• billets
    17
  • commentaires
    50
  • vues
    9 431

Aergie - Episode 10 - Renaissance

zenalpha

75 vues

Extrait du Recueil - Symbolisme des mondes parallèles par le Docteur Hari Seldon.

La renaissance est un mouvement de l'époque moderne ayant comme origine la renaissance italienne.

Elle naquit à Florence grâce aux artistes qui libérèrent leur art.

Citons Michelangelo et sa statue célèbre de David dont une réplique reste fièrement exhibée devant le Palazzio Vechio et dont seuls les initiés soupçonnent où serait l'original.

Représentation du David contre Goliath, cette statue au marbre de Carrare symbolise la détermination de la jeune république face au tyran et c'est ainsi que d'autres lui associèrent le combat victorieux de la lumière face à l'obscurité et de la force du courage devant l'adversité....

Les mondes bien que parallèles sont ainsi parfois pétris de symboles dont les valeurs restent universelles et omniprésentes et c'est ainsi que....

---------------------------------

Je repris connaissance devant la seule image de ma trop courte vie Terrienne qui m'était familière.

Allongée sur mon lit, un homme en blouse blanche marquée du logo symbolique du Département des Improbables expériences avait sa main posée sur ma gorge inspectant mon pouls avec sérénité et satisfaction.

Le temps d'un flash, je reconnus l'homme qui m'avait retiré la flèche de la gorge quand, nouveau née, j'avais été égorgée et que je n'étais qu'une âme démarrant son périple vers le fleuve des âmes.

La vie n'était qu'une roue.

Et je semblais reprendre la route là ou je l'avais laissée.

Les tempes grisonnantes, les rides plus marquées que dans mes souvenirs, l'homme arborait ces cercles rouge et bleu étroitement entremêlées sur son torse qui prenaient sens à présent forte de l'expérience de mes 5 âmes réunies.

Bien sûr, il s'agissait des blasons des factions Renascimenti et Guardianiums.

Au dessous, je reconnus le sigle 'IE', ce logo du département des improbables expériences qu'on retrouvait partout ici.

Rapidement, je fûs remise sur pieds à la surprise des médecins.

On m'expliqua que j'étais une être élue, produit de 5 âmes défuntes avec pour mission de prévenir notre passé du risque encouru et d'y trouver parade.

Chacune de mes âmes pourrait endosser un pouvoir particulier

Et leur existence simultanée me permettrait une résurrection me rendant potentiellement immortelle à une mort traditionnelle, ce qui ne comportait pas toutes les abominations des spectres de Thanatos...

Avant de prendre le portail qui devait me renvoyer dans le passé, je ne pus m'empêcher de revenir sur mes pas.

4 de mes âmes étaient sereines mais ma 5ème âme n'avait toujours ni nom ni passé, un grand vide de sens et le besoin immense de savoir.

Je sentais dans mes âmes et mon coeur que je ne pourrais prendre la route sans comprendre.

La matrice d'où je m'étais matérialisée était de nouveau face à moi devant le pupitre d'un opérateur.

J'y retrouvais sans difficulté mon dossier rassemblant différentes données et je compris qu'il s'agissait de mes caractéristiques et des protocoles m'ayant donné vie, tous sans le moindre intérêt.

Nulle part, je ne trouvais trace de mon nom ni de mes origines.

Par dépit, je pris cette pièce particulière qui endossait le dossier. La seule qui paraissait personnalisée.

Signée d'une mystérieuse Sonirssia, La couverture comprenait les Sigles IE du département des improbables expériences, les logos des factions Renascimento et Guardianum ainsi qu'un titre "Ames Entremêlées".

Dépitée, je pris le chemin du portail prête à revenir dans le passé et à remplir mes missions.

A l'étage, je ne vis pas cette femme qui m'avait donnée vie à deux reprises, en faisant office de sage femme dans ma courte vie sur Terre et dans ce hangar en qualité d'opératrice souriant de manière bienveillante lorsqu'elle me vit prendre le document comme si elle l'avait intimement souhaité elle même...


1 personne aime ça


3 Commentaires


J'ai hâte de découvrir ce que va faire Aergie dans le passé même si j'ai une petite idée, le narrateur me surprend toujours alors, j'attends de voir... ^^

En tout cas, j'ai bien aimé le préambule sur la Renaissance Italienne et, tout à fait entre nous, je fais partie des seuls initiés soupçonnant où se trouve David, l'original. dirol.gif

Mais, chuuuttttt...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pause personnelle 5 minutes..

Espérons que le narrateur dont le cerveau bouillonne dans ses moments de micro-sommeil parviendra encore à surprendre.

Et c'est le jour qu'il tente laborieusement et maladroitement peut être de donner la réalité la plus concrète et la plus palpable à ses pensées.

Si l'épisode prochain répondra a ta question, je pense qu'il y aura un point que tu n'auras pas vu venir concernant Aergie.

L'heure des connections post-synaptiques... loin derrière le logos.

Le dernier et douzième épisode aura de quoi surprendre.

Je doute que si les pièces du puzzle sont en place, on la voit venir.

J'espère que non.

Je vise à faire écho à Neil Armstrong et au paragraphe que tu avais apprécié.

L'épilogue qui clôturera sera personnel et discret à la fois.

Douze épisodes...

Merci pour ton attention sur chacun d'entre eux.

Pourquoi 12 ? pourquoi 5 pourquoi 2 pourquoi 3 ?

Quel lien entre mathématiques, esprit, ressenti et âme ?

Peut on retrouver Bach dans nos esprits quelque part ?

Comment allier mathématique, logique, rêve, imagination et désir ?

y a t'il une réalité derrière la réalité ?

Il existe une matrice entre la superfactorielle de 3 dont chaque terme élevé à la puissance de 5 âmes permet de transformer le sens d'Aergie en une évidence.

Entre le yin et le yang, le pair et l'impair, le bien et le mal, la volonté et le rêve, la logique et la foi, cette matrice révèle une étrange part de magie.

Vu ton implication sur mon blog, cette clé mathématique est pour toi.

Je doute que quelqun soit assez fou pour la dénicher...

Post épilogue, c'est en MP que je te l'enverrai.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Zenalpha, tu as l'art de faire grandir mon impatience et de ce fait, ma patience.

J'emporte toutes les questions que tu nous poses en te promettant de ne pas trop y réfléchir afin de me laisser surprendre car même si j'aime laisser mon intuition mener la barque, j'aime aussi me sentir perdue lorsqu'un guide est tout près...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Invité
Ce billet ne peut plus recevoir de commentaires supplémentaires.