas d'une Présidente indécise et qui attend du peuple qu'il lui apporte toutes les réponses ! Ce débat n'a donc fait que confirmer mon choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mystic Membre 427 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Si elle a une idée : parler avec les partenaires sociaux :o

Je l'ai trouvé trés ridicule ,c'était hallucinant tellement le fossé était énorme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Pheldwynnnnnnnnn, tu prends trop de place :o

T'as piqué le prompteur à Ségo ou quoi ? :o

Puis-je placer une ?

Merci !

Vous ne me croirez pas ! he bien si !!

c'est vrai..........je me suis endormi au bout d'une heure !

Le premier quart d'heure a suffit pour savoir comment allait se passer le débat, surtout dès la première rafale de Ségo.

Pour résumer, le débat n'était pas du tout du même niveau de chaque côté de la table, il n'y avait donc pas grand'chose à en tirer.Ma conclusion sur Ségo c'est : "La grande gueule."Pour Sarko c'est : "T'avais pas le choix, il fallait que tu y passes, quitte à gaspiller deux heures. "

On a donc vu à quoi allait servir ce débat...à rien, avec une arriviste fantoche qui n'a pas encore été plus loin que ses effets d'annonces sans apporter la moindre précision matérielle et financière sur ses avancées...sinon s'en remettre à des discutions et décisions aux "partenaires sociaux", à se demander pourquoi elle se présente dans ce cas ! Sans compter toutes les avancées qu'elle a faites dans le bluff et l'art d'envoyer en deux mots des conneries qui demandent un exposé pour expliquer la réalité et rétablir la vérité et les faits.

Je pense que ce débat aurait du permettre à des gens de voir les deux candidats s'obliger à concrétiser et préciser leurs positions sur qu'au fond des choses, c'est aussi ce qu'en attendait Sarkozy, mais la Ségo c'est encore vautrée dans sa démago hyper floue dans le but d'épater un électorat.

Je dormais (désolé) quand elle a fait sa scène sur les handicapés à l'école, mais comme les chaînes la passent en boucle et en feront la carte postale de cette élection, ça y est j'ai vu !

La première loi d'orientation sur l'intégration des handicapés à l'école date de 1975, premier ministre : JC Les autres lois qui ont suivis (Evin/Schwazenberg sous Rocard en 89, les lois de 1999, 2001 et 2002 (gouv Jospin) n'ont fait que déployer le texte original en fonction de l'évolution de la situation) jusqu'aux décrets de 2005.

Ségo n'a donc raconté que des conneries la-dessus, si elle avait détaillé et précisé son propos jusqu'au fond des choses, elle se serait mordu la queue, car la question aboutissait sur la fin des contrats emploi-jeunes (1997-2002) et à leur remplacement par les autres contrats aidés depuis 2002. Ségo a donc bluffé au max !

C'est très facile pour quelqu'une qui n'a rien à avancer, de lancer des sujets sur des titres et effets de manche, surtout qu'elle sait parfaitement que la réplique exige des pages, ce qui est impossible dans un débat chronomètré.

Le débat était stérile, comme si deux présidentiables pouvaient se contenter de discuter sur des faits et des cas précis qui se passent tous les jours, alors qu'il y a des domaines entiers en matière de santé où l'action d'un président et d'un gouvernement peut être efficace et payante (budget et avancées sur le cancer, par ex.)

Je préfère les engagements et avancées de Sarkozy sur la question de l'Alzeimer, pour comprendre cela il faut avoir une idée de ce qu'est la dépendance, pas forcément ni seulement des personnes les plus agées agées mais une idée de tout ce qui ressemble et qu'on bâptise Alzeimer, et que si demain rien est fait de matière efficace il y aura de très très gros problèmes dans les 10 et 20 ans qui viennent car les personnes vivent plus longtemps, et deviennent dépendantes plus tôt, pire, on appréhende la vague post-soixantuitarde qui va s'ajouter, et où l'addiction a monté en flèche très tôt sur cette tranche d'âge, et où les conséquences se font déjà ressentir...!

Donc, moi j'ai dormi au bout d'une heure de spectacle...et au moins, c'est toujours ça de pris.

Conclusion, La Ségo a empêché un débat en profondeur, bien argumenté et concret dans ls détails et sans aggressivité, comme celui auquel les français en avaient besoin pour pouvoir voté en connaissance de cause dimanche...elle a tout fait foiré, c'était couru d'avance, sinon elle ne se serait pas avancée dans ce débat ou l'aurait quitté au bout de 30 minutes la tête dans la culotte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)
Je ne pense pas que l'on va revisionner le débat, mais des politiques qui insistent pour finir leur développement, c'est souvent le cas. Si tu vas par là, j'ai trouvé que PPDA était souvent apte à dire à Royal "attention vous avez 3 minutes d'avance", moins à Sarko lorsque c'était le cas. Bon, peut-être avait-elle souvent de l'avance sur le temps de parole.

Je suis d'accord avec toi, mais il y a la manière de dire que l'on souhaite finir ce que l'on veut dire. Il y a la courtoisie, savoir mettre les formes. Ne me fais pas croire que c'est ce qu'elle a fait!

Comme j'ai dit dans un autre message, c'est Mme Royal qui a mené le débat, elle a débordé beaucoup de fois et il est normal pour un médiateur de faire respecter les temps de paroles. PPDA n'a pas eu a rappeller à Mr Sarkozy de finir rapidement son intervention car il jouait le jeu, il suivait les règles. Au départ le débat devait être scindé en 4 parties. La première a duré pas loin d'1heure car Mme Royal n'a eu de cesse de revenir en arrière, de polémiquer et de couper la parole. Arlette Chabot et Patrick Poivre D'Arvor ont été dépassés par cela, il ne s'attendait pas à ce que Mme Royal soit aussi peu respectueuse des règles fixées par le débat.

Par contre, parler des femmes sur les retraites, c'est loin d'être choquant.

Je n'ai jamais parlé du cas des femmes sur les retraites, ne me fais pas dire des propos que je n'ai pas tenu.

Pour revenir sur le débat, je pense que Ségo a marqué des points sur les quelques indécis qui pensaient que non Ségo ne pouvait pas être présidente, qu'elle n'avait ni la carrure, ni la compétence, etc ...

Bref, elle s'est affirmée en tant que candidate. En effet un peu tard à 3 jours du scrutin :o

Pour ma part c'est le contraire, j'étais indécis et je pensais que Ségolène Royale n'avait pas la carrure pour être présidente, et sa manière de débattre, son emportement face au piège tendu par Sarkozy sur les enfants handicapés et son ton hautain et méprisant durant le débat de hier soir ont confirmé mes soupçons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Easy Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 65ans
Posté(e)
Tu as appris ça où ? On dirais de la culture de supermarché ou de dessin animé!... :D

Je sais que c'est hors sujet mais je ne peux laisser passer une énormité pareille... Le sorcier, comme tu dis est avant tout un médiateur et un membre de la société chargé aussi des trouver soit des solutions rationnelles, soit des solutions surnaturelles à ce qui relève de l'aléatoire. Et ce n'est pas exhaustif en ce qui concerne sa fonction, il est aussi guérisseur, psychologue, etc. En tant que sympatisant et pratiquant chamaniste, je ne peux accepter qu'on laisse la culture de supermarché et de dessins animés affirmer ses fadaises au grand jour... :o

A bon entendeur... :o

Je comprends

Toi tu pratiques le chamanisme qui est, en tous cas chez nous, une voie complémentaire ou supplémentaire voire alternative pour trouver des réponses aux angoissantes questions qu'on se pose les uns les autres.

Tu peux donc envisager la coexistence d'un pouvoir officiel et d'un pouvoir métaphysique ou spirituel, l'un ne marchant pas sur les plates bandes de l'autre.

Coexistence ne voulant pas dire concurrence ou confusion. OK, pas de fusion donc.

Tu tiens à l'altérité de ton art et un liseur de cartes protesterait comme toi du rapprochement de principe que je fais.

Vous, avez raison de protester contre toute comparaison qui vous indifférencieraient, qui vous banaliseraient.

Tu fais bien de protester, tu fais ce que tu veux en défendant ta singularité ou la singularité de ton activité (même si certains y prétendent une multicompétence : rationnel + surnaturel +aléatoirel + guérisseur + psychologue, et ce n'est pas exhaustif! )

Pendant que de mon côté, je fais ce que je veux en disant que de mille et une manières nous avons délégué nos diverses potentialités individuelles à d'autres qui se posent en plus doués ou plus dotés ou plus spécialisés que nous (chacun de nous cherchant à en faire autant), que ça se perpétue depuis des millénaires et qu'il en résulte une plus ou moins réelle différence de capacité, domaine par domaine, entre nous. Ca vaut pour le forgeron, ça vaut pour le plombier, ça vaut pour le médecin, ça vaut pour le chaman, ça vaut pour l'avocat, ça vaut pour le ministre.

Et là dedans, ce n'est pas parce qu'on s'autoproclame spécialiste de ceci ou de cela, ce n'est pas parce qu'on insulte ceux qui ne voient pas notre talent qu'on en a vraiment. Le talent se prouve par lui-même et n'a pas besoin de gesticulations, de protestations ou de publicité.

Je peux constater que la spécialisation s'est érigée peu à peu en règle presque partout dans le monde, qu'elle semble incontournable, de même je peux dire que ce n'est pas forcément une fatalité et que sur certains domaines, comme le domaine politique, il y a l'opportunité que chacun reprenne la main au lieu de se retrouver à 70 millions à tout laisser entre les mains d'un seul.

30 000 médecins, OK

40 000 avocats, OK

2000 guérisseurs, OK

1200 chamans, OK

23 000 garagistes, OK

Pourquoi en politique, pour décider si guerre ou pas guerre, si droits de succession ou pas droits de succession, si régularisation ou pas régularisation, si parachutes dorés aux parlementaires ou pas parachute doré, n'y a-t-il qu'un seul Spécialiste ?

Pour la première fois nous avons un choix fondamental à faire:

Choisir comme toujours (Ancien ou nouveau régime kif kif) la voie de la remise des clef du château à un chef plénipotentiaire.

Ou choisir une voie plus participative qui pourrait très bien aboutir à des résultats étonnants (mais qui nous oblige alors à nous impliquer dans les conseils d'école, les réunions de quartier, les réunions syndicales, les réunions d'entreprise, les conseils municipaux, les sessions parlementaires, les éléctions, etc )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

@Chameaulo

Je ne cherches pas à déformer tes propos, je dis juste qu'elle a parlé des femmes pour la retraite, donc que là c'était à propos, et que sinon, elle a conclu dessus.

Donc que je ne trouve du tout que son discours a tourné autour du féminisme.

@Fiphi

Je pense que ta mauvaise foi t'aveugle.

Vous n'avez jamais vu de débat ou quoi ?

Ton post est certes d'un très beau partisiannisme, mais je ne reconnais pas du tout, avec la meilleure objectivité du monde, le débat d'hier dans ta description.

Ségolène a en effet eu un léger ascendant d'un point de vue formel, sur la pugnacité comme l'on dit, lorsque Sarkozy a joué plutôt la réserve.

Mais je ne pense pas que ça sautait aux yeux qu'elle était incompétente et disait n'importe quoi (beaucoup d'observateur des deux camps tiennent un discours inverse), je ne trouve pas non plus que Sarkozy ait particulièrement déployé son programme lors de ce débat (il l'a fait davantage lors d'autres occasions, là il jouait "en fond de cours", sur la réserve).

Donc, tu n'as retenu aucune idée de ségo si tu veux, moi j'en ai vu de part et d'autre des propositions, souvent contradictoires certes (chacun ses opinions), mais sur le fond il y avait tout de même un certain équilibre dans l'exposition de leur programme (avec un avantage certain pour Ségo, mais c'est sans doute subjectif). Et un certain équilibre dans les boulettes aussi.

@yves

Sur les handicapés, bien sûr que le trait est forcé, mais en même temps je fais bien davantage confiance à la gauche qu'à la droite sur ce genre de sujet.

Quand à alzheimer, tu me permettras d'être également sceptique : je préfère une candidate qui prends position pour la recherche, l'éducation et l'hopital, plutôt qu'un candidat qui se focalise sur une maladie qu'il porte en étendard pour se donner bonne image.

Mais c'est là à mon avis une nette différence : Sarkozy donne en effet des mesures précises et techniques sur certains problèmes, mais des problèmes très spécifiques. Il ne s'agit pas d'une politique d'ensemble, mais à mon sens donner l'illusion d'avoir réponse à tout.

Ségolène Royal, toujours en toute subjectivité, parait en effet moins prompte à donner des chiffres ou des réponses toutes faites, mais déploie justement un réel projet politique, une manière d'appréhender les problèmes, d'orchestrer la résolution des problèmes . Bref, celà demande certes de voir plus loin que le bout de son nez, de s'attacher au fond plus qu'à la forme.

Des exemples ?

La Turquie par exemple. Est-ce bien sage de dire "oui" ou "non" à la Turquie ? Est-ce au président de décider, de trancher aussi nettement ? N'est-il pas plus responsable et réaliste de prendre part au débat, et d'appréhender le probème avec nos partenaires européens, en tenant compte des évolutions (ou non) de la Turquie ?

Ce qui parait inquiétant avec le programme de Sarko, c'est que c'est un fourre-tout de verdicts tout faits sur plein de sujets divers. Un "blanc seing" justement sur beaucoup de sujets :

- vous votez Sarko pour les heures supplémentaires, cela veut dire que vous êtes d'accord pour virer la Turquie, pour un Ministère de l'immigration, pour un nouveau Traité Européen sans réferendum, imposé, pour le choix du nucléaire et l'EPR sans rapprochement avec la Finlande, pour la majorité pénale à 16 ans, etc ...

Si tous ces dossiers, Sarko dira qu'il a eu l'approbation des français et ne s'encombrera pas d'en débattre.

Je préfère un blanc seing pour une candidate qui s'engage sur des portes ouvertes au débat sur ces sujets majeurs, dont un seul homme ne peut avoir tout bon sur l'intégralité.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Mais comme il l'a fait. Et comme on l'a fait pour les sous-marin nucléaires, tu le sais bien.

Sinon, au lendemain du débat, a priori 17% c'est la part du nucléaire dans l'énergie mondiale (et donc 71% en france). C'est vrai que là dessus, Ségo n'a pas été rigoureuse en expliquant où elle se plaçait (la france ou le monde ? c'est vrai qu'elle parlait de coopération avec la finlande et de la pénurie mondiale en même temps, mais elle aurait pu mieux cadrer).

Les 50% cités par Sarkozy existent aussi, mais indiquent une autre donnée du sujet.

Plus précisément:

Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy n'ont fourni mercredi ni l'un ni l'autre, les bons chiffres sur la part du nucléaire dans l'électricité, l'une parlant de 17% et l'autre de 50%, alors que le chiffre exact est de 78%.

Ségolène Royal voulait en fait parler de la part du nucléaire dans l'énergie consommée en France, qui est effectivement de 17%.

http://elections.france2.fr/presidentielle...30479407-fr.php

Dc ségo a confondu la part du nucléaire ds la production d'éléctricité et la part du nucléaire dans l'énergie totale consommée en france... Sarko lui est a coté de ses pompes :o enfin ce qui est marrant dans cet annecdotte c'est qu'on a clairement vu que sarko n'avais pas la réponse et qu'il a quand mm tenté un chiffre au pif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

et que même au pif, il est plus proche que sego. même pas foutue de retenir un chiffre :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Easy Membre 59 messages
Forumeur en herbe‚ 65ans
Posté(e)

Pheldwin, je partage tout à fait ce que tu dis à Yves

C'est pas compliqué, la gauche a été inventée pour défendre le plus faible contre le plus fort.

Et Victor Hugo devrait être compté parmi ses promoteurs

Même si on a connu de la gauche, toutes les dérives délirantes et totalitaires dans les contextes révolutionnaires, elle retrouve tout son intérêt et sa noblesse dans les contextes démocratiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
C'est pas compliqué, la gauche a été inventée pour défendre le plus faible contre le plus fort.

ouch... donc la gauche est légitime pour défendre "la veuve et l'orphelin" et pas la droite?

Vaut mieux être aveugle que de lire ca...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
@yves

Sur les handicapés, bien sûr que le trait est forcé, mais en même temps je fais bien davantage confiance à la gauche qu'à la droite sur ce genre de sujet.

Quand à alzheimer, tu me permettras d'être également sceptique : je préfère une candidate qui prends position pour la recherche, l'éducation et l'hopital, plutôt qu'un candidat qui se focalise sur une maladie qu'il porte en étendard pour se donner bonne image.

Mais c'est là à mon avis une nette différence : Sarkozy donne en effet des mesures précises et techniques sur certains problèmes, mais des problèmes très spécifiques. Il ne s'agit pas d'une politique d'ensemble, mais à mon sens donner l'illusion d'avoir réponse à tout.

Ségolène Royal, toujours en toute subjectivité, parait en effet moins prompte à donner des chiffres ou des réponses toutes faites, mais déploie justement un réel projet politique, une manière d'appréhender les problèmes, d'orchestrer la résolution des problèmes . Bref, celà demande certes de voir plus loin que le bout de son nez, de s'attacher au fond plus qu'à la forme.

Des exemples ?

La Turquie par exemple. Est-ce bien sage de dire "oui" ou "non" à la Turquie ? Est-ce au président de décider, de trancher aussi nettement ? N'est-il pas plus responsable et réaliste de prendre part au débat, et d'appréhender le probème avec nos partenaires européens, en tenant compte des évolutions (ou non) de la Turquie ?

Ce qui parait inquiétant avec le programme de Sarko, c'est que c'est un fourre-tout de verdicts tout faits sur plein de sujets divers. Un "blanc seing" justement sur beaucoup de sujets :

- vous votez Sarko pour les heures supplémentaires, cela veut dire que vous êtes d'accord pour virer la Turquie, pour un Ministère de l'immigration, pour un nouveau Traité Européen sans réferendum, imposé, pour le choix du nucléaire et l'EPR sans rapprochement avec la Finlande, pour la majorité pénale à 16 ans, etc ...

Si tous ces dossiers, Sarko dira qu'il a eu l'approbation des français et ne s'encombrera pas d'en débattre.

Je préfère un blanc seing pour une candidate qui s'engage sur des portes ouvertes au débat sur ces sujets majeurs, dont un seul homme ne peut avoir tout bon sur l'intégralité.

Je résume donc ton propos : ton bulletin de vote sera un chèque en blanc à ségolène royal ? et par extension aux syndicats qui ne représentent plus du tout le monde du travail !

T'es un peu kamikaze ! :o

Oui je suis pour les heures supplémentaires façon sarko, la majorité des salariés ont déjà fait leurs calculs, cette mesure ne les fera pas plus travailler qu'ils ne le font déjà, mais aura une incidence nette et immédiate sur leur bulletin de paye, bien plus que le smig de ségolène.

Oui je suis pour que sarkozy applique tous les engagements qu'il a pris durant cette campagne, avec en figure de proue la tva sociale, et suite à cela, que la turquie entre ou n'entre pas dans l'union européènne, cela ne nous fera pas peur. ( personnellement j'y serai "plutôt" favorable, mais y a encore du boulot !)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Pheldwinn,

peux-tu me dire quels sont les propositions concrètes de Ségolène dans ce débat ? et quels sont ses engagements ? Les siens pas ceux du peuple ou de son prétendu pacte présidentiel !

Avoue qu'elle a été particulièrement agressive, qu'elle a recherché l'affrontrement et la polémique en s'appuyant notamment sur des faits divers. Pour ma part, je trouve cela particulièrement stupide et méprisable. On devinait sa stratégie comme le nez au milieu de la figure. Sarko, quoi que l'on puisse en penser a très bien débuté le débat ; et c'est Ségolène qui n'ayant rien à dire ou si peu s'est mise à parler de tout et n'importe quoi sans intention de respecter les règles du jeu, sans l'intention de se soumettre à des questions.

Et c'est ainsi que se comporte les gens qui éprouvent un sentiment d'infériorité. Elle a voulu surpasser cette infériorité en invectivant...et en orientant les thèmes des débats. Elle a coupé la chique aux journalistes. Elle y a très bien réussi et c'est peut-être en ce sens qu'on peut lui prétendre une victoire ; mais ce n'est pas celle de la règle, de la justice, de l'honneteté intellectuelle. Elle n'a eu cesse de rappeler qu'elle voulait faire de la politique autrement ; elle a cultivé l'imposture. Ce comportement en dit long sur sa mentalité, issue de sa formation énarque. Quel intérêt sinon de commencer le débat en allant chercher Sarkozy sur le terrain de la délinquance en faisant référence à un fait divers ; une femme flic violée ?! Quel cynisme de se servir d'une telle atrocité, non pour condamner le délinquant sexuel ou la femme atteinte dans son intégrité physique mais pour servir qu'il y a toujours plus de délinquance et qu'il faut que l'on escorte les femmes flics. Est-ce cela que le français voulait entendre ? Des inepties auxquelles Sarkozy, certainement stupéfait de l'illogisme, comme les journalistes, a bien répondu. Mais diable que c'est épuisant de répondre à une femme qui n'est pas décidée à débattre, que c'est épuisant d'écouter une femme qui parle sur un ton monocorde et qui débute chaque phrase comme si elle prononçait un discours !

Vois-tu Pheldwinn, j'avais été séduit par Ségolène lors de son premier débat télévisé face aux français. Je l'avais trouvée combattante et courageuse face aux éléphants du parti. Peu à peu, elle m'a déçu parcequ'elle cherchait sans cesse à satisfaire par des écarts idéologiques invraisemblables à la fois l'extrème gauche et le centre. Dire au début qu'on souhaite faire de la politique autrement, c'était louable ; mais se refuser à accomplir ce que l'on dit, c'est d'autant plus regrettable. Ces derniers jours ont été pathétiques pour le camp de la gauche : débats pathétiques au soir du premier tour avec la gauche plus divisée que jamais et Tapie en pourfendeur (le bal des faux culs), mission attribuée à Bové, inutile débat avec Bayrou...

On a cru cette femme innocente, et nouvelle en politique. C'est faux ! C'est une énarque bien plus maline qu'on nous le laisse croire, bien plus arriviste et ambitieuse que Sarkozy. Elle a manipulé son petit monde et les électeurs de gauche si elle est élue auront de détestables surprises à la voir gouverner ! Parce qu'elle a des idées de droite, issue d'une famille de droite voire d'extrème droite ; c'est la raison pour laquelle elle a tant de mal à exprimer des idées de gauche. Dommage, parcequ'elle aura d'une certaine manière disqualifiée la gente féminine en politique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 138 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Je résume donc ton propos : ton bulletin de vote sera un chèque en blanc à ségolène royal ?

Oui, c'est bien toi qui résume, c'est à dire que c'est un résumé à l'opposé de ce que j'ai dit :o

Je fais confiance à Ségolène Royal pour que ces questions soit débattu, et pas pour subir une décision arbitraire de la droite, qui, comme la plupart des décisions de la droite en matière d'économie, vont rarement dans le sens des salariés, ce qui est mon cas.

Oui je suis pour les heures supplémentaires façon sarko, la majorité des salariés ont déjà fait leurs calculs, cette mesure ne les fera pas plus travailler qu'ils ne le font déjà, mais aura une incidence nette et immédiate sur leur bulletin de paye, bien plus que le smig de ségolène.

Faut que tu m'expliques cela.

Des salariés qui font déjà des heures supplémentaires que leur patron ne paye pas (alors qu'il en a le pouvoir), avec la mesure de Sarko seront payés ?

A moins que tu parles de l'augmentation de 15 points de rémunération supplémentaires (passage de 10% à 25%).

Effectivement cette mesure va permettre à ceux qui font déjà des heures sup de gagner un peu plus, mais son effet pervers est :

- qu'elle côute cher (pour quelle contrepartie ?)

- que ces heures sont exemptes de cotisations il me semble (ça n'aide pas à payer le chomage ou les retraites)

- que ces heures ne poussent pas à l'embauche : pourquoi créer un nouveau poste quand il suffit de "demander" (exiger serait plus pertinent) aux salariés en présence de travailler davantage ?

Mais c'est là une aute divergence entre la gauche et la droite : la gauche préfère voir le travail partagé, afin de payer moins de chômeurs, de donner du pouvoir d'achat au plus grand nombre, en effectuant des prélèvements justes, alors que la droite préfère privilégier ceux qui sont déjà en place, en leur donnant plus de pouvoir d'achat, à eux, et en prélevant le moins possible ceux qui sont le plus à l'aise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour a tous!!

Bon je vais pas causer sur la de technicité."E.P.R Handicapé" extc...

du debat,

je laisse ça au specialistes et aux experts ils sont payaient pour ça

meme sarko et sego se trompent tout les deux :(

voila ce que disent les porte paroles des candidats:

Julien Dray, porte-parole de Mme Royal: "ceux qui ne connaissaient pas Ségolène Royal ont découvert une présidente, une femme d'autorité, de convictions. A plusieurs reprises,

Nicolas Sarkozy a été sur la défensive. Peut-être qu'il ne s'attendait pas à une telle confrontation et à une telle intensité. Ceux qui ont voté pour elle au premier tour, comme tous ceux qui doutent, se disent: c'est une sacrée bonne femme."

Valérie Pécresse, porte-parole de l'UMP : "Ce débat, c'est Nicolas Sarkozy qui l'a gagné. Parce que tout le monde pensait qu'il allait s'énerver. Parce que toute la campagne du PS a été fondée uniquement sur son caractère, et sur le fait qu'il devait faire peur.

mistral gagnant,pas porte parole de forumfr: La ou sarkozi a été fort et qu'il a reussi a presque faire oublié qu'il est le candidat sortant a faire croire a des millions de français que c'etait le candidat de la rupture. :o

En avant segolene royal la lutte n'est pas finie tu seras presidente c'est sûr!!!

:o

Parmis mes proches qui été indecis tu est la gagnante il voterons pour toi :(

ps:Chameaulo je suis déçu :D que tu as pas eu la meme perception que moi sur le debat enfin chacun son choix en esperant qu'il ne soit pas definitif :(

@+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Pheldwinn dit :

Mais c'est là une aute divergence entre la gauche et la droite : la gauche préfère voir le travail partagé, afin de payer moins de chômeurs, de donner du pouvoir d'achat au plus grand nombre, en effectuant des prélèvements justes, alors que la droite préfère privilégier ceux qui sont déjà en place, en leur donnant plus de pouvoir d'achat, à eux, et en prélevant le moins possible ceux qui sont le plus à l'aise.

Est-tu aveugle au point de ne pas voir que le travail n'a pas été partagé avec les 35 heures, et qu'il a permis au contraire à ceux dont le temps le permettait de cumuler un deuxième emploi parcqu'il voulait gagner plus d'argent. Ceux qui gagne le plus sont d'ailleurs les artisans ; ils travaillent à leur propre compte et ils font les heures qu'ils veulent.

Est-tu aveugle au point de ne pas savoir que les régions et les départements sont majoritairement dirigées par des gens de gauche et que ce sont aussi les impôts locaux qui coûtent le plus aux français : taxe d'habitation et impôt foncier !

Jusqu'à preuve du contraire, la gauche au pouvoir n'a jamais résolu ni baisser le nombre de chomeur ; elle a crée des emplois précaires qu'elle a osé appelé des emplois jeunes et que Ségolène ose appelé des emplois tremplins. Quelle ironie d'aller ensuite critiquer le CNE ou d'accuser la droite de ne pas avoir reconduit ces emplois. La gauche n'a jamais donné plus de pouvoir d'achat aux classes moyennes...sinon au plus défavorisé et encore de manière inconsidérée. Et la droite n'a rien changé à cela ! L'argent, l'état en a besoin, et il ira le chercher dans la poche de ceux qui en ont !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Je résume donc ton propos : ton bulletin de vote sera un chèque en blanc à ségolène royal ?

Je fais confiance à Ségolène Royal pour que ces questions soit débattu, et pas pour subir une décision arbitraire de la droite, qui, comme la plupart des décisions de la droite en matière d'économie, vont rarement dans le sens des salariés, ce qui est mon cas.

Oui je suis pour les heures supplémentaires façon sarko, la majorité des salariés ont déjà fait leurs calculs, cette mesure ne les fera pas plus travailler qu'ils ne le font déjà, mais aura une incidence nette et immédiate sur leur bulletin de paye, bien plus que le smig de ségolène.

Faut que tu m'expliques cela.

Mais c'est là une aute divergence entre la gauche et la droite : la gauche préfère voir le travail partagé, afin de payer moins de chômeurs, de donner du pouvoir d'achat au plus grand nombre, en effectuant des prélèvements justes, alors que la droite préfère privilégier ceux qui sont déjà en place, en leur donnant plus de pouvoir d'achat, à eux, et en prélevant le moins possible ceux qui sont le plus à l'aise.

Ca fait déjà des décénnies que la gauche essaie de débattre, et le navire s'enfonce toujours. Et quand on cause, on n'avance pas, surtout quand le tour du sujet a été fait cent fois.

Quand le disque est rayé il faut donner un coup de pied au juke box.

Pour le partage du travail...c'est tout vu : 10 postes qui bossent pour 1000E (en tirant la langue ) partagés entre 12 = 12 x 833E et qui vont être ravis de toucher autant qu'un chomeur en allant bosser !

Je persiste que pour relancer l'envie de travailler il faut aller dans l'ordre et motiver davantage ceux qui bossent.

Le travail n'est pas une masse inerte, il peut évoluer dans un sens négatif si on laisse ségo avec ses 35 heures aggravées et partagées, ou dans un sens positif si on le valorise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mystic Membre 427 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Les deux candidats avaient chacun une mission à faire pour réussir le débat :

Royal devait montrer qu'elle métrisait son programme et devait aller dans le font des choses : elle a fait l'inverse se montrant très flou et peu concret

pour Sarkozy il devait rester zen,ne pas s'énerver, car au niveau programme il connait parfaitement le sien ainsi que les rouages qui en découlent : il a réussi

Donc Sako gagnant aux points mais pas par KO,le KO se ferra dans les urnes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant