Aller au contenu
  • billets
    188
  • commentaires
    1398
  • vues
    778169

Les euphémismes ou l'art de ne pas rentrer dans le lard

konvicted

399 vues

Chers rustres et autres sauvages mal-pensants qui irradiez votre manque d'éducation de vos beuglements grossiers et injurieux aux dépens des contemporains - et dans contemporains, il y a quatre syllabes dont quelques-unes de superflues - qui ont le malheur de vous croiser, ne désespérez pas, il n'est jamais trop tard pour apprendre les subtilités de l'hypocrisie populaire qui différencie les ploucs que vous êtes des modèles de raffinement que sont vos voisins qui daignent vous honorer d'un bonjour distant accompagné d'un petit geste de la main en revenant d'aller promener leurs clébards puants dont les manières sont encore plus infâmes que les vôtres, et ce même si l'intérêt qu'ils vous portent - vos voisins, pas les roquets - est aussi artificiel que cette phrase est longue.

Comment cela se pastis ? Eh bien, c'est très simple, il vous suffit de vous exercer à user d'euphémismes en tournant sept fois votre langue autour du pot de miel pour mieux enrober vos paroles de sucre. Vous verrez alors que paraître poli auprès d'un euphémiste est un plaisir comparable à celui de passer pour un non-comprenant aux yeux d'un con. Comme je vous devine hésitants, je vais vous prodiguer quelques exemples.

Afin de ménager l'amour propre des bonniches à ovaires et la virilité des femmes de ménage à testicules, veillez désormais à les appeler agents d'entretien, ce qui vous permettra à coup sûr de feindre un tant soit peu de respect pour ces pauvres gens qui, non contents de ne pas avoir eu la bonne d'idée d'exercer un métier estimable, se font encore traiter de femmes de ménage par des monstres d'impolitesse dont l'outrecuidance va jusqu'à appeler un animal domestique à griffes rétractiles, un chat.

Dans notre société grisonnante, rares sont les bienheureux échappant à la corvée de devoir supporter les conseils surannés, les opinions réactionnaires et les jérémiades nostalgiques des vieux qui du haut de leur sagesse assommante regrettent le temps de leurs vingt ans, parce que c'était mieux avant. On souhaiterait bien évidemment les euthanasier mais tuer ses parents, si gâteaux soient-ils, n'est pas encore légal, alors on se contente de les mépriser et d'attendre sagement qu'ils veuillent bien calancher. Enfin, toujours est-il que les chanceux qui sont déjà orphelins sont choqués de vous entendre médire de vos ancêtres, sans doute parce qu'ils sentent que le souffle de la Mort ne tardera pas à effleurer leur propre nuque. C'est là que vous vous devez de ne plus parler des vieux mais des personnes d'un certain âge, formule des plus polies qui souligne que vous évoquez des fossiles si avancés en âge qu'eux-mêmes ont oublié le nombre de leurs printemps, mais sans rappeler explicitement qu'ils ont quelques orteils dans la tombe.

Si d'aventure vous surprenez votre voisin avec son abruti de chien en train de pisser contre un mur de votre propriété - le cabot, pas le maître -, retenez-vous de le traiter de con fini - que ce soit le sac à puces ou l'autre bout de la laisse. N'oubliez pas d'être subtil et avec l'art de l'euphémisme opportun, qualifiez-le plutôt - le sac à morpions, pas le toutou - de femme ménopausée.

Enfin, chers rustres, cessez d'aller aux putes comme le pantalon de Steve Urkel va aux fraises. Est-ce que les gens bien vont aux putes participer à encourager la misère de pauvres Vénus qui se voient obligées de vendre leur cul à des hommes libidineux pour qui il est devenu inconcevable de se satisfaire ou de leur femme ou de leur main ? Non, les gens bien font montre d'une grande générosité en faisant visiter des chambres d'hôtels minables à des filles de joie.



Annonces
Maintenant

9 Commentaires


Commentaires recommandés

Mais absolument pas. Ce texte n'est pas à prendre au premier degré, ça me semblait assez exagéré pour se comprendre tout seul mais je me suis visiblement planté en beauté.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je suis ravi que tu m'estimes capable de comprendre ton texte! Mais, pourquoi tu m'prends au premier degré, moi? :(

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Parce que ton commentaire n'était pas du premier degré ? :|

P.-S. : Tu as posté le commentaire n°666, tu as gagné mon respect, Belzébuth !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Oh bah si, mais je voulais me faire passer pour moins simple d'esprit!

PS : Cela ne m'étonne pas. Je suis né sous son Signe!

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Ajouter un commentaire…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×