Aller au contenu

En Algérie, un centre pour désintoxiquer les accros à Internet


Messages recommandés

Aurore234 Membre 929 messages
Forumeur accro‚ 57ans
Posté(e)
SANTÉ

En Algérie, un centre pour désintoxiquer les accros à Internet

Par Sciences et Avenir avec AFP@Sciences_Avenir

Le 24.04.2017 à 17h09

 

À Constantine (Algérie), un centre d'addictologie s'est spécialisé dans le sevrage de la dépendance à Internet. C'est le troisième du genre dans le monde, après la Corée du sud et la Chine.

Addiction au web

Image d'illustration

PULSE/SIPA
 
 
 
 

ADDICTION. "Internet, c'est une toile qui vous engloutit quand vous n'êtes pas vigilant", raconte Fayçal, la voix nouée, en se remémorant "son addiction et sa descente aux enfers". Ce radiologue, dont le prénom a été changé, est en thérapie pour se désintoxiquer d'Internet au Cisa (Centre intermédiaire de soins en addictologie) de Constantine, à 450 km à l'est d'Alger. Ce centre est le premier du genre en Afrique et troisième dans le monde après la Corée du sud et la Chine (dans le secteur public). Ouvert en 2012 pour traiter les addictions à la drogue, l'alcool et le tabac, il accueille depuis l'an dernier des patients de 13 à 63 ans, tous dépendants au web, et dans certains cas à ses réseaux sociaux : Facebook, Instagram ou Twitter.

Une thérapie cognitive et comportementale contre le déni

À la clé, pour les malades, une thérapie de soutien moral avec des exercices de relaxation à effectuer quand le manque se fait sentir. Le déni est traité par la thérapie cognitive et comportementale. Le patient, après une série de tests, raconte ses journées au praticien qui l'aide à "prendre conscience de son addiction puis à changer de comportement", explique Sihem Hemadna, psychologue. Au départ, deux séances de 45 minutes par semaine sont nécessaires, plus une séance de thérapie de groupe de plus d'une heure. Le reste du temps, le patient peut prendre part à un atelier de dessin, une séance d'ergothérapie ou se rendre à la bibliothèque du centre pour reprendre goût à la lecture. Les portes du Cisa, dont plusieurs murs sont couverts de dessins de patients, sont ouvertes cinq jours par semaine. Il faut six à huit mois, voire une année, pour reprendre entièrement sa vie en main.

 

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/en-algerie-un-centre-pour-desintoxiquer-les-accros-a-internet_112414

 

Faudrait peut-être installer un peu partout dans le monde.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Gouderien Membre 12 998 messages
Obsédé textuel‚ 66ans
Posté(e)

Ils préfèrent les accros au Coran?

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kid_Ordinn Membre 3 769 messages
Forumeur discret‚ 56ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Gouderien a dit :

Ils préfèrent les accros au Coran?

Et sans Coran,plus d'internet :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité