Aller au contenu

Le trou de la couche d'ozone est désormais plus grand que l'Antarctique

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 18ans Posté(e)
Petit ours Membre 4 023 messages
Forumeur alchimiste‚ 18ans
Posté(e)

http://www.slate.fr/story/215850/trou-de-la-couche-dozone-desormais-plus-grand-que-antarctique

Le Service européen Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère rapporte une nouvelle alarmante: le trou dans la couche d'ozone, qui se forme chaque année au-dessus de l'Antarctique, est plus important que d'habitude. Au point qu'il dépasse désormais la dimension du Continent blanc.

La couche d'ozone est une couche de la stratosphère terrestre, située entre 15 et 50 km d'altitude, et qui protège la planète des rayons ultraviolets du soleil. Pendant la saison printanière de l'hémisphère Sud, de septembre à décembre –en ce moment même donc–, un trou y apparaît, notamment provoqué par les activités humaines. Au cours des dernières semaines, ce trou a atteint des dimensions inquiétantes et est désormais plus grand que 75% des trous d'ozone à ce stade de la saison depuis 1979, précise La Libre Belgique.

Heureusement, le tableau n'est pas entièrement sombre. La couche d'ozone est en train de se reconstituer progressivement, notamment grâce à un traité appelé le protocole de Montréal, signé en 1987 par vingt-quatre pays et la Communauté économique européenne.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre Posté(e)
Pierrot89 Membre 3 623 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le risque de destruction de la "couch" d'ozone stratosphérique est important car l'ozone protège non seulement les hommes mais aussi les animaux et les plantes ... 

C'était un risque encore plus dramatique que le risque climatique mais là on observe que l'intelligence humaine et les chercheurs ont trouver le diagnostique et les remèdes (quasi suppression des émissions de molécules halocarbures molécules organiques contenant du chlore, du fluor, du brome, de l'iode, de type CFC entre autres...)..

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 18 561 messages
scientifique‚
Posté(e)

Encore une fois la découverte du trou de la couche d'ozone ne date que de 1960. On ne sait rien de ce qu'il était auparavant. Sa surface évolue de façon saisonnière. Rien ne dit qu'il est couplé exclusivement aux gaz d'origine naturelle ou humaine.

En s'accusant de creuser le trou, l'humanité a décidé de bannir certains gaz frigorigène (les fluo-chloro-alcane) qui au laboratoire détruisent l'ozone. C'est une noble action sans preuve scientifique !

Mais on ignore totalement la cause réelle (volcanisme ou l'homme) de la variation saisonnière de la surface du trou de la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique.

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×