Par économie, pendant la crise on éteint la lumière au bout du tunnel

  • 157 vues
  • 0 commentaires
1 personne aime ça

Dors sans crainte, dors en paix

Il se souvient du train fantôme
Le bruit de la machine
Du grand cheval de fer qui fend la neige et la fait crisser comme du coton
Et il tremble

L'immense structure d'acier se déploie
Plante son ancre
Fend la pierre
S'abat comme une enclume sur la terre

Ta vie se fabrique à la chaîne dans la gueule du Léviathan
Il ne nous manque rien comme chacun sait

Je vomis sur la carcasse repue
Entonnoir humain
Machine à chier, emballage vivant
Rempli ta panse jusqu'à l'épuisement

Remplace-toi
L'angoisse de la vie, la peur du mouroir, toi et moi : c'est tout ce qui nous lie
Je doute que ce ne soit assez

Dors sans crainte, dors en paix

Commentaires

Aucun commentaire à afficher.

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

IP.Board Videos by DevFuse