Aller au contenu

Le contenu du château de La Rochepot aux enchères.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Animateur Posté(e)
goods Animateur 32 457 messages
.‚
Posté(e)

Le contenu du château de La Rochepot aux enchères.

Fermé depuis le 5 octobre 2018, jour de l’arrestation de son propriétaire ukrainien sur fond de malversations financières, le château de La Rochepot continue de sombrer. Le 10 octobre prochain, la quasi-totalité du mobilier, des livres et objets d’arts, saisis par la justice, sera proposée aux enchères par Me Grégoire Muon à Beaune. Pour les habitants de la commune, passionnés et amoureux de l’historique bâtisse bourguignonne, c’est un déchirement. Près de cinq-cents lots figurent au catalogue.image.thumb.png.477e558f279069d120ff5d1c5c8457b9.png

Occupé depuis l’époque gallo-romaine, le site doit sa première renommée à la famille Pot. Au XIVe siècle, à son retour de croisade, Régnier Pot (1362-1432) acquiert le vieux château de La Roche-Nolay. Conseiller du duc de Bourgogne et chambellan du roi de France, il le reconstruit et lui donne son nom. De cette illustre famille, c’est surtout le nom de Philippe Pot (1428-1493), le fils de Régnier, qui est fameux. La première raison tient à la célébrité de son tombeau, conservé au musée du Louvre. Grand sénéchal de France et conseiller du roi Louis XI, l’homme poursuit à La Rochepot l’œuvre de son père. Par la suite propriété d’Anne de Montmorency au XVIe siècle et du Cardinal de Retz au XVIIe, le château doit son salut à la famille Carnot. Rachetée par Cécile Carnot, épouse du président Sadi, la bâtisse fait l’objet à partir de 1893 d’une longue restauration sur près de 30 ans, en premier lieu supervisée par l’architecte des monuments historiques de Dijon, Charles Suisse. Certains éléments sont reconstruits, d’autres imaginés, conférant au bâtiment un aspect qui fait aujourd’hui sa célébrité. Hautes toitures pointues, gargouilles, Moyen Âge fantasmé : La Rochepot devient un château du XIXe siècle. 

L’ensemble mis en vente le 10 octobre prochain  ne constitue pas exactement la totalité du contenu de l’édifice. Certains meubles, jugés trop indissociables du lieu, ne figurent pas au catalogue.

Source et suite de l'article.

Modifié par goods
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 1 622 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, goods a dit :

Le contenu du château de La Rochepot aux enchères.

Fermé depuis le 5 octobre 2018, jour de l’arrestation de son propriétaire ukrainien sur fond de malversations financières, le château de La Rochepot continue de sombrer. Le 10 octobre prochain, la quasi-totalité du mobilier, des livres et objets d’arts, saisis par la justice, sera proposée aux enchères par Me Grégoire Muon à Beaune. Pour les habitants de la commune, passionnés et amoureux de l’historique bâtisse bourguignonne, c’est un déchirement. Près de cinq-cents lots figurent au catalogue.image.thumb.png.477e558f279069d120ff5d1c5c8457b9.png

Occupé depuis l’époque gallo-romaine, le site doit sa première renommée à la famille Pot. Au XIVe siècle, à son retour de croisade, Régnier Pot (1362-1432) acquiert le vieux château de La Roche-Nolay. Conseiller du duc de Bourgogne et chambellan du roi de France, il le reconstruit et lui donne son nom. De cette illustre famille, c’est surtout le nom de Philippe Pot (1428-1493), le fils de Régnier, qui est fameux. La première raison tient à la célébrité de son tombeau, conservé au musée du Louvre. Grand sénéchal de France et conseiller du roi Louis XI, l’homme poursuit à La Rochepot l’œuvre de son père. Par la suite propriété d’Anne de Montmorency au XVIe siècle et du Cardinal de Retz au XVIIe, le château doit son salut à la famille Carnot. Rachetée par Cécile Carnot, épouse du président Sadi, la bâtisse fait l’objet à partir de 1893 d’une longue restauration sur près de 30 ans, en premier lieu supervisée par l’architecte des monuments historiques de Dijon, Charles Suisse. Certains éléments sont reconstruits, d’autres imaginés, conférant au bâtiment un aspect qui fait aujourd’hui sa célébrité. Hautes toitures pointues, gargouilles, Moyen Âge fantasmé : La Rochepot devient un château du XIXe siècle. 

L’ensemble mis en vente le 10 octobre prochain  ne constitue pas exactement la totalité du contenu de l’édifice. Certains meubles, jugés trop indissociables du lieu, ne figurent pas au catalogue.

Source et suite de l'article.

ET ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 51ans Posté(e)
jimetpam Membre 1 622 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
il y a 15 minutes, Tor boudine a dit :

Et c'est bien triste.

Oui. Après y a des choses plus graves. :)

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 128ans Posté(e)
soisig Membre 14 629 messages
Devezh mat‚ 128ans
Posté(e)
il y a 53 minutes, Tor boudine a dit :

Et c'est bien triste.

Pourquoi ? 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 7 777 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

c'est notre patrimoine historique !!

l'Etat  devrait faire acte de préemption !

sans parler des Monuments Historiques !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 66ans Posté(e)
Plouj Membre 77 928 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 1 minute, boeingue a dit :

c'est notre patrimoine historique !!

l'Etat  devrait faire acte de préemption !

sans parler des Monuments Historiques !

Faut contacter Stéphane Berne, il organisera une loterie !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×