• billets
    187
  • commentaires
    1 386
  • vues
    770 448

Ballade pour la donzelle de l'arrêt de bus

konvicted

51 vues

Encore une ballade, mais une longue cette fois-ci !

Ballade pour la donzelle de l'arrêt de bus

Alors que je faisais le pied de grue,

Commençant tout juste à m'impatienter,

L'attente d'une durée incongrue

Me parut plus facile à supporter

Quand je vis cette beauté se pointer.

Donc sitôt de retour de ma balade,

Tant que son souvenir m'a pas mis malade,

Je compte jouer de mon plus beau phébus

Afin de balbutier une ballade

Pour la donzelle de l'arrêt de bus.

J'ai imaginé à première vue

Qu'elle avait troué chaussure à son pied,

Mais paraît que l'ouverture est prévue,

J'en fais ni un procès ni un papier,

Après tout, du moment que ça lui sied.

Elle marchait à un train raisonnable,

Exhibant ses jambes interminables

Aux poils de frais décimés rasibus

Sous un short à la courteur intenable,

Dans la direction de l'arrêt de bus.

Et en chœur avec mon regard, ma fièvre

Grimpait à un rythme des plus malsains,

Des reins aux yeux en passant par les lèvres,

Ses cheveux blonds vainement lissés ceints

D'un serre-tête discret à dessein,

Au fur qu'elle descendait l'avenue,

Et puis j'achevai de monter aux nues,

Je chevauchai un cumulonimbus

Quand elle m'a souri, la belle inconnue

Bientôt arrivée à l'arrêt de bus.

À peine quelques mètres de distance,

Je pensais putain de merde, en substance,

Je suais un ruisseau de frontibus,

Un gus manifesta son existence,

Passa devant moi, embrassa la Vénus.


  • Like 2
   Alerter


7 Commentaires


Commentaires recommandés

Ballade non orthodoxe, je crois, par contre c'est de la belle ouvrage. :cool: J'adore les rimes en "bus", puis ce genre de petits pièges : "elle avait troué chaussure à son pied" !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

:)

Effectivement, en temps normal les ballades ont un refrain (le dernier vers de chaque strophe). Et puis, j'ai glissé deux vers qui font 11 pieds au lieu de 10, mais ça reste entre nous.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Allons, tu ne connais pas ma passion pour Villon?! A ce prix-là, t'aurais au moins pu faire une métaphore au quatrième degré toutes les deux lignes!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant