Aller au contenu
  • billets
    50
  • commentaires
    24
  • vues
    11 913

Blogapart-13

Reo

194 vues

24/02/2009

Richesses


  De richesses, il n'est pas question dans le message précédent, qui se veut une synthèse.
Un oubli ? Un rejet ? Une difficulté à intégrer le concept dans cette construction ?
Le fait qu'il ne participerait pas à la formation ou à la résolution d'une crise ?
Nœud gordien à trancher ou pur fantasme à dissiper ? En fait, rien de tout cela.

 Si l’on revient à la démarche préconisée pour le dépannage et la remise en route de la machine (§3), il est question de revoir les objectifs par rapport aux besoins. Pourquoi ?
 Parce qu’il est question de résoudre des conflits, eux-mêmes occasionnés par l’incompatibilité entre la poursuite de différents objectifs reconnus par les parties en cause comme inconciliables.
 Plutôt donc que de proclamer, comme unique point d’accord, que ces objectifs représentent des exigences de jouissance non négociables et qu’en conséquence, une épreuve de force est la seule issue, même si elle est la moins raisonnable, n’est-il pas plus rationnel de vérifier point par point si, parmi ces objectifs revendiqués de part et d’autres comme vitaux, donc incontournables, certains ne seraient pas obsolescents ? Mais pour cela (§2), il faut réunir impérativement deux conditions :
 - placer le débat au niveau de l’intérêt général, défini comme l’intérêt commun à toutes les parties,
 - ne pas perdre de vue les intérêts spécifiques de chacune des parties concernées, qu’elles soient ou non impliquées dans le conflit.

 C’est là qu’intervient la notion de « richesses ».
  On désigne généralement par « richesses » des biens matériels, objets manufacturés ou ressources naturelles, susceptibles, sans délai ou à terme, directement ou par voie médiate, de procurer des jouissances, de satisfaire des besoins et, de ce fait, convertibles en propriétés individuelles ou collectives. Peuvent être rattachés à cette catégorie tous les articles propres à en faciliter l’acquisition ou la confection : outils, armes, monnaie, etc. Au-delà des outils proprement dits –machines ou prothèses- les moyens fournis par la vie elle-même : ressources humaines et animales, leurs énergies et leurs savoir-faire.
 Ce qu’on appelle « richesses » est donc défini soit par la faculté de satisfaire immédiatement à une exigence de jouissance, soit, le plus souvent, par la poursuite d’une stratégie jalonnés d’objectifs jugés adéquats à la satisfaction d’un certain nombre de besoins répertoriés, sinon identifiés.
 Toute modification importante de stratégie amène donc, par la révision des objectifs poursuivis, à redéfinir ce qu’on entend par « richesses ».


 C’est pourquoi la notion essentielle dans la répartition des réponses aux exigences humaines est, non pas, celle de « richesses », mais celle de prestation de services.


   Alerter


5 Commentaires


Commentaires recommandés

bonjour,

mais qu’est ce qu'il m'a pris de lire ce billet ?

je ne suis pas certain d'y avoir tout compris ....quant au but ? là, je ne vois pas

je plaisante .....

intéressant développement sur la richesse...je suis loin d'avoir pensé à tout cela en espérant devenir riche un jour.

bonne journée 

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 23 heures, pic et repic a dit :

bonjour,

mais qu’est ce qu'il m'a pris de lire ce billet ?

je ne suis pas certain d'y avoir tout compris ....quant au but ? là, je ne vois pas

je plaisante .....

intéressant développement sur la richesse...je suis loin d'avoir pensé à tout cela en espérant devenir riche un jour.

bonne journée 

Bonjour

 Désolé de t'avoir infligé cette prose pas toujours très digeste sur un sujet plutôt clivant... maintenant, si tu souhaites persister dans ton égarement, je te signale la présence dans ce même blog, d'un billet du 17 mars de cette année 2017, qui prolonge ce développement, mais dont je ne peux te garantir qu'il passe mieux !
 Bonne digestion !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

re bonjour,

je n'ai pas dit que je n'avais pas, malgré tout, apprécié à sa juste valeur.

je suis allé jusqu'au bout et l'ai même repris pour essayer de tout comprendre....je sais, je comprends vite, mais .....il faut m'expliquer longtemps !

voilà, je ne suis pas certain d'avoir tout assimilé ....mais , au moins, je me serai accroché.

bonne journée

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Il y a 4 heures, pic et repic a dit :

re bonjour,

je n'ai pas dit que je n'avais pas, malgré tout, apprécié à sa juste valeur.

je suis allé jusqu'au bout et l'ai même repris pour essayer de tout comprendre....je sais, je comprends vite, mais .....il faut m'expliquer longtemps !

voilà, je ne suis pas certain d'avoir tout assimilé ....mais , au moins, je me serai accroché.

bonne journée

t'inquiètes, je ne me moquais pas, tu as fait le double effort (et même le triple !) d'avoir lu et relu, et aussi d'avoir dialogué, c'est méritoire, et moi, ça me fait plaisir (à mon ego aussi)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

bonjour,

pas de soucis...quand un sujet me plais, je le lis, essaie de comprendre si je ne suis pas de la partie  et j'y réponds...pas toujours tout de suite ( horaires oblige) mais je le fais avec plaisir.

bonne journée

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité