Aller au contenu

Fabcan

Banni
  • Contenus

    1380
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fabcan

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 02/26/1990

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

33254 visualisations du profil
  1. Une deuxième rose en souvenir du temps perdu :)

      aa
  2. Tu me manques aussi:(

      aa
  3. Tu passeras le bonjour a Descartes vu que tu m'as l'air d'avoir une liaison intime avec son caveau.
  4. Si la métaphysique est le substrat de la méthode cartésienne, alors elle est evidemment spéculative. C'est ce que l'on appelle les axiomes, les atomes de base, ce que vous voulez comme mot. Et admettre cette métaphysique releve de la croyance, et en changeant de métaphysique, on changerait les résultats. En clair, la raison a pour racine la croyance et la spéculation, et j'ai bien du mal a voir ou pourrait emerger une vérité unique, une morale incoercible ou que sais-je. Quant a l'existence de Dieu, la preuve est grossiere et sophistique ne valant meme pas d'etre lu. Ce qu'il dit est cohérent mais dépendant de ses définitions, ses axiomes et de ses croyances. Je pourrais tout aussi bien dire "l'etre humain est un logicien parfait s'il ne se laisse abuser par des illusions, or il est impensable que l'etre humain puisse penser l'infini car radicalement different de lui, donc l'etre humain s'est trompé donc Dieu n'existe pas". Cette preuve est grossiere. Dieu existe, ou Dieu n'existe pas. Ce sont deux possibilités. Il y en a une multitude d'autres a étudier qui sont toutes aussi interessantes. Mais aucune n'est foncierement plus vrai que l'autre car ne releve que de croyances. Le probleme de ceux qui parlent comme vous, c'est qu'ils prennent trop au sérieux ce qu'ils disent, comme si vos propos pouvaient reveler une part essentielle d'une vérité mystique. Or tout les propos sont du memes accabit, ils se valent tous. Et vu qu'on en est dans les citations, malgrès que je sois un ignard de premiere, un sot et un benet, et que je ne sois pas un magnifique intellectuel comme vous autres, je vais me permettre de paraphraser Sartre "Une pensée, faite de toutes les pensées et qui les vaut toutes, et que vaut n'importe laquelle". Et pour finir, une autre de Kierkegaard "Je suis un ami de la liberté de penser et aucune pensée n'est assez absurde pour que je n'aie pas le courage de la retenir." Par la suite, il m'a semblé voir du Rousseau et ses propos selon lesquels l'homme serait bon par nature. Et bien moi, j'aimerais bien savoir ce que veut dire etre bon par nature. On en revient toujours a la morale unique et supreme, a la vérité vrai, a l'objectivité et a tout ce raffiot de sottises. Comme si l'etre humain était quelque chose par nature. L'etre humain se définit par ses actes et ses pensées, et n'est absolument rien par nature. Car rien n'a de sens, personne n'est supreme. Entre nous, il y a, je crois une difference fondamentale, c'est que vous, vous pensez votre vie au lieu de la vivre. En ce qui me concerne, je l'ai assez pensé et j'essaye enfin de la vivre.
  5. Bonjour, Encore une fois, me citer le pere du rationnalisme qui a quoi, 400 ans d'age, ce n'est pas argumenter. Descartes n'a rien résolu avec son rationnalisme doctrinal qui devait soit disant faire de nous les maitres les plus puissants de l'univers. 400 ans, c'est dire l'anachronisme qui convient pour décrire ce qu'est Descartes. D'ailleurs, n'est-ce pas le fameux Descartes qui avait trouvé une preuve ontologique de l'existence de Dieu. Drole de preuve pour un cartésien. Il me semble qu'hériger la raison en Dieu tout puissant a aboutit a une impasse, cette derniere se matérialisant par l'execution rationnel de juif (oui oui, c'est rationnel de vouloir bien griller un juif au four). En outre, Descartes n'a jamais rien résolu et la seule chose qu'il nous ait légué est le dualisme corps/ame, ce qui mene a une voix de garage sans possibilité de se garer avant le mur. J'espere que vos air-bags fonctionnent bien. Le probleme de la raison est qu'elle est spéculative, comme vous le soulignez. Il pourrait y avoir divers mondes au dela de notre perception des sens. Oui sauf que ces divers mondes sont hypothétiques donc spéculatifs. Admettre leur existence revient a spéculer, et si je vous affirmais que ces mondes n'existent pas, vous seriez bien forcé d'admettre que j'ai peut etre raison. On n'en revient a croire. Donc la raison doit rester cloisonner a ce qu'elle sert faire, c'est-a dire etre un jeu de l'esprit ne pouvant refleter la vérité vrai (sic), mais pouvant appréhender des abstractions, généraliser et catégoriser nos perceptions sensibles. Car si, comme vous l'affirmez de but en blanc depuis des heures, votre cheval de bataille est de combattre de maniere rugueuse l'illusion, alors il serait temps d'attaquer la premiere qui corrompt la puissance de vos raisonnements : l'existence de la vérité unique pouvant etre atteinte par l'appareil rationnel. D'ailleurs quelle drole d'illusion que de me dire de rester objectif, comme si nous pouvions echapper a notre enveloppe corporelle le temps d'une micro-parole. Nos pensées sont conditionnées par l'individualisme de notre corps, et nos propos sont donc soumis a notre subjectivisme. Et je ne vois pas par quelle transcendance divine il se pourrait que des propos subjectifs deviennent objectifs. Quant a la division des corps, je trouve votre concept douteux. Aucun corps n'est divisible une infinité de fois. Il peut se réduire de maniere pratique a ses "atomes", un peu comme votre esprit/ame. Et dans ce cas, je ne vois pas en quoi la matiere, et le caractere de ce qui est fini, ne pourraient etre vrai et existant. J'en reste a ma position sur la norme qui reste vrai, meme si elle est fini et temporelle. Elle est la résultante produite par notre conscience collective, c'est-a dire la société. Et que l'on ne me dise pas que la société n'est pas un etre vivant unique, et qu'elle est réduisible a la somme de ses individus. En clair, nous ne serons probablement d'accord sur rien.
  6. Je n'ai pas la prétention de comprendre ce que vous dites, en tant que pauvre petit sujet subjectif. Vos propos sont ainsi sous la guillotine d'une double interpretation : la votre dans votre facon de les formuler et la mienne dans la facon de les interpreter. La vérité vrai, eternelle, incoercible et immuable, et tout ca et tout ca... En fait j'en ai marre. Elle vient d'ou cette vérité mystique? Existe-t-elle? Ou bien n'est-elle qu'une assertion équivalente a l'existence divine? Je répondrais bien oui a cette derniere question. Car si n'existe et n'est vrai que ce qui est immuable, alors il devient réellement véridique que vous n'existez pas car votre seul petit etre est subjectif et objectité dans votre petite conscience.Or quel etre humain vivant serait assez fou pour dire qu'il n'existe pas? La seule possibilité est de faire emerger encore une sorte d'ame ou que sais-je; en clair, de la métaphysique douteuse. Les choses n'existent et ne sont vrais qu'a condition que nous puissions nous en forger une representation. En ce qui me concerne, l'apparance et l'ephemere sont tout aussi réels et véridiques que de pretendus vérités vrais (d'ailleurs, j'aimerais bien voir l'existence d'une vérité, ca ne vous dérange pas de m'en montrer une).
  7. J'ai du mal a comprendre. Vous dites que la norme est un état donc il est evident que cela sous-entend qu'elle est et a une existence. Et vous concluez par le fait qu'elle est independante de la vérité. Donc la vérité est independante de l'existence et de ce qui est?? La norme, c'est le nom vulgaire et banal pour désigner l'etre vivant qu'est la société.
  8. Oui et il y a aussi des femmes qui fécondent les hommes avec du sperme et les hommes qui portent les enfants.
  9. Et pour cause : tu as un trou suffisamment grand pour en accueillir une hors norme.
  10. Le type que j'ai posté n'a pas tellement de muscles. Par contre, je pense qu'il vaut mieux pour une femme d'éviter de se retrouver charger par un tel homme. Que tu le veuilles ou non, les hommes auront toujours des capacités athlétiques supérieures aux femmes. Quant a mon rugbyman, il restera pour etre l'un des meilleurs de toute l'histoire. Et ses capacités athlétiques ne se résument pas a des records, vu qu'il participe a un sport collectif. Par contre en tant qu'athlete exceptionnel, il aurait battu facilement les records de ta douce. Il va falloir admettre qu'une femme ne rivalisera jamais avec un homme sur cette dimension la.
  11. Bon et bien vu que tu passes ton temps exclusivement a citer des articles ou la vie de j'sais pas trop qui pour justifier ce que tu dis, alors tu penses que ta petite gonzesse lanceuse de poid, elle aurait rivalisée physiquement avec un mec comme ca :
  12. Tu dois avoir des bites qui poussent partout toi, pour etre aussi dur de la feuille.
  13. En quoi le fait de rechercher quelqun de fort fait-il de nous une pauvre petite chose faible???
×