Aller au contenu

Avancée sociale, ils veulent le bien de leurs enfants


brooder

Messages recommandés

Membre, Doctor feel good, 57ans Posté(e)
brooder Membre 5 283 messages
57ans‚ Doctor feel good,
Posté(e)

De quand cela date t-il ?

Humainement parlant, il aurait dû il y avoir un déclic quand l'homme s'est aperçu que de grands malheurs l'attendait; famine, maladies, guerres, vieillesse ...

La valeur humaine doit remonter à cette époque; désintérêt, compassion, sacrifice ...

Mais maintenant que ces valeurs n'ont plus court qu'au sein de la foi, la volonté de bien faire, c'est retournée au pillage général des biens de la planète.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 253 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)

Au début des temps de l'humanité, c'était bien la foi qui gouvernait les esprits par ignorance. Mais c'est la science qui a permis de lutter contre les malheurs. Et c'est encore la science qui nous fait comprendre que nous usons la nature. La valeur humaine la plus répandue était le refus de ses lois (mort, famine, séisme, etc...) L'homme n'a pas cessé de se croire étranger à la nature. Il est en train de changer d'opinion. Et ce n'est pas simple.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Doctor feel good, 57ans Posté(e)
brooder Membre 5 283 messages
57ans‚ Doctor feel good,
Posté(e)
Il y a 4 heures, Talon 1 a dit :

Au début des temps de l'humanité, c'était bien la foi qui gouvernait les esprits par ignorance. Mais c'est la science qui a permis de lutter contre les malheurs. Et c'est encore la science qui nous fait comprendre que nous usons la nature. La valeur humaine la plus répandue était le refus de ses lois (mort, famine, séisme, etc...) L'homme n'a pas cessé de se croire étranger à la nature. Il est en train de changer d'opinion. Et ce n'est pas simple.

Si les valeurs humaines sont basées sur le refus et la science, la résultante de ces refus, il y a fort à parier que la science ne trouvera pas de solution sur ces refus, étant elle même la cause des catastrophes annoncées. :police:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nouveau, 39ans Posté(e)
mouradhattab Nouveau 2 messages
Baby Forumeur‚ 39ans‚
Posté(e)

On doit pas oublier que la science reste l'outil principal qui a développé énormément l'humanité. Mais, quant à nos valeurs, on peut les conserver en canalisant prudemment nos enfants vers les bienfaits de la science et en minimisant ses aspects négatifs. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Talon 1, 76ans Posté(e)
Talon 1 Membre 20 253 messages
76ans‚ Talon 1,
Posté(e)
il y a 8 minutes, brooder a dit :

Si les valeurs humaines sont basées sur le refus et la science, la résultante de ces refus, il y a fort à parier que la science ne trouvera pas de solution sur ces refus, étant elle même la cause des catastrophes annoncées. :police:

Mais elle ne fut pour rien dans la destruction de Lisbonne. Déjà Voltaire et JJ Rousseau se chamaillaient à ce sujet. JJ R prétendait que c'était la faute de notre civilisation qui tendait à construire de vastes cités pour regrouper les humains. Mais la pensée s'est développée dans les cités, par dans les labours. C'est un cercle vicieux ? Faire mal pour faire bien ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Doctor feel good, 57ans Posté(e)
brooder Membre 5 283 messages
57ans‚ Doctor feel good,
Posté(e)
il y a 1 minute, Talon 1 a dit :

Mais elle ne fut pour rien dans la destruction de Lisbonne. Déjà Voltaire et JJ Rousseau se chamaillaient à ce sujet. JJ R prétendait que c'était la faute de notre civilisation qui tendait à construire de vastes cités pour regrouper les humains. Mais la pensée s'est développée dans les cités, par dans les labours. C'est un cercle vicieux ? Faire mal pour faire bien ?

je te répondrais que la faute première de l'homme est de croire que la nature est une "nature morte" et qu'il en est le maître. :rofl:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×