Violences conjugales

Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

On parle souvent des violences faites aux femmes au sein du couple.

C'est certain, les faits le montrent tous les jours malheureusement.

Cependant pensez vous qu'homme puisse être l'objet de violence au sein du couple?

Et si oui que devrait il faire?

Les violences faites aux femmes sont très fréquentes et c'est grave.

Mais on oublie souvent que les hommes sont parfois aussi victimes de violence au sein du couple. (Je me rappelle d'un article de Monsieur Robert Badinter dans ce sens).

On en parle pas assez souvent. Du coup, ces victimes se retrouvent bien isolées et refusent d'en parler encore.

Avez vous des témoignages?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

On en parle pas beaucoup c'est vrai et pourtant ca existe bel et bien et comme dans le sens inverse ca ne se termine jamais tres bien.

J'ai rencontré trois personnes a qui c'est arrivé.

La 1ere, sa femme avait de gros soucis psychologique et a fini par se suicidé ne supportant plus le mal fait a son mari et indirectement a ses enfants.

La 2eme n'avait pas d'enfant et ont finis par se separer parce qu'ils en etaient a se rendre les coups.

Et la 3eme (recement) a des enfants mais a preferer se separer avant que ca degenere de trop et d'en arriver la meme si du coup il voit moins ses enfants.

Maintenant, que doit-il faire ??

Pioufff :o Chaque situation est differente et personne ne devrait vivre ca mais il est parfois dur de faire changer les choses...

S'il y a encore communication dans le couple, il peut toujours essayer de l'envoyer vers un psy, ou il y a la separation...

Mais dans tout les cas, il ne doit pas garder tout ca pour lui.

Ces choses là detruisent une personne, physiquement comme moralement, que se soit un homme ou une femme.

Et des fois en parler fait vraiment du bien.

Maintenant, c'est sur que c'est pas evident d'en parler avec son entourage, et il est souvent plus facile de parler de ses problemes avec des gens qu'on ne connais pas... moins d'apprehension d'etre juger je pense, et l'avis peut etre plus objectif...

Bon courage a tout ceux a qui ca arrive et surtout ne pas attendre qu'il soit trop tard pour reagir meme si c'est pas toujours evident de s'en sortir.

Modifié par vanouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jul1 Membre 465 messages
Forumeur survitaminé‚ 40ans
Posté(e)

Bon courage a tout ceux a qui ca arrive et surtout ne pas attendre qu'il soit trop tard pour reagir meme si c'est pas toujours evident de s'en sortir.

que dire de + car Vanouille resume trés bien :o .......réagir avant qu'il ne soit trop tard .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

On a du mal à le croire mais le phénomène touche tous les sexes et tous les milieux.

Peut être créer plus de structures associatives?

Ya pas pour les hommes, et de toute facon c'est dur d'en parler.

Compter sur les amis?

On en parle pas beaucoup c'est vrai et pourtant ca existe bel et bien et comme dans le sens inverse ca ne se termine jamais tres bien.

J'ai rencontré trois personnes a qui c'est arrivé.

La 1ere, sa femme avait de gros soucis psychologique et a fini par se suicidé ne supportant plus le mal fait a son mari et indirectement a ses enfants.

La 2eme n'avait pas d'enfant et ont finis par se separer parce qu'ils en etaient a se rendre les coups.

Et la 3eme (recement) a des enfants mais a preferer se separer avant que ca degenere de trop et d'en arriver la meme si du coup il voit moins ses enfants.

Maintenant, que doit-il faire ??

Pioufff :o Chaque situation est differente et personne ne devrait vivre ca mais il est parfois dur de faire changer les choses...

S'il y a encore communication dans le couple, il peut toujours essayer de l'envoyer vers un psy, ou il y a la separation...

Mais dans tout les cas, il ne doit pas garder tout ca pour lui.

Ces choses là detruisent une personne, physiquement comme moralement, que se soit un homme ou une femme.

Et des fois en parler fait vraiment du bien.

Maintenant, c'est sur que c'est pas evident d'en parler avec son entourage, et il est souvent plus facile de parler de ses problemes avec des gens qu'on ne connais pas... moins d'apprehension d'etre juger je pense, et l'avis peut etre plus objectif...

Bon courage a tout ceux a qui ca arrive et surtout ne pas attendre qu'il soit trop tard pour reagir meme si c'est pas toujours evident de s'en sortir.

t'en as vu des cas, c'est en raison de ta profession?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Nan rien avoir avec ma profession...

Seulement une fois que les gens s'en sont plus ou moins sorti, il est plus facile pour eux d'aborder le sujet.

Et pour ce qui est des associations, apres un petit tour sur google, je suis assez etonnée qu'aucune structure n'existe pour les hommes.

Donc pour l'instant, ces hommes n'ont comme solution que les assos pour femmes batues qui les accueil certes mais bon ca doit pas etre evident pour un homme d'aller vers quelque chose qui est normalement destiné aux femmes.

Donc oui soit il faudrait créer des associations uniquement pour eux, soit changer le noms de celles existentes afin que les hommes puissent acceder a cette aide autant que les femmes sans avoir l'impression de ne pas etre a leur place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

T'as raison pour les assocs, à condition qu'elles soient dédiées qu'aux hommes.

C'est peut être plus rassurant?

Et ya aussi le problème du traitement judiciaire:

que le juge admette les violences faites aux hommes, que la procédure ne leur fasse pas perdre la garde des enfants souvent confier à la mère en cas de divorce.

Tiens vanouille, jsuis tombé sur un site qui fait un commentaire interessant sur le sujet

http://www.sos-papa.net/pages/cruaut%C3%A9s.htm

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss Membre 480 messages
Forumeur survitaminé‚ 43ans
Posté(e)

Je ne suis pas sur que des associations spécifiques seraient utilisées par les hommes atteints de violences. En effet, ça pourrait avoir pour seul effet de continuer une stagmatisation déjà forte. Le parcours pour un homme "battu" est le même que pour une femme, quand ils arrivent dans une association c'est que le cheminement à débuté bien avant. C'est un long parcours d'aller- retours , de culpabilisation encore plus forte pour les hommes qui portent en plus le poids de notre société patriarcale et se sentent diminués dans leur identité même, de honte, d'incompréhension et bien sur de souffrance.

Je pense qu'un début de réponse sur l'aide à apporter commencerait par un recul de l'individualisation. C'est parce que les personnes se retrouvent seules face à cette situation qu'elles ne peuvent réagir. Et en cela, les voisins ou connaissances se dédouanent très facilement. Avant de créer des associations où ranger les gens, le mieux est encore de regarder son voisin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Pas forcement dédiées qu'aux hommes.

Moi, perso je pencherais pour qu'il n'y est aucune difference de faite.

Des associations pour violences conjugales tout court...

Que se soit un homme ou une femme le mal etre au final est le meme donc pourquoi les differencier ?? Ils menent le meme combat, celui de vouloir que ca s'arrete.

Pendant longtemps, il etait de meme pour les violences envers la femme. Le viol par son mari n'etait pas reconnu comme tel...

Tant que personne n'en parlera, qu'il n'y aura pas d'associations... on avancera pas...

Maintenant pour ce qui est de la garde des enfants, je pense qu'on commence a avancer. Doucement mais surement et en meme temps, il etait temps... Mais y a encore du boulot ca c'est sure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
magali 68 Membre 22 941 messages
L'espoir du flood.....‚ 49ans
Posté(e)

Nan rien avoir avec ma profession...

Seulement une fois que les gens s'en sont plus ou moins sorti, il est plus facile pour eux d'aborder le sujet.

Oh non je ne suis pas trop d'accord avec toi, mème une fois qu'on s'en ai sortie on ne peut pas en parler. Il faut dire que quand on subit des violences, ex: comme moi j'ai subi pendant 6 ans,on reste traumatisé et on veut oublier mais on arrive pas .Moi cela fait 2 ans que j'en suis sortie, je voudrais en parler j'essaye mais c'est très dur.Que tu en parle ou que tu dise rien tu souffres toujours, moi il m'arrive encore de faire des cauchemars. Je commence a en parler défois mais il y a bloquage, le traumatisme est là et tous refait surface.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Je n'ai pas dit qu'on pouvait oublier :o

Je dis qu'il est parfois plus facile d'aborder le sujet ce qui ne veut pas dire non plus tout raconter...

A l'heure d'aujourd'hui, si on aborde le sujet, tu arrives a dire que tu as vecu ca pendant 6 ans. Au moment ou cela se passait, tu arrivais a dire que ca t'arrivais ??

Pour le reste, c'est clair que le mal est la mais des fois ca fait du bien de dire ce que tu as sur le coeur meme si ca ne guerit pas les blessures...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Je n'ai pas dit qu'on pouvait oublier :o

Je dis qu'il est parfois plus facile d'aborder le sujet ce qui ne veut pas dire non plus tout raconter...

A l'heure d'aujourd'hui, si on aborde le sujet, tu arrives a dire que tu as vecu ca pendant 6 ans. Au moment ou cela se passait, tu arrivais a dire que ca t'arrivais ??

Pour le reste, c'est clair que le mal est la mais des fois ca fait du bien de dire ce que tu as sur le coeur meme si ca ne guerit pas les blessures...

Jsuis pas spécialiste mais je pense que de parler est déjà un bon signe.

Il est tellement difficile de prendre du recul face à ce genre de phénomène que ce soit pour une homme ou une femme...

On se dit tjrs que ca passerra, que demain on fera quelque chose et on s'enferme.

Je ne suis pas sur que des associations spécifiques seraient utilisées par les hommes atteints de violences. En effet, ça pourrait avoir pour seul effet de continuer une stagmatisation déjà forte. Le parcours pour un homme "battu" est le même que pour une femme, quand ils arrivent dans une association c'est que le cheminement à débuté bien avant. C'est un long parcours d'aller- retours , de culpabilisation encore plus forte pour les hommes qui portent en plus le poids de notre société patriarcale et se sentent diminués dans leur identité même, de honte, d'incompréhension et bien sur de souffrance.

Je pense qu'un début de réponse sur l'aide à apporter commencerait par un recul de l'individualisation. C'est parce que les personnes se retrouvent seules face à cette situation qu'elles ne peuvent réagir. Et en cela, les voisins ou connaissances se dédouanent très facilement. Avant de créer des associations où ranger les gens, le mieux est encore de regarder son voisin.

Quand je parle de structures propres, je pense d'abord à faciliter la démarche des hommes souvent confrontés à l'incrédulité des organismes sensés les prendre en charge.(imagines un homme déposant une plainte pour coups et blessures de sa femme,au commissariat).

L'acceuil est déjà mal adapté pour les femmes...

Et puis t'as raison pour les voisins mais voila ya pas plus aveugle qu'un voisin, regardes les décès suite à la canicule, les maltraitances d'enfants, des gens laissés seuls au sein de la Cité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Et pour ce qui est des voisins, je me vois pas discuter de ce genre de chose avec eux ...

Tu te sens deja assez mal quand tu les croise le matin, quand tu sais qu'ils ont entendu les assiettes voler dans le milieu du jardin en pleine nuit...

Dans ces cas la, t'as plus tendance a les eviter tes voisins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Et pour ce qui est des voisins, je me vois pas discuter de ce genre de chose avec eux ...

Tu te sens deja assez mal quand tu les croise le matin, quand tu sais qu'ils ont entendu les assiettes voler dans le milieu du jardin en pleine nuit...

Dans ces cas la, t'as plus tendance a les eviter tes voisins.

Et puis comme je le dis; la plupart du temps; ils s'en fichent pas mal (métro, boulot, dodo) ou chacun sa merde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Pour certains oui et pour d'autres, tu vois qu'ils tentent mais ne savent pas trop comment s'y prendre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Pour certains oui et pour d'autres, tu vois qu'ils tentent mais ne savent pas trop comment s'y prendre...

Ben pour les femmes ya les numéros courts (3919), les services sociaux.

Ca fait toujours bizarre quand l'homme est une victime de saisir ces organismes.

Tu trouves pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Pour une femme c'est deja pas evident de le faire alors qu'on sait pourtant que beaucoup sont dans le meme cas donc c'est sure que pour un homme le passage doit etre encore plus dur...

Le plus dur est de faire se premier pas et ensuite il aura des gens qui seront a son ecoute...

C'est peut faire bizar mais si ca peut l'aider ...pourquoi ne pas le faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aimaire Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 37ans
Posté(e)

La violence fait aux hommes est une réalité mais reste d'un point de vue quantitatif bien inferieur a celle faite aux femmes.C'est pourquoi mes dames je tenais a m'excuse pour tout mes confreres qui ne savent s'exprimer qu'avec les poings,malgres qu'aucune violence n'est excusable.Messieurs l'energie deployer a battre vos femmes n'as d'égale que votre stupidité a ne pas les aimers.

"Femme je vous aime" JC :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Pour une femme c'est deja pas evident de le faire alors qu'on sait pourtant que beaucoup sont dans le meme cas donc c'est sure que pour un homme le passage doit etre encore plus dur...

Le plus dur est de faire se premier pas et ensuite il aura des gens qui seront a son ecoute...

C'est peut faire bizar mais si ca peut l'aider ...pourquoi ne pas le faire...

Première étape:au moins reconnaitre le phénomène. Je vois déjà la tête des gens a qui on raconte que untel est violenté par sa femme.

Ca n'encourage pas à la confidence...

Former les structures d'acceuil (commissariat, services sociaux..).

La violence fait aux hommes est une réalité mais reste d'un point de vue quantitatif bien inferieur a celle faite aux femmes.C'est pourquoi mes dames je tenais a m'excuse pour tout mes confreres qui ne savent s'exprimer qu'avec les poings,malgres qu'aucune violence n'est excusable.Messieurs l'energie deployer a battre vos femmes n'as d'égale que votre stupidité a ne pas les aimers.

"Femme je vous aime" JC :o

Le problème est là.

Quantifier le problème et dire que finalement il n'y a pas tant d'hommes victimes.

Ils paient donc pour les hommes violents et doivent se taire?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)
La violence fait aux hommes est une réalité mais reste d'un point de vue quantitatif bien inferieur a celle faite aux femmes.C'est pourquoi mes dames je tenais a m'excuse pour tout mes confreres qui ne savent s'exprimer qu'avec les poings,malgres qu'aucune violence n'est excusable.Messieurs l'energie deployer a battre vos femmes n'as d'égale que votre stupidité a ne pas les aimers.

"Femme je vous aime" JC :o

Sans oublier l'energie mise pour les rabaisser car la violence verbale fait aussi beaucoup de degats moralement...(autant homme que femme).

Et au bout d'un certains temps, a force d'entendre certaines choses, on se perd soit meme et il est tres dur de se reconstruire...

Par contre pour ce qui est du faite que moins d'hommes sont victimes que de femmes, ils meritent quand meme d'avoir un coup de main.

Ca ne devrait exister ni d'un coté, ni de l'autre ..

Modifié par vanouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Un point pour toi vanouille.

On ne distingue pas des violences faites aux hommes et aux femmes.

Et on pense toujours qu'il s'agit de violences physiques uniquement. Alors que les brimades, insultes, dénigrements sont aussi des formes de violence (violence moral) inacceptables aussi.

Plus difficile à prouver ou même à relever, je pense.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant