Ai ton nu dieu

Membre
  • Compteur de contenus

    15
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Ai ton nu dieu

  • Rang
    Forumeur balbutiant
  • Date de naissance 12/01/1974

Contact

  • Facebook
    ton nu dieu ai

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  1. le Bas fond du Baroque Les fêtes qui tournent au drame sanglant, les rixes, les rapines,les viols ou les meurtres sont monnaie courante dans la Rome baroque. Et les archives judiciaires de la capitale italienne démontrent que de nombreux artistes ont pris une part active à cette vie dissolue et violente. Les déboires de Caravage sont notoires, ceux des peintres de la Bent récurrents. Parmi ces derniers, les Bamboccianti trouvent là une occasion de mettre en scène la violence des hommes, dans la tradition de la peinture du Nord.Mais, loin de se limiter à une satire de la folie et de l'immortalité, ils ne se bornent pas non plus à offrir un miroir objectif des activités humaines. Ils les enrichissent d'une portée morale, plus ou moins explicite, et montrent un intérêt à la fois pour les sujets humbles et pour le détail pittoresque, pour le fait divers et pour le paysage urbain ou celui de la campagne alentour. Bonsoir, j'aimerais savoir ce que signifie enrichir d'une portée morale; et le détail pittoresque. Détail pittoresque est il un détail original, je n'arrive pas à saisir le sens une portée morale dans ce texte. Merci pour votre aide
  2. Les bas fonds du Baroque La taverne mélancolique: méditer les plaisirs Les divertissements de la chair, de l'alcool et du jeu ne seraient ils que des chimères ? A La taverne truculente, répond la taverne mélancolique qui propose une interprétation nuancée et troubles des vicissitudes humaines. Soldats, Vauriens, courtisanes amants et musiciens sont les protagonistes d'une fête qui touche à sa fin. L'air détaché, ils paraissent indifférents les uns des autres. Certains semblent abattus après une nuit d'excès et de plaisirs: d'autres affectent la pose conventionnelle du mélancolique, la tête reposant sur la main, le regard perdu. Enivrés par l'alcool et envoûtés par la passion de la chair,ils s'adonnent aux pouvoirs de la musique ou semblent tourmentés par une sombre pensée. Je pense que les vicissitudes humaines signifie les vices dans ce contexte, mais je ne suis pas sûre du tout. J'ai cherché dans le petit robert, mais les définitions ne correspondent pas avec le contexte pouvez vous éclairer ma lanterne. Merci pour votre aide.
  3. Les bas fonds du baroque La Rome du vice et de la misère C'est tout le petit peuple, occupé à ses tâches jugées immorales, qui grouille dans la Ville éternelle. Le commun et le grossier sont associés à la grandeur du passé ou la pureté de l’Église triomphante. On observe parfois, en marge d'une vue idéale ou pastorale, un détail inconvenant qui en parasite la lecture et introduit un écart critique, moral, voire satirique: chez claude Gellée dit le Lorrain, une scène de prostitution ou de violence, chez Cornelis van Poelenburgh, un personnage appliqué à satisfaire ses besoins dans l'ombre des vestiges romains, sous le regard d'une déesse antique. J'aimerais savoir le sens des phrases qui en parasite la lecture et introduit un écart critique, que signifier le verbe parasiter la lecture et un écart critique dans ce contexte. Merci pour votre aide
  4. Rome souillée les bas fonds du baroque l'imaginaire des bas fonds qui plonge ses racines dans le monde des gueux de l'Europe des XVI et XVII siècle, évoque tout d'abord une topographie celle des bas quartiers, des cloaques, perçus par l'élite comme l'envers de la haute société, comme un anti monde. Alors qu'elle s'impose, au tournant du siècle, comme la capitale du paysage, Rome se voit métamorphosée par le regard de certains artistes, en particulier les Bambocciani, en séjour de la gueuserie, où les ruines romaines deviennent le théâtre de la mendicité. J'aimerais savoir ce que signifie plonger ses racines dans le monde des gueux et en séjour de la gueuserie c'est la locution en séjour de qui me gêne beaucoup. l'expression plonger ses racines dans également. Merci de votre aide
  5. Les bentvueghels et la Bohème des peintres. Formée à Rome vers 1617-1620 , la joyeuse compagnie des Bentvueghels accueille majoritairement des peintres et des graveurs d'origine nordique. L'admission d'un nouveau membre est l'occasion de célébrer leur dieu tutélaire, Bacchus, dans une des tavernes de Rome, sous la forme de tableaux vivants, de baptêmes sacrilèges et de ripailles orgiaques, où le vin coule à flots jusqu’à l'aube. S'y retrouvent les plus grands caravagesques, les principaux paysagistes, des peintres d'histoire fameux comme Joachim von Standrart et, enfin les tenants du "genre bas", les créateurs de scène pittoresques de la vie quotidienne romaine, les Bambocciani, les peintres "bambochades". Ceux ci sont ainsi dénommés selon le surnom italien du plus illustre d'entre eux, Pieter Boddingh van Laer, ironiquement baptisé "il Bamboccio" en raison des malformations physiques. La Bent (bande) semble née d'un désir d'entraide entre compatriotes, mais le choix de sa figure protectrice, Bacchus, dieu de l'inspiration créatrice est hautement révélateur de ses ambitions artistiques. J'aimerais connaître la signification des expressions "baptêmes sacrilèges" et les tenants du "genre bas" dans ce texte. Merci pour votre aide
  6. j'aimerais savoir la définition de l'expression apprivoiser le bohneur merci pour votre aide
  7. le Miracle de la Naissance de Scri Aurobindo j'aimerais savoir comment on interprète Le vers En la semence brute des choses muettes sans espoir. Merci pour votre aide. Je vis mon âme voyageuse au long du Temps, De vie en vie le chemin cosmique par elle parcouru, Obscure dans les profondeurs, sublime sur les cimes, Évoluant depuis le ver et devenant le dieu. Étincelle du Feu éternel, dans la matière elle vint Construire une demeure à Celui sans naissance. L'inconsciente Nuit sans soleil reçut la flamme En la semence brute des choses muettes sans espoir. La Vie donna l'élan, la Pensée la lumineuse forme, Jusqu'à ce que sur la terre inanimée et nue, Née à la somnambule Nature en son sommeil, Une créature pensante puisse espérer et aimer. Et toujours à pas lents le miracle progresse, Naissance de l'Immortel en la pierre et la boue
  8. Le Souffle de Bacchus, Bacchus et un buveur Huile sur toile. Manfredi Bartolomeo Depuis la Renaissance, dans la continuité des auteurs antiques, les effets de l'ivresse bachique sont décrits comme fondamentalement ambigus. Si l'ébriété libère l'homme de ses maux, elle peut également être également à l'origine d'une folie des sens qui intensifie l'imagination créatrice. Aussi le choix de célébrer le mythe de Bacchus et ses rites est il révélateur. C'est le choix fait par Caravage (voir son autoportrait en jeune Bacchus malade, conservé à la galerie Borghèse à Rome). et, après lui, par ses émules, les caravagesques, en se représentant sous les traits du dieu ou sous ceux de ses acolytes, satyres, silènes ou Pan. C'est encore sous ses auspices que se placent les Bentvueghels (surnom néerlandais signifiant "oiseaux de la bande"), ces jeunes artistes septentrionaux réunis à Rome en une association libre. J'aimerais savoir ce que signifie l'expression par ses émules et sous ses auspices dans ce contexte. je connais sous les auspices de, mais je ne connais pas les mots sous ses auspices Merci pour votre aide je souhaiterais que vous m'éclairiez ma lanterne
  9. Bonsoir, je voudrais savoir le sens de la phrase frappée par son ampleur dans ce contexte merci pour votre aide ainsi les griots, historiens oraux et véritables mémoires vivantes des civilisations négro africaines nous apprennent qu'avant l'arrivée des arabes le système d'asservissement préexistant en Afrique subsaharienne qualifié à tort" de traite ou l'esclavage interne" était plutôt du servage sous forme agricole, domestique ou militaire. Ce système était une institution de domesticité aussi diversifiée que répandue et distincte de l'esclavage de plantation américain lorsque l'administration coloniale française la découvrit au XIX Siècle en Afrique de l'Ouest Elle fut certes frappée par son ampleur. Elle fut surtout placée devant un dilemme.
  10. Bonsoir, j'aimerais savoir ce que signifie l'expression tisser les métaphores, en fait le mot tisser a t il pour synonyme élaborer, faire, peut on interpréter tisser les métaphores par faire des métaphores dans ce contexte Merci pour votre aide. extrait du journal la Croix Une période qui éclôt dans le trouble Tout au long de sa campagne, Emmanuel Macron a tissé les métaphores liées au renouvellement dont il se voulait porteur, comme le « penser printemps », par exemple, cher au philosophe Alain. Mais l’usage du terme « renaissance » permet cette fois un rapprochement avec la période que l’on a l’habitude de faire courir du XIIIe au XVIe siècle, associée à la redécouverte de l’Antiquité et à un nouvel essor artistique, intellectuel et politique. D’autant que le goût des lettres comme le souci de l’histoire sont perceptibles dans le parcours du nouveau président comme dans son discours d’investiture.
  11. Bonjour, j'aimerais savoir ce que signifie l'expression c'est en son sein dans ce contexte. merci pour votre aide. l'exposition les bas fonds du Baroque. La Rome du vice et de la misère révèle pour la première fois l'envers du décor de la Rome fastueuse de la première moitié du xv11 siècle. Elle montre non pas la Rome de la papauté triomphante mais bien celle du quotidien, non pas du "beau idéal" mais celle "d'après nature". Cette autre Rome, bariolée et transgressive, fut à l'origine d'une production artistique résolument inventive et ambitieuse. C'est en son sein également que s'est noué le destin des arts au Seicento
  12. extrait du livre génocide voilé de Tidiane N'diaye les Africains n'ignorent pourtant rien de leur histoire, seuls diffèrent les supports employés pour la transmettre notamment la tradition orale. Dans la philosophie de beaucoup de peuples africains la tradition orale est antérieure à l'écriture parce que au commencement était le Verbe.Ce que reconnaissent aussi fort justement des chercheurs occidentaux comme Alain Anselin entre autres pour qui "la langue est la boîte noire de toute civilisation" j'aimerais savoir ce que l'auteur veut dire la langue est la boîte noire de toute civilisation
  13. Les mots pour dire Claude Imbert On ne pouvait évidemment en rester à un système culturel et social ultra-sélectif. Celui d'une époque sans télé, sans textos, sans portables, sans ordinateurs, où l'école et les élèves parlaient à peu près la même langue. Mais le malheur a voulu qu'en prônant, par idéologie, le contre-pied absolu de l'ordre ancien on ait, chez nous, imposé une durable révolution culturelle. Elle a, peu à peu, jeté à la rivière - et d'abord dans le primaire - une méthode fiable d'enseignement élémentaire de la langue. Puis, au secondaire, ce culte du Beau et du Vrai qu'enseignaient les humanités. Pour décréter l'accès de tous au pinacle universitaire, on a baissé le niveau des examens, on a écrêté la langue, sa richesse et ses vertus. Une génération de Diafoirus aura plaqué sur cet impératif idéologique les emplâtres d'une pédagogie de cuistres. On a jugé l'enfant-roi capable de construire lui-même ses propres savoirs ; et propulsé l'inculture et ses tags créatifs en icônes de la modernité. Le relativisme qui écrase la hiérarchie du maître, qui hisse l'enseigné au niveau de l'enseignant et l'émotion de l'image à celui de la raison a fait le reste. Une crétinisation accélérée des masses, un désastre ! Ainsi a-t-on, je me répète, fabriqué des culs-de-jatte pour consoler les unijambistes ! j'aimerais savoir ce que c'est les emplâtres d'une pédagogie de cuistres dans ce contexte, j'ai regardé dans un dictionnaire Larousse mais je ne comprends toujours pas. Merci pour votre aide
  14. Les mots pour dire Claude Imbert « La langue est le signe principal d'une nationalité » et devient l'âme même de la Nation (Michelet). C'est à ce lien charnel et spirituel entre le Verbe et le Pays que l'on pense aujourd'hui que la Nation se recroqueville, se demande qui elle est, ce qu'elle est, troublée par tous les ailleurs des temps nouveaux, par les immigrés qui en viennent, les délocalisés qui y vont, la mondialisation qui s'impose, l'Europe qui s'interpose... Vous gémissez sur les déchirures du lien social, vous voudriez un je-ne-sais-quoi de commun, de fraternel et qui vous fasse, en dépit de tout, « français », ne cherchez pas : c'est la langue, chef-d’œuvre inconscient de la conscience nationale... j'aimerais savoir ce que veut dire Claude Imbert par la nation troublée par tous les ailleurs des temps nouveaux. les délocalisés ici signifie il des personnes qui subissent le déplacement . Les français immigrent dans un autre pays . Je n'arrive pas trop à saisir ce que l'auteur veut exprimer. Merci pour votre aide j'ai besoin que vous m'éclairiez ma lanterne.
  15. Sens d’une phrase les mots pour dire de Claude Imbert extrait du magazine Le point Elle a, peu à peu, jeté à la rivière - et d'abord dans le primaire - une méthode fiable d'enseignement élémentaire de la langue. Puis, au secondaire, ce culte du Beau et du Vrai qu'enseignaient les humanités. Pour décréter l'accès de tous au pinacle universitaire, on a baissé le niveau des examens, on a écrêté la langue, sa richesse et ses vertus. […]