Aller au contenu

Alathée

Membre
  • Contenus

    68
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Alathée

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

309 visualisations du profil
  1. Quand Jules Ferry dit que les races supérieures ont le devoir de civiliser les races inférieures, il englobe les Maghrébins colonisés dans les races inférieures. Quant aux Turcs, je peux t'assurer qu'ils sont nombreux à s'estimer supérieurs aux Arabes.
  2. C'est de la novlangue. Dans ce cas le racisme anti-arabe n'existe pas non plus, car ce sont les actes de délinquance et de terrorisme de certains d'entre eux qui l'alimentent largement.
  3. Je ne sais pas si a été dit mais Camélia Jordana n'a jamais vécu de sa vie en banlieue, elle ne sait absolument pas de quoi elle cause. Elle a grandi dans une villa avec piscine, dans le Var. C'est une bourgeoise qui n'a jamais mis les pieds en banlieue mais qui s'improvise porte-voix de la banlieue dans les médias. https://www.telestar.fr/people/camelia-jordana-en-belgique-les-flics-me-voient-plus-une-maghrebine-qu-une-artiste-317231
  4. Les électeurs ignoraient donc que la femme qu'ils ont élue était en réalité un homme déguisé en femme. C'est une précision importante.
  5. A priori, on parle de racisme quand on est hostile à un groupe humain en raison de ce qu'il est et non de ce qu'il fait. Les pédophiles soulèvent l'hostilité pour leurs actes : le viol d'enfant. La haine raciale relève par définition du racisme. Et la définition du racisme s'est même élargie à d'autres groupes que la race. Le racisme n'est pas forcément haineux, mais s'il y a haine raciale c'est qu'il y a différenciation raciale donc racisme.
  6. Leur "domination" est exagérée par les antisémites mais les Juifs se sont émancipés et ont formé une élite dans des domaines variés, tant mieux pour eux. On peut également dire que les Israéliens dominent le Proche Orient, et cette domination alimente pas mal d'antisémitisme chez les musulmans. L'antisémitisme allemand de l'après Première guerre mondiale était celui de gens appauvris et qui se sentaient dominés par la bourgeoisie juive de l'époque. Le racisme de ceux qui se sentent injustement dominés est bien plus haineux et meurtrier que le racisme paternaliste des dominants. D'abord il y a au moins deux sens courants au mot racisme : -Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie. -Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes. https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/racisme/65932 Tu oublies donc le deuxième sens. Ensuite, même si l'islamo-racaille qui hait les Blancs se sent inférieure sur l'échelle sociale, il se sent supérieur selon une autre échelle de valeur comme la religion. Les Blancs qui vivent en minorité dans des quartiers ethniques sont dominés et beaucoup d'entre eux se convertissent d'ailleurs à l'islam.
  7. Les antisémites sont essentiellement des gens qui considèrent être dominés par des élites juives. Ils ne sont pas antisémites parce que les Juifs sont trop pauvres mais parce qu'ils considèrent qu'ils sont trop riches et trop dominants. Mais d'après vous "le racisme contre le dominant ne peut pas exister", l'antisémitisme ne peut donc pas exister selon votre logique étriquée. Le racisme anti-blanc ressemble beaucoup à l'antisémitisme et pour cause, il émane globalement du même public.
  8. Le racisme antiblanc c'est quand un Blanc se fait tabasser par une racaille sur fond d'insultes racistes. Le racisme antinoir c'est quand un Noir en jogging croit avoir été discriminé racialement parce qu'un videur ne l'a pas laissé entrer en boite de nuit, videur qui est lui-même Noir la plupart du temps.
  9. Ce qui est malsain et vicieux c'est de parler de "l'homme blanc" comme d'un seul homme alors que les partisans de l’abolition de l'esclavage étaient légion. Ce qui est malsain et vicieux c'est de répéter à tout bout de champ que Schœlcher est un esclavagiste alors que c'est un abolitionniste. Ce qui est malsain et vicieux c'est de salir la mémoire de personnes qui ont consacré leur vie avec convictions à améliorer le sort de tes ancêtres, juste parce que ces personnes sont blanches et que ça te fait chier parce que tu aurais préféré que les Noirs s'émancipent tout seul. L'histoire de l'esclavage c'est beaucoup plus compliqué que "les Blancs contre les Noirs". Des Blancs ont combattu l'esclavage et des Africains ont vendu d'autres Africains aux Blancs comme esclaves. Les différentes tribus africaines se livraient des guerres, faisaient des prisonniers noirs et les vendaient aux Blancs sur les côtes, c'est ainsi que fonctionnait le commerce triangulaire. Des révoltes il y en a toujours eues, personne ne le nie. Shoelsher a d'ailleurs écrit un livre pour rendre hommage à Toussain Louverture, il justifiait la violence comme moyen de révolte et espérait que les esclaves fassent une révolution, mais ça n'a jamais abouti. Les gens comme Shoelsher vous ont obtenu une égalité de droits dès 1848 alors que les Afro-Américains ont été ségrégués jusqu'aux années 1960. La colonisation continue puisque vous n'êtes toujours pas indépendants, mais qu'avez-vous fait pour l'obtenir comparativement aux Indochinois et aux Algériens ? Tu n'en fais même pas une revendication, il va encore falloir que ce soit un Blanc qui prenne l'initiative de votre souveraineté.
  10. Oui, je sais, mais la diminution de la majorité blanche abaisse son influence dans la société et profite aux minorités en général. L'universalisme reste une caractéristique culturelle de Blancs et est vue comme telle par les groupes ethniques dont le vote a toujours été tribal. Beaucoup de Blancs votent à gauche et peu de Noirs votent à droite : car voter contre son groupe racial est un truc de Blancs, cet universalisme est propre à la culture blanche. Le destin de ceux qu'on appelle en France les "islamo-gauchistes" est de se faire doubler par les islamistes.
  11. Il est tout seul sur ce forum où la moyenne d'âge parait élevée, mais sur Twitter il y a des milliers de Bluehawk.
  12. Votre naïveté, les papis, va nous coûter cher. La génération de Bluehawk n'est plus du tout dans l'esprit Francky Vincent.
  13. @Bluehawk n'est manifestement pas un cas isolé. Les progressistes sont en train de se faire trahir par leurs allogènes. Même les grandes figures qui étaient jusqu'alors respectées, comme Victor Schœlcher qui a joué un rôle indéniable dans l'abolition de l'esclavage et qui se fait aujourd'hui traiter comme un esclavagiste (quelle ironie) sous des prétextes malhonnêtes et fallacieux (le pauvre doit se retourner dans sa tombe). Ça n'a l'air de rien mais c'est un tournant inédit et considérable qui s'amorce. Les cosmopolites doivent comprendre que ce n'est pas parce qu'ils ont été gentils avec eux qu'ils seront gentils en retour. Bien au contraire, leur ressentiment est encore plus grand envers leurs "bienfaiteurs" car ces derniers leur rappellent à la mémoire qu'ils n'ont pas su s'émanciper par eux-mêmes. Même chose pour les islamistes finalement qui n'ont pas pris pour cible des gens d'extrême-droite mais ont globalement assassiné des gens de gauche (Charlie Hebdo, le public parisien du Bataclan...) Les allogènes comme Bluehawk sont amers d'avoir été émancipés par des Blancs après avoir été dominés par des Blancs. Mais ils ne veulent toujours pas d'indépendance car ils savent que sans la tutelle des Blancs et leurs milliards de subventions ils sont perdus, ils savent pertinemment que leur vie sera pire sans les Blancs. Alors ils campent dans une posture de victime éternelle plutôt que réclamer leur souveraineté. Si tu avais un minimum de dignité @Bluehawk, tu aurais la cohérence de militer pour l'indépendance de ton île au lieu de vivre aux crochets de gens sur qui tu craches ta haine à longueur de temps et à la moindre occasion. Cette haine est tellement profonde que vous en êtes aujourd'hui à vous en prendre aux Blancs qui ont pris fait et cause pour vous, comme Schœlcher, c'est dire où on en est.
  14. Et j'ai expliqué pourquoi : Je ne parle pas de "mon peuple", je parle d'un homme qui s'est battu pour une amélioration considérable des conditions de vie de tes ancêtres, et sur qui tu craches salement. Mais puisqu'on ne fait pas partie du même peuple à tes yeux, va au bout de ta logique et réclame ton indépendance, comme un grand garçon. Schoelcher n'était pas le roi tout puissant d'une monarchie absolue qui décide d'appliquer son monde idéal d'un coup de baguette magique. Il a fait ce qu'il a pu dans une démocratie avec des gens pour et des gens contre, abolir l'esclavage était déjà énorme étant donné le bouleversement que ça représentait pour l'époque. Cesse d'être bête et ingrat. Et alors ? Ça ne fait pas des békés mes ancêtres familiaux. Et quand bien même c'était le cas, on est en 2020 et tu n'as jamais ramassé de coton, donc prends ton destin en main et arrête de chialer.
  15. J'entends bien mais il exprime une réalité actuelle et donne une opinion commune chez les progressistes blancs ainsi que chez les Noirs qui voient comme des traîtres ceux d'entre eux qui ne votent pas comme le groupe. Ça a longtemps fait les choux gras de la gauche et la manière dont on en sortira est déjà visible : les groupes ethniques grandissant en nombre vont tourner le dos aux progressistes blancs pour avoir des représentants exclusivement de leur communauté. Le cas des Afro-américains est intéressant car ils sont Américains depuis très longtemps et ont été déracinés de longue date de leur culture africaine. Pourtant, leur identité raciale ne cesse de s’accroître. La démographie semble jouer un rôle irrémédiable dans l'affirmation identitaire d'une minorité, et tout aussi inévitable aux Etats-Unis qu'en France.
×