Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'japon'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

24 résultats trouvés

  1. Gazouillis radieux Le grenat couvre le rose Prunier qui se vêt
  2. Amstello

    Je reviens

    De quinze jours au Japon.
  3. C'est un trésor national qui part en fumée. Le château de Shuri, dans l'archipel méridional d'Okinawa au Japon, classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, a été en grande partie détruit par un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi 31 octobre, ont annoncé les autorités locales. SOURCE
  4. Une limace a été mise en cause par la compagnie ferroviaire japonaise JR Kyushu pour une panne de courant qui a interrompu des dizaines de trains, retardé plus de 12 000 passagers et qui avaient semé le chaos sur un réseau ferré célèbre pour son efficacité et sa ponctualité. Les médias locaux ont déclaré que la limace avait été brûlée à mort après avoir entraîné un court-circuit. Source : https://minutequoi.com/au-japon-une-limace-coupable-dun-chaos-ferroviaire/
  5. Japon : un zoo teste sa sécurité avec un homme déguisé en lion L'opération était censée être sérieuse. Du moins, du point de vue du zoo de Tobe, à Ehime au sud du Japon. La simulation filmée d'une capture d'un lion échappé du parc a rendu les internautes hilares, et fait le tour des réseaux sociaux. Car en guise de fauve, l'établissement s'est servi d'un homme déguisé pour jouer le rôle de l'animal. (...) Source et suite de l'article
  6. Sélenba

    Le Japon

    Bonjour, J'aimerais partir au Japon. Quelqu'un l'a-t-il déjà fait ? Une anecdote à raconter ? Un conseil à donner ?
  7. Le parlement a validé, ce week-end, un projet de loi controversé qui devrait permettre de distribuer 350.000 visas de travail, sur cinq ans, pour répondre aux graves pénuries de main-d'oeuvre. Jusqu'à la dernière minute, avant l'aube samedi, les opposants à la loi sur l'immigration du travail ont tenté de faire dérailler le vote de la réforme défendue par le gouvernement de Shinzo Abe. Certains élus de la Chambre haute du Parlement en sont même venus aux mains pour empêcher la promulgation du texte déjà adopté par la Chambre basse. Leurs hurlements auront été vains. avez consulté les 2 art https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/0600310537678-le-japon-se-resout-a-accueillir-des-travailleurs-etrangers-2228466.php
  8. La chanteuse virtuelle japonaise Hatsune Miku en plein concert. — TPG/NEWSCOM/SIPA Un fonctionnaire de 35 ans a épousé en octobre dernier Hatsune Miku, une chanteuse numérique, au Japon. Le jeune marié et son « épouse » ont effectué le mois dernier leur voyage de noces. Leur mariage n’a cependant aucune valeur juridique. « Je ne l’ai jamais trompée, j’ai toujours été amoureux d’elle, j’ai pensé à elle tous les jours », a déclaré le jeune homme. Il a déboursé 2 millions de yens (plus de 15.000 euros) pour organiser une cérémonie de mariage traditionnelle. Aucun membre de sa famille ne se trouvait parmi les 40 invités. La chanteuse était présente sous la forme d’une peluche d’une dizaine de centimètres. Un époux « ordinaire » Dans la maison du Japonais, la diva numérique aux yeux immenses et longs cheveux turquoise est partout. Pour la conversation, l’homme possède une GateBox, sorte de cloche coûtant près de 2.500 euros sous laquelle apparaît l’hologramme d’Hatsune Miku. Elle peut prononcer quelques phrases élémentaires telles que « bonne journée », « bonsoir », « il a fait beau aujourd’hui », et interagir avec une partie de l’électroménager. « Je suis amoureux du concept Hatsune Miku mais je me suis marié avec celle que j’ai chez moi », explique-t-il. Il se considère désormais comme un mari ordinaire : sa femme le réveille le matin et lui souhaite bonne journée. Le soir, il l’avertit par téléphone quand il rentre et elle allume les lumières. Il dort avec la version en peluche présente à la cérémonie, qui porte depuis une alliance autour du poignet. Les femmes ne sont pas « de potentielles partenaires » Gatebox, la société qui produit la cloche à hologramme, lui a remis un « certificat de mariage » attestant qu’un humain s’est uni « dans une autre dimension » avec un personnage virtuel. L’entreprise a déjà remis quelque 3.700 certificats de ce type. Mais même dans un pays passionné de personnages d’animation, son union en a surpris plus d’un. « Si j’ai décidé de faire une cérémonie de mariage, c’est pour donner du courage à ceux qui aimeraient en faire de même », explique le jeune fonctionnaire. Ado fou d’animé, il s’est toujours senti rejeter par les femmes. « Je ne [les] déteste pas, […] c’est juste que je ne les considère pas comme de potentielles partenaires ». Article ici : https://www.20minutes.fr/insolite/2370767-20181113-japon-homme-35-ans-marie-hologramme-chanteuse-virtuelle
  9. Japon : des employés obligés de s'asseoir près des rails au passage d'un train lancé à 300 km/h La compagnie ferroviaire japonaise JR West a justifié, lundi 27 août, le bien-fondé d'un exercice de sécurité qui oblige les employés à s'asseoir près des rails au passage d'un train Shinkansen roulant à 300 kilomètres/heure. "Cet entraînement, qui a lieu dans un tunnel, vise à enseigner à nos équipes de maintenance l'importance de chacun des aspects de leur travail", a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'entreprise, qui ne compte pas interrompre l'expérience. (...) Source et suite de l'article
  10. Il a transformé les relations entre le Japon et les États-Unis. L'homme a eu trois prénoms au cours de sa vie. Jeune adolescent japonais, il s'appelle Manjirō. Puis arrivé au États-Unis, on le nomme John Mung, plus simple à prononcer. Une fois entré dans la diplomatie, ce sera Nakahama. Source et suite de l'article
  11. Une page sombre de l'histoire du Japon refait surface : la stérilisation forcée, fréquente dans les années 1970. Trois victimes ont porté plainte contre le gouvernement. Ils seraient plus de 16.500 Japonais à avoir été victimes de stérilisation forcée dans les années 1970. Exigées par le gouvernement, ces interventions chirurgicales avaient été imposées dans le cadre de l'application d'une loi instaurée en 1949. Dédiée aux personnes souffrant de handicap mental héréditaire, cette loi visait à empêcher la naissance d'enfants aux capacités diminuées. Source et suite de l'article
  12. Au Japon, une compagnie a inventé Squeeze Music, la machine qui transforme les chansons en boissons. C'est un juke box-distributeur de boissons, qui analyse les ondulations soniques de la chanson de votre choix, à quels sensations elles correspondent pour doser les saveurs en fonction. Ce qui donne : heureux = doux, excitant = acide, romantique = astringent, sentimental = salé, triste = amer. Et depuis le laboratoire Nomura Open Innovation (NOMBLAB) travaille à la recherche de nouvelles sensations... SOURCE (+ vidéo à voir)
  13. De plus en plus de personnes âgées japonaises sont emprisonnées, souvent pour des délits mineurs. Un phénomène qui touche particulièrement les femmes. Le Japon subit un vieillissement accéléré de sa population: 27,3% des citoyens japonais ont 65 ans ou plus. Si l’espérance de vie continue à augmenter, ce chiffre pourrait bien atteindre les 40% en 2065. Source et suite de l'article
  14. Quand les mascottes japonaises se mettent à déneiger : Au Japon, après un épisode neigeux, tout le monde met la main à la pelle pour déblayer les rues, policiers et commerçants en tête. Une autre catégorie de "personnes" bien connues n'hésitent jamais à braver les éléments pour aider la communauté en pareille circonstances, il s'agit des mascottes.
  15. Eau turquoise, plages de sable blanc, relief montagneux, récifs de corail... Ishigaki est l’île japonaise à découvrir en 2018 selon Tripadvisor. C’est la destination la plus prisée en 2018 selon Tripadvisor : Ishigaki, île japonaise de 222 km² située à l’extrême sud du Japon. Elle fait rêver avec son paysage paradisiaque. Ses plages sont réputées pour être parmi les plus belles du Japon. Cap sur Ishigaki, située sur l’île éponyme de l’archipel d'Okinawa. Source et suite de l'article
  16. Le Japon reste aujourd'hui encore la troisième économie mondiale, pourtant il ne transige pas avec ses traditions. Face à la doxa libérale, il revendique une identité qui fait la part belle au groupe et à l'homogénéité. Imaginez un pays qui refuserait les plus grands dogmes de la mondialisation et qui parviendrait pourtant à se hisser dans le tiercé gagnant de l'économie planétaire! Ce pays existe: bienvenue au Japon. En 2050, l'Archipel nippon aura perdu 30 millions d'habitants et 40% de sa population sera composée de retraités. Avec pareil diagnostic, n'importe quelle nation de l'OCDE aurait accepté le traitement du médecin libéral: ouverture du marché à l'immigration, aux femmes, amélioration de la productivité horaire, etc… Mais le Japon lui, fait de la résistance. (...) Pour comprendre cette situation, il faut aller chercher du côté de la psyché, de la culture et de la tradition. Ouvrir l'archipel aux immigrés serait pour un Japonais la remise en cause de l'équilibre et de l'harmonie nécessaire au pays, avec un risque de perte de ses traditions. Ouvrir le marché du travail aux femmes serait une remise en cause du sens même des mots mari et femme. En japonais, «mari» se dit «shujin», littéralement: «la personne principale». «Femme» se dit «Kanaï», litteralement: «dans la maison». Si tout n'est pas dit, tout est donc écrit… Enfin l'amélioration de la productivité horaire passerait par l'autonomisation des salariés, ce qui serait contraire à la culture du chef dans l'entreprise et à la primauté du groupe sur l'individu. En bref, les Japonais préfèrent donc penser que les robots assureront plus sûrement leur avenir que n'importe quelle mutation qui remettrait en péril leur identité. Cette résistance aux oukazes de la mondialisation n'a pas pour l'heure pénalisé l'archipel. Le pays reste la troisième économie mondiale, ce qui demeure un miracle au regard de la doxa libérale. (...) Nous sommes bien ici dans un face-à-face de deux modèles cohérents et totalement différents. D'un côté, la proposition libérale est celle de l'émancipation de l'individu par sa perfomance dans un ensemble fait de diversité et dans un temps qui va toujours plus vite. De l'autre, la proposition japonaise est celle d'une identité qui fait la part belle au groupe et à l'homogénéité dans une culture du temps long. (...) Que le Japon parvienne à résister et il demeurera pour les partisans de l'identité des nations la preuve de «la possibilité d'une île» comme dirait Houellebecq. (...) http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/12/14/31002-20171214ARTFIG00280-pourquoi-le-japon-est-le-seul-pays-a-preserver-son-identite-dans-la-mondialisation.php
  17. Un train de la ligne Tsukuba Express, reliant Tokyo à sa grande banlieue nord, est parti mardi de la gare de Minami Nagareyama à 09H44 du matin et 20 secondes, au lieu de son horaire prévu à 09H44 et 40 secondes. "Nous sommes profondément désolés pour l'énorme gêne occasionnée auprès de nos usagers", a déclaré la compagnie Tsukuba Express exploitant la ligne. (...) Les transports ferroviaires japonais sont réputés pour leur grande ponctualité, afin d'assurer un trafic le plus fluide possible. Au moindre retard, le chef de bord d'un train japonais se confond en excuses, qui durent souvent plus longtemps que le retard du train lui-même. (source)
  18. Lorsque vous lui indiquez que vous êtes en route pour rentrer, elle vous répond qu'elle a hâte de vous voir. Lorsque vous avez enfin passé le pas de la porte, elle dit que vous lui avez manqué. C'est du Japon, où le pourcentage de célibataires et le taux de suicide sont parmi les plus élevés au monde, que vient l'innovation technologique censée combattre la solitude. Azuma Hikari, une femme au foyer virtuelle
  19. Dessinateur français résidant à Tokyo, Thomas Romain a fait son chemin dans l'univers des "animés". Et son fils semble emprunter la même voie. Au Japon, Thomas Romain est un artiste reconnu et aussi connu pour être le créateur initial de l’animé « Code Lyoko » et de « Oban, Star Racers ». À 40 ans, pour une génération d’animateurs français voulant percer au pays du Soleil Levant, c’est un véritable pionnier. Un pionnier surtout pour son fils qui semble vouloir suivre ses traces. Pour n’importe quel enfant, le développement de l’esprit créatif passe par le dessin, aussi brut soit-il. Ainsi, Thomas Romain s’est amusé à reprendre les dessins de sa progéniture pour créer de véritables personnages d’animés. Quel talent ! ICI
  20. Le zoo Ueno de Tokyo, qui avait célébré le 12 juin dans l'effervescence la naissance de son premier bébé panda géant en cinq ans, a donné lundi les dernières nouvelles du petit animal, photographié et filmé sous toutes les coutures. http://www.lalibre.be/dernieres-depeches/afp/japon-le-bebe-panda-de-tokyo-fete-ses-deux-mois-en-pleine-forme-5991653acd706e263f6100d4
  21. Invité

    Au Japon, le tatouage cet art réprimé

    Malgré une longue tradition du tatouage, et une popularité croissante auprès des jeunes, le tatouage n’est pas encadré et rebutent encore la majorité des nippons. La raison ? Le corps tatoué fait référence aux yakuzas (mafia japonaise). Alors que certains établissements tels les bains publics refusaient parfois l’accès aux tatoués, l’office national du tourisme japonais leur a demandé une plus grande souplesse. Sous condition d’un autocollant recouvrant la zone tatouée, l’étranger est désormais invité à profiter des onsen, les fameuses sources thermales. Le combat va encore plus loin. Le 26 avril dernier s’est ouvert un procès historique. En 2015, le tatoueur Taiki Masuda recevait une amende, après perquisition de son salon. En effet, la loi 2001 stipule que seuls les professionnels de santé ont le droit de tatouer. En utilisant cet acte très flou, les tatoueurs n’ont d’autre choix que de payer les amendes, travailler dans l’ombre ou même fermer boutique. Seul le tatoueur Taiki a eu le courage d’attaquer les autorités japonaises en procès pour espérer instaurer un cadre à la pratique. Les normes d’hygiène, de sécurité, les licences, et tout simplement la reconnaissance de la pratique sont toujours inexistantes au Japon. En militant à travers la campagne Save Tattooing in Japan, le tatoueur espère faire évoluer les mentalités et redorer les lettres de noblesse de l’art ancestral du tatouage. ICI
  22. Dans l’un des pays du monde où le travail est le plus important, il est difficile de plafonner les heures supplémentaires. Au Japon, ces dernières devaient pourtant bientôt être « limitées » à 100 heures par mois. C’est une grande première au Japon. Bientôt, les heures supplémentaires seront plafonnées. Dans un pays dans lequel la production est tout, une telle mesure fait l’effet d’une bombe. Plus que la mesure elle-même, c’est son ambivalence qui divise l’archipel nippon. En effet, beaucoup fustigent une telle décision de l’administration Abe mais souvent pour des raisons différentes. Certains estiment impensable de limiter le nombre d’heures supplémentaires à 100 alors qu’il leur arrive d’en faire beaucoup plus en période de forte activité. D’autres au contraire estiment qu’il s’agit là d’un cadre légal appliqué à une situation d’après-guerre mettant en valeur la productivité à outrance. Mort par excès de travail Si une telle mesure paraît pour le moins incongrue dans le monde occidental, il s’agit là d’une véritable thématique de société au Pays du Soleil levant. L’excès de travail est un mal bien reconnu au Japon. En effet, chaque année, des centaines de Japonais se suicident ou décèdent suite à un surmenage au travail. Si Shinzo Abe, le premier ministre du Japon s’est félicité d’« une étape historique pour réformer la façon de travailler au Japon », la mesure expose un autre problème sociétal paradoxal qui touche profondément le Japon : le manque de productivité. Une préoccupation première Elle semble anecdotique, mais cette mesure, dont on ne sait pas encore quand elle entrera en vigueur, soulève l’une des premières préoccupations des gouvernements japonais de ces dernières années : la manque de productivité. Un problème qui semble paradoxal si l’on se réfère au nombre d’heures pratiquées par les travailleurs japonais. Et pourtant… Travailler plus ne signifie pas forcément produire plus. Et c’est là que le bât blesse. Les durées excessives de travail pratiquées par une grande majorité des Japonais ont en fait des effets globalement néfastes. En effet, certains travaillent moins vite que ce qu’ils devraient pour gagner plus d’argent grâce aux heures supplémentaires. Ce système décourage également les mères de famille de travailler alors que le pays manque de main d’œuvre. Un garde-fou 100 heures supplémentaires par mois. Cela semble énorme mais reste dans la moyenne haute des Japonais. Pour autant, si ces durées sont répétées plusieurs mois de suite, la réforme prévoit de faire passer le plafond à 80 heures dans certaines entreprises. Un garde-fou insuffisant pour les principales associations syndicales du pays qui dénoncent des dérives. Cela pourrait néanmoins permettre de freiner les excès de travail car les contrevenants seraient pénalisés pour avoir trop travaillé. http://www.ladepeche.fr/article/2017/04/19/2559094-japon-les-heures-supplementaires-plafonnees-a-100-heures-par-mois.html Sans doute un pays que Fillon voudrait imiter sauf pour sa femme bien sur
  23. Au pays du soleil levant, de plus en plus de femmes affirment avoir été bernées pour jouer dans des films pornos. Face au phénomène, le gouvernement japonais vient de lancer une campagne de prévention. Un dimanche matin d’avril, dans le parc d’Ueno au cœur de Tokyo. Sous les cerisiers en fleurs, des dizaines de passants tendent leur perche à selfie pour se prendre avec les fameux “sakura” (des cerisiers ornementaux du Japon). A l’écart de la foule, assise à la terrasse d’un Starbucks Café, celle qui se fait appeler “Kurumin Aroma” n’est pas vraiment d’humeur à s’extasier devant les fleurs blanches et roses. Avec ses vêtements amples et son bob coloré sur la tête, elle ressemble à n’importe quelle autre tokyoïte passant à côté. Mais sûrement pas à une actrice de films X. La youtubeuse de 26 ans s’est pourtant retrouvée sur le tournage de vidéos pornos il y a quatre ans, à la suite d’une rencontre avec un “recruteur de talents”, dans le quartier de Shinjuku, l’un des plus animé de la capitale nippone. L’homme lui propose de faire des photos pour un magazine populaire au Japon et un petit rôle de pin-up pour un film. A cette époque, la jeune étudiante rêve de se lancer dans la chanson. Son interlocuteur lui promet alors de l’aider à débuter sa carrière avec des cours de chant. Kurumin Aroma se laisse convaincre. Une semaine plus tard, elle se retrouve dans le bureau du responsable d’une boîte de production, qui lui annonce qu’elle va jouer dans un film porno. L’homme se montre menaçant. Son contrat a déjà été signé. Elle se sent coincée. “J’avais peur que si je refuse, ils annulent leur proposition pour m’aider à débuter ma carrière dans la musique”, raconte la jeune femme. La suite de l'article
  24. Avis à tous les amateurs de la culture et l'histoire du Japon. La préfecture d'Aichi, située sur l'île d'Honshū, est à la recherche de six ninjas pour créer une troupe afin de promouvoir les traditions du pays et attirer plus de touristes. Les candidatures sont ouvertes à tous, peu importe la nationalité. La culture japonaise ne cesse de passionner les foules et d'attirer de plus en plus de touristes désirant visiter le pays du Soleil Levant. Satoshi Adachi, le porte-parole en charge du tourisme à la préfecture d'Aichi, veut promouvoir ces traditions célèbres en proposant une offre d'emploi plutôt inattendue et surprenante. La préfecture cherche à embaucher six ninjas, hommes ou femmes, à plein temps pendant un an, afin de faire revivre ce pan de l'histoire japonaise qui intrigue encore aujourd'hui. Les six candidats sélectionnés feront partie d'une troupe qui se produira en spectacle dans la rue ou devant les caméras. Qui peut postuler ? Pour espérer rentrer dans la grande famille des « maîtres des arts martiaux et des assassins furtifs des temps féodaux », comme le dit si bien le Japan Times, certaines conditions sont imposées. Vous devez être âgé de plus de 18 ans et être capable de vous exprimer en anglais couramment. La maîtrise du japonais est un plus fortement apprécié, mais elle n'est pas impérative. Être à l'aise devant les caméras est primordial puisque certaines performances seront filmées. Vous serez même parfois amené à intervenir à la radio, et à prendre la pose aux côtés des touristes. Niveau performances, une expérience confirmée n'est pas requise puisqu'un entraînement d'un mois vous sera proposé avant le début du job. On vous apprendra à faire des sauts périlleux en arrière, à manier le shuriken (une arme de lancer traditionnelle, typique de l'art martial, utilisée pour distraire l'adversaire) et à réaliser des acrobaties. Être passioné par l'histoire médiévale japonaise sera un véritable atout. Selon Satoshi Adachi, les candidats idéaux seront ceux « qui aiment être sous le feu des projecteurs même s'il ou elle est un ninjadiscret ». Le contrat proposé, de 30h par semaine, dure un an. Le job est rémunéré à hauteur de 1 450 euros par mois, avec des bonus. Pour postuler, c'est par ici. Vous avez jusqu'au 22 mars pour déposer votre candidature. Un objectif : attirer plus de visiteurs ICI Spéciale dédicace @das boot 29
×