Aller au contenu

La musique médiévale


Messages recommandés

sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

LA MUSIQUE MEDIEVALE

 

La musique médiévale, c'est environ 800 ans de l'histoire religieuse et profane, que l'on fait commencer avec les premières musiques chrétiennes d'avant la réforme grégorienne, jusqu'aux musiques du XVe siècle marquées par l'émergence de l'école franco-flamande avant l'invention de l'imprimerie.

Elle est représentée principalement par des compositions vocales, religieuses ou profanes, marquée dans les premiers siècles par la monodie, notamment représenté par le plain-chant religieux et dans le domaine profane par la lyrique courtoise des troubadours et les trouvères.

Au IXe siècle la polyphonie, née à l'église, constitue une innovation qui devient majeure dans tout l'Occident. L'art musical polyphonique se caractérisa par l'apparition de formes qui découlèrent de cette superposition de voix différentes, le tout restant toujours lié au texte chanté. Parmi ces formes : l’organum, le conduit, puis les différents types de motets et finalement de messes dont les principales prières chantées furent mises en polyphonie (d'abord en pièces séparées au XIIIe siècle, puis sous la forme de messes entières à partir du XIVe siècle), etc. La polyphonie se développa également dans le registre profane. Apparurent aussi des formes instrumentales, tout d'abord liées aux formes vocales (et procédant souvent de celles-ci). Les formes nées de la danse eurent elles aussi une importance non négligeable, qu'elles soient restées monodiques ou non... (source Wikipédia)

La musique médiévale me comble : je la trouve belle, riche, profonde, apaisante, lumineuse, scintillante, raffinée, envoutante, enivrante...

Voici quelques titres :

Douce dame jolie (Guillaume de Machaut, compositeur français, XIV° siècle)

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

"Je vivroie liement, liement me deport" (Guillaume de Machaut)

 

Rosa das rosas (chant religieux, cantique de Marie)

 

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

Le psaltérion

Le psaltérion (ou nonca) est cet instrument, caractéristique de la musique médiévale.

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 3 360 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

Je suis d'accord avec vos qualificatifs. Le baroque n'est pas loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

Hélas, mon cœur (anonyme, basse danse)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

Les instruments

La flûte traversière était en bois, la flûte à bec a plus ou moins conservé sa forme. La flûte de Pan était très populaire.

Le cor à chamois : flûte en corne du XV°.

Les instruments à corde étaient nombreux : luth, mandorle, guiterne, psaltérion, dulcimer, cithare. L'arrivée de nouvelles technologies permit de fabriquer des cordes en métal qui pouvaient être frappées plutôt que pincées.

La lyra byzantine fut le premier instrument à archet connu en Europe. La vielle à roue est un instrument à cordes frottées par une roue en bois au lieu d'un archet, roue actionnée par une manivelle pendant que le musicien jouait de la main gauche sur un clavier.

La guimbarde, actionnée par le doigt, la bouche servant de caisse de résonnance, est très appréciée.

On trouvait encore des versions primitives d'orgue, de vièle et de sacqueboute (trombone).

 

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

La vielle à roue

 

La guiterne

 

Le rebec

 

La guimbarde

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

Minnesang

Le Minnesang (« chant d'amour ») est un style de poésie lyrique dans les pays de langue allemande qui s'est épanoui du XIIe siècle jusqu'au XIVe siècle. Ceux qui écrivent et chantent le Minnesang sont connus comme chanteurs de Minne (« Minnesänger »).

Le Minnesang a des points communs avec la tradition des troubadours et des trouvères en France. Il provient probablement de cette tradition, bien qu'il ait développé ses propres formes. Comme eux, les Minnesänger chantaient principalement la « Minne » (l'amour courtois). Plusieurs des Minnesänger les plus connus sont également célèbres pour leur poésie épique. Il faut citer avant tout Wolfram von Eschenbach et Hartmann von Aue. D'autres Minnesänger remarquables sont Walther von der Vogelweide, Heinrich Frauenlob, Neidhart von Reuental et Heinrich von Morungen.

Under der Linden (Walther von der Vogelweide)

 

Palästinalied (Tandaradey)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

La complainte de la Blanche Biche :snif: (Non à la chasse !)

 

Le Roi Renaud (Vite, une ambulance ! :snif: )

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sovenka Membre 354 messages
Forumeur survitaminé‚ 37ans
Posté(e)

Du tout instrumental, bon comme musique d'ambiance :

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sittelle Membre 537 messages
Forumeur forcené‚ 52ans
Posté(e)

Beau sujet ! Merci !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×