Aller au contenu
  • billets
    117
  • commentaires
    380
  • vues
    693 736

La méconnaissance du diable


265 vues

Bien entendu, pour moi il n'y a pas d'entité dieu ou diable, cela dit, si on suppose qu'il y a deux divinités, certains points me semblent essentiel à prendre en considération.

Supposons que la Bible et la Torah ont été inspiré par une divinité appelée Yahvé. Ce livre, bien qu'affirmant que Yahvé fait des massacres, attaque une autre divinité appelée Satan en disant que cette divinité est mauvaise tandis que Yahvé est bon. D'un autre coté, il n'y a pas vraiment de livre inspiré par Satan et demandant qu'on lui voue un culte.

On pourrait en déduire que Satan n'existe pas, et qu'il a été inventé par Yahvé pour lui faire porter le chapeau. Et comme Yahvé fait des choses horribles, il faut qu'il dépeignent Satan comme étant encore pire. Cela n'est pas réussi, parce que d'après la Bible, la plupart des morts sont dues à la frénésie meurtrière de Yahvé.

Mais peut-être Satan existe-t-il et simplement, il n'a pas souhaité faire écrire de livre sur lui. Dans ce cas, il est plus modeste que Yahvé. Pourtant un des crimes supposé de Satan est de vouloir être le maitre. Mais n'est-ce pas ce que Yahvé veut lui-même ? Il le rappelle dans les 10 commandements, qui contiennent 4 commandements pour cela, pendant qu'ils ne contiennent rien remettant en question la notion de domination.

C'est donc comme si l'on avait deux dieux concurrents, et l'un des dieux, Yahvé reproche qu'on choisisse son concurrent. Il veut se croire unique, et essaye de convaincre qu'il est le seul à mériter le titre de dieu, parce qu'il aurait créé le monde et pas les autres. Mais la notion de dieu désigne un ensemble d'êtres surnaturels. Ce qu'on appelle les "anges" dans la Torah et la Bible sont appelés dieux dans les mythologies grecque et hindoue.

Dans les "faits" relatés dans la Bible, il y a en fait beaucoup plus de mal du coté de Yahvé, tandis que Satan ne fait que suggérer des choses aux gens, par exemple d'avoir des relations sexuelles. D'un point de vue hédoniste, le coté le plus sympathique est celui de Satan. Les morts et souffrances causées par Satan sont moindres que celles causées par Yahvé. Cela est donc une erreur de penser que Satan cause tellement de souffrance.

Comme il y a en fait peu contre Satan dans les "faits" bibliques, Yahvé joue sur la promesse d'une existence merveilleuse après la mort si on se soumet à lui. Et le Nouveau Testament ajoute qu'il y a une existence de souffrance après la mort si on se soumet à Satan. Venant de Yahvé, on ne se serait pas attendu à autre chose. Il s'agit vraisemblablement encore une fois de diffamation à l'encontre de Satan.

Pourquoi en effet Satan effectuerait la punition voulue par Yahvé ? S'il est vrai que les âmes rejoignent le dieu auxquelles elles se sont soumis durant leur existence terrestre (ce qui n'est pas évident), alors vraisemblablement Satan recevrait avec joie ceux qui ont suivi ses suggestions.

Yahvé qui veut punir les gens après leur mort, affirme que Satan est sadique. Mais c'est Yahvé qui a voulu rendre l'existence terrestre douloureuse pour punir l'éveil d'Adam et Ève, et qui affirme que la souffrance est une bonne chose pour aller au paradis. Voila le schéma sadomasochiste par excellence : souffrez votre vie sur terre pour jouir après votre mort.

Il semble évident encore que Yahvé veut faire porter le chapeau à Satan, détourner l'attention pour ne pas qu'on regarde avec lucidité ce qu'il fait. En effet, il a menti à Adam et Ève au sujet du fruit de la connaissance, ils n'en meurent pas et au contraire deviennent intelligent. Tiens, l'intelligence, voila encore quelque chose de reproché par Yahvé. N'est-il pas évident que l'intelligence rend improbable la soumission à Yahvé et plus probable la compréhension de son jeu ?

Ainsi, soit Satan est une pure invention de Yahvé, soit Satan nous donne une lueur de lucidité, l'intelligence pour comprendre les mécanismes de la domination pour y échapper. Il souhaite nous donner vraiment notre liberté, il ne fait que nous suggérer des choses et nous laisse choisir. Au contraire de Yahvé qui est obsédé par le contrôle et la punition pour forcer les gens.

Voila, cela dit, il n'y a pas d'entité Yahvé ou Satan, ce sont des personnages conceptuels. Le démonstration que je fais ici est simplement pour montrer que même en supposant l'existence de ces entités, et en utilisant notre intelligence, on aboutit facilement à la conclusion que l'enfer est probablement un endroit festif où l'on rencontre des gens libres.

0 Commentaire


Commentaires recommandés

Il n’y a aucun commentaire à afficher.

Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×