Au Congo, une grande tourbière naturelle retient des milliards de tonnes de carbone


Aurore234 Membre 890 messages
Forumeur accro‚ 56ans
Posté(e)

129.jpg

Dans le bassin du Congo, une zone marécageuse en Afrique centrale, des scientifiques ont découvert une tourbière qui a, au cours de milliers d’années, absorbé des milliards de tonnes de carbone.

Un grand marécage découvert récemment en Afrique centrale, contient l’équivalent de 20 ans d’émissions d’énergies fossiles aux États-Unis, selon des scientifiques.

La tourbière, située dans le bassin du Congo – une zone plus large que l’état de New York – a accumulé à peu près 30 milliards de tonnes de carbone au cours des 11 000 dernières années, d’après une étude publiée dans le magazine Nature. Cette découverte fait de cet immense réservoir une question centrale pour les écologistes et pour les projections climatiques de la planète.

Une équipe de chercheurs congolais et britanniques a passé trois ans à travailler dans la région de Cuvette-Centrale pour trouver des échantillons à tester en laboratoire. Ils ont aussi analysé les données satellite pour estimer la dose de carbone stockée dans la terre.

C’est encore l’heure des découvertes

Il y a cinq ans, la plupart des scientifiques ne connaissaient même pas l’existence de ce marécage de plus de 150 000 m², considéré aujourd’hui comme la tourbière tropicale la plus grande du monde.

 

https://jack35.wordpress.com/2017/11/13/au-congo-une-grande-tourbiere-naturelle-retient-des-milliards-de-tonnes-de-carbone-video/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

querida13 Membre 18 850 messages
forumeuse acharnée‚
Posté(e)

Surtout qu'ils n'y touchent pas et qu'ils ne percent rien!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 6 440 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 44 minutes, querida13 a dit :

Surtout qu'ils n'y touchent pas et qu'ils ne percent rien!

Tu confond tourbière et poche de gaz !

Une tourbière est une accumulation en surface de débris végétaux partiellement  dégradés en méthane CH4. L'essentiel de ce gaz est déjà parti dans l'atmosphère.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant