• billets
    109
  • commentaires
    741
  • vues
    435 557

Du spectre et de la lumière

Jedino

73 vues

Il régnait sur un îlot de désespoir. Déterminé à ne jamais le quitter. Nous n'avons le choix que dans la souffrance : le bonheur, lui, est fugace. Il lui sourit de son air diabolique, cherchant à le tenter. Il l'appelle à lui, il appelle son coeur affamé. Quoi de plus normal pour un corps que de quêter l'énergie qui le maintient en activité? Non, il ne l'atteindra pas : cette immensité de douleurs qui protège du démon. Il avait pourtant succombé au dogme enseigné. Il s'était mis à y croire, à tout ceci. Que l'homme se doit de vouloir être heureux, qu'il doit marcher en ce sens. Et en effet, comme tout bon naïf, ses jambes l'ont mené vers l'enfer de la quiétude, vers un idéal que chacun désire et que personne ne trouve. Pourquoi croyez-vous donc qu'un homme monte au plus haut lorsqu'il compte se suicider? Pour mieux chuter. Pourquoi croyez-vous, oui, que nous érigeons des immeubles qui dépassent les nuages? Pour mieux voler.

L'océan de ses peines bordait le rivage de son humeur. Même le temps se perdait : passé, présent, futur? Il en perd la main. Dans la solitude, seule l'éternité compte. Tout le reste est futilité. Son humanité continuait, pourtant, de courir après la vie. Comment peut-il oublier la femme qui l'a enfanté? Comment se défaire de l'instinct qui ronge ses sens, sa viande et son âme? Il préférait la certitude du mauvais à la sournoiserie du bon. En un sens, il aime. Chose inconcevable, pour un être justement formé. Chose inévitable, pour le ténébreux crusoé.

Qui vient, au loin, sur une barque? Est-ce un nouveau colon? Quelqu'un voulant être pardonné? Elle venait. Encore. Elle ne le lâcherait jamais. La joie voguait vers lui. Pour le pervertir. Pour lui montrer ses charmes avant de l'abandonner. Il ne serait pas pris. Lui vivant, cela ne se fera pas. Il s'y refuse. Car il ne sera plus possible de s'offrir. De se faire capturer, emprisonné par l'ordinaire poison. Du haut de sa corde, calme, sur l'île qui l'a accueilli, l'a construit, il se pendra avant que n'arrive celle qui, toujours, voudra le contrôler. Il rejoindra les anges enflammés. La fidélité d'une inexistence. Ailleurs.


1 personne aime ça


10 Commentaires


Bah voilà !

Tu es reviendu aussi !

2 textes d'un coup : alleluïa mes frères !

Car comme je le disais samedi à Konvicted, sans toi et lui, c'est plus pareil, hein...

En tout bien tout honneur, tu manques. :cool:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

J'apprécie ta sympathie... Mais enfin... Comment te l'expliquer... Tu sais, sans vouloir être vexant ou méchant, j'ai une préférence pour les femmes. :o°

Cela dit, ça dépend des idées qui me viennent. Je ne pompe pas sur mes anciens textes, MOI!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Haha, c'est très bien que tu aies une préférence pour les femmes, ça nous fait un point commun. Je remarque que, aussi bien toi que Konvicted, vous vous méfiez quand un mec dit vous apprécier : serait-ce que vous ne seriez pas complètement sûrs de votre hétérosexualité, pour avoir un tel besoin de la promener en bannière ? :D

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Nous avons appris, tout jeune, que des méchants sur internet pouvaient désirer nous faire du mal. Nous avons donc tendance à nous méfier de ceux qui nous font des compliments. :hehe:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Non mais quand t'étais jeune, d'accord, tu pouvais encore m'intéresser, mais là tu as dépassé l'âge, tu ne crains plus rien...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ouais ouais, ça retombe bien vite cette histoire d'hétérosexualité, rhalala ces nouvelles générations ne savent vraiment plus ce qu'elles veulent...

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Haha, c'est très bien que tu aies une préférence pour les femmes, ça nous fait un point commun. Je remarque que, aussi bien toi que Konvicted, vous vous méfiez quand un mec dit vous apprécier : serait-ce que vous ne seriez pas complètement sûrs de votre hétérosexualité, pour avoir un tel besoin de la promener en bannière ? :D

Je n'ai pas mis un point d'honneur à préciser que je préférais les nanas, moi.

hehe3.gif

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Laisse-le donc, konvicted! Il cherche à se persuader de son hétérosexualité! :hehe:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant