Aller au contenu

Depuis quand les insectes sont-ils capables de communiquer entre eux ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre 17ans Posté(e)
Petit ours Membre 3 601 messages
Forumeur alchimiste‚ 17ans
Posté(e)

https://www.faunesauvage.fr/sinformer/sinformer-articles/depuis-quand-les-insectes-sont-ils-capables-de-communiquer-entre-eux

Une étude scientifique, publiée dans Communications Biology, vient de repousser de plusieurs dizaines de millions d’années les premières données communément admises sur la communication chez les insectes.

Grâce à la découverte du plus ancien représentant fossile du groupe des Titanoptères, une équipe de chercheurs de l’Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité (ISYEB – Muséum national d’Histoire naturelle, CNRS, Sorbonne Université, EPHE, Université des Antilles) démontre que ces insectes, vivant durant la période du Carbonifère, il y a environ 310 millions d’années, étaient capables d’émettre des signaux de communication variés, acoustiques ou visuels, à l’instar de nombreux insectes actuels.

Dans le Nord de la France, des scientifiques de l’ISYEB ont récemment trouvé des fossiles de Titanoptères : un ordre d’insectes ayant vécu de la période du Carbonifère (dite ère Primaire ou Paléozoïque) au Trias (dite ère secondaire ou Mésozoïque). Une de leurs particularités est la présence de zones spécialisées sur leurs ailes, longtemps assimilées à des organes acoustiques comme les appareils de chant des grillons et des sauterelles.

Grâce à des méthodes d’imageries modernes et des expérimentations sur des spécimens, et par comparaison avec les ailes de nombreux insectes fossiles et actuels, les chercheurs démontrent que ces zones réfléchissent la lumière dans des directions privilégiées, produisant des flashs, comme le font de nombreux insectes modernes tels que les papillons Morpho aux ailes iridescentes. De plus, la diversité des morphologies trouvées chez les Titanoptères tend à prouver qu’une communication sonore, de type crépitement, était également possible chez certaines espèces de ces insectes du Carbonifères….

Suite sur notre-planète.info : ICI

 

Cette découverte révèle que les insectes étaient capables de communiquer il y a plus de 310 millions d'années, soit plusieurs millions d'années plus tôt que ce que les précédentes études avaient communément admis. L'étude met aussi en évidence une diversité fonctionnelle chez les insectes bien plus grande qu'envisagée jusqu'à présent.

Depuis une dizaine d'années, le terril carbonifère d'Avion (Pas-de-Calais) a ainsi pu livrer une vingtaine de fossiles cruciaux pour comprendre l'évolution des insectes. Ce patrimoine géologique, sans équivalent, est d'un intérêt scientifique mondial mais se trouve aujourd'hui menacé d'être transformé en matériaux de construction.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 56ans Posté(e)
Ejainiste Membre 326 messages
Forumeur survitaminé‚ 56ans
Posté(e)

Les insectes femelles, appelées les cafardeuses, savent parfaitement communiquer 

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre Posté(e)
Répy Membre 17 926 messages
scientifique‚
Posté(e)

je m'étonne que l'on s'étonne de savoir que les insectes pouvaient communiquer entre eux depuis des millions d'années.

Certes les insectes ont évolué depuis le temps mais aux périods chaudes du carbonifère (320 Ma) il y avait des libellules de 1m d'envergure ! Si elles étaient aiussi développées, pourquoi n'aurait-elles pas disposé de divers moyens de communication ?

Le premier moyen ce sont les odeurs et les phéromones : les papillons de nuit ont le nez dans ce que l'on appelle les "antennes". Le mâle détecte les femelles à plus d'un km de distance. Les chenilles se regroupent souvent par l'odeur. Les insectes sociaux ( guèpes, abeilles, fourmis, termites) sont gouvernés exclusivement par les odeurs

Autre moyen la lumière : le mâle de la luciole détecte la femelle à la lueur qu'émet son abdomène par un procédé de chimioluminescence. Ce procédé a intrigue les chercheurs qui ont appelé "luciférine" la susbstance qui en se dégradant émét la lumière.

Les stridulations des criquets, des cigales et compagnie sont un moyen de communiquer soit pour marquer un territoire soit afin d'attirer un pertenaire sexuel.

Tous ces moyens de communication sont essentiels aux insectes et ont donc été créés il y a bien longtemps. Ce n'est pas parce que l'homme et les orchidées sont les espèces les plus récentes venues sur la Terre que les autres espèces vivantes n'ont pas développé depuis longtemps des moyens de communication indispensables et efficaces à la survie de leurs espèce. Certes tout n'a pas été parfait du premier coup mais vu la vitesse de reproduction des insectes, en moins de mille générations, les lois de l'évolution sélective ont donné et pérennisé le moyen de communication le plus efficace qui leur est propre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 35 548 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Ejainiste a dit :

Les insectes femelles, appelées les cafardeuses, savent parfaitement communiquer 

Mais oui :smile2:

cafardeuse

   
      adj f  
1    ayant le cafard, mélancolique  
      nf  
2    moucharde, dénonciatrice  
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×