Aller au contenu

Chauve souris et éoliennes


Messages recommandés

L'ornithorynque Membre 357 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)

Un très intéressant article sur "Le Monde" :

https://www.lemonde.fr/festival/visuel/2018/08/09/la-noctule-chauve-souris-qui-slalome-entre-les-eoliennes_5340872_4415198.html

 

LA NOCTULE, CHAUVE-SOURIS SLALOMEUSE

Chaque année, des centaines de milliers de noctules communes meurent, victimes du souffle des éoliennes.Pour comprendre le phénomène, des chercheurs allemands ont équipé les chauves-souris de balises. La surprise était au rendez-vous.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
bouddean Membre 890 messages
Forumeur accro‚ 53ans
Posté(e)

Difficile de penser à tout. Qui pouvait penser que les éoliennes allaient impacter les chauves souris ?  La population de moustiques pourrait devenir gênante voire dangereuse pour les populations des alentours, par exemple .

Quelles seraient alors la solution adoptée? 

Arrêter les éoliennes aux heures de  passage des chauves souris , mais si elles viennent les voir constamment en croyant que ce sont des sites de reproduction,va falloir les arrêter constamment.

Cruel paradoxe, vouloir créer de l’électricité écologique  et détruire l’environnement , affaire a suivre ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 6 394 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
il y a une heure, L'ornithorynque a dit :

Chaque année, des centaines de milliers de noctules communes meurent, victimes du souffle des éoliennes.

Conclusion :

L’amour rend aveugle les chauves-souris femelles, alors que les mâles chauves-souris, sont moins sentimentaux, et contournent les éoliennes…

Si l’amour est indispensable à la survie d’une espèce, la raison permet de vivre plus longtemps…

Curieux, en écrivant cela, j’ai l’impression de radoter comme un âne ?:D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ornithorynque Membre 357 messages
Forumeur survitaminé‚ 75ans
Posté(e)
il y a 42 minutes, bouddean a dit :

Quelles seraient alors la solution adoptée? 

Maintenant que le problème est connu et en voie d'être élucidé faisons confiance aux scientifiques pour trouver et proposer des solutions. Si cela a un coût, il faudra convaincre les gestionnaires, nous avons besoin des deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bouddean Membre 890 messages
Forumeur accro‚ 53ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, L'ornithorynque a dit :

Maintenant que le problème est connu et en voie d'être élucidé faisons confiance aux scientifiques pour trouver et proposer des solutions. Si cela a un coût, il faudra convaincre les gestionnaires, nous avons besoin des deux.

ben, personne en pouvait prévoir que la dépression causée par les pales des éoliennes ferait éclater les vaisseaux capillaires des chauves souris,  j'imagine que le phénomène touche les chauves souris de toutes les nationalités, si rien que dans leur coin la haut en Allemagne de l'est ,ça  en flingue 250000 par an, on peut supposer que que la chauve souris va devenir une denrée rare dans les pays qui vont développer l'éolien, à part si elles apprennent a éviter de les approcher , mais je reste septique.

C'est pas une question de manque de confiance, mais je sais qu'on ne peut pas tout prévoir, maintenant, objectivement, il ne faudra pas oublier de rajouter ces dépenses au coût du KW éolien, ce n'est pas une prise de position, ce n'est rien d'autre qu'un observation objective. 

 

 

Modifié par bouddean
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité