• billets
    7
  • commentaires
    9
  • vues
    5 598

À propos de ce blog

Réapprendre a vivre...

Billets dans ce blog

Priprouche

Ce que je veux dire par la, c'est que lorsqu'on agit mal (sachant que la notion de bien et de mal est déjà subjective et propre a chacun¿), on se punit nous même.

Ca a l'air si logique, dit comme ca, et pourtant¿

Mon exemple concret, celui qui m'a aidé à réaliser ca, c'est un petit événement qui s'est produit tout à l'heure, alors que j'étais au travail.

Un homme asiatique est arrivé a l'Accueil (je suis hôtesse d'accueil dans un cabinet d'avocat), et m'a demandé en Anglais, sans vraiment me dire bonjour ni rien, ou se trouvait la banque X. Moi, sur le coup, ca m'a agacé qu'il ne me dise pas bonjour, et puis, dans ma tête, je me suis dit : « encore un qui me prends pour la Poste ». Du coup, je lui ai marmonné un « i don't know » deux fois de suite, puis l'ai laissé repartir (apparemment désespéré) sans même lui dire au revoir.

Autrement dit, j'ai eu typiquement ce qu'on pourrait appeler un comportement à la con. Un comportement de personne fermée et intolérante. Tout ce que j'exècre.

Et puis, juste après, en le voyant ressortir, l'air paumé, je m'en suis voulu terriblement.

J'ai même failli le rattraper pour lui dire que je pouvais regarder sur internet ou se trouve sa fameuse banque.

Bref, je m'en voulais, et puis, je me suis dit : « Ca va te retomber dessus, de te comporter comme ca ». Et, en me disant ca, j'envisageais une sorte de punition « divine » (je ne suis pas croyante, c'est allégorique bien sur). Ce dont je parle la, c'est d'une punition concrète, comme par exemple : un jour, je me retrouve dans la même situation, et il m'arrive la même chose que cet homme (après tout, ca peut arriver a tout le monde d'être tellement paumé qu'on en oubli de dire des choses aussi élémentaire que « bonjour »).

Et c'est la que je me suis rendu compte que c'étais ridicule. Bien sur, ca peux m'arriver un jour de me retrouver dans la même situation que lui, la n'est pas le problème.

Ce qui est ridicule, c'est cette idée de punition extérieure. Parce qu'en réalité, la punition, je me l'inflige toute seule.

Parce que je m'en veux. Parce que je ne me sens pas en accord avec moi-même.

Et parce que je me plaint sans cesse du peu d'utilité et du manque de sens de mon travail actuel, et que quand l'occasion m'est donné d'être un peu utile pour quelqu'un, un peu utile a quelque chose, et bien je la gâche capricieusement.

Donc la meilleurs raison pour agir bien, ce n'est pas de se dire que ca paiera un jour, ou que ca évitera que la roue tourne en notre défaveur, mais simplement de se dire que l'on s'en récompensera, qu'on y gagnera en estime de soi¿ :blush:

Priprouche

Une phrase qui m'a fait du bien aujourd'hui :

¿Que d'autres se flattent des livres qu'ils ont écrits, moi, je suis fier de ceux que j'ai lus¿ (Borges).

Ca me fait du bien parce que j'ai souvent l'impression de ne rien faire, de m'éparpiller, voir même de me gaspiller.

Je culpabilise régulièrement d'avoir un certain talent littéraire, et de ne pas en faire usage ; Tout comme je culpabilise régulièrement d'avoir des facilités pour apprendre les langues et tout un tas d'autres choses, et de ne pas le faire plus que ca...

Mais lire, ca je le fait! C'est mon Kif, ma passion a moi! et je suis fière de ce que je lis, et je suis fière de réussir parfois a donner a d'autres envie de lire ces oeuvres qui me passionnent tant...

Et ca, ben c'est une goutte d'eau, c'est sur, mais c'est déja une goutte d'eau!

C'est d'ja quelque chose, vous voyez? Quelque chose dont je puisse être fière chez moi... :blush:

Priprouche

Retour? Retour!

Bon allez, je reprends du service!

J'ai envie d'écrire a nouveau...pour combien de temps, ca j'en sais fichtrement rien, mais c'est pas grave...

Mon leitmotiv en ce moment, la petite litanie dans ma tête : Prendre la vie comme elle vient!

Agir selon mes envies, et selon les projets et les objectifs qui me tiennent a coeur pour le long terme!

Essayer de moins me précipiter, et de prendre le temps de me construire une vie a la hauteur de mes espérances...

Ce qui passe, pour l'instant, par une petite phase de pas grand chose au travail, et encore un peu de vide en trop dans ma vie en général... (fin tout est relatif, y en a a qui ca conviendrai très bien)

...bon, et j'essai de faire en sorte que ca me convienne plutot bien au quotidien, parce qu'il y a vraiment plus mal lotis que moi, mais pas trop quand meme, histoire de d'avoir envie de faire evoluer les choses...

En tout cas, j'ai bien compris que c'est pas encore ces jours-ci que je dois me lancer dans des "grands projets"...

Ces jours-ci, j'ai encore et surtout besoin de me reconstruire. De me requinquer pour être un jour assez en forme, assez bien dans ma tete et dans mon corps, pour les entreprendre...

Alors, pour l'instant, laisser du temps au temps, et voir large.

Comme l'a dit papa, ca ne veut pas dire que les choses ne vont pas se faire, mais simplement qu'elles vont se faire sans précipitation, pas sur des coups de tête, pas sur des peurs, et pas pour fuir!

Parce que ca, j'ai déja essayé pleins de fois, je suis meme une experte, mais ca marche pas....

Priprouche

Je me soigne...

Jeudi 22 janvier 2009:

...oui je me soigne de cette maladie a la noix dans laquelle je me suis fourrée. Cette maladie qui m'a enfermé, coupée du monde, cette maladie qui m'a fait perdre 23 kilos en 6 mois : l'Anorexie.

Je guéris, petit a petit, c'est un combat long, une prise de tête permanente...

Hier j'ai vu ma psy, et aujourd'hui j'ai essayé d'appliquer son conseil. Ne pas calculer a l'avance, prévoyant tout en détail, pour le repas du midi quand il n'y a pas de cuisine sur place et que je dois déjeuner a l'extérieur. En tout cas ne pas errer pendant des plombes pour manger exactement ce que je veux, comme je le veux. Etre moins rigide. Arreter de vouloir la perfection a tout prix.

Ce matin, je me suis dit, a midi sushi. J'ai cherché sur internet un planète sushi a coté du site ou je me trouvait, en ai trouvé un dans la rue d'a coté, super contente!

J'ai failli changer de plan 46 milles fois, mais finalement, j'ai tenu bon. Le but, se libérer la tête pour autre chose. J'ai dit sushi, je fait sushi et je passe a autre chose.

A 12h30, je sors, je cherche le restaurant et je le trouve pas. Je tourne au coin de la rue et voit une enseigne de restaurant Japonais.

Et puis je me suis lancée, je me suis testé. Tant pis, on vera bien, je vais pas chercher ce foutu planete sushi pendant 1heure.

Résultat, j'ai payé horriblement cher, pour de la bouffe pas frenchement terrible.

Mais mais mais....je me suis posée, mais j'ai pu déjeuner en prenant mon temps, mais j'ai bouquiné. Mais je suis sorti rassasié et apaisé.

Et même si je culpabilise un peu d'avoir payé si cher, même si c'était pas terrible (je suis exigeante mais je vous jure que les sushis meme nature avait un gout sucré...) , et surtout meme si je suis tombé nez a nez sur le planete sushi sur le trajet du retour ( :mur: !!!) et ben je suis bien et je suis fière de moi, parce que c'étais pas parfait et on m'y reprendra plus a manger la bas mais je l'ai fait!!!

Il faut que j'évite de m'en vouloir d'avoir dépensé trop, que j'évite de m'en vouloir pour ce choix, et que je me dise simplement que dans l'ensemble j'ai passé un bon moment, et que je vais faire simplement un peu plus attention a pas déborder du tiket restaurant maintenant.

Et surtout, maintenant je sais ou il est le planete sushi!!! :D

En fait, ce qui me prend souvent autant la tête et qui fait que souvent je mange pas assez, c'est le fait de manger seule. Parce que souvent je me dis, a quoi ca sert? Je suis la toute seule a manger un menu entier, dans ce restau, et peut être que c'est trop, peut etre que les gens le font parfois, quand il sont entre amis mais pas tout seul. Ils prennent simplement un sandwich peut être...

Moi je suis incapable de prendre un sandwich. Bon mais a la fois, un menu japs n'est certainement pas plus calorique ou anormal comme repas qu'un sandwich...

Je n'arrive toujours pas a comprendre pourquoi je pense en terme de normalité, pourquoi je parle en terme de calorie, au lieu de parler en terme de plaisir, en terme de bon moment. Ok il s'agit pas de se gaver soyons d'accord, mais avant tout quand on mange ca doit etre par plaisir non?

Ou s'agit -il simplement de manger pour se nourrir?

Cette peur de manger trop, cette peur de pas manger juste, cette peur de m'habituer a manger plus... :censored:

je mange plus qu'avant maintenant, meme si il y a encore pleins de choses que je m'interdis, mais le problème c'est que je mange surtout pour me caler, pour ne pas penser a la nourriture comme avant, par peur d'avoir faim....

Je vais m'en sortir... :blush:

Priprouche

Burn Out...

Voici un extrait d'article de psychologie magasine que j'ai trouvé interessant:

"Le Burn out, ou le bout du bout de l'épuisement:

En première ligne : le perfectionniste entièrement dévoué à son entreprise, le grand généreux qui donne sans compter son temps et son énergie, et l'anxieux en quête de reconnaissance. Les psychologues spécialisés dans les pathologies du travail voient deux causes principales à l'expansion du burn out. Premièrement, un manque d'autonomie et de contrôle sur les tâches à accomplir, qui donne l'impression déprimante de subir la situation sans pouvoir agir sur elle. Deuxièmement, la perte de sens du travail. « Autrefois, il était permis d'espérer choisir un métier pour la vie, écrivent Suzanne Peters et Patrick Mesters. L'employé avait le sentiment de représenter une certaine valeur aux yeux du patronat, et cette valeur était supposée augmenter avec le temps. Les changements dans l'économie mondiale redistribuent la donne et augmentent le niveau d'insécurité. » Les dernières décennies nous ont fait envisager le travail comme une promesse d'épanouissement personnel. De ce fait, nous avons pris l'habitude de surinvestir notre vie professionnelle. Il nous faut désormais repenser cette idée. Ceux qui attendent toujours du travail qu'il les comble émotionnellement, narcissiquement et affectivement sont particulièrement exposés au burn out."

:mur: En fait ce qui me marque, c'est de vouloir trouver un SENS a tout ca, un sens a ce travail. Je n'arrive pas a le considerer comme simplement "Alimentaire" et me permettant de subvenir a mes besoins...

Peut être que c'est parce que je n'ai rien d'autre dans ma vie....rien a quoi me raccrocher (j'ai ma famille et mes amis bien sur...) je parle d'un BUT, ou d'une activité, ou d'une passion. Quelque chose qui me permette de relativiser....

De me dire "oui ce travail est chiant, j'aime pas ce que j'y fait et j'y trouve pas de sens, mais c'est rien dans ma vie, a coté j'ai autre chose qui a du sens et qui donne du sens au fait que je fasse ce taf tout nul ".

Cet extrait que sur lequel je suis tombé en lisant un forum et que je tenais a garder en vue et a vous faire partager:

Un jour, on demanda a Bouddha : " Qu'est-ce qui vous surprend le plus dans l'humanité ?"

Il répondit : " les hommes qui perdent la santé pour gagner de l'argent et qui, après, dépensent cet argent pour récupérer la santé. A penser trop anxieusement au futur, ils en oublient le présent, à tel point qu'ils finissent par ne vivre ni au présent, ni au futur. Ils vivent comme s'ils n'allaient jamais mourir et meurent comme s'ils n'avaient jamais vécu."

Priprouche

8h00:

Aujourd'hui, deuxième jour de l'année 2009.

CETTE ANNEE SERA UNE BONNE ANNEE! CETTE ANNEE SERA UNE BONNE ANNEE! CETTE ANNEE SERA UNE BONNE ANNEE!

...Répetez tous en :coeur: avec moi...( ben quoi, vous avez oublié le pouvoir de la pensée positive ou quoi?)

Il fait un froid terrible, je ne sais pas si c'est moi ou si il fait vraiment plus froid que les années précédentes!

Ce matinn quand j'ai vu la météo et ce -4 degré affiché, j'ai manqué de partir me planquer sous ma couette (ben oui a cette température la, c'est l'hibernation normalement!!!).

:noel:

Bon mais ce matin il neige a donf, tout devient blanc, c'est magnifique!!

je suis au boulot, aujourd'hui je suis sur un site tout pourri, que je déteste (je suis hôtesse d'accueil polyvalente dans une agence "prestige"et je vogue comme ca, de site en site).

Déja, c'est super loin de chez moi, la prise de poste est super tôt et c'est dans un coin super morose.

Ma formation sur ce site date de Mathusalem, donc évidemment je me souviens plus comment il faut faire les choses, et je galère.

Mais le pire du pire, c'est que je suis dans un accueil quasiment collé a une grande porte tournante d'entrée et qu'a chaque fois qu'il y a quelqu'un qui passe a proximité de ces portes, ou qui rentre ou sort (ce qui arrive a peut près tout le temps),elles se déclenchent et tout le froid entre. Et comme je n'ai pas de petit chauffage a l'accueil, ben je suis littéralement en train de me transformer en glaçon!!! :snif:

Je trouve ca dingue qu'ils laisse les hôtesses d'ici se les geler comme ca, dingue qu'ils aient même pas pensé a leur mettre au moins un petit chauffage (un souffleur ca coute meme pas 20 euro!).

En plus, la tenue d'hiver pour l'accueil est abberrante. Cest une robe super courte sans manche et juste une veste de tailleur. Pour moi c'est clair : c'est hors de question. J'en profite que je suis une polyvalente (après tout je peut pas savoir hein...) pour garder un pantalon noir avec.

Ils se foutent du monde!!!

Bref, Je sais qu'il faut que j'arrète de me plaindre, parce qu'il y a quand même des gens bien plus mal lotis que moi, des gens qui travaillent dehors dans le froid par exemple (même si la pour le coup, je sais pas si ca serait vraiment pire d'être dehors!!!)

C'est marrant parce que j'avais même pas remarqué qu'il neigeait. C'est en voyant quelqu'un entrer avec pleins de neige partout sur lui que je me suis rendu compte.

Je sais pas pourquoi mais moi la neige, ben ca me remonte le moral.

Au moins, ca me donne une raison d'apprécier cette période hivernale....

Allez je vais terminer ce premier mot de l'année sur une note positive: :D

Dans quelques heures, c'est le week end!!!

:bravo:

Priprouche

Combien de fois j'ai commencé des blogs que j'ai laissé en friche au bout de quelques semaines???

Ben oui mais bon, jsuis comme ca, je pense que ca m'a aidé, et je sais pas vous , mais quand je remet l'oeil sur une de mes pages, ben je me rends compte du chemin que j'ai fait depuis (pas toujours dans le bon sens d'ailleurs).

Creer un blog, c'est laisser une trace de soi quelque part, et ca, ben parfois ca fait du bien...

Alors, tandis que je commence un énième blog, je me dit que celui ci m'aidera...il le faut!!

Vous savez comme souvent tout est dans la tête n'est ce pas? Dans la façon de voir les choses, dans la façon qu'on a de se convaincre des choses....

Donc j'ai besoin de trouver QUELQUE CHOSE!

pour:

- prendre du recul

- retrouver gout a la vie

- et surtout, surtout, arreter de m'enfermer dans ma tête, arrêter de penser penser penser tout le temps, d'analyser, de comptabiliser, de vouloir tout rentabiliser.... :mur:

Je batise donc ce blog "l'aide mémoire pour une nouvelle vie"!