Aller au contenu

La sécheresse creuse de gigantesques trous dans les plaines fertiles de Turquie.

Noter ce sujet


Messages recommandés

Posté(e)
goods Membre 23 471 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

La sécheresse creuse de gigantesques trous dans les plaines fertiles de Turquie.

D’une profondeur vertigineuse, ces trous géants se forment lorsque les cavités souterraines qui contenaient de l’eau s’effondrent, ne pouvant plus supporter le poids du sol.

Des trous assez grands pour engloutir plusieurs voitures, creusés par la sécheresse, se sont multipliés ces dernières années dans les plaines les plus fertiles de la Turquie, suscitant l’inquiétude croissante des agriculteurs qui les voient se rapprocher des habitations. » « La situation, en ce qui concerne la sécheresse, est de pire en pire », s’alarme Tahsin Gundogdu, qui cultive notamment des patates dans la province de Konya (sud), qu’il vend au géant américain de l’agroalimentaire PepsiCo. Cet agriculteur âgé de 57 ans a vu ces dolines se multiplier depuis 10 ou 15 ans, conséquence de la surexploitation des nappes phréatiques.

D’une profondeur vertigineuse, elles se forment lorsque les cavités souterraines qui contenaient de l’eau s’effondrent sous le poids du sol. Face à ce phénomène, les agriculteurs sont bien embêtés. En effet, acheminer de l’eau autrement pour irriguer leur cultures coûte plus cher, réduisant leurs bénéfices. 

Suite de l'article.

  • Merci 1
  • Peur 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Posté(e)
Répy Membre 17 087 messages
scientifique‚
Posté(e)
Il y a 23 heures, goods a dit :

La sécheresse creuse de gigantesques trous dans les plaines fertiles de Turquie.

D’une profondeur vertigineuse, ces trous géants se forment lorsque les cavités souterraines qui contenaient de l’eau s’effondrent, ne pouvant plus supporter le poids du sol.

Des trous assez grands pour engloutir plusieurs voitures, creusés par la sécheresse, se sont multipliés ces dernières années dans les plaines les plus fertiles de la Turquie, suscitant l’inquiétude croissante des agriculteurs qui les voient se rapprocher des habitations. » « La situation, en ce qui concerne la sécheresse, est de pire en pire », s’alarme Tahsin Gundogdu, qui cultive notamment des patates dans la province de Konya (sud), qu’il vend au géant américain de l’agroalimentaire PepsiCo. Cet agriculteur âgé de 57 ans a vu ces dolines se multiplier depuis 10 ou 15 ans, conséquence de la surexploitation des nappes phréatiques.

D’une profondeur vertigineuse, elles se forment lorsque les cavités souterraines qui contenaient de l’eau s’effondrent sous le poids du sol. Face à ce phénomène, les agriculteurs sont bien embêtés. En effet, acheminer de l’eau autrement pour irriguer leur cultures coûte plus cher, réduisant leurs bénéfices. 

Suite de l'article.

C'est comme cela que s'est formé le gouffre de Padirac en France ainsi que tous les "avens" dan sles pays calcaires. et là l'homme n'y était pour rien car personne ne pompait de l'eau souterraine.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 2 semaines après...
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×