La sharia islamique en France, pour ou contre?

La sharia comme tribunaux de substitution   156 membres ont voté

  1. 1. La sharia comme tribunaux de substitution en France:

    • Je suis pour, surtout pour juger les mineurs
      2
    • Je suis pour qu'elle remplace les lois francaises
      16
    • On devrait avoir le choix entre etre jugee par un tribunal laic ou par un tribunal religieux
      2
    • Je doute que cela soit necessaire
      8
    • Faut pas "sharier": on est en france!
      130

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

casdenor Membre 11 203 messages
Bubon baveux de Belzébuth‚ 29ans
Posté(e)

Depuis quand la présomption d'innocence a été supprimée ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

La chaise électrique n'est certes pas un spectacle des plus raffinés. Je ne suis cependant pas complètement persuadé qu'elle soit beaucoup plus barbare que la lapidation qui continue à se pratiquer en Iran (pour adultère par exemple).

L'ayatollah Shahroudi, à la tête du pouvoir judiciaire iranien a fait passer un moratoire en 2002 contre la lapidation.

Cette peine tend à disparaître en Iran.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)
la charia ne peut s'appliquer en France pour la simple et bonne raison c'est qu'une bonne partie de ses prescriptions seraient illégales.

L'immense majorité des règles de la sharia sont compatibles avec le droit français. la vérité est que vous vous facalisez sur quelques exceptions particulières, pour faire oublier le cas général.

Les règles des divorces, dont il est ici question, sont compatibles avec le droit anglais et le droit français. Il en va de même de toutes les règles civiles et de la plupart des règles économiques de la sharia.

Seules certaines règles pénales ne sont pas compatibles, mais c'est normal : les systèmes pénaux sont rarement compatibles entre eux, de par les peines qu'ils prononcent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6 062 messages
Forumeur alchimiste‚ 76ans
Posté(e)

Faux les tribunaux religieux non pas à se soustraire aux tribunaux de la république en France depuis la sainte inquisition ?et la révolution Française ?Rosbespierre a Tranché hi hi!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

Ouhla ! c'est de la bonne !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

Faux les tribunaux religieux non pas à se soustraire aux tribunaux de la république

Qui a parlé de se soustraire ?

Nous parlons ici de tribunaux-conseil religieux qui proposent des accord à l'amiable aux musulmans en accord avec leurs croyances.

Ces accords sont 100% légaux.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
la charia ne peut s'appliquer en France pour la simple et bonne raison c'est qu'une bonne partie de ses prescriptions seraient illégales.

L'immense majorité des règles de la sharia sont compatibles avec le droit français. la vérité est que vous vous facalisez sur quelques exceptions particulières, pour faire oublier le cas général.

Les règles des divorces, dont il est ici question, sont compatibles avec le droit anglais et le droit français. Il en va de même de toutes les règles civiles et de la plupart des règles économiques de la sharia.

Seules certaines règles pénales ne sont pas compatibles, mais c'est normal : les systèmes pénaux sont rarement compatibles entre eux, de par les peines qu'ils prononcent.

La différence fondamentale est que la loi civile est l'expression de la Souveraineté nationale qui s'exprime par le biais de représentants élus au Parlement.

La Charia est difficilement réformable et, en tout cas, ne l'est pas par une autorité réellement légitime.

La chaise électrique n'est certes pas un spectacle des plus raffinés. Je ne suis cependant pas complètement persuadé qu'elle soit beaucoup plus barbare que la lapidation qui continue à se pratiquer en Iran (pour adultère par exemple).

L'ayatollah Shahroudi, à la tête du pouvoir judiciaire iranien a fait passer un moratoire en 2002 contre la lapidation.

Cette peine tend à disparaître en Iran.

Comment se fait-il qu'elle soit encore prononcée alors ? Et que sa mise à exécution ne soit pas une simple spéculation philosophique !

http://www.liberation.fr/monde/0101652139-il-faut-empecher-la-lapidation-de-sakineh

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)
La Charia est difficilement réformable et, en tout cas, ne l'est pas par une autorité réellement légitime.

Ne voyez-vous pas Une autorité légitime ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

La différence fondamentale est que la loi civile est l'expression de la Souveraineté nationale qui s'exprime par le biais de représentants élus au Parlement.

La Charia est difficilement réformable et, en tout cas, ne l'est pas par une autorité réellement légitime.

La loi civile inclus la possibilité d'arrangements amiables pourvu que les deux parties en soient d'accord.

Même le recours à l'arbitrage est prévu (par exemple en matière commerciale).

Quant à votre hors sujet sur la lapidation en Iran, il relève de la loi pénale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)
la charia ne peut s'appliquer en France pour la simple et bonne raison c'est qu'une bonne partie de ses prescriptions seraient illégales.

L'immense majorité des règles de la sharia sont compatibles avec le droit français. la vérité est que vous vous focalisez sur quelques exceptions particulières, pour faire oublier le cas général.

Les règles des divorces, dont il est ici question, sont compatibles avec le droit anglais et le droit français. Il en va de même de toutes les règles civiles et de la plupart des règles économiques de la sharia.

Seules certaines règles pénales ne sont pas compatibles, mais c'est normal : les systèmes pénaux sont rarement compatibles entre eux, de par les peines qu'ils prononcent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La différence fondamentale est que la loi civile est l'expression de la Souveraineté nationale qui s'exprime par le biais de représentants élus au Parlement.

La Charia est difficilement réformable et, en tout cas, ne l'est pas par une autorité réellement légitime.

La loi civile inclus la possibilité d'arrangements amiables pourvu que les deux parties en soient d'accord.

Même le recours à l'arbitrage est prévu (par exemple en matière commerciale).

Quant à votre hors sujet sur la lapidation en Iran, il relève de la loi pénale.

La charia comprend un système répressif qui, en droit romano-germanique, est de nature pénale.

On a déjà expliqué qu'un "arrangement" entre particuliers qui contreviendrait à la loi pénale serait nul et non avenu et ouvrirait sur des poursuites.

Le recours à la charia est donc la porte ouverte à l'annulation de l'arrangement.

Pourquoi se référer à des dispositions autres que celles, saines et raisonnables, du code civil ?whistling1.gif

la charia ne peut s'appliquer en France pour la simple et bonne raison c'est qu'une bonne partie de ses prescriptions seraient illégales.

L'immense majorité des règles de la sharia sont compatibles avec le droit français. la vérité est que vous vous focalisez sur quelques exceptions particulières, pour faire oublier le cas général.

Les règles des divorces, dont il est ici question, sont compatibles avec le droit anglais et le droit français. Il en va de même de toutes les règles civiles et de la plupart des règles économiques de la sharia.

Seules certaines règles pénales ne sont pas compatibles, mais c'est normal : les systèmes pénaux sont rarement compatibles entre eux, de par les peines qu'ils prononcent.

Les règles sur la répudiation sont-elles compatibles avec aucune législation française ou britannique ?

La Charia est difficilement réformable et, en tout cas, ne l'est pas par une autorité réellement légitime.

Ne voyez-vous pas Une autorité légitime ?

En terre d'Islam et donc pour réformer la charia ? Non !

La loi canon, elle, est réformable par le Pape, dont l'infaillibilité constitue un dogme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

La charia comprend un système répressif qui, en droit romano-germanique, est de nature pénale.

La sharia contient une partie pénale et une partie civile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Certes et les deux formant un tout dans la charia. Par exemple, l'adultère ne constitue plus une qualification pénale en Occident depuis de nombreuses décennies. Tout au plus l'abandon du domicile conjugal fonde-t-il une demande de divorce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

La chaise électrique n'est certes pas un spectacle des plus raffinés. Je ne suis cependant pas complètement persuadé qu'elle soit beaucoup plus barbare que la lapidation qui continue à se pratiquer en Iran (pour adultère par exemple).

L'ayatollah Shahroudi, à la tête du pouvoir judiciaire iranien a fait passer un moratoire en 2002 contre la lapidation.

Cette peine tend à disparaître en Iran.

Comment se fait-il qu'elle soit encore prononcée alors ? Et que sa mise à exécution ne soit pas une simple spéculation philosophique !

http://www.liberation.fr/monde/0101652139-il-faut-empecher-la-lapidation-de-sakineh

Tu parles de l'affaire Sakineh. Elle risquait la pendaison et non la lapidation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Thordonar Membre 4 247 messages
Héraut de la tourmente des estocs‚ 55ans
Posté(e)
Tu parles de l'affaire Sakineh. Elle risquait la pendaison et non la lapidation.

précision super importante, il est vrai. On dirait un sketch à l'humour très noir: "si tu trompes ton mari, tu préfères qu'on te lapide ou qu'on te pende".

Ceci dit, j'adore ce genre de discussion, car elle confirme ce que je pense quant à "l'intégration" des musulmans dans notre société laïque. Nous voyons ici ce que sont des musulmans "modérés" et "humanistes", ils rêvent de pouvoir appliquer la charia en France. Comme quoi, tout arrive à qui sait attendre dev.gif

La loi civile inclus la possibilité d'arrangements amiables pourvu que les deux parties en soient d'accord.

Même le recours à l'arbitrage est prévu (par exemple en matière commerciale).

combien de fois il faudra le dire: A CONDITION QUE CET ARRANGEMENT RESPECTE LA LOI

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)

Cherche "Sakineh pendaison" sous google. :sleep:

La loi civile inclus la possibilité d'arrangements amiables pourvu que les deux parties en soient d'accord.

Même le recours à l'arbitrage est prévu (par exemple en matière commerciale).

combien de fois il faudra le dire: A CONDITION QUE CET ARRANGEMENT RESPECTE LA LOI

Sauf que la LOI dit que les arrangements ne sont pas soumis aux mêmes règles que les jugements des tribunaux. Un arrangement a le droit, d'après la loi française, de comporter des fautes de droit. Cela n'entraîne pas sa nullité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zarathoustra2 Membre 8 656 messages
Surhomme Nietzschéen‚ 42ans
Posté(e)

combien de fois il faudra le dire: A CONDITION QUE CET ARRANGEMENT RESPECTE LA LOI

Mais il n'y a pas eu, dans cette affaire, de problèmes de non-respect de la loi. Vous versez dans la diabolisation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dinosaure marin Membre 24 125 messages
Dégonfleur de baudruches‚ 60ans
Posté(e)

On a déjà expliqué qu'un "arrangement" entre particuliers qui contreviendrait à la loi pénale serait nul et non avenu et ouvrirait sur des poursuites.

Le recours à la charia est donc la porte ouverte à l'annulation de l'arrangement.

Pourquoi se référer à des dispositions autres que celles, saines et raisonnables, du code civil ?whistling1.gif

Le Code Civil ne prévoit rien quant aux arrangements amiables.

Que ça se discute entre avocats ou en présence d'un arbitre, seules les dispositions contraires à l'ordre public sont interdites.

Mais je ne fais pas d'illusion, tout ça ne vous intéresse pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chame Membre 970 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

la charia , c'est comme le sida elle ne passera pas par moi laugh.gif

mais bon pas de capote encore pour elle , ça viendrabiggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant