Aller au contenu

loi bolzmann


Messages recommandés

Marquant Stéphanie Membre 7 messages
Baby Forumeur‚ 31ans
Posté(e)

Bonjour, 

Pouvez-vous m'expliquer simplement les théories cinétique de bolzmann? Je ne comprend rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
hybridex Membre 991 messages
Forumeur accro‚ 70ans
Posté(e)

J'ai trouvé ce cours, où on peut espérer arriver à comprendre même en faisant abstraction des formules mathématiques:

http://aramis.obspm.fr/~erga/cours-erga/LP104/cours-LP104/le cours-p3 -Lp104.pdf

Il me semble important de prendre en considération le lien avec la notion d'entropie en thermodynamique

https://fr.wikipedia.org/wiki/Entropie_(thermodynamique)#Définition_de_l'entropie_selon_la_physique_statistique

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hybridex Membre 991 messages
Forumeur accro‚ 70ans
Posté(e)
Il y a 11 heures, Marquant Stéphanie a dit :

Bonjour, 

Pouvez-vous m'expliquer simplement les théories cinétique de bolzmann? Je ne comprend rien.

Pour commencer, tu dois comprendre qu'un gaz est constitué de molécules en mouvement, à grande vitesse en lien  avec la température

Citation
En fait l’immobilité d’un gaz au repos
n’est qu’une apparence macroscopique. La théorie cinétique nous dit que ses molécules
traversent l’espace dans tous les sens à grande vitesse (∼500 m s−1) pour les moléculesd’oxygène de l’air dans les conditions normales).
1.4 Agitation thermique, température et pression dans les fluides
Il ne faut pas se représenter l’univers microscopique comme un univers immobile,
c’est tout le contraire.
Dans les solides, les atomes vibrent autour de leur position d’équilibre ; il en est
de même des molécules de liquide que l’on peut se représenter comme des petites billes
qui s’attirent un peu les unes les autres
, qui vibrent et qui roulent les unes sur les autres.
Dans un gaz, les molécules sont animées de grandes vitesses, elle entrent en collision
les unes avec les autres et avec les parois du récipient qui les contient. A la différence
des solides et des liquides, leur environnement moléculaire change très rapidement et la
distance entre deux molécules voisines est le plus souvent assez grande pour qu’aucune
interaction entre molécules ne soit susceptible de s’établir pendant très longtemps. Des
interactions entre molécules se produisent cependant lors des collisions ; elles permettent
les réactions chimiques en phase gazeuse.

 

 
L’univers microscopique
Lorsque les atomes sont au repos, il n’est plus possible d’abaisser encore la température. Celle-ci est alors la température la plus basse que l’on puisse obtenir, c’est le zéro absolu =0K)‡
.
La r

Pour décrire les mécanismes qui conduisent à l’équilibre, considérons le cas d’un

gaz dans une enceinte.
Les molécules du gaz traversent l’enceinte et heurtent une paroi. Si la température
de la paroi est supérieure à celle du gaz, les vibrations des atomes de la paroi ont une
amplitude assez importante pour rejeter les molécules de gaz avec une vitesse supérieure
à leur vitesse initiale. Ainsi, l’énergie cinétique des molécules du gaz augmente : le gaz
s’échauffe.
Par contre, si la température du gaz est supérieure à celle de la paroi, ce
sont les molécules de gaz qui transfèrent une partie de leur énergie cinétique aux atomes
de la paroi. L’amplitude de vibration de ces atomes augmente et l’énergie cinétique des
molécules de gaz diminue : le gaz se refroidit, la paroi s’échauffe
 
 

http://aramis.obspm.fr/~erga/ agitation thermique pages 8 9

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 1 714 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)

Salut.
Répondre à une question concernant les travaux de Boltzmann en évoquant la Thermodynamique est à mon avis le meilleur moyen d’embrouiller la situation. La Thermodynamique, ce n’est pas une discipline facile.
Mieux vaut procéder par analogie.
Les sociologues ainsi que les spécialistes des problèmes de sécurité intérieure et les forces de Police, ont depuis longtemps compris que le comportement d’une foule ne pouvait se déduire de l’observation du comportement de quelques-uns des individus qui la compose.
Trois boules de billard qui seraient animées d’un mouvement continu sans perte, donc qui rouleraient, se heurteraient et auraient des angles de réflexions parfaitement respectées à tout instant et pendant un temps infini formeraient un système parfaitement déterministe. Si à un instant donné on connait l’état de chacune des boules alors on peut calculer l’état du système à quelque instant que ce soit, dans le passé ou dans le futur.
Tant que le nombre de boules reste petit on peut le modéliser avec plus ou moins de bonheur, s’il augmente le temps de calcul devient trop long quel que soit l’outil ou la méthode de calcul. Et si notre billard devient une enceinte pleine d’un gaz formé de milliards de molécules tout calcul devient impossible en partant de l’état d’une des molécules. Boltzmann a eu l’idée de ne plus s’intéresser au comportement de chacune des molécules mais plutôt à celui du volume de gaz pris dans sa globalité. Il ne s’occupe plus que de l’ état des lieux à l’intérieur de ce volume. En chacun des points de ce volume il définit un champ dont il calcule la propagation et établit ses caractéristiques scalaires et vectorielles. Celles-ci sont bien sûr le résultat de l’ état de chacune des molécules mais le rôle de chacune d’elles devient indiscernable.
Pour revenir à nos sociologues qui ont suivis le même système de modélisation, on constate qu’incapables de prévoir l’ action de chacun des individus participants à une manifestation, ils deviennent malgré tout capables de prédire l’ intensité et la force vive de cette manifestation. Et donc d’en influencer le déroulement en intervenant là où il le faut, quand il le faut.
C’est dans cette optique qu’il convient de s’intéresser à Boltzmann.
Bon courage pour la suite.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité