Aller au contenu
  • billets
    117
  • commentaires
    380
  • vues
    693 736

La religion de la haine


757 vues

Nous avons tous entendu des phrases telles que "le christianisme est une religion d'amour" ou bien "l'Islam est une religion de paix". Je ne vais pas citer ici des obscurs passages des textes religieux, qui ne sont pas très pertinents puisque sujet à interprétation. Je ne vais pas non plus mettre en avant des passages qui expriment de la haine, quelque soit la façon dont on les interprète. Cela ne fait pas beaucoup avancer le débat parce que la façon dont on les considère dépend du contexte mental dans lequel on les interprète. Ainsi, certains utilisent de tels passages pour justifier leur rejet d'autrui voire leur violence, tandis que d'autres les considèrent comme des éléments historiques qu'ils n'oseraient jamais mettre en pratique eux-mêmes, voire considèrent qu'ils ne font pas partie de leur religion, éventuellement que les textes dits sacrés auraient été déformés pour diverses raisons.

Il n'aura échappé à personne que selon la religion les humains sont mauvais, ils sont pécheurs. Cela peut sembler anodin, mais pose la base d'un rejet fondamental de l'humanité et d'un désir de punition. En ajoutant à cela la croyance en un enfer de torture, et voila tous les ingrédients pour la haine de l'humanité. Ces deux éléments sont centraux dans le christianisme et l'Islam. Les interpréter comme des messages de paix et d'amour me semble une forme d'aveuglement. Voyons en détail ces préceptes fondamentaux dans le christianisme et l'Islam. Notez que le bouddhisme peut avoir des similitudes puisque dans certaines versions, il y a la réincarnation en Enfer si on a un mauvais karma.

Les chrétiens ont la dialectique suivante : la destination par défaut après la mort est l'Enfer. On y est détruit par le feu. Et la seule façon d'éviter cela est de se faire sauver par Jésus qui nous lave de nos péchés. En d'autres termes, le terme "sauver" ici veut dire que l'on obtient une exemption de punition. Le paradis se construit alors comme un ilot au milieu de la haine de l'humanité, institutionnalisé par l'Enfer. D'ailleurs on peut s'étonner d'un tel revirement. En effet, protéger de la torture n'est pas équivalent à provoquer la jubilation d'un paradis. Par exemple, dans la Grèce Antique, les gens croyaient que la vie après la mort était par défaut ennuyeuse. On n'y était pas non plus punis ou récompensé.

Les musulmans ont une dialectique légèrement différente : Allah est miséricordieux et donc il est disposé à ne pas nous envoyer en Enfer. Cependant, il met une condition à cela : qu'on se soumette et qu'on le reconnaisse comme notre dieu. Cela est un peu plus direct cependant semblable à la dialectique chrétienne : nous sommes mauvais et méritons d'être torturés par le feu mais on peut faire un arrangement avec Allah pour qu'il nous envoie dans un paradis. Dans l'Islam, l'arrangement est avec Allah, et dans le christianisme, l'arrangement est avec Jésus.

L'Islam et le christianisme, d'après les textes dits sacrés, ne peuvent pas être définis comme des religions de paix et d'amour. En effet, elles institutionnalisent la haine de l'humanité avec l'Enfer, la destination par défaut des humains, qui sont mauvais et méritent la destruction par le feu et la torture. Voila le contexte global de ces religions. Toute religion qui considère que les humains sont mauvais et qu'ils méritent la destruction ou la torture, toute religion qui prend cela pour axiome est une religion de haine. Si l'on définit le satanisme par le désir de faire du mal, les religions qui supposent l'Enfer pour punir les humains sont d'inspiration satanique.

La malveillance envers les humains n'est pas quelque chose de caché, venant d'un Satan qui ne voudraient pas qu'on sache qu'il existe. Elle est le fondement même du christianisme et de l'Islam, qui sinon n'auraient personne à "sauver". Ce qui est caché par contre, c'est que cette malveillance est le fondement de ces religions. Cela est réalisé par l'emploi de mots qui suggèrent la punition sans le dire. Ces phrases insidieuses sont par exemple :

- les humains sont pécheurs

- repentez-vous, la fin est proche

- nous héritons de la faute originelle

- Dieu/Allah est miséricordieux

Pardonner est une bonne chose, pas qu'on l'utilise comme rançon pour mettre les humains à genoux.

4 Commentaires


Commentaires recommandés

Si les véritables enseignements n'avaient pas été aussi falsifiers par des enseignements tout à fait contradictoires à l'enseignements de leurs fondateurs, nous aurions aujourd'hui une possibilité de donner un enseignement qui unirait tous les humains y compris les athées, les croyants de toutes les religions et croyez le ou non, presque tout les scientifiques. Cette vérité existe et est accessible pour tous.

Lien vers le commentaire
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×