Que pensez vous du suicide?

Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Le suicide reste un phénomène répandu en Europe. On n'en parle que lorsqu'il est lié à un évènement médiatisé ou concerne une personne connue (Beregovoye, Dalida, Je me pose la question pour Claude Francois?).

Il concerne les jeunes, les personnes en grave difficulté affective ou professionnelle.

Quelque soit la cause, s'agit il d'un acte de courage ou plutot d'une faiblesse?

Il faut beaucoup de courage pour mettre fin à ses jours, mais il en faut tellement aussi pour continuer à vivre, pour certains.

Et il y a tellement de choses de dites dans un tel acte ! Rien ne parle plus que le silence de celui qui a décidé de nous quitter. Il ne lui reste que ce moyen là pour se faire comprendre. On le comprend alors mais c'est trop tard !

Mais il y a aussi tous ces gens qui s'évertuent à essayer de sauver des gens qui ont décidé de ne jamais vouloir s'en sortir !

Le cas du suicide se traite par individu, je pense ! et un cas ne fait jamais l'autre ! chaque cas est toujours un cas unique et chaque personne est un être sacré ! leur seul point commun c'est la souffrance de devoir vivre. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

touillette Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 39ans
Posté(e)

BEN SI POUR LA PERSONNE LA VIE C UNE SOUFFRANCE

POURQUOI NA T-ELLE PAS LE DROIT DY METTRE FIN ELLE MEME

QUAND UN CHAT OU UN CHIEN A UNE MALADIE INCURABLE QUE LA SOUFFRANCE EST INTOLERABLE

ON LE PIQUE BIEN NON?

TUER C PAS BIEN

SE FAIRE TUER C PAS BIEN

APRES POUR SE TUER Y A 2 CAS DE FIGURE

OU BIEN NOTRE VIE NOUS APPARTIENT ET NOUS SOMME MAITRE DE NOS VIE

DANS CE CAS Y METTRE FIN C UN CHOIX

OU BIEN NOTRE VIE APPARTIENT A AUTRE QUA NOUS MEME

ET DONC DANS CE CAS ON A PAS LE DROIT DE CHOISIR DE NAITRE COMME ON AURAIT PAS LE DROIT DE CHOISIR DE MOURIR

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
reveuse Membre 917 messages
Forumeur accro‚ 28ans
Posté(e)
BEN SI POUR LA PERSONNE LA VIE C UNE SOUFFRANCE

POURQUOI NA T-ELLE PAS LE DROIT DY METTRE FIN ELLE MEME

QUAND UN CHAT OU UN CHIEN A UNE MALADIE INCURABLE QUE LA SOUFFRANCE EST INTOLERABLE

ON LE PIQUE BIEN NON?

TUER C PAS BIEN

SE FAIRE TUER C PAS BIEN

APRES POUR SE TUER Y A 2 CAS DE FIGURE

OU BIEN NOTRE VIE NOUS APPARTIENT ET NOUS SOMME MAITRE DE NOS VIE

DANS CE CAS Y METTRE FIN C UN CHOIX

OU BIEN NOTRE VIE APPARTIENT A AUTRE QUA NOUS MEME

ET DONC DANS CE CAS ON A PAS LE DROIT DE CHOISIR DE NAITRE COMME ON AURAIT PAS LE DROIT DE CHOISIR DE MOURIR

bien dit :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Ne pensez-vous que ce topic est propice a inciter plus de personne a mettre fin a leur jours?

A total of 293 findings from 42 studies on the impact of publicizedsuicide stories in the media on the incidence of suicide inthe real world were analyzed by logistic regression analysis.Studies measuring the effect of either an entertainment or politicalcelebrity suicide story were 14.3 times more likely to finda copycat effect than studies that did not. Studies based ona real as opposed to fictional story were 4.03 times more likelyto uncover a copycat effect. Research based on televised storieswas 82% less likely to report a copycat effect than researchbased on newspapers. A review of recent events in Austria andSwitzerland indicates that suicide prevention organizationscan successfully convince the media to change the frequencyand content of their suicide coverage in an effort to reducecopycat effects.

http://injuryprevention.bmj.com/cgi/conten.../8/suppl_4/iv30

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Ne pensez-vous que ce topic est propice a inciter plus de personne a mettre fin a leur jours?
A total of 293 findings from 42 studies on the impact of publicizedsuicide stories in the media on the incidence of suicide inthe real world were analyzed by logistic regression analysis.Studies measuring the effect of either an entertainment or politicalcelebrity suicide story were 14.3 times more likely to finda copycat effect than studies that did not. Studies based ona real as opposed to fictional story were 4.03 times more likelyto uncover a copycat effect. Research based on televised storieswas 82% less likely to report a copycat effect than researchbased on newspapers. A review of recent events in Austria andSwitzerland indicates that suicide prevention organizationscan successfully convince the media to change the frequencyand content of their suicide coverage in an effort to reducecopycat effects.

http://injuryprevention.bmj.com/cgi/conten.../8/suppl_4/iv30

Tu parles sérieusement? :o

C'était bien loin d'en être l'intention,

et d'ailleurs lis les différents posts pour te rendre compte des messages de soutien et besoin de s'exprimer sur la question,

il pourrait même plutôt prévenir certaines vélléités dans ce sens...

Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Penses-tu que la lecture de cet article t'aies incité au suicide?

Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

donc l'apologie faite dans certaines cultures à travers des groupes de musique (Nirvana?), des livres,

ce topic peut surtout servir à évoquer la question dans un cadre préventif.

A défaut la provocation au suicide est une infraction, il est toujours possible de saisir la Police, le procureur de la république...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Penses-tu que la lecture de cet article t'aies incité au suicide?

Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

donc l'apologie faite dans certaines cultures à travers des groupes de musique (Nirvana?), des livres,

ce topic peut surtout servir à évoquer la question dans un cadre préventif.

A défaut la provocation au suicide est une infraction, il est toujours possible de saisir la Police, le procureur de la république...

Nirvana, c'est de la MERDE !! et cet infâme Marilyn Manson aussi ! tous ces sales cons qui flippent, alors ils invitent tout le monde à flipper avec eux !!! et les jeunes en particulier !!

A boycotter de toute urgence !

Eh Manson de mes fesses !! figures -toi qu'on a pas besoin de toi pour se faire une opinion sur l'existence et qu'il y a plein de gens qui trouvent que la vie est jolie ! Alors arrête de nous pourrir avec

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Penses-tu que la lecture de cet article t'aies incité au suicide?

Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

donc l'apologie faite dans certaines cultures à travers des groupes de musique (Nirvana?), des livres,

ce topic peut surtout servir à évoquer la question dans un cadre préventif.

A défaut la provocation au suicide est une infraction, il est toujours possible de saisir la Police, le procureur de la république...

Nirvana, c'est de la MERDE !! et cet infâme Marilyn Manson aussi ! tous ces sales cons qui flippent, alors ils invitent tout le monde à flipper avec eux !!! et les jeunes en particulier !!

A boycotter de toute urgence !

Eh Manson de mes fesses !! figures -toi qu'on a pas besoin de toi pour se faire une opinion sur l'existence et qu'il y a plein de gens qui trouvent que la vie est jolie ! Alors arrête de nous pourrir avec ton

Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Penses-tu que la lecture de cet article t'aies incité au suicide?

Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

donc l'apologie faite dans certaines cultures à travers des groupes de musique (Nirvana?), des livres,

ce topic peut surtout servir à évoquer la question dans un cadre préventif.

A défaut la provocation au suicide est une infraction, il est toujours possible de saisir la Police, le procureur de la république...

Nirvana, c'est de la MERDE !! et cet infâme Marilyn Manson aussi ! tous ces sales cons qui flippent, alors ils invitent tout le monde à flipper avec eux !!! et les jeunes en particulier !!

A boycotter de toute urgence !

Eh Manson de mes fesses !! figures -toi qu'on a pas besoin de toi pour se faire une opinion sur l'existence et qu'il y a plein de gens qui trouvent que la vie est jolie ! Alors arrête de nous pourrir avec ton luciférisme à la con !!

Ton document indique plutôt que ce sont les supports culturels tels que les livres et les vedettes qui font l'apologie du suicide qui sont la cause d'un effet épidémique:

voir l'article soumis à ta lecture auparavant.

http://www.lefigaro.fr/france/20070719.FIG...au_serieux.html

J'ai aussi lus cet article, qui est interessant. Mais d'apres les nombreuses etudes faites dans ce domaine, le simple fait de parler du suicide, meme d'une personne "banale" augmente de maniere appreciable le nombres de personnes qui se suicident. Cela banalise le suicide. Une autre explication a ce phenomene c'est que les humains sont tres sensibles a l'exemple, et lorsque l'on parle d'un comportement, le suicide notament, cela le rend plus naturelle et plus acceptee.

Penses-tu que la lecture de cet article t'aies incité au suicide?

Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

donc l'apologie faite dans certaines cultures à travers des groupes de musique (Nirvana?), des livres,

ce topic peut surtout servir à évoquer la question dans un cadre préventif.

A défaut la provocation au suicide est une infraction, il est toujours possible de saisir la Police, le procureur de la république...

Nirvana, c'est de la MERDE !! et cet infâme Marilyn Manson aussi ! tous ces sales cons qui flippent, alors ils invitent tout le monde à flipper avec eux !!! et les jeunes en particulier !!

A boycotter de toute urgence !

Eh Manson de mes fesses !! figures -toi qu'on a pas besoin de toi pour se faire une opinion sur l'existence et qu'il y a plein de gens qui trouvent que la vie est jolie ! Alors arrête de nous pourrir avec ton luciférisme à la con !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Vivement les vacances charlytiti?

:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

As-tu seulement considerer la possibilite que tu puisses avoir tord? Apres tout, tu n'as pas la science infuse et le faite que tu ne "penses pas que l'evocation pousse au suicide" n'est pas en soit un argument acceptable, surtout pour des faits de cet gravite. Ne te contentes pas de seulement "penser", c'est a dire jugee les choses a travers le prisme de ta propre subjectivite, mais elargie ta connaissance en lisant des articles scientifiques, provenant de source serieuses, qui confirme ou infirmes tes prejuges.

Pour le moment, mes recherches sur internet ou dans mes livres de socio-psychologie m'ont convaincu que le simple fait d'evoquer le suicide dans les medias (et surtout dans les journaux), augmente de maniere significative le taux de suicide. Bien entendu, ceux qui se suicident apres avoir lus (et probablement relus des dixaine de fois..) un article parlant du suicide d'un mec lambda ont, je le crois (mais je n'en suis pas certains..), une "fragilite". La ou il y a matiere a debattre, ce n'est pas si la mediatisation d'un suicide provoque "une contagion", mais plutot de savoir quel est le mechanisme a l'oeuvre derriere ce phenomene.

Maintenant tu as raison de dire que l'incitation au suicide provoque plus de suicides que la simple evocation. C'est a dire que la ou l'incitation va provoquer 30 fois plus de suicides, l'evocation elle va en provoquer seulement 4 fois plus de suicides. Si cela te satisfait, moi pas. Apres, c'est vrai la question est de savoir quels sont nos veritables priorites: notre libre expression, ou mettre en danger le bien etre (voir meme la vie) des quelques internautes, ayant une fragilite, susceptible de passer a l'acte a la suite d'un post malheureux sur ce forum?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Slumpy
Invité Slumpy Invités 0 message
Posté(e)

vive la mort...

ok, je sors :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dtp Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

les gens la son bete ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
*~A Daring Dream~* Membre 19 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

As-tu seulement considerer la possibilite que tu puisses avoir tord? Apres tout, tu n'as pas la science infuse et le faite que tu ne "penses pas que l'evocation pousse au suicide" n'est pas en soit un argument acceptable, surtout pour des faits de cet gravite. Ne te contentes pas de seulement "penser", c'est a dire jugee les choses a travers le prisme de ta propre subjectivite, mais elargie ta connaissance en lisant des articles scientifiques, provenant de source serieuses, qui confirme ou infirmes tes prejuges.

Pour le moment, mes recherches sur internet ou dans mes livres de socio-psychologie m'ont convaincu que le simple fait d'evoquer le suicide dans les medias (et surtout dans les journaux), augmente de maniere significative le taux de suicide. Bien entendu, ceux qui se suicident apres avoir lus (et probablement relus des dixaine de fois..) un article parlant du suicide d'un mec lambda ont, je le crois (mais je n'en suis pas certains..), une "fragilite". La ou il y a matiere a debattre, ce n'est pas si la mediatisation d'un suicide provoque "une contagion", mais plutot de savoir quel est le mechanisme a l'oeuvre derriere ce phenomene.

Maintenant tu as raison de dire que l'incitation au suicide provoque plus de suicides que la simple evocation. C'est a dire que la ou l'incitation va provoquer 30 fois plus de suicides, l'evocation elle va en provoquer seulement 4 fois plus de suicides. Si cela te satisfait, moi pas. Apres, c'est vrai la question est de savoir quels sont nos veritables priorites: notre libre expression, ou mettre en danger le bien etre (voir meme la vie) des quelques internautes, ayant une fragilite, susceptible de passer a l'acte a la suite d'un post malheureux sur ce forum?

Les personnes d une telle fragilité sont susceptible de passer a l'acte a n importe quel moment donc les posts sur ce forum ne sont pas plus dangereux pour eux que leur propre pensés .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Les personnes d une telle fragilité sont susceptible de passer a l'acte a n importe quel moment donc les posts sur ce forum ne sont pas plus dangereux pour eux que leur propre pensés .

Tu veux dire que toutes les etudes demontrant le contraire sont fausse?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choucrouteman Membre 3 597 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

moi je pense qu'il faut faire gaffe avec le suicide, on peut en mourir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)
moi je pense qu'il faut faire gaffe avec le suicide, on peut en mourir.

pire, on peut se rater, se faire trés mal et finir handicapé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Choucrouteman Membre 3 597 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

la mere d'un pote a connu une femme qui s'était ratée.sans deconner je l'ai croisée une fois.c'était pas beau a voir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

As-tu seulement considerer la possibilite que tu puisses avoir tord? Apres tout, tu n'as pas la science infuse et le faite que tu ne "penses pas que l'evocation pousse au suicide" n'est pas en soit un argument acceptable, surtout pour des faits de cet gravite. Ne te contentes pas de seulement "penser", c'est a dire jugee les choses a travers le prisme de ta propre subjectivite, mais elargie ta connaissance en lisant des articles scientifiques, provenant de source serieuses, qui confirme ou infirmes tes prejuges.

Pour le moment, mes recherches sur internet ou dans mes livres de socio-psychologie m'ont convaincu que le simple fait d'evoquer le suicide dans les medias (et surtout dans les journaux), augmente de maniere significative le taux de suicide. Bien entendu, ceux qui se suicident apres avoir lus (et probablement relus des dixaine de fois..) un article parlant du suicide d'un mec lambda ont, je le crois (mais je n'en suis pas certains..), une "fragilite". La ou il y a matiere a debattre, ce n'est pas si la mediatisation d'un suicide provoque "une contagion", mais plutot de savoir quel est le mechanisme a l'oeuvre derriere ce phenomene.

Maintenant tu as raison de dire que l'incitation au suicide provoque plus de suicides que la simple evocation. C'est a dire que la ou l'incitation va provoquer 30 fois plus de suicides, l'evocation elle va en provoquer seulement 4 fois plus de suicides. Si cela te satisfait, moi pas. Apres, c'est vrai la question est de savoir quels sont nos veritables priorites: notre libre expression, ou mettre en danger le bien etre (voir meme la vie) des quelques internautes, ayant une fragilite, susceptible de passer a l'acte a la suite d'un post malheureux sur ce forum?

Je n'ai pas la science infuse loin de là et encore moins sur ce sujet,

quand je dis que je ne crois pas, je me réfère au premier critère dont parlait Protogoras "l'homme est la mesure de toute chose",

en tant qu'être sensible je me suis fait un avis,

je me base surtout sur le contenu du topic et post y afférents:

des témoignages, des encouragements à vivre la vie à pleine dent,

donc rien qui ne puisse inciter au suicide, cqfd,

ce topic semble pour moi être un moindre mal,

évoquer le sujet avec des personnes qui en ressentent le besoin est peut être utile.

Sinon comment les organisations de prévention contre le suicide font pour sensibliser les populations à risque?

D'ailleurs l'abstract de ton doc (qui n'est plus en accès libre) indique la neccesité de traiter les affaires de suicide de façon différente et non d'en faire un sujet tabou.

Le plus dangereux reste à mon avis la culture du suicide prônée par certains mouvements et sectes.

Au delà de tout ça, ton intervention est intéressante car je n'avais pas envisagé ce concept.

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maaria Membre 564 messages
Forumeur forcené‚ 38ans
Posté(e)
Je pense que l'incitation plus que l'évocation ne pousse au suicide,

As-tu seulement considerer la possibilite que tu puisses avoir tord?

Pour le moment, mes recherches sur internet ou dans mes livres de socio-psychologie m'ont convaincu que le simple fait d'evoquer le suicide dans les medias (et surtout dans les journaux), augmente de maniere significative le taux de suicide. Bien entendu, ceux qui se suicident apres avoir lus (et probablement relus des dixaine de fois..) un article parlant du suicide d'un mec lambda ont, je le crois (mais je n'en suis pas certains..), une "fragilite". La ou il y a matiere a debattre, ce n'est pas si la mediatisation d'un suicide provoque "une contagion", mais plutot de savoir quel est le mechanisme a l'oeuvre derriere ce phenomene.

Maintenant tu as raison de dire que l'incitation au suicide provoque plus de suicides que la simple evocation. C'est a dire que la ou l'incitation va provoquer 30 fois plus de suicides, l'evocation elle va en provoquer seulement 4 fois plus de suicides. Si cela te satisfait, moi pas. Apres, c'est vrai la question est de savoir quels sont nos veritables priorites: notre libre expression, ou mettre en danger le bien etre (voir meme la vie) des quelques internautes, ayant une fragilite, susceptible de passer a l'acte a la suite d'un post malheureux sur ce forum?

C'est un phénomène bien connu que quand il y a un suicide dans une ville/village, il y en a souvent bientôt des autres. C'est le cas avec la petite ville finlandaise dont j'ai parlé il y a quelques pages.

Par contre, je pense pas que le simple fait de parler de cette chose sur un forum puisses pousser quelqu'un à l'acte. Au contraire, il faut pas laisser le suicide et la depression grave (qui est très souvent si pas chaque fois sa cause) un tabou dont on ne peut pas parler et qu'on doit essayer d'oublier. De toute facon, ca, ca ne sert à rien.

D'ailleurs, vous avez lu ce petit livre?

9782070308088.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant