Aller au contenu

Une spiritualité athée

existence

65 vues

La spiritualité est souvent associée à des doctrines religieuses notamment parce que les religions ont proposé des interprétations de ce qu’est l’esprit. Certains athées ne veulent pas utiliser ce mot parce qu’il serait nécessairement lié à la religion et donc serait source de confusion. Cependant, nous avons un esprit, c’est notre expérience quotidienne : perception, pensée, émotion etc. Alors la question de la façon dont nous vivons avec lui est essentielle. Il me semblerait dommage de se priver de ce mot.

L’esprit se réfère étymologiquement au souffle. Pour s’en convaincre, il suffit de voir la proximité qu’il y a entre les mots « respiration » et « spirituel ». Il en va de même du mot « âme » qui ressemble au verbe allemand « atmen » qui veut dire « respirer ». La respiration est une part essentielle de la spiritualité alors on ne s’étonnera pas qu’une des méditations bouddhistes populaires consiste à porter l’attention sur la respiration, la sensation de l’air dans les narines et la poitrine.

Les humains ont depuis longtemps associé la respiration et la vie. D’où l’expression « souffle de vie » appelé « âtman » en sanskrit. Concernant le souffle en tant que tel, il est un indicateur important d’un point de vue médical. Lors des premiers secours, si une personne ne parle pas, ne réagit pas et ne respire pas, on considère qu’elle est probablement en arrêt cardiaque et qu’en quelques minutes le manque d’oxygène dans l’organisme peut lui être fatal, notamment au niveau du cerveau et donc de son esprit.

Le mystère du vent qu’on trouve dans l’évangile selon Saint Jean - on ne sait d’où vient le vent ni où il va - a favorisé l’élaboration des interprétation métaphysiques sur l’âme. En effet, si le souffle quitte la personne décédée, et que le vent le transporte, on peut spéculer sur l’avenir d’une âme. Cependant, la respiration n’est pas un chose indépendante mais est un processus biologique.

On ne dit pas que le bébé avant sa naissance n’a pas d’âme alors qu’il se passe bien de respirer. Jusqu’à ce qu’on coupe le cordon ombilical et qu’il ne reçoive plus l’oxygène de sa mère. Cette dernière respire donc pour son enfant avant de le mettre au monde. Après cela, la respiration est le premier besoin des êtres humains et des autres mammifères, avant de boire ou de manger. Je suppose que l’importance de ce besoin vital a donné lieu à une confusion entre la respiration et la vie elle-même.

Plus prosaïquement, voilà un autre lien entre la respiration et l’esprit : nous avons besoin de respirer pour pouvoir penser. Le cerveau, qui est le siège de notre esprit, est un grand consommateur d’oxygène. Cet élément permet de continuer à vivre et à penser.

En résumé, la spiritualité rassemble trois choses intimement liées : l’esprit, la respiration et la vie. Notre esprit peut connaître nos expériences, nos émotions et être connecté à notre besoin vital et à nos aspirations. Voilà la finalité de la spiritualité.

Je propose ici des éléments pour nourrir une spiritualité compatible avec l’athéisme. Cela pourra aussi bien intéresser des athées que des gens souhaitant mieux comprendre leur point de vue. En faisant un parallèle rapide avec les dogmes, certains peuvent s’inquiéter de se voir imposer un point de vue. Bien entendu, ce texte n’est pas sacré et le lecteur est libre d’arrêter la lecture comme cela lui conviendra.

Lire la suite...



Annonces
Maintenant

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×