Aller au contenu

un élan à figure féminine qui emporte loin d’elle un homme bien plus âgé au visage détourné vers l’horizon


Ai ton nu dieu

Messages recommandés

Membre, 48ans Posté(e)
Ai ton nu dieu Membre 158 messages
Baby Forumeur‚ 48ans‚
Posté(e)

Camille Claudel, L’âge mûr, 1898

L’œuvre porte le nom de L’âge mûr. Dans un tourbillon tourmenté de bronze aux teintes chaudes, une jeune femme est agenouillée, les bras tendus. Elle implore une vague, un élan à figure féminine qui emporte loin d’elle un homme bien plus âgé au visage détourné vers l’horizon. Sa musculature issue d’un héritage antique demeure impressionnante, mais déjà sa peau se fripe, ses veines sont apparentes, ses traits sont marqués par le labeur et le souci.
image.png.d1fcb990a6fa29adcf3e0ace6289a38c.png


il s'agit une description d'une statue dont le titre est l'âge mûr.
élan signifie une ardeur, u,n désir violent d'après cet petit extrait?

Comment interprétez cette phrase Elle implore une vague, un élan à figure féminine qui emporte loin d’elle un homme bien plus âgé au visage détourné vers l’horizon
le mot  élan est chargé de sens. Je pense au sens figuré désir violent qui se traduit par un élan, on peut dire un élan de passion mais je ne suis pas sûre du tout!!!!

Merci d'avance pour votre aide.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 868 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)
Il y a 7 heures, Ai ton nu dieu a dit :

Je pense au sens figuré désir violent qui se traduit par un élan, on peut dire un élan de passion mais je ne suis pas sûre du tout!!!!

"élan" traduit bien cela. 

Cette oeuvre représente aussi autre chose ;)  .Il faut connaître l'histoire de Rodin et Claudel. Camille Claudel implore à genoux Rodin de la rejoindre alors que le sculpteur retourne auprès de Rose (sa femme). Paul Claudel, le frère de Camille,  en parlait ainsi : « Ma sœur Camille, implorante, humiliée à genoux, cette superbe, cette orgueilleuse, et savez-vous ce qui s'arrache à elle, en ce moment même, sous vos yeux, c'est son âme. »

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×