Aller au contenu

Yuval Noah Harari et les Sapiens. 


Messages recommandés

Maroudiji Membre 3 842 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Sapiens, une brève histoire de l'humanité
《Au fil du temps, certains adeptes des dieux polythéistes s'éprirent tellement de leur protecteur particulier qu'ils s' éloignèrent de l'intuition polythéiste de base.》(p. 235)
Il est curieux d'entendre ou de lire un athée faire l'histoire de la croyance en Dieu. C'est un défi que relèvent les insouciants, j'allais dire, mais, dans nos sociétés ignorantes en ce domaine, cela passe comme un fil dans le beurre tant elles sont déconnectées de la réalité. Relisez attentivement cette phrase tirée de son livre et repérez les incongruités ou les non sens. Ils sont plusieurs. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Quasi-Modo Membre 9 257 messages
Macrocéphale bossu‚ 33ans
Posté(e)

En tous cas pour expliquer le mal naturel ou métaphysique, le polythéisme est clairement supérieur au monothéisme puisqu'il suppose des divinités pas forcément d'accord entre elles, qui ne forment donc pas un seul et unique projet cohérent. Les dieux polythéistes pouvaient en toute rigueur s'identifier avec la partie du monde qu'ils contrôlaient : le dieu des mers et des océans, le dieu du soleil, le dieu de ceci ou de cela. Mais une fois que ces dieux n'en ont plus fait qu'un seul Dieu monothéiste, alors Dieu est naturellement devenu transcendant, disparaissant derrière l'horizon des phénomènes ou s'identifiant à eux dans le panthéisme.

J'ignore ce qu'il voulait dire quand il parle de "l'intuition polythéiste" mais cela demanderait des éclaircissements. Et il n'y a rien de choquant à prendre l'histoire des religions comme sujet de recherche. Il faudrait peut-être expliquer ce qu'il y a d'incohérent dans la démarche en tant que telle. L'idée de Dieu au sens monothéiste ne paraît pas universelle, certaines peuplades n'avaient même pas le vocabulaire qui aurait permis d'en comprendre le concept comme par exemple le verbe être, posant quelques soucis aux colons lorsqu'ils voulaient évangéliser certaines peuplades dites primitives. Donc il faut bien que l'idée de Dieu monothéiste ait une origine historique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 842 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Quand un mono-mono fait de l'histoire

Noah Harari et l'histoire des hommes bêtesHarari écrit que "les polythéistes s'éprirent tellement de leurs dieux". Comme si c'était ANORMAL pour un dévot de s'éprendre follement de son dieu, avec passion et amour !? * Chez lui, c'est un défaut. Adorer Dieu de toute son âme conduit -bizarrement- à s'éloigner de l'expérience originelle, de "l'intuition polythéiste de base".
Comment dire ? Franchement, peut-on raisonnablement s'imaginer qu'un athée réussisse à entrer dans les chaussures d'un adorateur païen et comprendre que celui-ci parlait et communiquait avec son dieu ?!? Qu'il lui offrait de l'encens, des parfums, des fleurs et des fruits -non pas de manière symbolique, mais personnelle, parce qu'à la base il y avait plus qu'une intuition, il y avait une expérience, spirituelle et matérielle : le dévot riait, pleurait ou avait peur en sa présence, il pouvait toucher ou caresser son dieu, le servir, peut-il comprendre cela ? Mais, en athée qu'il est, il ne voit le monde que par son athéisme mono-mono. Le fameux complexe de l'ethnologue. La réalité, c'est que pour un athée, les dieux n'existent pas. Point, barre ! Pour l'athée, les dieux n'ont jamais existé. Ils ne peuvent pas exister. C'est une pensée primitive. Ces hommes étaient mal dégrossis. Bêtes. Sans grande intelligence. Comme on s'imaginait le quotient intellectuel de l'homme de Néandertal, sorti de l'animalité. Voilà l'histoire. Voilà comment le savoir se transmet dans les institutions de l'enseignement. Les hommes qui adoraient les dieux l'ont fait parce qu'ils avaient la croyance facile. Ils étaient bêtes et stupides, mais ils ont inventé les grands mythes fondateurs ! N'est-ce pas logique ? N'est-ce pas le résultat des Lumières, de l'instruction académique ? « Au fil des temps, » a-t-il écrit pour débuter sa logique de l'histoire universelle des idées... Au fil des temps on a massacré les animistes et les idolâtres et les polythéistes parce qu'ils avaient une conception biologique et spirituelle du monde et de l'univers qui ne correspondait pas à l'évolution de l'homme et du progrès. Pour faire la place au Dieu Unique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 3 842 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Le 11/08/2018 à 19:32, Quasi-Modo a dit :

le polythéisme est clairement supérieur au monothéisme puisqu'il suppose des divinités pas forcément d'accord entre elles, qui ne forment donc pas un seul et unique projet cohérent.

qui ne forment donc pas un seul et unique projet cohérent. Hum...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité