Aller au contenu

JeSuisPaix

Membre
  • Contenus

    54
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de JeSuisPaix

  • Rang
    Forumeur en herbe

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    ailleurs
  • Intérêts
    Rêver
  1. Charme : Faculté de son aura à disposer positivement les autres envers soi, à leur inspirer des sentiments, une amour, ou plus généralement un amour (j'utilise pour amour le masculin ou le féminin selon qu'il s'agit de son sens général - contenant l'amour pour un ami, pour sa famille, etc. - ou de l'amour qu'on a pour la personne unique qui, dans notre cœur, a la grandeur du cosmos - j'avoue que c'est romantiquement que j'utilise le féminin, ce qui rendrait cohérent que les femmes utilisent le masculin, si elles suivent la même logique ; et si je me le permets, c'est parce qu'on use couramment du féminin pour le pluriel d'amour). Nul : qui, pris sous un rapport, est absolument inexistant, est nié ; ce n'est pas une négation de l'être mais d'une qualité de l'objet. Numéro : Symbolique associée à un entier cardinal, pris, non pour sa grandeur cardinale, mais pour la valeur accidentelle qui y est associée, ou pour la valeur associée à des objets majeurs associés à la grandeur cardinale. > Il y a comme exemple pour le premier cas son numéro porte-bonheur, et pour le second le 2 associé à l'amour, car ce sont deux êtres qui s'aiment, et le 3 associé au mariage ou la famille, en comptant deux parents et un enfant, ou au divin, parce qu'il y a le Père, le Fils et le Saint-Esprit. Siloquence (mot inventé ; féminin) : Contradiction de "silence" et "éloquence". Communication à travers le refus manifeste, et avec une modalité qui peut caractériser la siloquence, d'une réponse attendue. P.-S. : les majuscules du premier mot de certaines des définitions sont fortuites, je n'ai pas fait attention (et comme près seulement une heure on ne peut plus modifier son message...).
  2. Très intéressant ! Il faut seulement définir les mots compliqués peu connus, ou on peut en profiter pour proposer des définitions personnelles de mots communs que tout le monde du moins peut comprendre ? Ou il faudrait pour cela un second dictionnaire, cette fois dans la section Philosophie ? En tout cas, je publie quand même mes propositions, et si elles sont hors-sujet, il suffira de déplacer ce message dans un nouveau sujet : Liberté : capacité de Réalisation ; on peut considérer une liberté particulière en considérant une réalité particulière. > Réalisation : composition de la Réalité ; on peut la composer en écrivant, en imaginant, mais aussi en y participant, par un engagement politique, ou en communiquant, ou en étant avec ses amis, etc. > Le poète est libre en tant qu'il est capable de faire de ses vers des ailes pour s'envoler librement. Sérénité : amour de la Réalité. Réalité : Monde entier tel que je me le représente, que je le conçois et l'imagine, tel qu'il m'est donné par moi et par l'extérieur. Complexe : dont la compréhension est médiée qualitativement. Compliqué : dont la compréhension est médiée quantitativement. Culture (d'une personne) : Nourriture qualitative de l'esprit invoquée par la mémoire. Culturation (mot inventé) : Nourriture quantitative de l'esprit invoquée par la mémoire.
  3. GRRRR ! J'avais décidé de proposer un éloge du silence, soulagé de ne jamais le trouver, en consultant tous les messages. J'arrive sur la septième page. Je m'approche de l'option réponse. Le dernier message est de contrexemple (salut! de Rêveur). Qu'y écrit-il ? ... Mon beau dessein est donc anéanti. ...Mais soyons honnête, et acceptons de cette source l'éloge. Car l'essentiel est que le changement qu'on souhaitait soit, et non qu'il soit de nous.
  4. JeSuisPaix

    Le paradoxe de Fermi

    Vous (vous général) dites qu'il faut quitter notre vision anthropocentrée, penser d'autres formes de vie ; vous concluez : "Peut-être que nous n'avons pas su déceler cette vie extra-terrestre, trop différente de la nôtre." Mais allons plus loin : comment les extra-terrestres auraient-ils pu nous remarquer, nous qui n'évoquons peut-être pas spontanément la vie pour eux, quand ils nous auraient vus de près, au sein du désert intersidéral ? Ce n'est pas facile de repérer une planète habitée ! Nous sommes comme un épi de blé au cœur d'un vaste champ criant de venir le voir ("d'où vient ce grésillement ?").
  5. Je vois que je ne suis pas le seul jeune ici...

      aa
  6. JeSuisPaix

    L'identité

    Ehh ohh !! Ca ne va pas, non ? Mon analyse, peut-être certes un peu synthétique - mais il me semble avoir entendu plusieurs mon idée-, c'est que chaque religion évolue progressivement et connaît une période violente (c'est là le lien avec votre message : inutile d'aller imaginer cette relation capitalisme - christianisme ; il suffit de remonter aux croisades), avant d'acquérir le pacifisme avec la maturité. Ma religion connaît aujourd'hui bien plus de martyrs que toute autre, et même le caricaturisme / athéisme etc. de Charlie - pourquoi un tel mouvement universel pour la liberté d'expression, pour une dizaine de personnes tuées, quand la boucherie de Boko-haram et ses 2000 tués pouvait nous inspirer un mouvement bien plus salutaire, celui pour la paix (je vais ouvrir un sujet) ? Aujourd'hui, notre religion n'est pas irréprochable, mais prône évidemment le pacifisme, et d'expérience, je sais que si finalement nous ne nous distinguons pas tant des autres Français, nous sommes globalement un peu plus pacifiques qu'eux, quand nous discutons ensemble, au cours de réunions d'aumônerie (c'est fini pour moi, je ne suis plus assez jeune), quand nous discutons au sortir de la messe etc. Notre capitalisme / notre superstructure socio-économico-politque (politico-financière), nous seraient hérités de nos racines judéo-chrétiennes ? Eh là, il va falloir vous justifier ! Quand ce modèle a émergé ("rationalisation" de la finance, mondialisation économique, apparition du concept de croissance économique etc.), la laïcité était déjà en train de s'imposer en Occident. Leur apport en philosophie (via leurs traductions en arabes des textes des philosophes grecs, traduites ensuite dans nos propres langues) est aussi très important, et ils nous ont aussi apporté les chiffres indiens (que nous appelons d'ailleurs aujourd'hui "chiffres arabes")... P.-S. : sinon, votre message était intéressant. J'ai mis un + À ce sujet, savez-vous comment cela fonctionne ? Comme les "j'aime" ? Ce n'est pas une sorte de "je n'aime pas", au moins ? Rassurez-moi...
  7. JeSuisPaix

    L'identité

    Et moi ? Je suis chrétien et doté de raison ! Mais bon, on va dire que l'on parle ici de la raison raisonnablement raisonnable ("Dieu ? pas de preuves, virez-moi ça." etc.) dont je ne veux pas. Merci lion2 pour le lien. Pierre Rabhi, je dois dire que je le "connais" depuis peu. Pour l'instant, j'ai lu Vers la sobriété heureuse, La part du colibri et Pierre Rabhi, Semeur d'espoirs. Oui, c'est important de corriger ! :smile2:
  8. JeSuisPaix

    L'identité

    Petite précision : je ne me prétends pas pacifique. Je ne le suis pas pleinement. En revanche, je suis pacifiste, cherchant à m'améliorer, à progresser dans la reconnaissance de l'autre. Je chercherai toujours à donner ma paix. Mais je ne suis qu'en chemin. Ne me regardez pas de loin, considérant ma paix comme hors de portée, trop élevée, trop basse ou illusoire : vous ne me verrez pas en scrutant l'horizon. Non, tournez la tête, regardez autour de vous ; vous me verrez, à vos côtés, cherchant mon chemin. Vous me verrez dans le doigt qui vous montre la lune. Contemplez-là avec moi ! Je ne suis pas certain qu'elle mérite un sujet dans les rubriques liées à la cuisine ; je suppose qu'on y trouve des recettes autrement plus recherchées... Mais c'est peut-être idiot de ma part... Qu'en pensez-vous ? Serait-elle une intruse (une intrus ? un intrus ? j'ai un doute...) dans ce fil où l'on a digressé vers la douce Provence (auquel cas c'est bien dans les sections du forum vouées à la gastronomie qu'elle a sa place), ou puis-je me permettre de l'écrire ici ? P.-S. : lion2, le passage que je ne comprenais pas, c'était le paragraphe précédent : P.-P.-S. : comment fait-on pour citer les membres convenablement ? J'ai essayé d'écrire ="deja utilise" (exemple), mais ça ne marchait pas...
  9. Bienvenue en section philo. Il y a aussi les archives parfois très intéressantes.

      aa
  10. JeSuisPaix

    L'identité

    Hein ?? Je ne peux déjà plus modifier mon message ?? :gurp: Mais j'y ai laissé des fautes ! "chez ma grand-père", bon sang ! :smile2: ...Bon, on va dire que j'ai fait exprès, parce que c'est rigolo. Lion2, merci pour votre accueil. Au début, je voulais m'appeler "Rêveur" (c'est mon pseudonyme sur les forums de philosophie), mais c'était déjà utilisé. JeSuisPaix, c'est une idée que j'ai eue en réaction aux évènements...et au mouvement JeSuisCharlie. En un sens, c'est à la fois positif et, pour certains, négatif. Attendez que j'écrive mes sujets liés à cette thématique pour vous convaincre de ma nature. :cool: Au fait, je n'ai pas compris la fin de votre message... nietzsche.junior, vous n'avez copié qu'une partie du texte de blaquiere ; il vous manque celle-ci : Par ailleurs - blaquiere pourra me corriger -, je pense qu'il partait du cadre de la confrontation entre l'islam et l'Occident. C'est pour cela, je pense, qu'il a fait une comparaison avec les Américains envahissant les Indiens (une autre partie que vous avez enlevée).
  11. JeSuisPaix

    L'identité

    Oui, Pierre Rabhi mériterait d'être bien davantage connu. Je vois dans son mouvement une évidence. Il rappelle où nous devons aller. Maintenant, bien sûr, il n'a pas proposé comme solution un véritable système, un nouveau modèle entièrement pensé, mais il apporte les quelques brindilles qu'un colibri est capable de transporter au flambeau demeuré éteint. C'est à nous tous de le soulever enfin et d'éclairer une autre voie, au lieu de continuer à nous ruer dans les ténèbres éclatantes. Petit retour sur mon exercice fictionnel : je n'étais pas capable d'imaginer l'Eglise niant la France ou refusant sa laïcité, pour ce qu'il m'apparaissait facile de ne plus écouter le Pape alors. Mais après réflexion, c'est pareil dans l'autre sens. La version chrétienne, c'est par exemple le Pape qui demande de tuer les caricaturistes, notamment ceux de Charlie Hebdo. Au risque d'être excommunié, je m'intègrerais dans un mouvement de refus au Pape. :D ...Bon, comme nous sommes d'accord, de quoi pouvons-nous parler ? De Provence ? Mes grands-parents y habitent, et j'y vais durant les vacances. C'est bien plus beau, plus vivant que ma morne ville. Les Provençaux cuisinent très bien, avec beaucoup de fruits et légumes (excellent régime !), contrairement à nous qui nous nourrissons majoritairement de "plats individuels", de plats tout faits... On y cuisine souvent des tartes à la tomate (c'est devenu une recette familiale, au sens où tout le monde la fait), c'est très simple mais très agréable... Quand nous arrivons chez ma grand-père et sommes accueillis par une tarte à la tomate... :p
  12. JeSuisPaix

    L'identité

    Déjà, je l'ai évoqué, je soutiens Pierre Rabhi dans son mouvement important pour l'écologie et le changement de modèle (il prône la sobriété heureuse et la décroissance) principalement. Il n'est pas un penseur du rapport de l'Occident à l'Islam, de l'islam tout court ou des questions religieuses. Il les évoque, mais c'est très loin d'être son thème majeur. Ensuite, je ne le cite pas vraiment en renfort, et je ne défends pas un "front religieux", quoique effectivement, j'aie un respect naturel pour les croyants, quelle que soit leur religion. Soit dit en passant, Pierre Rabhi s'est converti au christianisme après son arrivée dans le "monde occidental", et il est aujourd'hui...agnostique ou athée. J'accepte la laïcité de la France, elle me convient. C'est (pratiquement) la même chose que me forcer à ne plus croire en Dieu. Je ne le propose que comme exercice fictionnel. Rousseau dit à peu près la même chose dans sa Profession de foi du vicaire savoyard - inutile de préciser qu'en revanche, lui n'utilise pas le terme "prince", ni même "Prince". Enfant, j'ai accepté la religion de mes parents. J'ai une croyance ancrée en moi. Si on me demandait de changer chaque année (nouvel exercice fictionnel) ma religion, je ne croirais pas vraiment. Je suis né dans une France laïque et dans une famille chrétienne catholique (pas très pratiquante, d'ailleurs...). J'ai adopté les deux. Je les ai, en grandissant, repensées, et elles me conviennent encore.
×