Aller au contenu

Les erreurs de diagnostics


Noisettes

Messages recommandés

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Bonsoir par ici,

En ce moment, je cumule les problèmes, mais ces problèmes ne viennent pas de moi, mais du corps médical.

Dans mon entourage, j'ai deux personnes qui ont été l'objet d'une erreur de diagnostique et l'impact de cette erreur sur leur vie n'est pas négligeable. Dans un cas, l'erreur de diagnostique a bien été relevé mais mais la mesure mise en place suite à cette erreur n'a pas été levé. Et dans l'autre, après plusieurs diagnostiques, là aussi erronées, il s'avère que le corps médical ignore de quoi souffre cette personne (ce qui n'est pas un reproche) mais continue un suivi qui n'est pas adaptée.

Je ne reproche pas aux médecins de faire des erreurs, car ce sont des humains et non des dieux, mais ce que je ne comprends pas, c'est leur détermination à dire que leur diagnostique est le bon et qu'on découvre que celui-ci est erroné. Cependant, le diagnostique initial ayant été pris en compte par d'autres professionnels autre que le personnel médical, cela conduit à de sacrés problèmes dans la vie de ces personnes.

Je ne sais pas si je suis claire, mais je dois avouer que là, ma réserve de compréhension est épuisée.

Bonne soirée par ici.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Raven, 40ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 5 457 messages
40ans‚ Raven,
Posté(e)

C'est triste que les médecins ne soient pas à l'abris de l'erreur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Mélanie Membre 1 842 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

Peut-être tout simplement qu'ils ne voient pas quelle est la réelle maladie, pour raison x ou y, et qu'ils adaptent le traitement à celle dont les symptômes s'en rapprochent, plutôt que de laisser le patient sans rien.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre+, Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre, 38ans Posté(e)
Noisettes Membre+ 10 101 messages
38ans‚ Un manuscrit dans une main, une boussole dans l'autre,
Posté(e)

Dans l'un des deux cas, l'erreur de diagnostique a eu lieu sur un bébé de six mois et ce diagnostique a conduit à un signalement au procureur de la République, et je passe les détails de la procédure judiciaire, pour finir sur un placement de l'enfant en question. Mais plus tard, il s'est avéré que le petit ne présentait aucun des troubles que le signalement avait évoqué. Cependant, il n'y a pas moyen de mettre un terme au placement du petit, malgré que l'erreur ait été reconnu comme telle.

Que les médecins se trompent, c'est une chose, mais qu'ils ont le pouvoir de démolir une famille à cause d'une erreur qu'ils refusent de reconnaître, ce n'est pas acceptable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 29ans Posté(e)
Mélanie Membre 1 842 messages
Baby Forumeur‚ 29ans‚
Posté(e)

J'avoue, tu as raison sur ce point.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×