Aller au contenu

Son logement est squatté depuis des mois


January

Messages recommandés

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 868 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Depuis le mois de décembre, à Viry-Châtillon (Essonne), une famille a investi le logement d’un locataire actuellement en prison. La propriétaire sous le coup de « menaces » et de « loyers impayés » ne sait plus quoi faire…

Marie-Laure, 33 ans, devant son pavillon où elle ne peut désormais plus rentrer

En avril 2013, cette mère de deux enfants, mandataire fiscal, achète un pavillon des années 1930, dans cette commune. Pour rembourser son prêt immobilier et « avec les documents nécessaires », rappelle-t-on en mairie, elle décide de diviser le logement en deux. Elle s’installe alors dans une partie du pavillon et loue la seconde – d’une surface de 25 m2 - pour un montant de 500 euros par mois. Les locataires se succèdent et en mai 2015, elle signe un bail avec un homme avec qui « la cohabitation se passe globalement bien », affirme celle qui déménage un an et quelques mois plus tard chez son ami situé juste derrière. Mais en décembre 2016, ce locataire est incarcéré à la prison de Fleury-Mérogis.

« Un soir, après avoir reçu une facture EDF colossale, je suis allée dans le logement pour comprendre et je suis tombée sur un couple avec deux enfants », raconte-t-elle. Que s’est-il passé ? « Le locataire les a fait venir avant de partir en prison. Ils sont donc entrés sans effraction et commele prévoit la loi, après 48h de squat, plus personne ne peut intervenir. Ils ont changé les serrures et sont désormais comme chez eux sans payer de loyer. Je suis bloquée et démunie. Si maintenant je tente de rentrer, je risquerais des sanctions car il y aurait violation de domicile », s’insurge-t-elle, la voix tremblante.

http://www.20minutes.fr/paris/2041395-20170331-essonne-logement-squatte-depuis-mois-retrouve-demunie

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Invité Yokkie
Invités, Posté(e)
Invité Yokkie
Invité Yokkie Invités 0 message
Posté(e)

Le locataire les a fait venir avant de partir en prison. Ils sont donc entrés sans effraction et commele prévoit la loi, après 48h de squat, plus personne ne peut intervenir. Ils ont changé les serrures et sont désormais comme chez eux sans payer de loyer. Je suis bloquée et démunie. Si maintenant je tente de rentrer, je risquerais des sanctions car il y aurait violation de domicile », s’insurge-t-elle, la voix tremblante.

C'est grave et cela soulève la problématique de ce système clandestin, mis en place par certains locataires pour arrondir leur fin de mois ou faire du business tout simplement, qu'est la sous-location. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Modérateur, ©, 105ans Posté(e)
January Modérateur 55 868 messages
105ans‚ ©,
Posté(e)

Il faut vraiment changer la loi. C'est anormal d'être propriétaire, privé de loyers et de son logement dont parfois, on paie encore le prêt. C'est tellement aberrant...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 152ans Posté(e)
Crabe_fantome Membre 37 625 messages
Maitre des forums‚ 152ans‚
Posté(e)

Il me semble que dans la plupart des baux il est indiqué que le non paiement du loyer entraine l'annulation du bail. Dans l'idéal un constat d'huissier après 2 mois de loyer impayé devrait suffire à rendre le bien à son propriétaire et donc annuler les poursuites si le propriétaire décide de rentrer chez lui. 

 

L'expulsion me pose un problème parce qu'on peut avoir affaire aussi bien à des squatteurs qu'à une mère de famille et ses enfants; d'un coté un particulier n'a pas vocation à remplacer l'Etat, il n'a donc pas vocation à loger des gens chez lui contre sa volonté et dans l'illégalité. De l'autre ça fait chier de mettre une famille à la porte en plein hiver, et il faudrait plus de structures pour être sur de pouvoir loger des gens mis à la porte.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité s
Invités, Posté(e)
Invité s
Invité s Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour, un locataire quitte son loyer sans prévenir le propriétaire en donnant les clés à une autre personne, si le propriétaire ne réagit pas avant 48 h, la personne peut rester ? Un locataire qui ne paie pas peut se faire expulser sauf en période d'hiver, dans la mesure où celui-ci est en prison pour un long moment ou si une personne décédait, le propriétaire aurait la possibilité de louer à un autre locataire.  je ne comprends pas pourquoi c'est autant difficile de faire partir des personnes qui s'installent sans avoir signé de bail. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 73ans Posté(e)
Pales Membre 23 288 messages
Maitre des forums‚ 73ans‚
Posté(e)

Pour moi une Personne qui squatte un Logement un Appart, un "Bien" qui n'est pas a LUI, est un VOLEUR 

Les Tribunaux se doivent de rendre Justice a son "Propriétaire" Légitime,sans tortiller du C.. et Condamner le Voleur comme il se doit!!!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité centurion
Invités, Posté(e)
Invité centurion
Invité centurion Invités 0 message
Posté(e)
il y a 37 minutes, January a dit :

Il faut vraiment changer la loi. C'est anormal d'être propriétaire, privé de loyers et de son logement dont parfois, on paie encore le prêt. C'est tellement aberrant...

C'en est même effrayant...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×