Semaine du Handicap


Hern Membre 128 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

Le taux de chômage des handicapés représente plus du double de la moyenne nationale avec près de 20% et près d'une personne handicapée sur trois est sans emploi selon l'association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (ADAPT), qui organise du 13 au 19 novembre la 10e "Semaine de l'emploi des personnes handicapées".

62% des employeurs n'ayant pas de personnes handicapés dans leurs effectifs émettent des réserves à en embaucher, soulignait en 2005 un sondage réalisé par l'Agefiph (Fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées).

Depuis, la loi Handicap entrée en vigueur en janvier 2006 a alourdi les amendes dont doivent s'acquitter, auprès de l'Agefiph, les entreprises n'ayant pas embauché au moins 6% de salariés handicapés, comme la loi l'impose depuis 1987.

Selon le ministère de l'Emploi, en 2005, 680.000 personnes handicapées travaillaient contre 650.000 en 2004 (+ 4,6%), parmi les quelque 900.000 handicapés actifs,

Néanmoins, seulement la moitié des 100.000 entreprises de plus de 20 salariés sont en conformité avec la loi. 23% n'en emploient aucun, préférant payer une pénalité, que la loi de 2005 a renforcée.

Le taux d'emploi s'élevait à 4,38% dans le secteur privé en 2004, guère mieux qu'en 2003 (4,22%), 2000 (4,10%) ou même 1998, où il était de 4%, selon la Dares (ministère). La Fonction publique d'Etat ne donne guère l'exemple puisqu'elle n'emploie que 3,69% de personnes handicapées, selon un rapport parlementaire.

Ainsi, entre le 13 et le 19 novembre, des rencontres sont organisées par l’ADAPT sur tout le territoire entre employeurs potentiels et personnes handicapées, lors de forums de recrutement, ateliers ou "jobs-datings".

Une quinzaine de ces rendez-vous d'une dizaine de minutes, destinés à convaincre employeurs et employés potentiels de "faire affaire" ensemble, ont lieu à Paris et dans 12 villes de France.

L’ADAPT qui défend ce type de recrutement où le handicap est d'emblée affiché, assure avoir obtenu en 2005 l'embauche de 55% des 720 candidats ayant décroché un entretien approfondi après leur job-dating.

Parmi les premiers freins à l'embauche, figurent les préjugés des employeurs, alors que 90% des travailleurs handicapés ne nécessitent aucun aménagement de poste, rappelle l'ADAPT, et que 93% des entreprises employant des personnes handicapées se disent après coup très satisfaites.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Crap Membre 2 264 messages
Craposorus-Rex‚ 32ans
Posté(e)

edit

Modifié par Lilie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fleur Membre+ 6 157 messages
Belle Plante‚ 42ans
Posté(e)

Le problème vient que beaucoup estiment une personne handi forcément moins compétente qu'une valide.

Alors que bien souvent ,le handicap va aiguiser le sens de la concentration,du courage,de l'opiniatreté,de la réflexion,sens qui à mon avis,sont fort prisés dans les entreprises!

Bref,quand on arretera de faire de l'assistanat et qu'on laissera leur chance aux Handis,on risque d'etre surpris!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant