Aller au contenu

Alimentation : l'Assemblée se penche sur la juste rémunération des agriculteurs.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 28 696 messages
.‚
Posté(e)

Alimentation : l'Assemblée se penche sur la juste rémunération des agriculteurs.

La proposition de loi qui vise à compléter la loi Egalim en « protégeant » la rémunération des agriculteurs sera discutée en séance jeudi. Le gouvernement veut rendre non négociables les prix proposés par les agriculteurs. Les industriels s'engouffrent dans la brèche et entendent imposer leurs tarifs aux distributeurs.

vcdh.jpg

La discussion à l'Assemblée de la proposition de loi du député Grégory Besson-Moreau visant à « protéger la rémunération des agriculteurs » débute jeudi en séance publique à l'Assemblée nationale. Elle ne prend pas le tour consensuel que certains prévoyaient. Alors que les principaux clients de l'agriculture, les industriels de l'agroalimentaire et les distributeurs sont prêts à accepter de « sanctuariser » les coûts de production agricoles, via un prix non négociable, ils se livrent désormais une bataille sur les tarifs des produits industriels. En cause : la volonté des fabricants de yaourts et de jambon de garantir leurs investissements en imposant leurs prix aux Carrefour, Leclerc et autres.

La proposition de loi reprenait à l'origine, avec l'appui du ministère de l'Agriculture, le rapport Papin sur les négociations commerciales. 

Suite de l'article.

 

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 101ans Posté(e)
soldat inconnu Membre 2 114 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

J imagine que Macron et son gouvernement fantôme avec sa majorité vont refuser. Ils vont bloquer. La droite est de retour. Comme tout projet progressiste ( climat, social,  plan banlieues,  etc.).

Pauvres agriculteurs et pauvre Agriculture...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 70ans Posté(e)
Morfou Membre 40 610 messages
Forumeur alchimiste‚ 70ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, goods a dit :

Alimentation : l'Assemblée se penche sur la juste rémunération des agriculteurs.

La proposition de loi qui vise à compléter la loi Egalim en « protégeant » la rémunération des agriculteurs sera discutée en séance jeudi. Le gouvernement veut rendre non négociables les prix proposés par les agriculteurs. Les industriels s'engouffrent dans la brèche et entendent imposer leurs tarifs aux distributeurs.

vcdh.jpg

La discussion à l'Assemblée de la proposition de loi du député Grégory Besson-Moreau visant à « protéger la rémunération des agriculteurs » débute jeudi en séance publique à l'Assemblée nationale. Elle ne prend pas le tour consensuel que certains prévoyaient. Alors que les principaux clients de l'agriculture, les industriels de l'agroalimentaire et les distributeurs sont prêts à accepter de « sanctuariser » les coûts de production agricoles, via un prix non négociable, ils se livrent désormais une bataille sur les tarifs des produits industriels. En cause : la volonté des fabricants de yaourts et de jambon de garantir leurs investissements en imposant leurs prix aux Carrefour, Leclerc et autres.

La proposition de loi reprenait à l'origine, avec l'appui du ministère de l'Agriculture, le rapport Papin sur les négociations commerciales. 

Suite de l'article.

 

Ce Grégory m'a l'air d'avoir un bon pédigrée...il est à fond dans la ruralité...et n'y est pas parachuté...

Mais il va avoir fort à faire avec tous les rapaces qui gravitent entre les agriculteurs et le consommateurs!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×