droit de grève


oOiAlexiOo Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour! ;)

je voudrais votre avis sur le droit de grève abusif par rapport aux politiciens, est-il discrédité?

vos arguments?

(bon j'avoue c'est pour un sujet d'ECJS, je sèche un peut... ;) )

à vos claviers! =D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Des grèves répétitives, toujours pour le même objet, n'ont en effet aucune crédibilité ! Quand des cheminots ou des conducteurs de tram font grève 2 jours en janvier, puis 3 en mars, un en juin, un autre en juillet et une semaine en octobre (dates inventées mais principe de la répétition réel) à chaque fois pour demander une augmentation de salaire, qui peut croire que la direction de la SNCF ou de la RATP va procéder à 4 ou 5 augmentations annuelles ? Donc c'est un non sens ! La grève sert de plus en plus à allonger certains week end ! Surtout quand certains des jours de grève demeurent payés !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

La réponse est dans la question. De tout droit dont on abuse ne ressort aucune crédibilité. Ensuite les exemples réducteurs servent les uns et les autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Vous pouvez répéter la question ? ;)

Déjà, donner du crédit à un droit, je ne vois pas où celà mène.

A limite, le remettre en cause ;)

Voyons où celà nous mène :

- "le fait qu'un violeur ait le droit de prendre le train discrédite t'il la liberté de mouvement ?"

- "le fait qu'il y ait des extrêmistes religieux discrédite t'il la liberté de croyance ?"

- "le fait que Jean Claude Vandamme puisse donner des interview discrédite t'il la liberté d'expression ?"

...

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)

La grève est un droit mais pas la prise d'otage ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Alors? qui va nous apporter sa machine à mesurer l'abus? J'espère qu'elle ne fonctionne pas uniquement avec les grèves!!!

Pourquoi ne pas dire tout simplement:

Le droit de grève, un droit qui dérange?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Saroumane
Invité Saroumane Invités 0 message
Posté(e)

Pour ceux pas très au fait de la réalité juridique et des nécessités de bon fonctionnement de la Société (les grêvistes, le monde tourne pas autour de votre bout de fromage que vous voulez toujours voir grossir ;) ), le droit de grêve doit se concilier avec le principe de la continuité du service public. Il appartient donc à l'autorité réglementaire d'interdire les mouivements qui ne répondent pas aux critères d'une grève (revendication uniquement professionnelle et non politique par exemple) et de réquisitionner en cas de troubles pour l'ordre public résultant du dysfonctionnement du service public.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 037 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

Trop de greve tue la greve et je trouve que certains syndicats abusent en faisant greve pour un oui ou pour un non, et au final c'est les citoyens lambda qui trinquent.

Par contre oui a la greve quand c'est justifié !

Mais par exemple les conflits a la SNCM, ou similaire, je trouve ca limite lamentable.... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Huan Membre 2 591 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Trop de greve tue la greve et je trouve que certains syndicats abusent en faisant greve pour un oui ou pour un non, et au final c'est les citoyens lambda qui trinquent.

Par contre oui a la greve quand c'est justifié !

Mais par exemple les conflits a la SNCM, ou similaire, je trouve ca limite lamentable.... ;)

Le syndicalisme a beaucoup de chose à se reprocher et il y a beaucoup de syndicalistes qui n'en sont pas dignes. Il faut distinguer le syndicalisme au plan local (l'entreprise) et national. On peut en parler sur un autre sujet sans problème, juste question de pratiquer l'autocritique...

Le vrai syndicalisme nécessite une éthique impeccable où la compromission n'a pas sa place. Moi je lutte activement contre ce dévoiement dans la vraie vie alors plutôt que de théoriser unilatéralement sur le droit de grève, ayez de l'humilité dans ce que vous dites car ce ne sont pas des vérités mais de simples propositions... Si ce que vous dites est aussi bénéfique je suis étonné que personne n'ait encore pensé à appliquer vos principes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant