Littératures de l'imaginaire

Invité Le Génie
Invité Le Génie Invités 0 message
Posté(e)

Heureux que vous soyez heureux mon ami... :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Stéph_ou Membre 2 593 messages
Agitateur de bonne humeur‚ 27ans
Posté(e)

Ma prof de francais me soutiens que le genre de litterature que je qualifie comme fantastique (JJR tolkien, Seigneur des A., pour exemple) est en réalité le genre merveilleux... Ben fallait le savoir hein...

Pour moi ca restera quand même du fantastique (que ma prof de français definis comme une histoire se déroulant dans le monde réel avec des fait irréel ou invraissemblalbe... pour vous faire une idée de la chose, lisez la nouvelle "Continuité des parc" pour vous faire une idée de ce que qualifirai le genre fantastique d'après ma prof de français... et très certainement pas que la mienne...)

Enfin, qu'en pensez vous ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je viens de terminer L'Etrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman. Le titre original est The Graveyard book en hommage au Livre de la Jungle de Rudyard Kipling dont l'auteur est fan. L'histoire est vraiment très sympa et on s'attache au jeune héros, qui se trouve réfugié dans un cimetière parce qu'il a un assassin à ses trousses. On fait connaissance avec les habitants du cimetière qui sont les protecteurs de l'enfant. C'est une histoire sombre et drôle à la fois. J'ai surtout apprécié la description haute en couleur des fantômes du cimetière. Une ambiance digne d'un film de Tim Burton, comme je les aime.

Je termine par une citation d'un fantôme qui résume bien Nobody Owens :

On est toujours soi, ça n'change pas, et on change toujours, y a rien à faire.

091117105837843743.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)
Ma prof de francais me soutiens que le genre de litterature que je qualifie comme fantastique (JJR tolkien, Seigneur des A., pour exemple) est en réalité le genre merveilleux... Ben fallait le savoir hein...

Pour moi ca restera quand même du fantastique (que ma prof de français definis comme une histoire se déroulant dans le monde réel avec des fait irréel ou invraissemblalbe... pour vous faire une idée de la chose, lisez la nouvelle "Continuité des parc" pour vous faire une idée de ce que qualifirai le genre fantastique d'après ma prof de français... et très certainement pas que la mienne...)

Enfin, qu'en pensez vous ?

Je suis d'accord avec elle :coeur:

Je viens de terminer L'Etrange vie de Nobody Owens de Neil Gaiman. Le titre original est The Graveyard book en hommage au Livre de la Jungle de Rudyard Kipling dont l'auteur est fan. L'histoire est vraiment très sympa et on s'attache au jeune héros, qui se trouve réfugié dans un cimetière parce qu'il a un assassin à ses trousses. On fait connaissance avec les habitants du cimetière qui sont les protecteurs de l'enfant. C'est une histoire sombre et drôle à la fois. J'ai surtout apprécié la description haute en couleur des fantômes du cimetière. Une ambiance digne d'un film de Tim Burton, comme je les aime.

Je termine par une citation d'un fantôme qui résume bien Nobody Owens :

091117105837843743.jpg

Pas sûr que ça soit le genre d'ambiance que j'aime en revanche :blush:

Pourtant, j'adore cet auteur :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
Pas sûr que ça soit le genre d'ambiance que j'aime en revanche :blush:

Pourtant, j'adore cet auteur :coeur:

Tu n'aimes pas les univers macabres ? ça se rapproche énormément du cinéma de Tim Burton. J'imagine que tu n'es pas spécialement fan alors...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Absolument pas en effet :blush:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité KARBOMINE
Invité KARBOMINE Invités 0 message
Posté(e)

et la série des princes d'ambre ?? quelqu'un les a lus ?

Modifié par KARBOMINE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

C'est rare que je poste pour parler d'un livre que je n'ai pas du tout apprécié.Il faut un début à tout.

C'est le tome 1 de Tara Duncan. Je sais que cette série a beaucoup de succès auprès des ados et pré-ados et j'ai voulu connaître l'univers de cette "sortcelière". On peut faire des parallèles avec Harry Potter mais ce sont surtout les différences qui m'ont frappée. S. Audouin-Mamikonian a voulu elle aussi créer un univers particulier avec un monde à part -AutreMonde- qui a ses propres règles, ses habitants particuliers (dont certains empruntés à la mythologie grecque), son langage, etc. J'ai trouvé que l'auteur abusait beaucoup du vocabulaire particulier des sortceliers, ce qui m'a gênée voire freinée au début de ma lecture. Après, je n'ai pas accroché au style de l'auteur : très foisonnant, ça part un peu dans tous les sens. Enfin, et il faut bien dire ce qui est, les aventures de Tara Duncan ne m'ont pas du tout passionnée et je ne tiens pas à en connaître la suite surtout quand on sait qu'il y aura 10 tomes !!!

J'ai lu le livre en diagonale pour suivre la trame de l'histoire.

10030703173333033.jpg

Pour moi, ce livre n'arrive pas à la cheville d'Harry Potter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Plimsoll Membre 4 671 messages
Terrien d'eau douce‚ 32ans
Posté(e)

9782841724185.gif

«Cette époque vacille au bord d'un abîme ténébreux et, comme fascinée, plonge frileusement le regard dans les yeux vitreux du chaos. Les dieux s'affairent inlassablement, sans répit, se tournent et se retournent dans leur sommeil, se réveillent pour tramer de nouveaux forfaits. Leur progéniture bâtarde, les centaines de millions d'esprits de la roche, des ruisseaux et des arbres, de l'espace, du temps et des émotions, découvrent que les vieilles serrures sont vermoulues. La poterne du destin est entrebâillée. Le monde affronte un âge de terreur, de conflits, de sorcellerie, de bouleversements et d'un désespoir encore plus profond parmi les mortels. Et les falaises de glace continuent de progresser.»

Le premier volume du nouveau cycle de Glen Cook, après l'excellentissime Compagnie noire et le loufoque Garret détective privé, je retrouvais donc un auteur connu et apprécié. Mais sur ce coup là je dois avouer que j'ai eu énormement de mal a franchir le cap de la centaine de page, un univers trop vaste peuplé de moult peuple aux religions variées et le tout sans la moindre carte pour se repérer. On passe d'un personnage a l'autre sans trop creuser, bref la galère.

Aussi ai-je laché l'affaire une fois la centaine de pages atteintes. Les mois ayant passés, j'y suis revenu en repartant de zéro (après un suicide cérébral a coup de twilight et une petite ronde avec le guet municipal d'Ankh Morpok :blush:).

Et là je suis parvenu au bout, verdict :

Glen Cook est ici très long a mettre en place son univers, les détails foisonnent mais sont amené pêle-mêle, la syntaxe est plaisante, de belles tournures d'esprit et une trame de fond interressante, de belles guerres de religion sans une once de manichéisme, des complots, trahisons, bref de la matière et pourtant il y a un grand manque : un personnage central. Et oui celui qui est censé tenir ce rôle se montre fade et sans ambitions, trop docile, pas assez humain. Bref je m'attendais a mieux venant du créateur de Toubib et Qu'un-oeil.

En résumé une lecture qui laisse un arrière goût amer, ça ouvre l'appétit mais ne parvient pas a la rassasier pleinement, un peu comme les apéritifs dinatoire, sur le coup ça va mais une heure après on se retrouve avec l'estomac dans les talons.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

100617104848282633.jpg

titre : Neverwhere

auteur : Neil Gaiman

genre : fantasy urbaine

date :1996

édition : J'ai lu

nombre de pages : 350

Résumé :

Un soir, Richard Mayhew, jeune Londonien, sauve la vie d'une étrange jeune fille, Porte. A partir de là, son destin bascule : il perd sa fiancée, plus personne ne le reconnaît, il est transparent. Il décide alors de suivre Porte dans son monde, le Londres d'En Bas. Dans cet univers parallèle, il va aider Porte dans sa quête et tenter de retrouver sa vie d'avant.

Notre avis :

Sorte de conte confrontant deux Londres parallèles : celui d'en haut et celui d'En Bas. Dans le Londres d'En Bas, il y a des mendiants, des rats, des assassins mais également les mêmes stations de métro que dans le Londre d'en haut avec leur sens littérale. Neil Gaiman propose une métaphore de notre société où les plus démunis sont ignorés, invisibles à nos yeux.

Le Londres d'En Bas présente une société féodale et magique. Comme toujours avec Neil Gaiman (La vie de Nobody Owens), le langage entre les deux mondes diffère. L'auteur nous présente une galerie de personnages plus atypiques les uns que les autres : deux assassins cyniques et sadiques à souhait, un Marquis de Carabas, un ange, une jeune fille prénommée Porte capable d'ouvrir des passages là où il n'en existe pas, un garde du corps très particulier...

J'ai beaucoup aimé les deux assassins, burlesques à souhait.

Un livre très agréable où l'on tente de faire des parallèles entre les deux Londres et où l'on se rend compte que l'esprit d'entraide, l'humanité, ne sont pas forcément là où on les attend.

J'apprécie cet auteur, dont c'est le deuxième roman que je lis. Sa façon de construire les personnages permet de situer tout de suite les différents univers. Leur langage, en fonction de leur univers est différent, il en va de même de l'habillement et de l'époque. Il n'y a pas de confusion possible entre les deux mondes. En revanche, le plus cruel n'est pas forcément celui que l'on pense.

Une histoire à découvrir et à lire avec beaucoup de plaisir.

Quelques citations pour vous donner envie d'aller vers le roman :

Croup et Vandemar, annonça-t-il d'une voix suave, Maison de Tradition. Obstacles oblitérés, nuisances éradiquées, amputation des membres gênants et dentisterie à l'ancienne.
J'ai toujours estimé, dit-il, que la violence était le dernier recours de l'incompétence, et les menaces vaines, le refuge ultime de l'ineptie absolue.
Vous savez, monsieur Vandemar, je suis en cet instant sous le coup d'un bonheur, d'un ravissement, pour ne pas dire sous l'emprise d'une extase trop complète et infinie pour maugréer, protester ou regimber - après avoir eu l'occasion d'accomplir ce que nous savons le mieux faire...
Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TimoooPS3
Invité TimoooPS3 Invités 0 message
Posté(e)

J'viens de finir "Cellulaire" de Stephen King, quelqu'un l'a lu, qu'en pensez-vous ?

Connaissez-vous d'autres livres traitant le thème ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

ça parle de quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité TimoooPS3
Invité TimoooPS3 Invités 0 message
Posté(e)

Salut,

Le livre parle de l'histoire de personnes ayant survécues à "l'Impulsion" (tout les posesseurs de téléphones portables reçoivent un appel vidant leurs esprits et les transformes en tarrés sanguinaires) tentants de trouver une réponse au chaos qui règne sur les Etats-Unis, voir le monde entier.

Les surviants se retrouvent guidés vers un lieu où il n'y a pas d'antenne-relais, ni portables, où ils pourraient vivre normalement et à l'abri des "phonistes" mais le problème, c'est qu'ils font partis des derniers "normaux", ils doivent donc échapper aux cinglés qui font la peau à tous ceux qui ont le malheur de tomber nez-à-nez avec eux et survirvre jusqu'à cet endroit dit "tranquille" sans savoir ce qu'ils y trouveront vraiment...

Voilà j'éspère que pour le résumé sa ira. Bye. :rtfm:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Adrien1er
Invité Adrien1er Invités 0 message
Posté(e)

Stephen King a toujours été un maître incontestable de ce genre de littérature, sa saga sur la Tour Sombre en deux Volume extra!

aussi le Fléau, Carrie, Christine, et bien d'autres c'est un des meilleurs de ce genre de littérature! ( deux gros volumes pour la Tour Sombres+ de 1000 pages)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

10110705025367586.jpg

Honneur aux Maîtres de la Chasse ! Honneur aux Chasseurs ! En cette 974e Chasse de notre illustre histoire, 47 membres de notre espèce ont chassé vaillamment d'Eclipse en Eclipse, et 19 d'entre eux ont déjà rejoint leurs illustres ancêtres Honneur aux Proies Sacrées 74 d'entre elles nous ont vaillamment combattus, et, pour la 398 e fois elles ont eu au moins un survivant, qui a été amené ici, afin que vous puissiez voir les récompenses qui attendent une Proie victorieuse. Nous vous saluons, Honorables Proies, au début du 975e cycle de Chasse de cette ère. La Chasse commence à l'aube ! (fnac.com)

C'est l'histoire d'une chasse sur une planète qui ne s'appelle plus Ténébreuse. Le roman aurait pu être intéressant mais je n'y ai pris aucun plaisir. L'intrigue s'apparente à celle de Running man de Stephen King (1982) même si elle lui est antérieure, mais elle ne ménage pas du tout le suspense que l'on peut trouver dans l'oeuvre comparée. Très très déçue par ce roman où on n'a plus rien de l'ambiance de Ténébreuse même si l'un des personnages est une "empathe". Ah, on est très loin des excellents cycles L'Age de Damon Ridenow ou L'Age de Régis Hastur ou même Les Ages du Chaos. Ici, le cycle Unité -d'où est tiré le roman- démarre bien mal et ne présage rien de bon pour la suite. On verra. Cependant, je savais que les oeuvres de La Romance de Ténébreuse n'étaient pas d'égale qualité. J'en veux pour preuve ce tome-ci.

A oublier de toute urgence !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Il y a longtemps, j'avais lu le cycle du Lion de Macédoine de David Gemmell : j'avais adoré. Est-ce que vous connaissez d'autres livres de fantasy se passant à l'époque de l'Antiquité? J'ai envie de lire des histoires évoquant la légion romaine.

Avis aux amateurs !

Si vous en connaissez qui ne sont pas dans la catégorie fantasy, je prends quand même ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

Il y a longtemps, j'avais lu le cycle du Lion de Macédoine de David Gemmell : j'avais adoré. Est-ce que vous connaissez d'autres livres de fantasy se passant à l'époque de l'Antiquité? J'ai envie de lire des histoires évoquant la légion romaine.

Avis aux amateurs !

Si vous en connaissez qui ne sont pas dans la catégorie fantasy, je prends quand même ;).

Effectivement, le Lion de Macédoine valait le détour :)

Le seul qui me vient en tête et qui correspond à peu près à tes critères serait "le Roi d'Ys" de Poul et Karen Anderson... tu trouveras un sujet sur la légende sur le forum, mais je n'avais pas fait de fiche tiens.

J'ai lu les 2 volumes, c'est pas mal mais je pense qu'il doit y avoir encore des volumes à paraître.

Infos ici :

Le roi d'Ys

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Merci infiniment Béli, je prends bonne note du titre que tu me proposes :bo:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant