Aller au contenu

Jung et le grand sage

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
system3 Membre 242 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Carl Gustav Jung dans ses études sur l'expérience mystique est entré en contact avec une tribu primitive. Voyant un homme âgé de la tribu seul assis au bord d'un cours d'eau il s'approche de lui et lui demande :

- À quoi pensez-vous grand sage ?

Le vieille homme se retourne alors vers Jung et lui répond :

- Tu me crois fou ?! Je ne suis pas entrain de penser... je regarde.

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 502 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)

Karl jung ou l'acceptation de son ombre, de sa propre face sombre que nous rejetons par notre éducation judeo chrétienne sur l'extérieur : le diable, le pêché, le méchant patron, le gouvernement, jamais sur soi-même 

Connaître son ombre et même... la nourrir, la nourrir, savoir que l'on est capable physiquement comme socialement de grande cruauté tout en gardant le contrôle, c'est une force.

Évidemment une force pour qui s'equilibre par une philosophie de vie, ce n'est en aucun cas une justification de la violence, c'est être prêt, totalement prêt et donc à commencer par la sienne.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 242 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 26 minutes, zenalpha a dit :

Karl jung ou l'acceptation de son ombre

Oui il disait notamment : "Personne n'est empêché par lui-même."

Je pense qu'il faut en conclure qu'il ne croyait pas au refoulement (contrairement à Freud).

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 17 462 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, system3 a dit :

je regarde.

 

Donc il pense. L'œil ne distingue pas les choses, il transmet au cerveau qui les reconnaît. Et s'il n'a jamais vu cette chose, il ne la voit pas.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 242 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 14 minutes, Talon 1 a dit :

Donc il pense. L'œil ne distingue pas les choses, il transmet au cerveau qui les reconnaît. Et s'il n'a jamais vu cette chose, il ne la voit pas.

 

Je regarde donc je pense ?!

Talon serait-il le nouveau Descartes ? :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 787 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

je pense donc , je suis .

être ou ne pas être ( tel serait UNE question ? ) .

bonne journée

  • Waouh 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
system3 Membre 242 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
il y a 13 minutes, le merle a dit :

bonjour

je pense donc , je suis .

être ou ne pas être ( tel serait UNE question ? ) .

bonne journée

ça donne le vertige mais je pense quand même que la question de l'être (et du néant) est LA big question de la philo. 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 502 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)
il y a 17 minutes, system3 a dit :

ça donne le vertige mais je pense quand même que la question de l'être (et du néant) est LA big question de la philo. 

Qui est d’ailleurs une question mal posée

Une connaissance suppose un sujet et un objet 

En faisant disparaître l’objet du néant et en l’excluant de la question de l’être qui ne se rapporte qu’au sujet, on touche... à la masturbation intellectuelle

Plutôt que de se toucher sur cette question, je lui préfère la question de Leibniz

”pourquoi y a t’il quelque chose plutôt que rien”

Sous des airs badins ce n’est plus le même sujet

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
le merle Membre 15 787 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 53 minutes, system3 a dit :

ça donne le vertige mais je pense quand même que la question de l'être (et du néant) est LA big question de la philo. 

bonjour

il me semble que : être ou ne pas être n'à pas vraiment de sens ? tout ce qui existe est être , le brin d'herbe , l'arbre , les bactéries .et virus , les animaux et autres .

la question ne pourrait être posée que par la conscience d'être et par des êtres qui  ressente  d'êtres  conscients et s'en posent la question ?

bonne journée

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 52ans Posté(e)
zenalpha Membre 16 502 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 52ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, le merle a dit :

bonjour

il me semble que : être ou ne pas être n'à pas vraiment de sens ? tout ce qui existe est être , le brin d'herbe , l'arbre , les bactéries .et virus , les animaux et autres .

la question ne pourrait être posée que par la conscience d'être et par des êtres qui  ressente  d'êtres  conscients et s'en posent la question ?

bonne journée

Oui tout à fait

Avec cette conséquence fort fâcheuse à ce que les êtres conscients oublient par cette question leur lien à dame nature 

L’homme comme maître et possesseur de la nature ou illuminé par un être transcendant surnaturel, c’est une haute estime de sa faculté à penser l’être et le néant 

Et si nous nous soucions des êtres ?

Modifié par zenalpha
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×