• billets
    27
  • commentaires
    10
  • vues
    96 117

Force d'innactivité

Titsta

48 vues

(2 avril 2004 )

Il existe une force en nous qui lutte contre notre propre volonté. Quand on veut faire quelque chose, cette ‘force’ se met en route et nous trouve des centaines de raison de ne pas travailler. Cette force agit même si on a vraiment envie de faire quelque chose. En fait, si on arrête un travail, si on abandonne, c’est toujours cette force qui prend le dessus sur notre volonté.

Le plus difficile pour réaliser un projet, ce n’est pas le travail de préparation ou les difficultés qui surgissent en cours de réalisation. Le plus gros travail doit s’effectuer sur nous même pour faire taire cette anti-volonté.

J’ai tendance même à croire que la seule raison qui fait que nous ne pouvons pas réaliser certaines chose, c’est cette anti-volonté. D’autres utiliseraient pour décrire cela le dicton “avec de la volonté, on peut déplacer des montagnes”.

J’ai découvert que cette anti-volonté n’est pas qu’une force interne.

Elle est tellement présente qu’elle est capable de nous faire agir sur les autres pour empêcher de réaliser des projets. Elle est la raison de tous les découragement de nos amis face à nos projet. De tous les “ ça ne sert à rien d’essayer, tu n’y arrivera pas…”.

Cela peut passer pour du pessimisme, mais c’est une forme très précise dont la particularité est de résister à l’action. Le pessimisme n’est pas toujours contre l’action. Par exemple, le gars qui dit que les choses vont forcément mal tourner et sont pessimisme le pousse à agir pour se préserver.

Cette forme est très vicieuse car c’est elle qui pousse la plupart des gens à mettre des bâtons dans les roues des autres. Ces personnes peuvent être nos proches, nos amis. Ceux qui nous mettent des bâtons dans les roues ne sont pas forcément dotés de mauvaises intentions, elles n’ont pas forcément développés de sentiments antipathique à notre encontre. Il est très rare de trouver des gens méchant ou belligérant. La plupart pensent agir “pour notre bien”. Comme on dit : “l’enfer est pavé de bonne intentions”.

Pour réaliser nos projet, il faut non seulement être capable de le réaliser, mais surtout être capable de lutter contre cette anti-volonté en nous et dans notre entourage. Même s’il s’agit d’un projet personnel, qui n’implique que notre propre travail, il faut être un bon meneur pour les réussir.

.




2 Commentaires


Merci !

ça se travaille, et c'est plus facile de lutter contre quand on l'a identifié ;)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant