Aller au contenu
  • billets
    114
  • commentaires
    376
  • vues
    689 784

Dieu est mou

existence

319 vues

La conscience est d'autant plus lente que le cerveau est grand. Cela résulte du fait que l'information met du temps a se déplacer. Les petits animaux peuvent percevoir plus d'images par seconde, leur conscience va plus vite. Nous humains, notre cerveau est assez gros, alors il n'est pas très rapide. On compense cela par notre intelligence. Mais on ne pourrait pas avoir un cerveau beaucoup plus gros parce qu'alors notre conscience serait trop lente.

Si l'on imagine une conscience collective, comme le serait un Dieu immanent, alors cette conscience serait très lente. D'ailleurs, vous le savez, une foule n'est pas très intelligente. Elle est plutôt émotionnelle.

D'ailleurs les croyants et les non croyants qui aiment passer du temps avec eux mettent de temps en temps en avant le coté de l’émotion qu'ils aiment quand ils sont ensemble.

Chaque croyant pense pour lui-même, mais ensemble, ils ne pensent pas, ils partagent des émotions. C'est ok pour moi, j'aime aussi passer un bon moment dans un groupe social. Cela dit, qu'on ne me dise pas que c'est intelligent. Cela est relaxant.

Par extension, j'aurais tendance a imaginer alors que Dieu est infiniment mou. Ce qui explique aussi pourquoi même s'il sait tout et même s'il est partout, il ne fait rien. Il met trop de temps a réagir. Il aura réalisé ce qui se passe sur Terre après que la race humaine se soit éteinte.

Ce qui revient a dire que Dieu n'existe pas. Cela dit, c'est toujours sympa de se rassembler autour d'un chef. Cela soude. Et on a la légitimité pour imposer des règles. Cela est rassurant. Et puis faire partie d'un groupe, on se sent protégé parce que s'il y a une tuile, il y a des chances qu'elle tombe sur quelqu'un d'autre. Et s'il nous arrive quelque chose, on viendra s'occuper de nous.

Et puis les croyants sont très flatteurs quand on les soutien. C'est toujours agréable de recevoir des compliments. Et par contre ils peuvent être diaboliques si on leur dit qu'on ne croit pas en Dieu. Alors c'est un peu choisir entre le paradis et l'enfer. Si on soutien les croyants, ils nous donnent le paradis, si on les contredit, ils nous donnent l'enfer.

Alors le paradis et l'enfer existent quand on est entourés de croyants ou de sympathisants croyants. Ils cessent d'exister quand on est entourés de personnes tolérantes. Alors je précise, tous les athées ne sont pas tolérants. Ce serait trop facile. Et certains croyants sont tolérants. C'est comme le Ying et le Yang. Pour un croyant, cela peut être difficile d’être entouré d'athées.

Peut-etre qu'au fond, c'est juste de la sociologie. On maltraite l'exogroupe et on donne de l'amour a l'endogroupe. C'est un peu ce que dit Eckart Tolle quand il dit que ce qui peut résoudre nos conflits, c'est d'inclure tout le monde dans le "nous". Si tout le monde est dans l'endogroupe, alors on aime tout le monde. Serait-ce aussi simple que cela ?


   Alerter


0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité