Aller au contenu

A Nice, un rappeur fait le buzz en défendant les policiers

Noter ce sujet


Messages recommandés

Membre+ 33ans Posté(e)
doug Membre+ 7 793 messages
Statut : de la liberté‚ 33ans
Posté(e)

Dans son nouveau morceau intitulé « fils de flic », Kaotik 747 raconte l'histoire d'un adolescent harcelé en raison de la profession de son papa. Un succès retentissant, puisque la vidéo a été visionnée par plus de 5000 personnes en une seule journée sur la chaine Youtube de l'artiste, «747 TV».

Tout est parti du drame d'Avignon. Dans les jours qui ont suivi le meurtre d'Éric Masson, un agent qui intervenait sur un point de deal de la Cité des Papes, l'artiste de 38 ans poste un message de soutien sur les réseaux sociaux. « Une épouse de policier m'a alors contacté pour m'expliquer les difficultés de sa famille, raconte cet ancien enfant de la DASS. Elle m'a raconté ses angoisses de ne plus jamais voir son époux rentrer du travail. Elle m'a aussi expliqué qu'elle avait interdit à son fils de 14 ans de révéler la profession de son papa, par peur des représailles. C'est ce qui m'a inspiré pour créer ce morceau ».

Comme à son habitude, celui que les supporters de l'OGC Nice surnomment affectueusement « Kao » se met à écrire dans l'urgence. Dans son studio, il enregistre le morceau « Fils de flic ». Une histoire au dénouement inattendu dans laquelle il raconte l'histoire d'Hugo, un ado brimé par ses pairs : « J'ai dû quitter mon lycée l'année passée car quand certains ont su que j'étais fils de policier, ça s'est mal terminé ; Harcelé, violenté, je n'osais plus y aller, j'avais peur d'me faire planter », peut-on entendre dès le premier couplet.

[...]

 

Je voudrais voir plus d'artistes s'engager et prendre des positions républicaines. Je suis révolté quand j'entends d'autres rappeurs cracher sur la police ». Le morceau n'a pas laissé indifférent les intéressés. « Les principales organisations syndicales représentatives de la police nationale m'ont convié à venir chanter le 19 mai prochain, en tête du cortège d'une manifestation qui sera organisée à Paris », explique le Niçois.

Or, le message prôné par Kaotik 747 n'est pas du gout de tout le monde. L'artiste ayant reçu des menaces de mort.

Suite de l'article ...

Source: Cnews

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
MembreR 20ans Posté(e)
arrial MembreR 965 messages
Forumeur accro‚ 20ans
Posté(e)

« À Nice, un rappeur fait le buzz en défendant les policiers »

Un rappeur armé alors ?

Rencontre avec les fournisseurs officiels de fausses armes du rap français

Modifié par arrial
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sérial Banneur 47ans Posté(e)
Tequila Moor Sérial Banneur 11 276 messages
`‚ 47ans
Posté(e)

Très prometteur. Kaotik 747, ou la version "bien sous tous rapports" du rap de iencli : il ne passera pas sur Skyrock, donc Valeurs Actuelles osera l'interviewer. Voilà qui manquait sur le marché du rap français.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Membre+ 33ans Posté(e)
doug Membre+ 7 793 messages
Statut : de la liberté‚ 33ans
Posté(e)

 

Publié le 30/08/2019 

-----

Le rappeur Kaotik 747, subventionné par la ville de Nice, dénonce la violence contre pompiers, SAMU et forces de l'ordre

Soutenu par le maire de Nice et le préfet des Alpes-Maritimes, le rappeur Kaotik 747, prend dans un clip la défense des pompiers, des membres du Samu et des forces de l'ordre.

Le rappeur niçois Kaotik 747 a sorti jeudi un clip pour dénoncer les agressions contre la police et les secours. Inspiré de faits racontés par les pompiers, le clip de #Projet18 met en scène un jeune qui caillasse les pompiers du toit de son immeuble et s'aperçoit ensuite que c'est sa propre mère qui les a appelés. Les secours doivent faire demi-tout et son père s'effondre, victime d'un malaise cardiaque.

Kaotik 747, alias Karim Bouchagour, défend un rap bienveillant et positif. Refusé par des maisons de disque qui jugeaient son rap "trop propre", Kaotik a sorti son dernier clip lors d'une projection en présence du maire de Nice Christian Estrosi et du préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez.

Source : France Info

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×