Aller au contenu

L'amour s'épuise-t-il, à force de mensonges ?


Messages recommandés

Abilucinée Membre 335 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

Bonjour.

J'ai besoin de conseils, de retours d'expériences vécues, parce que je suis dans le flou... Je vis depuis plus de 15 ans avec un homme qui a su me rendre heureuse, mais aussi très malheureuse. Dès que tout va bien dans nos vies, il prend peur d'une routine qui pourrait s'installer, et fuit en fichant tout par terre. On s'est déjà reconstruit deux fois, et là, il a fait exploser notre famille avec une nouvelle aventure, après tant d'efforts pour se retrouver il y a quelques années, reconstruire un foyer, avoir confiance en lui à nouveau. Il dit m'aimer, ne pas avoir envisagé de me quitter, veut me "reconquérir". Mais là, je sens que je suis abîmée profondément, j'ai perdu la foi en beaucoup trop de choses pour effacer et recommencer simplement.

Je n'en reviens pas de ne pas simplement envisager le divorce, il doit me manquer une case... Mais bon, je crois que je suis irrécupérable... Il dit vouloir recommencer à zéro avec moi, mais je n'arrive pas à me dire que c'est aussi simple que ça. Un sujet plutôt banal,je sais... Je suis une grande naïve, et j'ai cru aux engagements et aux promesses jusqu'ici, ce qui va paraître à la plupart d'entre vous assez ridicule à notre époque...

Est-ce que l'un de vous est arrivé à avoir une belle vie de couple, après des mensonges, des trahisons, sans plus en souffrir, sans traîner de casseroles ?

Modifié par Abilucinée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Anna Kronisme Membre 2 091 messages
[Sans sous-titre - Version Originale Intraduisible]‚
Posté(e)

Si à notre époque, il est ridicule de croire aux promesses et aux engagements... la France devrait s'arrêter de gober de la pub et de voter.

Je pense que tu es déjà en train de constituer ton "dossier" pour envisager une séparation en bonne et due forme et tu prépares tes arguments dont le fameux "croire aux promesses et aux engagements est ridicule".

Ok ok, ça vaut son poids dans la balance mais, j'ai l'intime conviction que tu ne sortiras pas indemne de cette histoire si tu persistes à faire porter l'entière charge des responsabilités à ton mari.

Il y a toujours celui qui fait et celui qui laisse faire dans une situation "d'abus".

Alors, repense à toutes ces fois où tu as "fermé les yeux" sur ces écarts et souviens-toi que tu l'as certainement fait par amour et non par faiblesse (ne te traite pas de c*nne et surtout pas de ridicule). Souviens-toi que tu as cru à votre relation aussi fortement que possible et qu'un couple ne se fait jamais seule.

Réalise qu'aujourd'hui, tu es dépassée par la situation et que tu as probablement besoin de recul afin d'apaiser tes réflexions.

Surtout, n'oblige personne à te presser à la décision... prends le temps.

Les casseroles, on se les traîne toutes une vie... elles sont essentielles pour faire notre petite cuisine.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maïla Membre 425 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

on est trompé par l'autre, car on se trompe soi-même...et lorsque l'on dit "on se trompe" l'on croit que l'on fait une erreur, alors qu'en fait nous sommes infidèles à nous-mêmes (ce qui est aussi fatidique comme erreur)

dans ton texte Abilucinée je ne lis que les défauts d'un homme, pas même de qualités, mais je ne lis pas toi ; il n'y a que de la fatigue, celle de n'avoir pas été portée, calinée, cajolée, aimée, bref "rendue" heureuse par l'autre

mais toi-même as-tu essayé de "te" rendre heureuse par qui tu es (et non par ce qu'est l'autre) as-tu essayé d'écouter ton être : soit partir il y a fort longtemps à la première incartade, soit continuer à rester et surtout à t'aimer, t'apprécier, t'estimer sans attendre que ton mari le fasse à ta place

le bonheur, la fidélité ne sont pas un dû ; être heureux avec soi permet à l'autre de l'être avec nous pour autant qu'il le veuille bien, il n'y a pas d'obligations ; l'essentiel étant la rencontre, chaque jour nouvelle d'un nouveau matin surtout avec soi-même

"il a peur d'une routine"...oui parce que rien n'est acquis et encore moins personne ; c'est à chaque fois quelque chose (l'amour) et quelqu'un (l'autre) de nouveau, c'est à chaque fois tout neuf, c'est à chaque fois à découvrir, à partager, à aimer encore et encore peut-être pas toujours, mais au moins tous les jours et ce qu'on ne sait pas faire c'est : aimer comme si c'était la première fois

oui prend un peu de recul pour rien faire sur un coup de tête, et commence à t'estimer par toi-même et à récupérer la valeur que tu es sans attendre qu'on te la donne, cela vous permettra de vous re-connaître l'un l'autre dans le couple

bonne chance Abilucinée

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abilucinée Membre 335 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

Merci pour vos réponses. je n'avais pas la force d'écrire un pavé, c'est vrai que j'ai pris des raccourcis, mais je ne pense pas que ce soit la faute de mon mari, je me suis leurrée et ai préféré le voir comme je le souhaitais. C'est quelqu'un de gentil, de dévoué aux autres, il est très intelligent, plein d'humour...Bref des tas de qualités. C'est moi qui n'ai pas su le garder fidèle en dépit de ce que j'ai donné et fait, je ne sais. Quand je l'ai rencontré, il avait déjà un gros souci avec l'alcool, il a essayé de le gérer mais il a fait plusieurs rechutes malgré une cure etc Il a un comportement adddictif : alcool, jeu, et femmes. Il aime plaire, c'est plus fort que lui.

Ma question était surtout de savoir si c'est possible d'arriver à être heureux à nouveau, si quelqu'un a déjà vécu ça. Là, je lui ai demandé de quitter la maison, depuis 5 semaines. On se parle tous les jours, mais pendant que je prends du recul, que je réfléchis, lui il boit un verre quand c'est trop dur à supporter. Ben oui, je ne vous ai pas expliqué la situation : on a perdu une copine fin aoüt. Quand il m'a appris son décés ( elle est morte sous ses yeux), il m'a aussi dit qu'ils se voyaient en cachette depuis quelques semaines. Alors je lui ai demandé de partir parce que son deuil, je ne pouvait pas le porter. Et maintenant qu'il n'est plus dans la douleur, il m'a déballé un peu toutes leurs sal*peries, il voudrait rentrer, juste qu'on soit bien. Mais est-ce que c'est possible ? Est-ce que je vais arrêter d'avoir mal. Et, surtout, si quelqu'un a une réponse à cette put*in de question : pourquoi, mais pourquoi je l'aime encore ?

Modifié par Abilucinée

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valefor Membre 2 895 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)

Personne ne doit la vérité systématiquement , par principe , parce qu'elle serait toujours bonne , mais seulement si on décide de la donner à qui on pense pouvoir ou devoir la révéler..

Seul mon intérêt doit me guider dans une pareille aventure : si j'ai intérêt à dire le vrai , alors je le dis ; si je n'ai aucun intérêt , alors je le cache , je le travestis , je le dissimule et je mens..

Moralité : il existe donc un "héroîsme du mensonge" qui suppose qu'on ait le courage de ne pas être esclave de la vérité.

Merci et au revoir..:dev::)

Modifié par Valefor

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Air-aile Membre 2 502 messages
Mon vent - mes ailes ‚ 103ans
Posté(e)

Merci pour vos réponses. je n'avais pas la force d'écrire un pavé, c'est vrai que j'ai pris des raccourcis, mais je ne pense pas que ce soit la faute de mon mari, je me suis leurrée et ai préféré le voir comme je le souhaitais. C'est quelqu'un de gentil, de dévoué aux autres, il est très intelligent, plein d'humour...Bref des tas de qualités. C'est moi qui n'ai pas su le garder fidèle en dépit de ce que j'ai donné et fait, je ne sais. Quand je l'ai rencontré, il avait déjà un gros souci avec l'alcool, il a essayé de le gérer mais il a fait plusieurs rechutes malgré une cure etc Il a un comportement adddictif : alcool, jeu, et femmes. Il aime plaire, c'est plus fort que lui.

Ma question était surtout de savoir si c'est possible d'arriver à être heureux à nouveau, si quelqu'un a déjà vécu ça. Là, je lui ai demandé de quitter la maison, depuis 5 semaines. On se parle tous les jours, mais pendant que je prends du recul, que je réfléchis, lui il boit un verre quand c'est trop dur à supporter. Ben oui, je ne vous ai pas expliqué la situation : on a perdu une copine fin aoüt. Quand il m'a appris son décés ( elle est morte sous ses yeux), il m'a aussi dit qu'ils se voyaient en cachette depuis quelques semaines. Alors je lui ai demandé de partir parce que son deuil, je ne pouvait pas le porter. Et maintenant qu'il n'est plus dans la douleur, il m'a déballé un peu toutes leurs sal*peries, il voudrait rentrer, juste qu'on soit bien. Mais est-ce que c'est possible ? Est-ce que je vais arrêter d'avoir mal. Et, surtout, si quelqu'un a une réponse à cette put*in de question : pourquoi, mais pourquoi je l'aime encore ?

Bonjour à toi joli pseudo, et bienvenue ici .. j'allais dire au club des trompées .. :gurp:

Tu as subi un violent orage de grêle, phénomène douloureux et désagréable, qui forcément fait des dégâts..bien sûr si l'on examine le grêlon on peut s'apercevoir qu'il n'est composé que d'eau qui fond rapidement .. mais parfois il laisse des traces qui peuvent être elles indélébiles..

Lorsqu'on perd tout on ne peut que repartir à zéro.. en se retroussant les manches avec enthousiasme.. Tu vois quand je te lis et que je vois que tu reportes , toi aussi, toute la faute sur toi .. je me dis que comme moi tu es une gentille...

Le moment est venu de se débarrasser des schémas destructeurs et des influences négatives .. mais .. pourra t il tenir la distance ? et la confiance sera t elle encore au rendez vous ? ca ... à chacun de voir ..

Ton conjoint a eu besoin d'éprouver sa "force de mâle" il a pris le risque d'être découvert.. il a mis énormément de choses de valeur dans la balance pour un coup de .. tête .. il a plongé une situation qui paraissait claire dans l'obscurité.. En plus, c'est lui qui a eu besoin de toi , de ton épaule pour venir pleurer, il a eu besoin de partager son fardeau et c'est vers toi qu'il s'est tourné.. Dingue ils sont tous pareils...

Tu as eu raison de lui refuser ta compassion et de l'envoyer affronter seul cette situation difficile dans laquelle il s'est mis seul .. Ce conflit a semé le désordre dans ta famille..

Vous avez tous les deux besoin de réfléchir pour agir.. pour le moment vous êtes dans l'incapacité d'aller de l'avant .. Il arrive un moment où chacun de nous a besoin d'être reconnu pour ce qu'il est..

Je crois que tu vas avoir besoin de remettre en question certaines choses, certains principes.. exposer ta philosophie de vie.. et trouver une philosophie qui vous convienne à tous les deux ..

Laisse passer du temps.. il reviendra .. mais toi es tu prête à le reprendre ? that is the question .. en tous cas ca se sent que tu l'aimes .. il a beaucoup de chance et il faut qu'il s'en rende compte !!

Courage à toi et aux enfants !

@ Anna K

:plus: même si je pense qu'il reviendra, profitant de ce qu'elle l'aime, et il le sait .. et ca fera toute la différence ..

C'est pour ca qu'il faut qu'elle arrête de se comporter en bonne épouse soumise et docile et qu'elle impose sa philosophie nouvelle .. Elle peut prendre le dessus sur la situation , il doit faire logiquement profil bas... mais plus jamais ce ne sera comme avant, maintenant le doute est là et la confiance est partie quant à elle ...

Modifié par Air-aile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Anouckim Membre 658 messages
Forumeur forcené‚ 68ans
Posté(e)

Bonjour.

J'ai besoin de conseils, de retours d'expériences vécues, parce que je suis dans le flou... Je vis depuis plus de 15 ans avec un homme qui a su me rendre heureuse, mais aussi très malheureuse. Dès que tout va bien dans nos vies, il prend peur d'une routine qui pourrait s'installer, et fuit en fichant tout par terre. On s'est déjà reconstruit deux fois, et là, il a fait exploser notre famille avec une nouvelle aventure, après tant d'efforts pour se retrouver il y a quelques années, reconstruire un foyer, avoir confiance en lui à nouveau. Il dit m'aimer, ne pas avoir envisagé de me quitter, veut me "reconquérir". Mais là, je sens que je suis abîmée profondément, j'ai perdu la foi en beaucoup trop de choses pour effacer et recommencer simplement.

Je n'en reviens pas de ne pas simplement envisager le divorce, il doit me manquer une case... Mais bon, je crois que je suis irrécupérable... Il dit vouloir recommencer à zéro avec moi, mais je n'arrive pas à me dire que c'est aussi simple que ça. Un sujet plutôt banal,je sais... Je suis une grande naïve, et j'ai cru aux engagements et aux promesses jusqu'ici, ce qui va paraître à la plupart d'entre vous assez ridicule à notre époque...

Est-ce que l'un de vous est arrivé à avoir une belle vie de couple, après des mensonges, des trahisons, sans plus en souffrir, sans traîner de casseroles ?

je te quitte ..tu me suis !

un banal dans le genre de la peur de soit même !et du manque de confiance en soit !

et puis l'amour est une folle aventure , tantôt jouissive , puis décevante !

avec mon expérience sur la chose pour avoir récidiver xx fois ..avec le temps , on voit les choses bien AUTREMENT , et grâce à dieu et on deviens très serein !

heureusement ..car le temps nous permet de prendre confiance en soit et d'être plus à même de mieux se gérer , puisqu'on se connait mieux !et qu'il nous apprend à savoir ce qu'on ne veut pas , ce qui nous convient pas , et surtout , oser le déclarer !

lorsqu'on est arrivée à métriser ses émotions , ses besoins , ses aspirations et ses rêves , on est alors sur le terrain gagnant et non glissant !

ne rien attendre de l'autre et ne compter que sur soit sur tout les registres vous assure un bonheur parfait et envié !

tout se gère ..même la mélancolie , la solitude ....être deux est souvent une solitude plus difficile à supporter que d'être seul carrément !

reprendre un amour déçue n'à jamais donné de bon résultat !

à mon sens , être toujours recommencé , c'est avancer ..

il faut oser , la vie reprend différemment et magnifiquement ..

courage ..

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abilucinée Membre 335 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

Merci Air-Aile, d'avoir pris le temps de me lire et de me répondre.

Il y a quelques années, j'ai découvert qu'il me trompait. Ça a été dévastateur. J'ai perdu confiance en lui, en moi, ai vécu en pilotage automatique pendant des mois. J'ai rencontré sa maîtresse, ai compris qu'il lui avait autant menti qu'à moi , j'ai vu une gamine fondre en larmes "Tu m'avais dit qu'il n'y avait plus rien entre ta femme et toi" c'était ridicule comme situation tant elle était pitoyable et lui minable et honteux que sa maîtresse se retourne contre lui.

Je sais tout le temps et la force que ça demande de reconstruire après un adultère, surtout que j'attache vraiment beaucoup d'importance à la sexualité. On y laisse des plumes, tu as bien raison.

Mais on fait une thérapie de couple, le désir d'enfant est venu mais on s'est laissé le temps pour ne pas faire un enfant pour, dans l'erreur, avoir l'illusion de consolider notre couple. Un enfant qui a été désiré, attendu, on a surmonté des fausses couches pfff :zen:

Et il me trompe alors que cette grossesse arrivait à son terme, alors que notre bébé était enfin là avec nous, agrandir notre famille.

J'essaie de rationnaliser, mais je suis une pauvre c*nne, c'est tout. Celui que j'aimais n'a sans doute jamais existé.Du tout. J'avais 18 ans quand o s'est rencontré, 20 quand je me suis mariée. Je pensais être tombée sur un homme honnête, il me disait qu'il avait tout ce qu'il lui fallait à la maison.Mais c'est si banal : il vivait mal ses 40 ans, peur de la mort qui frappe sa famille tôt, il a rassuré sa libido en minant la mienne. Pour rien en plus, puisqu'il ne veut pas qu'on se quitte, qu'il parle déjà de coucher ensemble. Tout ce mal, à nos enfants, à moi, à lui, pour rien du tout.

Bon, je pleurniche, désolée de cet auto-apitoiement. Je dois être une des dernières personnes sur terre à croire en la fidélité. Non pas que je n'ai jamais eu de tentation, mais les fois où ça m'est arrivé, je me suis demandée si ça en valait vraiment le coup, si je ne pouvais pas trouver avec l'homme que j'aime ce que j'avais la facilité de trouver ailleurs.Mouais,ok, c'est sans doute risible à notre époque où tout est jetable,où un divorce se prononce en deux mois...Mais en 17 ans, je ne l'ai jamais fait pleurer, vous y croyez ? Je n'ai jamais rien fait qui l'ai fait souffrir. Non pas dans l'acceptation de tout, puisque je suis aussi la seule personne qui lui tienne tête. En fait, le problème est là : il avait besoin d'illusions, et on se l'est tous pris en pleine tête- sa maîtresse, ma grande copine la première puisqu'elle est morte en prenant des risques pour lui plaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité