Aller au contenu

Hergnies: rattrapée par la justice à 89 ans pour un oubli administratif vieux de 35 ans.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre Posté(e)
goods Membre 28 934 messages
.‚
Posté(e)

Hergnies: rattrapée par la justice à 89 ans pour un oubli administratif vieux de 35 ans.

À 89 ans, après une vie ouvrière et syndicale bien remplie, l’Hergnisienne Josiane Van Der Hoeven-Dodre est convoquée devant le tribunal pour une histoire administrative vieille de trente-cinq ans…

t0jw.jpg

Ouvrière à la faïencerie de Saint-Amand-les-Eaux, déléguée syndicale, secrétaire du comité d’entreprise, conseillère prud’homale, administratrice à la CAF, Josiane Dodre, de son nom de jeune fille, était fortement impliquée en faveur des salariés.

Une lutte pour conserver son emploi

Début 1984, « l’entreprise ferme et on se retrouve tous au chômage… ». Une quarantaine d’ouvrières décident d’investir l’usine et de relancer bénévolement la production. La société Nouvelle faïencerie de Saint-Amand est créée, dont Josiane est élue gérante par ses compagnes de lutte. Elles organisent des ventes sauvages et reçoivent de nombreux soutiens.

« Même l’épouse du sous-préfet soutenait les ouvrières »

« L’Orchestre National de Lille et l’Opéra du Nord se produisent gratuitement dans l’usine… ». À l’époque responsable à la CGT, Michel Kopp se souvient que « même l’épouse du sous-préfet soutenait les ouvrières ! ». L’aventure durera près de deux ans. Josiane sombrera dans la dépression quand l’entreprise devra finalement déposer le bilan. Elle sera condamnée pour occupation illégale d’usine mais le tribunal la dispensera de peine. La société sera liquidée, en oubliant peut-être la déclaration administrative officielle correspondante…

Convoquée au tribunal le 2 juillet

Rebondissement le 3 mai 2021. En vertu de textes juridiques visant à prévenir « le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme », Josiane Dodre est sommée de fournir sous quinze jours le « document relatif au bénéficiaire effectif » de la Nouvelle faïencerie, et de régler 87 € de frais de procédure. À défaut, elle serait soumise à une astreinte de 50€ par jour de retard.

Source .

 

  • Peur 3
  • Colère 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Membre 71ans Posté(e)
boeingue Membre 7 033 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

c'est du grand n'importe quoi !!

la justice n'a rien d'autre à faire que d'emmerder une femme agée de 89 ans !!

vraiment ,c'est honteux  !!

  • Like 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 40ans Posté(e)
sovenka Membre 4 770 messages
Oiseau de nuit‚ 40ans
Posté(e)
il y a une heure, boeingue a dit :

c'est du grand n'importe quoi !!

la justice n'a rien d'autre à faire que d'emmerder une femme agée de 89 ans !!

vraiment ,c'est honteux  !!

Surtout pour des broutilles comme ça :police:

 

  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invités Posté(e)
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Il y a 3 heures, goods a dit :

Hergnies: rattrapée par la justice à 89 ans pour un oubli administratif vieux de 35 ans.

À 89 ans, après une vie ouvrière et syndicale bien remplie, l’Hergnisienne Josiane Van Der Hoeven-Dodre est convoquée devant le tribunal pour une histoire administrative vieille de trente-cinq ans…

t0jw.jpg

Ouvrière à la faïencerie de Saint-Amand-les-Eaux, déléguée syndicale, secrétaire du comité d’entreprise, conseillère prud’homale, administratrice à la CAF, Josiane Dodre, de son nom de jeune fille, était fortement impliquée en faveur des salariés.

Une lutte pour conserver son emploi

Début 1984, « l’entreprise ferme et on se retrouve tous au chômage… ». Une quarantaine d’ouvrières décident d’investir l’usine et de relancer bénévolement la production. La société Nouvelle faïencerie de Saint-Amand est créée, dont Josiane est élue gérante par ses compagnes de lutte. Elles organisent des ventes sauvages et reçoivent de nombreux soutiens.

« Même l’épouse du sous-préfet soutenait les ouvrières »

« L’Orchestre National de Lille et l’Opéra du Nord se produisent gratuitement dans l’usine… ». À l’époque responsable à la CGT, Michel Kopp se souvient que « même l’épouse du sous-préfet soutenait les ouvrières ! ». L’aventure durera près de deux ans. Josiane sombrera dans la dépression quand l’entreprise devra finalement déposer le bilan. Elle sera condamnée pour occupation illégale d’usine mais le tribunal la dispensera de peine. La société sera liquidée, en oubliant peut-être la déclaration administrative officielle correspondante…

Convoquée au tribunal le 2 juillet

Rebondissement le 3 mai 2021. En vertu de textes juridiques visant à prévenir « le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme », Josiane Dodre est sommée de fournir sous quinze jours le « document relatif au bénéficiaire effectif » de la Nouvelle faïencerie, et de régler 87 € de frais de procédure. À défaut, elle serait soumise à une astreinte de 50€ par jour de retard.

Source .

 

Un dossier vieux de 35 ans , déjà que j'ai du mal à retrouver ma fiche de paie d'il y a 3 mois dans mes papelards.

Et comment elle va le retrouver ? 

Nous emmerder 35 ans après

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre 151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 226 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)

c'est complétement hors délai de prescription de l'action publique .

 .

c'est comme le gouvernement Macron qui a utiliser les lois anti-terrorismes pour faire des arrestations préventives arbitraires administratives de gilets-jaunes

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×