• billets
    186
  • commentaires
    1 383
  • vues
    768 923

The way I am

konvicted

86 vues

Quitte à être incompréhensible

Faute de faire mon impossible

J'ai envie d'écrire l'indicible

D'une sale impasse irréversible

D'un cœur patiemment impassible,

C'est un arc à la corde sensible

Dont je ferais un violon si possible,

Ses flèches n'ont aucun sens, sans cible,

Ou bien mouvante, inaccessible ;

Organe instable et putrescible,

Pas d'constance en rayon, fissible

Comme un crayon de combustible,

Mais réacteur insubmersible,

Sa fusion est irrépressible.

Mais malgré les plaies que j'essuie,

Je donnerais tout ce que je suis

Pour être un peu plus moi-même,

I don't know, it's just the way I am.

Mi-humaniste mi-sociopathe,

Mi-samaritain misanthrope,

Chuis rien qu'un paradoxe sur pattes,

Un tournesol sélénotrope.

Je souffre pas de la solitude,

Juste de ne pas l'accepter,

Mais toujours la même attitude

D'évitement et de lâcheté,

Surtout pas question de tenter

De me sortir un doigt du uc,

Si on s'inquiète de ma santé,

Chuis solitaire comme Lucky Luke,

Je sais pas qui ça peut feinter,

Même la Camarde, je la reluque.

Mais malgré les plaies que j'essuie,

Je donnerais tout ce que je suis

Pour être un peu plus moi-même,

I don't know, it's just the way I am.

Moi heureux c'est un oxymore,

J'aurai certainement pas de remords

Quand ma promise m'aura occis, mort,

Ma promise c'est une métaphore,

L'existence me tape sur le système

Comme Vulcain sur le métal, fort.

Pour arroser les chrysanthèmes,

Je cracherai de sous ma tombe,

En attendant que le couperet tombe,

Comme pour insulter la vie

Je m'évertue à gâcher la mienne,

Mais si mes vers tuaient, l'antienne

Morne que je répète à l'envi

M'aurait déjà ouvert les veines.

Mais malgré les plaies que j'essuie,

Je donnerais tout ce que je suis

Pour être un peu plus moi-même,

I don't know, it's just the way I am.

Juste maudit d'être égocentrique

Sans égale mais pas sans trique,

Je déteste t'aimer, Narcisse,

Tu me fais faire un drôle d'exercice

De la réflexion, l'eau qui dort

Étant un miroir déformant

Donc ma peine me semble incommen-

Surable, infecte, mais est inodore,

Vraiment elle devrait être indolore,

Alors mon seignor il est l'or,

Je veux dire, mon saigneur, il est l'heure,

De changer, de conjurer le malheur...

Non, je suis pas sérieux, je me leurre

Car malgré les plaies que j'essuie,

Je donnerais tout ce que je suis

Pour être un peu plus moi-même,

I don't know, it's just the way I am.

Malgré tout, si je fais le compte de la faim du moi,

Je souhaite pas ça à mon pire ennemi,

Mais son seul ennemi c'est moi.


2 personnes aiment ça


7 Commentaires


Mis à part la référence (trop) facile, t'étais chaud, hier, dis-moi.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tu sais très bien que la logique et moi, cela fait trois. Ne joue pas au plus malin pour si peu :sleep:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Pour la petite histoire, "Je donnerais tout ce que je suis pour être un peu plus moi-même" vient d'une réplique de M. Burns dans l'épisode La montagne en folie (saison 8, épisode 12) :

"Homer : Vous savez, M. Burns, vous êtes le type le plus riche que je connaisse, bien plus riche que Lenny.

Burns : Oh oui, mais je donnerais tout pour avoir un peu plus."

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

C'est très bon. Mais tant de tristesse chez un gars si jeune, ça m'attriste. :(

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci. Bof, en fait je ne suis pas vraiment triste, juste blasé. À l'instar des grands virtuoses qui commencent à composer tôt, j'espère seulement ne pas me décomposer trop tard.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant