Aller au contenu

Au Sénégal, la guerre de l’arachide fait rage entre les exportateurs chinois et les huiliers locaux

Noter ce sujet


Messages recommandés

66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)

Recherche graines désespérément. Au Sénégal, les premiers résultats de la campagne de commercialisation de l’arachide, qui a commencé fin novembre, ne rassurent pas Modou Diagne Fada, directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), la principale huilerie publique du pays, qui emploie 2 000 salariés, permanents ou saisonniers. Pour l’instant, pas une seule graine n’est entrée dans son usine de Zinguinchor, en Casamance (sud-ouest). Et seulement 4 000 tonnes d’arachides ont été collectées dans le reste du pays, principalement dans la région de Louga (nord-ouest). Des quantités dérisoires par rapport aux besoins industriels de l’entreprise, estimés entre 200 000 et 400 000 tonnes.

Le problème ne vient pas des récoltes, excellentes cette année pour cette culture qui représente la première source de revenus des paysans locaux – « l’or du Sénégal », comme certains la surnomment. Grâce à des pluies exceptionnelles, la production s’élève à 1,8 million de tonnes d’arachides, contre 1,4 million l’année précédente. Mais les transformateurs locaux n’en profitent guère. « Un circuit parallèle, alimenté par des exportateurs étrangers, propose des prix rémunérateurs, se désole le patron de l’huilerie. En tant qu’industriel, nous ne pouvons pas suivre car nous devons ensuite transformer la matière première, la triturer, la raffiner et la conditionner, sans compter les charges de personnel et d’électricité… »

Des mouvements sociaux ont agité les huileries. La Sonacos, qui emploie directement 4 000 personnes, s’est séparée de 500 saisonniers et a annulé le recrutement de 600 autres, selon un responsable syndical, Samuel Ndour. La Copeol, privée, a mis fin au contrat de plus de 120 saisonniers, selon un autre syndicaliste, Samba Wane. Ayant emprunté pour financer ses achats, la Sonacos voit ses « efforts de relance compromis », s’alarme son directeur général, Modou Fada Diagne.

On a accusé les professionnels chinois de « concurrence déloyale », d’aller dans les champs pour acheter la cacahuète encore en terre et de compromettre ainsi la prochaine saison en rendant indisponibles les graines nécessaires pour les semences. Le gouvernement a également été accusé de faire profiter les travailleurs chinois des fruits d’une récolte qu’il subventionne.

1 500 emplois menacés

L’arachide est « la marchandise la plus précieuse du Sénégal exportée vers la Chine », selon son ambassade à Dakar. D’environ 100 000 tonnes en 2015, les exportations sont passées à 200 000 tonnes l’an dernier, précise-t-elle dans un message à l’AFP, assurant que la demande chinoise « a favorisé le développement de l’agriculture locale ».

Les producteurs ont écoulé leurs graines « à un prix jamais imaginé », a de son côté affirmé à la presse le ministre sénégalais de l’agriculture, Moussa Baldé. Certes, 1 500 emplois seraient menacés dans les huileries, mais « il y a un million de producteurs qui sont contents », selon lui. Pour autant, l’Etat vient de suspendre les exportations, le tonnage convenu en début de campagne ayant été vite atteint, sur un total de 1,4 million de tonnes attendues sur le marché. Le ministre « espère » que d’ici à mai et la fin de la commercialisation, la Sonacos fera une collecte suffisante pour faire tourner ses usines.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/02/20/au-senegal-les-chinois-accuses-de-rafler-la-production-de-cacahuetes_6030195_3212.html

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
76ans Posté(e)
PINOCCHIO Membre 34 543 messages
Pantin contestataire‚ 76ans
Posté(e)

Qu'ils se démerdent avec leurs chinois car ils se font bien entuber les sénégalais, ça leur changera de nous   :dev:

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
PASCOU Membre 62 557 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 4 heures, Plouj a dit :

Recherche graines désespérément. Au Sénégal, les premiers résultats de la campagne de commercialisation de l’arachide, qui a commencé fin novembre, ne rassurent pas Modou Diagne Fada, directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), la principale huilerie publique du pays, qui emploie 2 000 salariés, permanents ou saisonniers. Pour l’instant, pas une seule graine n’est entrée dans son usine de Zinguinchor, en Casamance (sud-ouest). Et seulement 4 000 tonnes d’arachides ont été collectées dans le reste du pays, principalement dans la région de Louga (nord-ouest). Des quantités dérisoires par rapport aux besoins industriels de l’entreprise, estimés entre 200 000 et 400 000 tonnes.

Le problème ne vient pas des récoltes, excellentes cette année pour cette culture qui représente la première source de revenus des paysans locaux – « l’or du Sénégal », comme certains la surnomment. Grâce à des pluies exceptionnelles, la production s’élève à 1,8 million de tonnes d’arachides, contre 1,4 million l’année précédente. Mais les transformateurs locaux n’en profitent guère. « Un circuit parallèle, alimenté par des exportateurs étrangers, propose des prix rémunérateurs, se désole le patron de l’huilerie. En tant qu’industriel, nous ne pouvons pas suivre car nous devons ensuite transformer la matière première, la triturer, la raffiner et la conditionner, sans compter les charges de personnel et d’électricité… »

Des mouvements sociaux ont agité les huileries. La Sonacos, qui emploie directement 4 000 personnes, s’est séparée de 500 saisonniers et a annulé le recrutement de 600 autres, selon un responsable syndical, Samuel Ndour. La Copeol, privée, a mis fin au contrat de plus de 120 saisonniers, selon un autre syndicaliste, Samba Wane. Ayant emprunté pour financer ses achats, la Sonacos voit ses « efforts de relance compromis », s’alarme son directeur général, Modou Fada Diagne.

On a accusé les professionnels chinois de « concurrence déloyale », d’aller dans les champs pour acheter la cacahuète encore en terre et de compromettre ainsi la prochaine saison en rendant indisponibles les graines nécessaires pour les semences. Le gouvernement a également été accusé de faire profiter les travailleurs chinois des fruits d’une récolte qu’il subventionne.

1 500 emplois menacés

L’arachide est « la marchandise la plus précieuse du Sénégal exportée vers la Chine », selon son ambassade à Dakar. D’environ 100 000 tonnes en 2015, les exportations sont passées à 200 000 tonnes l’an dernier, précise-t-elle dans un message à l’AFP, assurant que la demande chinoise « a favorisé le développement de l’agriculture locale ».

Les producteurs ont écoulé leurs graines « à un prix jamais imaginé », a de son côté affirmé à la presse le ministre sénégalais de l’agriculture, Moussa Baldé. Certes, 1 500 emplois seraient menacés dans les huileries, mais « il y a un million de producteurs qui sont contents », selon lui. Pour autant, l’Etat vient de suspendre les exportations, le tonnage convenu en début de campagne ayant été vite atteint, sur un total de 1,4 million de tonnes attendues sur le marché. Le ministre « espère » que d’ici à mai et la fin de la commercialisation, la Sonacos fera une collecte suffisante pour faire tourner ses usines.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/02/20/au-senegal-les-chinois-accuses-de-rafler-la-production-de-cacahuetes_6030195_3212.html

Ils vont devenir souverainistes.

Il y a 3 heures, boeingue a dit :

certains découvrent les longues dents du dragon chinois !!

et ça ne fait que commencer !

Oui, ce n'est  que le début  ..

Bon ils ont nos plateformes  téléphoniques  etc...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 26 minutes, PASCOU a dit :

Oui, ce n'est  que le début  ..

Bientôt colonisés !

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
PASCOU Membre 62 557 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 2 minutes, Plouj a dit :

Bientôt colonisés !

Oui , il faut de l'espace  pour les chinois.

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 12 minutes, PASCOU a dit :

Oui , il faut de l'espace  pour les chinois.

 

Ils ont bien raison les Chinois, ils ont été accueillis à bras ouverts.. Ils amenaient plein de devises, l'Afrique était sauvée.

  • Like 2
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
PASCOU Membre 62 557 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Plouj a dit :

Ils ont bien raison les Chinois, ils ont été accueillis à bras ouverts.. Ils amenaient plein de devises, l'Afrique était sauvée.

Ils ne critiqueront plus les français cause de tous leurs maux.. :)

 

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
71ans Posté(e)
boeingue Membre 6 271 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

tu m'étonnes   !!!

la générosité des chinois , mais bien  sur !!

il suffit de demander aux tibétains !.........

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
PASCOU Membre 62 557 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 6 minutes, boeingue a dit :

tu m'étonnes   !!!

la générosité des chinois , mais bien  sur !!

il suffit de demander aux tibétains !.........

Chut tu vas réveiller le dragon..

  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 20 minutes, PASCOU a dit :

Ils ne critiqueront plus les français cause de tous leurs maux.. :)

 

Si si, je ne vois pas ce qui les empêcherait !

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
PASCOU Membre 62 557 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 1 minute, Plouj a dit :

Si si, je ne vois pas ce qui les empêcherait !

Ils vont être  occupés à  critiquer  les chinois qui les colonisent...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
il y a 7 minutes, PASCOU a dit :

Ils vont être  occupés à  critiquer  les chinois qui les colonisent...

Ils savent bien que ce n'est pas avec les Chinois qu'ils obtiendront quelque chose.

J'ai du mal à imaginer une immigration vers l'Orient ... Lorient c'est moins loin .. ;)

  • Like 1
  • Haha 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 020 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, guernica0zo a dit :

ils ont laissé entre le loup dans la bergerie...

nous aussi , on a vendu des milliers d'hectares de vignes aux chinois

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
66ans Posté(e)
Plouj Membre 75 825 messages
Voyageur‚ 66ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, tontonbon a dit :

nous aussi , on a vendu des milliers d'hectares de vignes aux chinois

La France n'est pas un continent !

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×