La France : aimez-la ou quittez-la

   139 membres ont voté

  1. 1. Qu'en pensez-vous ?

    • une formule radicale, raciste presque
      54
    • Une formule logique
      72
    • indécis
      13
  2. 2. Qu'en pensez-vous après lecture des explications dans ce topic

    • une formule radicale, raciste presque
      55
    • Une formule logique
      69
    • toujours indécis
      15

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

flo3183 Membre 2 420 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Source?

mangia! :smile2:

En 2007, 2,4 millions d'immigrés résidant en France métropolitaine se déclaraient en emploi ou au chômage, soit 8,6 % de la population active.

Le taux d'emploi des femmes immigrées âgées de 15 à 64 ans est passé de 35 % en 1990 à 47 % en 2007.

Le taux de chômage des immigrés est le double de celui des non-immigrés.

Les femmes immigrées sont plus touchées que les hommes.

Le quart des immigrés actifs sont diplômés de l'enseignement supérieur.

Parmi les ouvriers, les hommes immigrés exercent moins souvent des emplois d'ouvriers qualifiés que les hommes non immigrés ; le quart des femmes immigrées occupent des postes d'employées non qualifiées.

Les immigrés, comme le reste de la population, travaillent de moins en moins dans l'industrie et de plus en plus dans les services.

En 2007, 67 % des immigrés de 15 à 64 ans ont un emploi ou en recherchent un (70 % pour les non-immigrés).

Le taux d'activité des femmes immigrées est de 9 points inférieur à celui des non-immigrées : 57 % contre 66 %.

Le taux d'activité des hommes immigrés est supérieur à celui des non-immigrés, mais l'écart est faible : 78 % contre 74 % (tableau 1) .

Graphique 1 : Taux d'activité des femmes immigrées selon l'âge et l'origine géographique

graphique1.jpg

Champ : France métropolitaine, femmes âgées de 15 à 64 ans.

Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement de la population de 2004 à 2007.

Situation des immigrés et des non-immigrés sur le marché du travail

Champ : France métropolitaine, personnes âgées de 15 à 64 ans (âge à l'enquête) pour les taux d'emploi et les taux d'activité.France métropolitaine, personnes actives âgées de 15 ans et plus (âge à l'enquête) pour les taux de chômage.Source : Insee, enquêtes Emploi du 1er au 4e trimestre 2007.en %Taux d'activitéTaux de chômageTaux d'emploiNon-immigrésImmigrésNon-immigrésImmigrésNon-immigrésImmigrésHommes74,278,26,813,569,167,5Femmes66,256,77,817,361,046,9Total7

0,267,07,315,265,156,8

Graphique 2 : Part des immigrés parmi les actifs ayant un emploi selon le secteur d'activité

graphique2.jpg

Champ : France métropolitaine, personnes ayant un emploi âgées de 15 à 64 ans.

Source : Insee, enquêtes annuelles de recensement de la population de 2004 à 2007

<H3 id=inter3>Les diplômes protègent peu les immigrés du chômage</H3>En 2007, 361 000 immigrés de 15 ans ou plus étaient au chômage, d'après l'enquête Emploi. Les immigrés représentent ainsi 16 % des chômeurs, alors qu'ils ne constituent que 9 % de la population active. Leur taux de chômage est deux fois plus élevé que celui des non-immigrés : 15,2 % contre 7,3 %. Cet écart est dû en partie aux différences de qualifications : les immigrés sont plus nombreux à occuper des emplois peu ou non qualifiés et sont donc davantage exposés au chômage. Mais même à catégorie socioprofessionnelle équivalente, les actifs immigrés demeurent plus souvent sans emploi.

Parmi les immigrés, les femmes sont plus touchées par le chômage que les hommes : leur taux de chômage est de 17,3 % contre 13,5 %. Pour les non-immigrés, l'écart entre le taux de chômage des hommes et celui des femmes est d'un point.

Comme les autres actifs, les jeunes immigrés sont plus touchés par le chômage que leurs aînés : parmi les actifs immigrés âgés de 15 à 24 ans, 28 % sont au chômage, contre 13 % pour les 50 ans et plus. Le taux de chômage des immigrés diminue avec l'âge, mais il reste à un niveau élevé dans toutes les tranches d'âge.

é diplôme égal, les immigrés demeurent plus souvent au chômage que les autres : le taux de chômage des immigrés qui détiennent un diplôme de l'enseignement supérieur est près du triple de celui des autres actifs de niveau équivalent. En revanche, l'écart entre le taux de chômage des immigrés et celui des autres actifs est moins important en l'absence de diplôme (inférieur à 4 points).

Les immigrés actifs nés dans l'Union européenne sont beaucoup moins exposés au chômage que les autres. D'après le recensement, les immigrés venus d'Espagne, d'Italie ou du Portugal, plus âgés que les autres, ont un taux de chômage inférieur d'un point à celui des actifs non immigrés. é l'inverse, les natifs d'Algérie ou de Turquie ont un risque de chômage triple de celui des non-immigrés.

<H3 id=inter4>Un immigré actif sur quatre est diplômé du supérieur</H3>Parmi les 30-64 ans, les immigrés actifs sont trois fois plus nombreux que les non-immigrés à ne posséder aucun diplôme (37 % contre 12 %, d'après les enquêtes annuelles de recensement de la population). En revanche, la proportion de ceux qui ont un diplôme du supérieur se rapproche de celle des non-immigrés (25 % contre 29 %). De 1990 à 2005, le niveau de formation des immigrés actifs a ainsi nettement progressé : en 1990, seuls 12 % des immigrés actifs âgés de 30 à 64 ans possédaient un diplôme de l'enseignement supérieur. Dans le même temps, la part de ceux qui ne disposent d'aucun diplôme est passée de 53 % à 37 %.

Le niveau de formation des hommes immigrés est très proche de celui des femmes immigrées : la part des actifs qui ne possèdent aucun diplôme est identique pour les deux sexes (37 %). La proportion de femmes immigrées possédant un diplôme du supérieur ne dépasse que de 0,8 point celle des hommes, mais elle est inférieure de 5 points à celle des femmes non immigrées.

Le niveau de formation des immigrés actifs diffère selon le pays d'origine. Parmi les 30-64 ans, les immigrés originaires de Turquie, du Portugal et, dans une moindre mesure, du Maroc ou de Tunisie sont particulièrement nombreux à n'avoir aucun diplôme : plus de six immigrés natifs de Turquie sur dix sont dans ce cas. é l'inverse, une part importante des immigrés originaires des pays européens - autres que l'Espagne, l'Italie ou le Portugal - possède un diplôme de l'enseignement supérieur. Les écarts entre hommes et femmes varient également selon le pays d'origine. Les femmes originaires d'un des douze nouveaux pays de l'Union européenne ont un meilleur niveau de formation que leurs compatriotes hommes : elles sont 53 % à posséder un diplôme de l'enseignement supérieur, contre 41 % des hommes. Ces écarts de diplômes selon le pays de naissance s'expliquent en partie par des différences de structure par âge, les immigrés espagnols ou italiens, et dans une moindre mesure portugais, appartenant par exemple à des générations plus anciennes.

<H3 id=inter5>Trois immigrés sur dix occupent un emploi non qualifié</H3>En 2007, 57 % des immigrés de 15 ans ou plus, actifs ou non, ont un emploi, 68 % parmi les hommes et 47 % parmi les femmes, d'après l'enquête Emploi. Le taux d'emploi des femmes immigrées a augmenté de 12 points entre 1990 et 2007, mais reste inférieur à celui des femmes non immigrées (qui a crû de 10 points depuis 1990).

Les immigrés occupent principalement des emplois d'ouvriers ou d'employés : c'est le cas pour 62 % d'entre eux contre 51 % des autres actifs ayant un emploi, d'après le recensement de la population.

46 % des hommes immigrés actifs sont ouvriers, contre 35 % des hommes non immigrés. Les hommes immigrés sont plus souvent ouvriers non qualifiés : quand ils sont ouvriers, ils occupent dans 43 % des cas des postes non qualifiés, contre 36 % pour les non-immigrés. Les cadres représentent 13 % des actifs immigrés et 16 % des actifs non immigrés.

Le tiers des femmes immigrées en emploi occupent des postes d'employées non qualifiées, contre une sur cinq pour les actives non immigrées. Les femmes immigrées sont très présentes dans les métiers des services directs aux particuliers : 22 % exercent ce type de profession, contre 10 % des autres actives.

Plus de quatre immigrés sur dix venus du Maroc, du Portugal ou de Turquie sont ouvriers (tableaux 2 a et b) . Pour les natifs du Portugal, il s'agit plus souvent d'emplois qualifiés : les emplois qualifiés représentent pour eux 52 % des emplois d'ouvriers, contre 44 % pour les immigrés nés au Maroc. Les immigrés originaires du Portugal sont également nombreux à exercer des métiers de services directs aux particuliers (18 % contre 11 % pour l'ensemble des immigrés actifs ayant un emploi). Les immigrés originaires d'Afrique sub-saharienne sont plus souvent employés (39 %) que l'ensemble des immigrés actifs. Les immigrés venus des pays d'Europe autres que l'Espagne, l'Italie et le Portugal sont davantage cadres ou exercent plus souvent une profession intermédiaire.

La majorité des immigrés actifs ayant un emploi est salariée (87 %). Les actifs originaires d'Afrique sub-saharienne le sont dans 93 % des cas. Pour plus de 17 % des actifs venus de Turquie et d'Italie, l'accès au marché du travail se fait en dehors du salariat.

suite et source

Merci pour ces chiffres. Je m'en resservirais ;)

Après, quand on cherche un boulot, il n' y a pas QUE les qualifications. Il y a aussi un comportement, la maitrise d'une langue, plein d'autre critère.

Et le choix d'un employeur dépend de ces critères. Maintenant, si l'excuse de la discrimination est utilisé à chaque fois qu'une hotline téléphonique française n'embauche pas un noir africain qui ne parle pas français, c'est sur qu'on va pas aller bien loin....

Modifié par flo3183

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

donc transpo dit ça :

Sauf que quand ces gens sont arrivé les Français ne voulaient pas de ces travails c'est la raison qui fait qu'on les a fait venir.

ce à quoi tu réponds ça

Leur taux de chômage est deux fois plus élevé que celui des non-immigrés : 15,2 % contre 7,3 %. Cet écart est dû en partie aux différences de qualifications

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Si les étrangers travaillent et cotises pourquoi leur repocher de proffiter des mêmes avantages que les Français ?. :smile2:
Je ne sais pas. Pourquoi voudrais tu que j'ai une réponse à ce genre de question ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
c'est ce que j'appellerai le complexe de reconnaissance.

"je suis tellement infiniment reconnaissant d'avoir trouvé un job providentiel qui me permette de nourrir ma famille, que j'en oublie que tout ceci n'est qu'un échange qui profite aux deux parties et pas forcément dans des proportions équivalentes".

quand on sera sorti de ça on aura fait un grand pas. :smile2:

Voilà ;) .

Je crois qu'il ne comprend pas même ce qu'il dit.

Il ne veut pas qu'on voit les immigrés comme des exploités et ne veut pas comprendre que la majorité des immigrés de fraiche date sont dans ce cas. C'est un peu facile de dire "oui mais c'est pas vrai, y'en a qui ..." sans s'arrêter à la flopée de vagues études fumeuses qui affirment qu'une majorité est bien dans ce cas (oui, une majorité n'est pas la totalité mais dans un débat, c'est vite oublié).

Bref, il en arrive a expliquer, pour dire que les immigrés ne sont pas des analphabètes qu'il faut dénigrer, chose que personne n'a même sous-entendu ici, que certaines professions sont dégradantes ... oui oui, il n'explique pas qu'elle sont mésestimées, mais dégradantes.

Et bien monsieur, je ne vous félicite pas ! Considérer tout les éboueurs, maçons, etc ... comme des analphabète illettrés ! Suite au discours que vous avez tenu jusqu'ici, vous devriez avoir honte ! Eboueur ou maçon sont des travaux exténuants, mal rémunérés, et très utiles à la société ! Le gens qui se démène dans ces métiers, immigrés ou non, sont des gens extrêmement respectables, mais malheureusement assez peu respectés. Ne pas supporter que quelqu'un insinue que les immigrés font souvent ces métiers en arrivant, c'est un manque de respect total envers ces profession !

Clair. ;)

Merci pour ces chiffres. Je m'en resservirais ;)

Après, quand on cherche un boulot, il n' y a pas QUE les qualifications. Il y a aussi un comportement, la maitrise d'une langue, plein d'autre critère.

Et le choix d'un employeur dépend de ces critères. Maintenant, si l'excuse de la discrimination est utilisé à chaque fois qu'une hotline téléphonique française n'embauche pas un noir africain qui ne parle pas français, c'est sur qu'on va pas aller bien loin....

Tu a oublié le reste de la phrase: ;)

Mais même à catégorie socioprofessionnelle équivalente, les actifs immigrés demeurent plus souvent sans emploi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Tu a oublié le reste de la phrase: :smile2:

Mais même à catégorie socioprofessionnelle équivalente, les actifs immigrés demeurent plus souvent sans emploi.

bah flo est connu pour occulter les parties qui le dérange.

c'est pô nouveau ;) .

sinon transpo, tu parles de la vague d'immigration des années 60 non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
Et bien monsieur, je ne vous félicite pas ! Considérer tout les éboueurs, maçons, etc ... comme des analphabète illettrés ! Suite au discours que vous avez tenu jusqu'ici, vous devriez avoir honte ! Eboueur ou maçon sont des travaux exténuants, mal rémunérés, et très utiles à la société ! Le gens qui se démène dans ces métiers, immigrés ou non, sont des gens extrêmement respectables, mais malheureusement assez peu respectés. Ne pas supporter que quelqu'un insinue que les immigrés font souvent ces métiers en arrivant, c'est un manque de respect total envers ces profession !
Quant on ne sait pas lire, on s'abstient de répondre n'importe quoi !
les éboueurs, maçons, etc ... comme des analphabète illettrés

Tu peux nous montrer la source de ces propos que tu m'accordes ? La seule fois ou j'ai écris maçon, c'est quand j'ai raconté les conditions d'arrivée de mon père en France. Oui, il a commencé comme maçon ! Ai je écris qu'il était analphabète ??? Par respect pour mon père et pour tous ceux qui sont reconnaissants d'avoir été accueilli par la France, et par respect pour ce passionnant débat, évite d'apporter des interprétation erronées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Au départ, quand Sarkozy a lancé cette phrase, ça ne servait pas à grand chose car les "étrangers" qu'il visait, étaient en réalité, français. Ce sont les jeunes qui se révoltent, pas leurs parents. C'est vrai que ce ne doit pas être évident d'être partagé entre deux cultures.

J'aime bien le témoignage de Brownies, ça donne une vision plus positive de l'immigration, de cette immigration qui ne fait pas de bruit et qui n'intéresse pas les médias, de cette immigration qui m'apporte la mode et la cuisine aux couleurs et épices dont je rafole. :smile2:

Je ne sais pas si les personnes issues de l'immigration sont plus touchées par le chômage que les autres. Ce que je sais, c'est que les jeunes, globalement, sont les principales victimes du chômage. Et depuis le début de la crise, la fermeture des entreprises doit avoir fait chavirer les chiffres du chômage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
den18 Membre 111 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je pense que la chose qui n'arrange rien c'est la double nationnalité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
bah flo est connu pour occulter les parties qui le dérange.

c'est pô nouveau ;) .

sinon transpo, tu parles de la vague d'immigration des années 60 non?

Oui ;) .

De toute maniere on dira ce qu'on veut mais il est des réalitées en France il est plus difficile de trouver un travail quand on s'appelle Mohamed que Florent. :smile2:

Je pense que le passé colonialiste de la France a encore de beau jour devant lui heureusement que les mentalitées évolues un peu grace a la mixité sociale de notre pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)
Oui ;) .

De toute maniere on dira ce qu'on veut mais il est des réalitées en France il est plus difficile de trouver un travail quand on s'appelle Mohamed que Florent. :smile2:

absolument et c'est pas moi qui dirait le contraire.

"é diplôme égal, les immigrés demeurent plus souvent au chômage que les autres : le taux de chômage des immigrés qui détiennent un diplôme de l'enseignement supérieur est près du triple de celui des autres actifs de niveau équivalent."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
Quant on ne sait pas lire, on s'abstient de répondre n'importe quoi !

Tu peux nous montrer la source de ces propos que tu m'accordes ? La seule fois ou j'ai écris maçon, c'est quand j'ai raconté les conditions d'arrivée de mon père en France. Oui, il a commencé comme maçon ! Ai je écris qu'il était analphabète ??? Par respect pour mon père et pour tous ceux qui sont reconnaissants d'avoir été accueilli par la France, et par respect pour ce passionnant débat, évite d'apporter des interprétation erronées.

Bon, mise à part que tu commence à royalement me taper sur le système à tout déformer, je vais essayer de résumer ta participation au débat depuis le début :

Quelqu'un : Les immigrés font des boulots que les français n'aiment pas (sous entendu, dans le batiment - genre maçon, parce qu'un maçon, ça n'a pas l'air évident dons je le précise, ça fait parti du batiment - ou éboueurs, ou etc..)

Toi : Arretez de traiter les immigrés d'analphabètes

Quelqu'un : euh ... on a pas dit ça, on dit qu'on les exploite

Toi : C'est encore plus dégradant

Quelqu'un : euh ... ben pour nous surtout

Toi : Même pas vrai parce que ca veut dire que les immigrés font des boulots de merde pour les cons

Quelqu'un : euh ... je crois pas ...

Toi : Mon papa à moi, il a un super boulot et il en a chié. Donc les immigrés, il faut arreter de dire qu'ils font que des boulots de merde, même s'il en a fait un en arrivant.

Quelqu'un : Arrete, puisqu'on te dit que c'est pas des boulots de merde mais que c'est un fait que les immigrés fraichement arrivé se retrouvent ou se sont retrouvés pour la plupart là-dedans

Toi : Mais mon papa, c'est un génie et il a été maçon

Ce en quoi, je ne saurais que répondre ... euh ... oui ... et alors ?

Résumons donc :

- On t'explique qu'eboueur, ça n'est pas dégradant et ça ne sous-entend pas analphabète

- On t'explique que les immigrés font très souvent ces boulots là en arrivant en France (étude à l'appuis d'ailleurs)

- On t'explique que s'il y a autant de boulot dans ces domaines, c'est parce que ceux qui sont déjà bien installés en France n'en veulent pas pour des raisons x ou y (sinon comment expliquer qu'il y ait encore du boulot avec autant de chomage)

Alors arrète de nous ramener ton père sur le tapis qui est surement quelqu'un de très bien et très intelligent mais qui n'a plus rien d'une immigré récent (d'ailleurs, lorsqu'il l'était il faisait quoi ? maçon, donc ça abonde dans le sens de ce qu'on dit depuis le début !). Arrete de penser que c'est dégradant pour les immigrés de dire ce qui est, à savoir qu'ils font des boulots que personne ne veut parce que la mentalité fait qu'ils ne seront pas pris autre part simplement parce qu'ils sont étranger. Nous n'avons à aucun moment manqué de respect à ton père, qui a eu du mérite, malgré ses qualifications, de devenir maçon le temps d'être reconnu à sa juste valeur. Mais bon, c'est ce que j'explique depuis le début, donc ça doit être un manque de respect envers ton père de dire qu'il a du mérite ...

On est en plein milieu d'une conversation surréaliste où on te dit : "les français sont des connards " et toi, tu répond "arretez c'est dégradant pour les autres". C'est la quatrième dimension ...

Bref, je vais arreter là. La mauvaise foi et les débats puérils qui tournent en rond, ça me tape grave sur le système et je ne viens pas sur ce forum pour m'enerver.

A bon entendeur ...

<edit>

Ah, et j'ajouterai aussi que je suis petit-fils d'un immigré, et j'en fait pas tout un pataquès pour donner du poids à ce que je dis. Surtout qu'en 1905, date à laquelle mon grand père est arrivé en France, on était surement moins tendre avec les étrangers. Surtout russes.

</edit>

Modifié par _plop_

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
;) J'adore ta façon d'interpréter les choses. Tu devrais postuler dans Voici ou voila ! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)
absolument et c'est pas moi qui dirait le contraire.

"é diplôme égal, les immigrés demeurent plus souvent au chômage que les autres : le taux de chômage des immigrés qui détiennent un diplôme de l'enseignement supérieur est près du triple de celui des autres actifs de niveau équivalent."

éa c'est vrai. J'ai eu bien plus de mal que les autres de ma promo à trouver l'employeur pour mon alternance. Ensuite, je sais que certaines régions sont plus neutres que d'autres, face à l'intégration dans leurs entreprises de personnes de couleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

C'est vrai il est plus délicat dans les campagnes de faire sa place quand on a un nom a consonence étrangére que dans les grandes villes.

Questions de mentalités.

Aprés il est évident que tous les employeurs ne sont pas les mêmes fort heureusment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Brownies Membre 4 405 messages
L'ignorant des ignorés‚ 30ans
Posté(e)

Tout dépend aussi de l'age de l'employeur. Quand cette génération aura pris sa retraite, les choses iront mieux pour tout le monde, pour les personnes issues de l'immigration, mais aussi, pour les femmes qui ont bien du mal à se sortir du carquant "mère de famille", pour les homo qui doivent encore se taire sur leur vie privée, pour les sidéens qui doivent cacher leur maladie...

Les jeunes sont bien plus ouverts d'esprits que leurs parents et, les parents que je connais sont les premiers à le reconnaître :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
Les jeunes sont bien plus ouverts d'esprits que leurs parents et, les parents que je connais sont les premiers à le reconnaître ;)
C'est vrai, mais ils évoluent, grâce à nous. Quand j'étais plus jeune, nous avions la consigne de ne pas fréquenter d'étrangers, pour des histoires de différence de religions et de coutumes.

Mes copains et copines, sommes de toutes les couleurs et pour nous, ça ne change rien. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)
Tout dépend aussi de l'age de l'employeur. Quand cette génération aura pris sa retraite, les choses iront mieux pour tout le monde, pour les personnes issues de l'immigration, mais aussi, pour les femmes qui ont bien du mal à se sortir du carquant "mère de famille", pour les homo qui doivent encore se taire sur leur vie privée, pour les sidéens qui doivent cacher leur maladie...

Les jeunes sont bien plus ouverts d'esprits que leurs parents et, les parents que je connais sont les premiers à le reconnaître :smile2:

éa j'en doute fort. Tant que nous n'abandonneront notre instinct primaire dirigeant la plus par de nos mentalités. Tant que nos émotions influeront sur notre logique. Tant que l'humanité refusera une évolution profonde en elle même. Les Hommes continueront leur cercle éternelle de stupidité et de médiocrité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_plop_ Membre 2 325 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
;) J'adore ta façon d'interpréter les choses. Tu devrais postuler dans Voici ou voila ! :smile2:

Bien sûr, et je ferais des reportages photo sur tout ces immigrés qui font la manche, touchent le rmi, vivent dans des squats et essaient de ramener leur famille en France pour vivre des allocs. Parce que c'est la ligne rédactionnelle de ces torchons. J'ajouterais des petits détails bien croustillants comme le fait qu'ils mangent des bébés dans les caves, qu'ils torturent les chatons pour s'amuser comme d'autres jouerais aux cartes et qu'ils ne connaissent pas la marseillaise. Ca, c'est juste le petit plus pour faire plaisir à ceux qui ont besoin de se faire plus victime qu'ils ne le sont. Ils auront matière à porter plainte, ça leur passera le temps au lieu de venir se plaindre même quand on dit qu'ils sont travailleurs, courageux et pas assez récompensés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toutouille Membre 496 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)
éa j'en doute fort. Tant que nous n'abandonneront notre instinct primaire dirigeant la plus par de nos mentalités. Tant que nos émotions influeront sur notre logique. Tant que l'humanité refusera une évolution profonde en elle même. Les Hommes continueront leur cercle éternelle de stupidité et de médiocrité.
que veux tu dire par instinct primaire ? En effet, je n'ai pas l'impression que les gens naissent racistes. Ils le deviennent en fonction de leur contexte socio-culturel.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ozy Mandias Membre 1 187 messages
Homme sur terre, Sur-homme aux cieux.‚ 92ans
Posté(e)

Je ne parlait pas du racisme. Le racisme n'est qu'une conséquence des émotions émises par notre instincts.

Je parle de toute nos réaction, idéologie et la plus par de nos opinion qui ne sont que superficiel imposé par les autre et auto convainc par nous même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant