• billets
    186
  • commentaires
    1 383
  • vues
    768 930

Les derniers pétales de Rose

konvicted

36 vues

Les derniers pétales de Rose

Quelque chose cloche avec Rose,

Je n’ai plus peur du lendemain

Pour peu qu’elle me tienne la main ;

Mes sentiments à l’eau-de-rose

Ont cessé leur sauve-qui-peut,

Faut dire que j’aime un peu.

Qu’arrive-t-il tout d’un coup ? j’ai chaud

Et mes tempes perdent les eaux,

Ça doit être un début de fièvre.

Je suis peut-être contagieux,

Il vaudrait probablement mieux

Qu’elle se mêle de ses lèvres.

Mais elle est pendue à mon cou,

Et c’est vrai que j’aime beaucoup.

J’ai les pommettes écarlates,

Je halète, j’ai les mains moites,

Une insolation, sûrement.

Voulant m’éviter un malaise,

Rose me propose une chaise,

M’aide à ôter mes vêtements.

J’ai toute foi en son traitement,

Car je l’aime passionnément.

Ah ! je vois qu’elle aussi étouffe sous ses fringues…

Au risque de passer pour hypochondriaque,

Elle prend pas le temps de les plier, c’est dingue !

(Elle est en général farouchement maniaque),

Je crois bien que je fais une crise cardiaque…

Fausse alerte, je suis vivant, presque pimpant,

Et Rose continue d’effeuiller ses pétales,

Vite ! un linge humide pour mon front galopant,

« Pourquoi tu m’envoies ça ? L’est sec, ton soutif sale. »

Mais attends… c’est pour ça que mon p’tit cœur s’emballe ?

C’est donc ce qu’on appelle être excité ? Flippant !

Quelques instants plus tard… Je disais donc : trippant !

Vient le tour du dernier tissu qu’elle trimbale,

Je fais quoi maintenant ? bof, j’en sais peau de balle,

J’attends qu’elle me souffle une didascalie.

« T’as oublié à la folie.

— Et pas du tout, aussi. Je dirais même surtout, maintenant que tu m’as interrompu.

— Ça fait au moins un quart d’heure que tu tapes plus rien. Tu veux peut-être que je te souffle la fin ?

— Si ça peut t’empêcher de faire la maligne, te gêne pas !

— Allez, pousse-toi, laisse-faire la pro.

— Oublie pas que je fais dans le tous publics !

— Exit les mots bite, couille et niquer, j’ai compris. J’ai le droit à sucer quand même ?

— Oh, putain !

— Je déconne, détends-toi. Moi aussi je sais être subtile quand je veux, alors pète un coup. Tiens, va te chercher une bière pendant que je démarre. Et fais m’en péter une tant que t’es debout, c’est ta tournée ! »

J’attends qu’elle me souffle une didascalie,

Par chance, elle préfère entreprendre à être prise,

Prend ma « question » en main, madame s’est servie,

Pour tout voyage en train, elle a sa place assise,

Descend au septième ciel quand il est desservi.

Comme elle est généreuse, au moins tant qu’amoureuse,

Parfois elle me laisse errer entre ses fesses,

Même si la pratique est un peu douloureuse,

Mais moins que de subir ne serait-ce qu’une messe.

Veni vidi vici, je suis vidé, merci,

Rose aimerait sans doute encore un peu parler,

Pourquoi pas ? mais pas fort, je commence à ronfler,

L’endorphine connait son job, pas de souci,

Au réveil lui dirai : je t’aime à la folie.




6 Commentaires


Invité Lapins

Posté(e)

Bonjour,

Ça faisait longtemps que tu nous faisait attendre : ENFIN !

Quelle rose que voilà :D

Encore une fois, j'ai bien aimé ! Je te remercie pour ce partage. (Oui moi je ne dis pas de méchants mots, hein !)

Bonne journée à toi, Konvicted.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Salut,

Et pourtant, j'étais probablement le plus impatient. :p

Ouais, je l'aime bien cette Rose. J'espère qu'elle repointera le bout de son nez, ou de toute autre partie de son anatomie, prochainement.

De rien. (Existe-t-il vraiment des mots méchants ? La question ne réside-t-elle pas dans la volonté de qui les prononce, et éventuellement dans sa capacité à la faire comprendre, plutôt que dans le lexique lui-même ? Merci pour ton commentaire en tout cas.)

Merci, bonne journée.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

L'est très très bien, même en étant graveleux, mais le rythme se perd un peu vers la fin, c'est dommage. :)

M'enfin on sait bien ce que c'est... Des fois on ne maîtrise plus vraiment tout, dans la région de l'orgasme. :p

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pourtant j'avais les deux mains sur le clavier à tout instant. Mais c'est vrai que j'ai eu la main leste sur les dialogues, j'aurais pu mettre la strophe de Rose en un morceau.

Merci pour ton comm. :)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'ai un problème, je ne vois pas où est ton texte.

(Mais sinon je ne suis pas choqué mais emporté.)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'espêre bien que tu n'es pas choqué mais vois-tu, suite à un topic récent sur les gros mots, j'ai jugé bon de rappeler aux malheureux prudes qui auraient l'imprudence de s'aventuter par ici qu'ils feraient aussi bien d'aller voir ailleurs si la vanité de leurs bonnes manières y est.

Et, c'est ma tournée, merci pour ton comm.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant